ENGIE

Analyse du cours de l'action Engie

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Le secteur de l’énergie a été privatisé il y a quelques années en France. De ce fait, plusieurs grandes entreprises ont pu être introduites en Bourse, comme la société GDF Suez, devenue récemment « Engie ». Vous pouvez donc désormais acheter l’action Engie en ligne. Pour cela, découvrez ici son cours en direct ainsi qu’une analyse de ses prix et quelques informations complémentaires à propos de cette société.

Dernières actualités

Engie : Le cap est mis sur 2023 sous l’appréciation du marché

Le 03/06/2021 à 11h17

La société Engie a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 4,8 % au titre de son activité au premier trimestre. Il se base ainsi sur cette bonne performance pour anticiper sur les années prochaines.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Tout d’abord, on suivra avec la plus grande attention le développement du positionnement et donc des activités du groupe Engie en dehors du simple marché français avec des opérations de rachats de filiales, de création de sites de production ou autres partenariats à l’international et notamment sur les marchés émergents de l’Inde ou de l’Afrique.

Analyse N°2

De la même manière que ses concurrents, Engie se concentre aussi sur le développement de ses activités dans les énergies vertes. On suivra donc avec attention les efforts réalisés par le groupe dans ce domaine et ses prises de marché.

Analyse N°3

Comme vous le savez sans doute, le groupe Engie fait également face à une concurrence de plus en plus forte de la part de fournisseurs d’énergie alternative qui cassent les prix du marché. Il faudra donc veiller à suivre les stratégies mises en place par le groupe pour contrer cette concurrence avec, par exemple, la mise en place de nouveaux services innovants.

Analyse N°4

Le prix du gaz naturel, qui représente encore une grande partie des revenus du groupe Engie sera également à suivre de près.

Analyse N°5

Enfin, on suivra bien entendu la communication d’Engie à propos de ses plans de croissance stratégiques sur le long terme.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Engie

Engie est une entreprise française dont l’objectif est de répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux actuels. Elle propose des solutions aux particuliers, aux communes et aux entreprises basées sur un approvisionnement gazier diversifié et un parc de production électrique écologique.

C’est aussi un fournisseur d’énergie en concurrence directe avec les plus grands comme EDF.

Le groupe Engie emploie actuellement plus de 160 000 salariés à travers le monde et a généré un chiffre d'affaires de 60.6 milliards d'euros en 2018.

Analyse du cours de l'action Engie
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Nous vous proposons maintenant de découvrir quelles sont les sociétés qui entrent directement en concurrence avec le groupe Engie avec ses principaux concurrents sur le marché en Europe et leurs activités :

EDF

En France, le plus important concurrent d’Engie est bien entendu le groupe EDF qui est spécialisé dans la production d’électricité et qui est détenu en partie par l’Etat. Il s’agit en effet actuellement du premier producteur et du premier fournisseur d’électricité en France et en Europe ainsi que le numéro deux mondial derrière le chinois China Energy Investment en termes de puissance installée.

Enel

Vient ensuite la société italienne Enel qui était autrefois une entreprise nationale et qui reste le principal producteur d’énergie en Italie. Le groupe s’est également diversifié dans les autres énergies avec l’eau et le gaz et est l’un des géants de la production d’électricité dans le monde ainsi que le leader mondial de la production d’énergie géothermique.

E.ON

On comptera également sur la société E.ON qui est une société européenne de ce secteur et qui était autrefois une société par actions de droit allemand. Elle est issue de la fusion des entreprises Veba et Viag en 2000 et est basée en Allemagne, dans la ville d’Essen. L’action E.ON est cotée sur la bourse de Francfort et la société fait partie de la composition de l’indice boursier allemand DAX 30.

RWE

RWE AG est un conglomérat allemand du secteur de l’énergie créé en 1898 et qui est également basé à Essen. Il détient plusieurs filiales qui lui permettent de distribuer de l’électricité, du gaz et de l’eau ainsi que des services environnementaux avec plus de 120 millions de clients. Il est surtout actif en Europe et en Amérique du Nord. RWE est actuellement le deuxième plus grand producteur d’électricité en Allemagne.

Iberdrola

Enfin, le groupe espagnol Iberdrola est également un géant de la production, de la distribution et de la vente d’électricité et de gaz naturel. Il est basé au Pays Basque et compte parmi les 10 plus importants producteurs d’électricité au monde. Iberdrola est également le leader de la production d’énergie éolienne. Le groupe Iberdrola exerce ses activités dans une dizaine de pays situés sur les quatre continents et compte plus de 30 millions de clients à travers le monde. Il emploie 30 000 salariés actuellement dans plusieurs pays.


Partenaires

Le groupe Engie a également développé un certain nombre de partenariats stratégiques au cours des dernières années, notamment en ce qui concerne son développement à l’international et l’innovation technologique. Voici les principales alliances mises en place.

Mitsui

Toujours en 2013, il a conclu un partenariat avec la société japonaise Mitsui qui prend une participation de 20% dans la construction d’un barrage géant à Jirau.

General Electric

En 2016, Engie et General Electric sont également devenus partenaires et renforcent leur coopération  dans le développement numérique, notamment pour améliorer la performance des actifs de production du groupe Engie.

Schneider Electric

En 2017, le groupe Schneider Electric est devenu partenaire d’Engie en équipant les parcs éoliens et solaire du groupe avec ses logiciels technologiques de contrôle et de gestion de données.

Arvalis

En 2019, le groupe Engie a également mis en place un partenariat stratégique avec la société Arvalis dans le but de booster les CIVE et développer les connaissances de ces cultures intermédiaires. ce partenariat a notamment pour but de promouvoir le développement de la filière biométhane en améliorant les connaissances concernnt la production de biomasse et en favorisant leur diffusion.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Engie :

Pour savoir comment le groupe Engie est susceptible d’évoluer dans les années à venir, il est intéressant de bien connaitre ses principales forces et ses principales faiblesses, qui sont autant d’avantages et d’inconvénients susceptibles de faire évoluer l’intérêt des investisseurs pour cette valeur et donc son cours de Bourse. Voici quelques éléments qui vous aideront sans doute dans cette tâche :

Commençons cette analyse comparative par un récapitulatif des principales forces dont bénéficie le groupe Engie à l’heure actuelle et qui peuvent donc favoriser une hausse du cours de son action sur le marché boursier.

  • Tout d’abord, on peut souligner le positionnement intéressant de cette entreprise dans le segment de la transition énergétique puisque le groupe est aujourd’hui le principal producteur d’électricité non nucléaire en France ainsi que le premier fournisseur de services d’efficacité énergétique. De plus, le groupe Engie est le deuxième plus grand fournisseur français de services à l’environnement. De plus, le groupe Engie investit chaque année une part importante de sa trésorerie dans les énergies renouvelables et met en place des partenariats dans ce secteur.
  • La répartition des activités du groupe est également un point fort pour Engie. En effet, l’activité de l’entreprise est répartie en 5 branches différentes avec d’une part le segment de l’énergie à destination de l’Europe qui représente encore la plus grosse part du chiffre d’affaires, puis le segment de l’énergie à l’international, celui des services à l’énergie, celui du gaz naturel liquéfié et du gaz naturel ainsi que celui dédié aux infrastructures. Cette répartition permet à cette entreprise de se protéger efficacement contre les risques liés à la chute d’un ou de plusieurs segments principaux.
  • On retiendra également que le fait que le groupe Engie aient encore aujourd’hui un positionnement fort en Europe, secteur duquel provient la majeure partie de ses revenus est un avantage face à la concurrence et lui garantit une place parmi les leaders à l’échelle européenne mais aussi à l’échelle mondiale.
  • On peut d’ailleurs également parler parmi les grandes qualités dont dispose le groupe Engie, de sa capacité à se réorganiser selon la conjoncture économique et les résultats de ses différents pôles d’activité. Ainsi, l’entreprise répartit ses activités en pôles ou entités opérationnelles qui se fondent majoritairement sur des zones géographiques. Depuis la dernière réorganisation majeure, le groupe peut ainsi se servir de ces entités pour offrir plusieurs services à un même client sans nécessité de répartir ces services au travers de différentes filiales.
  • Toujours en ce qui concerne les atouts dont dispose le groupe Engie, on pourra aussi souligner la qualité des plans stratégiques mis en place par l’entreprise et dont les objectifs sont le plus souvent atteints avec de l’avance ou dépassés. Ces plans passent généralement par des opérations de réorganisation, de cession ou d’acquisitions d’activités mais aussi par des investissements en recherche et développement de manière à faire du groupe un leader de l’innovation.
  • Enfin, le dernier point fort du groupe Engie concerne sa structure financière. Celle-ci se montre en effet saine avec de bonnes appréciations des agences de notation. De plus, les investisseurs et actionnaires du groupe disposent d’une visibilité claire sur le versement du dividende pour l’année en cours et l’année à venir.
Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Engie :

Bien entendu et comme vous pouvez vous en douter, le groupe Engie n’a pas que des atouts et doit aussi faire avec certaines faiblesses. Nous allons donc maintenant vous présenter les éléments plutôt défavorables à sa croissance et qui peuvent pénaliser son action en Bourse.

  • Tout d’abord et de par ses activités et sa structure, Engie subit une pression fiscale importante qui peut peser plus ou moins fortement sur sa rentabilité. La réglementation et son évolution peut aussi s’avérer être un frein pour cette entreprise.
  • Un autre point faible du groupe Engie concerne cette fois les conditions de marché que l’entreprise rencontre depuis quelques années avec notamment la chute des prix du pétrole et du gaz qui n’est pas favorable au secteur en général. De plus, la part de la production d’énergie nucléaire du groupe reste importante malgré le gel de nombreux projets dans le monde et des enjeux écologiques et environnementaux actuels.
  • Si la solidité financière du groupe Engie n’est plus à démontrer, on peut cependant regretter une légère perte de rentabilité depuis 2020 à cause notamment de la pandémie de Covid-19 sans compter un recul de cette même rentabilité dans certains marchés étrangers spécifiques comme l’Amérique du Sud.
  • Enfin, on pourra également parler de la concurrence de plus en plus forte dans ce secteur d’activité, notamment à cause de la stratégie de diversification des activités d’autres entreprises du secteur de l’énergie comme le géant TotalEnergies qui se tourne désormais vers la production d’électricité verte et renouvelable et qui peut peser sur les parts de marché du groupe à long terme.
Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quelles sont les participations d’Engie dans des filiales ?

Le groupe Engie possède de nombreuses filiales qui lui appartiennent à 100% mais détient aussi des parts dans d’autres entreprises. En effet, Engie a des participations dans la Compagnie Nationale du Rhône, dans Gazocean, qui est une entreprise basée à Marseille et qui est spécialisée dans le transport maritime de gaz liquéfié par navires méthaniers et à hauteur de 80%, dans Suez qui est une filiale minoritaire d’Engie et son premier actionnaire, dans l’Agenda Diagnostics, dans CPCU, et dans Climespace.

Quelle est la stratégie de croissance actuelle du groupe Engie ?

Depuis 2019 et jusqu’en 2021, Engie tient une stratégie de recentrage sur les services et les énergies vertes. Le groupe a ainsi accéléré son positionnement sur les énergies renouvelables et les services en tentant de devenir le leader mondial des solutions intégrées zéro carbone. Cela passe notamment par un plan d’investissement important et la création de capacités de production d’énergie verte plus importantes dans le temps.

L’Etat français est-il encore actionnaire du groupe Engie ?

Actuellement, l’Etat français est encore actionnaire du groupe Engie à hauteur de 23.64% du capital de l’entreprise. Il est d’ailleurs le premier actionnaire de cette société, devant l’actionnariat salarié qui représente 4.03% du capital, BlackRock qui détient 4.97% des parts, la CDC qui détient 1.83% du capital et le public dont les investisseurs institutionnels, les actionnaires individuels et autres qui détiennent près de 68.63% de ce capital.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro