Acheter l'action Carrefour

On pense souvent à tort que les actions les plus intéressantes sur lesquelles il est possible d’investir sont les actions de grandes sociétés étrangères et notamment américaines. Mais le CAC 40 regorge également d’actifs très intéressants car les sociétés françaises ne sont pas à la traine en ce qui concerne la capitalisation boursière. C’est le cas notamment de l’action Carrefour, qui connait un succès grandissant depuis quelques années et qui intéresse de plus en plus les traders particuliers en raison de sa forte liquidité et de l’accessibilité des informations qui la concerne.  

Acheter l'action Carrefour
65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 3.78 27 votes

 

Activité du groupe Carrefour :

Le groupe Carrefour est aujourd’hui un des leaders de la grande distribution et a fusionné avec le groupe français Promoès, bien qu’il se soit rapidement étendu sur le plan européen. Bien plus que cela, il se hisse à l’heure actuelle au deuxième rang mondial de ce marché que l’on sait très juteux, juste après le géant américain Wall-Mart.
C’est ce groupe qui a notamment lancé les premiers hypermarchés en 1963, mais il possède aussi un grand nombre de structures commerciales plus petites comme les supermarchés ou certaines superettes.
En règle générale, le groupe Carrefour est connu pour les enseignes portant son nom mais compte aussi à son actif des enseignes connues comme Huit à Huit ou encore Shopi.

 

Historique de la société Carrefour :

Pour mieux comprendre les évolutions passées de l’action Carrefour, il est important de connaître les dates importantes qui ont marqué son histoire. Ainsi, on retiendra essentiellement les évènements suivants :

  • De 1985 à 1998, le groupe Carrefour est passé d’une petite entreprise familiale et nationale à un grand groupe international.
  • De 1998 à 2000, il connaître sa plus forte période de croissance, bénéficiant de l’engouement du public pour la grande distribution.
  • De 2001 à 2004, l’arrivée de la concurrence sur le plan européen fera chuter les cours de ses titres.
  • De 2007 à 2010, la rationalisation mise en place permettra l’entrée au capital de nouveaux acteurs.
  • Enfin, depuis 2012, la création de nouvelles identités et activités comme Carrefour Banque, permettra au groupe de voir de nouveau son action grimper.

 

Les principaux concurrents de Carrefour :

Carrefour est l’un des grands groupes français et européens de la grande distribution. A ce titre, ses principaux concurrents sont également issus de ce secteur. Le fait de connaitre ces concurrents va vous permettre de mieux cerner l’action Carrefour et d’étudier les éventuels changements dans les parts de marché de chacune de ces enseignes pour anticiper au mieux les variations de cours. Voici donc la liste des grands groupes qui concurrencent actuellement le groupe Carrefour.

  • Tesco PLC
  • Casino Guichard-Perrachon SA
  • Delhaize Group S.A.
  • Metro AG
  • ALDI Group
  • Edeka Zentrale AG & Co. KG
  • Lidl Dienstleistung GmbH & Co. KG
  • Koninklijke Ahold NV
  • Groupe Auchan S.A.
  • REWE Group

 

Les principaux partenaires de Carrefour :

Le groupe Carrefour est également partenaire de certains évènements sportifs comme le Tour de France duquel il est l’un des sponsors officiels mais a également su s’associer avec des grandes entreprises dans des projets communs qu’il est important de connaitre pour mener à bien vos analyses de ce titre boursier.

C’est le cas par exemple d’un partenariat avec Engie, mis en place en 2015 et ayant pour objectif de mettre en service les premiers camions de transport non-polluant au bio-méthane.

Carrefour s’est séparé de ses magasins Dia dans le monde en 2011 mais a finalement racheté les enseignes de ce groupe en France en 2015. On peut donc dire que ces deux entreprises sont encore partenaires, du moins en ce qui concerne le marché français.

Enfin, Carrefour est partenaire de Mastercard dans le cadre d’un de ses services de financement, la carte PASS. Ce partenariat a été mis en place en 2009 par son service de Bancassurance. Celui-ci a récemment été renouvelé et devrait donc perdurer encore de nombreuses années.

 

Cours et cotation de l’action Carrefour

Les actions du groupe Carrefour sont cotées sur le marché d’Euronext Paris. Depuis leur première cotation, son cours a oscillé entre 22 et 58€. Le maximum a été atteint en 2007 après deux années de stagnation, et plusieurs crises ont suivies en 2008 et 2009, en grande partie à cause de la crise économique qui a touché et qui touche encore l’Europe à l’heure actuelle.

Cependant, le groupe Carrefour a su réagir face à ces difficultés, puisque depuis 2010, ses actions sont une nouvelle fois en hausse malgré un léger recul en 2011. Elles tournent aujourd’hui aux alentours des 32€.

Bien entendu, le groupe Carrefour étant fortement représentatif du secteur de la grande distribution française, il fait partie des entreprises inclues dans le calcul du premier indice européen le CAC 40. Sa part dans le calcul global est aujourd’hui de 2.83%.

 

Les données boursières importantes à propos du groupe Carrefour :

Toujours dans le but de mieux comprendre ce qui influence l’évolution du cours de l’action Carrefour, nous vous proposons maintenant de prendre connaissance de quelques données boursières plus générales mais qui doivent être prises en compte :

  • En 2017, la capitalisation boursière totale du groupe Carrefour s’élève à 15 725.91 MEUR
  • Il existe actuellement plus de 756 235 154 titres en circulation sur le marché boursier.
  • Le cours de l’action Carrefour est coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris en France.
  • L’entreprise Carrefour fait partie de l’indice boursier national français CAC 40.
  • Son actionnariat est en grande partie privé. On note simplement que 11.51% des parts sont détenues par Galfa, 8.05% par Stanhore Trading Internacional, 5.8% par JPMorgan Chase & Co et 5.03% par Cervinia Europe.

 

Comment analyser le cours de l’action Carrefour :

Comme pour tous les titres de grands groupes internationaux, et pour comprendre de quelle manière évolue l’action du groupe Carrefour, il est nécessaire de s’intéresser à différents éléments fondamentaux en plus de l’analyse technique. Voici les indicateurs à suivre :

  • Les innovations et lancements de nouveaux produits ou activités.
  • Le chiffre d’affaire brut de l’entreprise.
  • Son résultat net.
  • Les investissements en France ou à l’étranger.
  • Les avancées et innovations de la concurrence.

Grâce à ces divers éléments, vous serez rapidement en mesure de comprendre de quelle manière les cours de l’action Carrefour sont susceptibles d’évoluer à court, moyen ou long terme. Il est à noter que les titres Carrefour sont davantage susceptibles de gagner des points au cours des prochaines années.

 

Les différents types d’enseignes du groupe Carrefour :

Le groupe Carrefour se positionne sur le marché de la distribution par le biais de différents types d’enseignes dont voici le détail :

  • Les hypermarchés sont implantés dans tout le pays sous l’enseigne Carrefour avec 1 500 magasins. D’une surface supérieure à 3 000 m2, ils peuvent atteindre 24 400 m2 en emploient entre 250 et 750 salariés. Dans le monde, Carrefour détient environ 1 000 hypermarchés à l’international en 2006, puis 1 302 en 2008 avec 231 en France. Il est également à noter qu’en 2010, le groupe a lancé le concept Carrefour Planet destiné à remplacer l’ensemble des hypermarchés actuels mais le déploiement de ce nouveau concept a finalement été abandonné en 2012. A ce jour, c’est donc près de 1 500 hypermarchés Carrefour que l’on trouve dans le monde.
  • Les supermarchés dont la surface est donc inférieure à 3 000 m2 et qui font généralement moins de 2 500 m2. Les supermarchés du groupe Carrefour ont été exploités sous les enseignes Champion, Carrefour Express, Endi, GB et GS, Gima, Globi ou Norte. Actuellement, le nombre de supermarchés appartenant au groupe Carrefour dans le monde est de 3 462 magasins, notamment sous les enseignes Carrefour Bairro, Carrefours Market et Supeco.
  • Le Hard discount : Il a été développé après la seconde guerre mondiale par Aldi et repris par Carrefour dans les années 70. Le groupe Carrefour a été présent sur ce secteur jusqu’en 2011, mais après la séparation d’avec Dia, il n’est plus présent actuellement. On trouvait notamment les enseignes Minipreco au Brésil et au Portugal, Ed en France et Dia en Espagne, Grèce, Turquie, Argentine et Chine.
  • Les enseignes de proximité  comme les supérettes et petits magasins parfois franchisés à des commerçants indépendants. Ces commerces sont implantés en centre-ville ou dans les campagnes et peuvent faire de 50 à 900 mètres carrés. Ce réseau est présent dans tous les pays où le groupe Carrefour est installé et compte plus de 7 000 magasins avec les enseignes Carrefour Bio, Carrefour City, Carrefour Contact, Carrefour Easy, Carrefour Express, Carrefour Montagne, 8 à huit et Proxi. Le groupe possédait auparavant les enseignes Shopi, 8 à huit, Marché Plus et Proxi en France qui ont désormais disparu depuis les années 2000.
  • Le Cash & Carry soit la vente directe aux professionnels avec Promocash en France et d’autres enseignes dans le monde et pas moins de 172 magasins au total.
  • Le e-commerce et les services par les biais desquels le groupe propose à ses clients des assurances, des voyages, des produits financiers ou encore des spectacles.
  • Le carburant avec Carfuel qui assure la distribution de carburants et de produits d’appel dans la grande distribution.
  • La Bancassurance avec Carrefour Banque lancée en 2011 qui est la filiale bancaire du groupe et qui commercialise des produits financiers et des assurances comme la Carte PASS, des crédits à la consommation, des produits d’épargne, des assurances auto, habitation, complémentaires et prévoyances.

 

Données financières supplémentaires à propos du groupe Carrefour :

Voici quelques données qui vous aideront à mieux comprendre les activités du groupe Carrefour et les éléments susceptibles d’influencer ses résultats et l’évolution de son titre boursier.

Le groupe possède plus de 12 296 magasins à travers le monde dont 1 481 hypermarchés sous les enseignes Carrefour et Atacadao, 3462 supermarchés sous les enseignes Carrefour Bairro, Carrefour Market et Supeco, 7181 magasins de proximité avec les enseignes Carrefour City, Carrefour Express, Carrefour Contact, Carrefour Montagne, Carrefour Bio, 8 à Huit et Proxi, 172 cash and carry dont Promocash, Docks Market et Grossiper ainsi que plusieurs sites e-commerce comme Carrefour OOshop, Carrefour.fr, Carrefour.es, Carrefour.eu, Carrefour.pl, Carrefour.ro, Carrefour.com.cn et Carrefour.com.tw.

Le chiffre d’affaires de la société Carrefour est de plus de 77 milliards d’euros par an. Il est réalisé à 46.7% en France, à 25.4% dans le reste de l’Europe, pour 20.6% en Amérique Latine, et pour 7.4% en Asie.

Le chiffre d’affaires a connu plusieurs hausses importantes en 1991 suite au rachat de Montlaur et Euromarché, en 1999 avec le rachat de Comptoirs Modernes, en 2000 avec la fusion avec Promedès et en 2001 avec le rachat des activités belges et italiennes.

 

Quels sont les atouts et les points forts de l’action Carrefour en tant qu’actif de Bourse ?

Vous souhaitez investir sur l’action Carrefour avec une stratégie à long terme et souhaitez vous informer quant aux possibilités de hausse de ce titre dans les années à venir ? Dans ce cas, il est intéressant de prendre connaissance dès maintenant des différents atouts de cette valeur de Bourse. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons dès aujourd’hui un récapitulatif des points forts de l’entreprise Carrefour que voici en détails :

Premièrement, il est important de rappeler que le positionnement en Europe et dans le monde du groupe Carrefour est un des points positifs. En effet, le groupe Carrefour est actuellement le leader de la distribution alimentaire en zone européenne et se classe deuxième à l’échelle internationale pour ce secteur d’activité.

La répartition des activités du groupe Carrefour dans le monde est également un point rassurant. En effet, si le groupe réalise toujours la plus grande partie de ses ventes en France avec 47% de celles-ci, il est également très présent dans d’autres pays d’Europe comme la Belgique, l’Espagne et l’Italie où il réalise plus de 26% de ses ventes. Viennent ensuite des pays d’autres régions du monde, notamment en Amérique Latine avec le marché brésilien qui génère 19% des ventes de l’entreprise, ainsi que l’Asie avec les marchés chinois et taïwanais.

Le groupe Carrefour a réussi à remettre en place depuis plusieurs années une stratégie de prix bas tout au long de l’année. Il a également tenu à procéder à la rénovation de plus de 70% de son parc français d’hypermarchés en quelques années. Au Brésil, ce sont 24% des hypermarchés de cette enseigne qui ont été rénovés.

En ce qui concerne le seul marché français, qui génère la plupart des ventes de Carrefour, le groupe a également gagné de nouvelles parts de marché, notamment grâce à sa marque Cora qui détient actuellement plus de 28.1% de ces parts devant le groupe Leclerc, son principal adversaire, qui n’en détient que 21%. En parallèle, la productivité de l’entreprise a montré une hausse constante ces dernières années, signe que le groupe est en bonne santé économique.

Les investisseurs sont également rassurés par la façon d’agir de la direction du groupe Carrefour qui a récemment mis en place une stratégie basée sur trois grands axes principaux à savoir une décentralisation plus importante qui laisse davantage de liberté et de pouvoir aux directeurs de magasins, un recentrage des activités d’investissement sur des zones plus ciblées et moins de pays différents et une valorisation plus forte de l’immobilier, notamment grâce à la participation de 48% que le groupe détient dans la filiale Carmila.

Enfin, depuis le rachat du site de vente en ligne Rue du Commerce, le groupe Carrefour a réussi à se faire une place dans le secteur du e-commerce et ainsi à diversifier ses activités de vente.

 

Quels sont les défauts et les points faibles de l’action Carrefour en tant qu’actif de Bourse ?

Comme nous venons de vous le démontrer, l’action Carrefour est une valeur intéressante pour les stratégies d’investissement à long terme mais présente encore quelques défauts qu’il est également important de connaitre avant de prendre vos positions. Nous vous proposons donc maintenant un récapitulatif des points faibles de cette entreprise française.

Premièrement, il faut remarquer que l’action Carrefour est fortement exposée aux aléas de certains autres marché dont /marche-devises.html avec une sensibilité importante à l’évolution du taux de change de l’euro avec le real brésilien et le yuan chinois. Le recul récent des prix du pétrole brut est également un frein à sa croissance.

Sur le marché français et bien que Carrefour ait récemment réussi à regagner quelques parts de marché, le groupe souffre encore de quelques lacunes. Ainsi, la plus grosse part de ses ventes est réalisée en région parisienne, ce qui rend compte d’un trop faible développement en province. Par ailleurs, le groupe est également à la traine par rapport à la concurrence en ce qui concerne les services de drive ou retraits en magasin après commande en ligne. Sur ce secteur très spécifique, Carrefour ne détient actuellement que 7% des parts de marché alors que son concurrent Leclerc en détient 46%.

Dans le reste du monde, Carrefour a également montré un chiffre d’affaires en net recul sur le marché chinois. Ce phénomène s’explique notamment par les différentes restructurations de l’enseigne  dans ce pays, mais aussi par l’arrivée d’un concurrent très dangereux, à savoir Alibaba, qui est actuellement leader du e-commerce chinois. A cause de ces deux facteurs, c’est le positionnement du groupe en Asie qui est remis en question.

Enfin, on peut aussi noter que certains investisseurs trouvent l’action Carrefour encore trop chère à l’achat alors que d’autres valeurs de concurrents américains ou britanniques proposent des prix plus avantageux et stratégiquement attractifs.

Vous constatez ici que les défauts de Carrefour en tant qu’actif de Bourse restent relativement peu nombreux au regard de ses avantages. Ils doivent cependant être surveillés pour le bien-fondé de vos stratégies.

 

Quelques conseils pour réaliser une bonne analyse fondamentale de l’action Carrefour :

Maintenant que vous connaissez les points forts et les points faibles de l’action Carrefour, vous allez commencer à mettre en place vos premières stratégies de trading. Aussi et pour cela, vous aurez naturellement besoin d’une bonne analyse technique, mais aussi d’une analyse fondamentale de bonne qualité qui tient compte des principaux facteurs influents. Voici les éléments que vous devez surveiller en priorité :

  • Les ventes et donc les résultats du groupe Carrefour sont étroitement liés au pouvoir  d’achat en Europe. Il est donc judicieux de tenir compte des chiffres de la croissance, mais aussi d’autres facteurs européens comme d’éventuels risques géopolitiques ainsi que les changements dans les autorisations réglementaires des ouvertures de magasins qui sont autant de facteurs susceptibles de peser sur le cours de cet actif.
  • On surveillera bien entendu aussi le positionnement du groupe face à la concurrence dans les principaux pays dans lesquels il exerce ses activités. Vous garderez ainsi un œil sur les évolutions des parts de marché de Carrefour en France mais aussi au Brésil et en Espagne car ce sont dans ces trois pays que le groupe réalise plus de 90% de son résultat courant opérationnel. Le marché espagnol est sans doute celui qui montrera le plus de changements à ce niveau après le rachat en 2016 par Carrefour de plus de 36 hypermarchés situés dans 27 villes différentes, portant ses parts de marché à plus de 9% dans ce pays.
  • La stratégie mise en place par Carrefour en ce qui concerne le marché chinois est également à suivre de près. L’enseigne a en effet changé de stratégie en se recentrant sur l’alimentaire et les produits frais.
  • On gardera également un œil attentif sur la mise en place et la tenue de la stratégie multicanal du groupe et sur sa capacité à se développer notamment dans le secteur du drive et du e-commerce qui sont les deux enjeux majeurs de l’enseigne.
  • Bien entendu, il faudra tenir compte de l’influence des résultats de l’entreprise Carrefour, mais surtout de l’atteinte des objectifs fixés par la direction, notamment en ce qui concerne l’augmentation du cash flow et des capex. La dette devra être également recalibrée et stabilisée à moyen terme.
  • Enfin, les prochaines introductions en Bourse de quelques filiales du groupe comme l’agence foncière Carmila en France et la filiale brésilienne de Carrefour sont bien entendu susceptibles d’avoir une influence très forte sur le cours de cette action.

Grâce à l’ensemble des informations que nous venons de vous communiquer, vous êtes désormais en mesure de réaliser des analyses techniques et fondamentales pertinentes et ainsi de mieux anticiper les futures variations possibles du cours de l’action Carrefour sur le marché boursier.

Où et comment trader le cours de l’action Carrefour :

Si vous envisagez d’investir sur le cours de l’action Carrefour en ligne, vous pouvez le faire dès aujourd’hui en rejoignant l’un des courtiers les plus qualitatifs du marché qui met à votre disposition une plateforme de trading innovante et fonctionnelle.

Trader l’action Carrefour maintenant !
65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent