Acheter l'action Safran

L’action Safran fait partie des titres que vous avez la possibilité de trader en ligne par le biais des plateformes de trading. Mais avant de vous lancer dans un investissement sur cette valeur, nous vous recommandons de prendre quelques instants afin d’améliorer votre connaissance de cette entreprise française. Dans cet article, nous allons vous dévoiler toutes les informations dont vous pourrez vous servir pour mener à bien vos analyses de son cours avec notamment une présentation de cette entreprise et de ses différentes activités mais aussi une présentation de ses concurrents et de ses partenaires les plus récents. Nous vous dévoilerons également les forces et faiblesses de cette entreprise ainsi que les opportunités et menaces pour son avenir.  

Trader l'action Safran !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Analyse fondamentale du cours de l'action Safran

Juillet 2019

Le titre de la société Safran pourrait connaitre un rebond intéressant ce mois-ci grâce à plusieurs nouvelles encourageantes et à des indicateurs techniques plutôt dans le vert.

Ainsi, on retiendra notamment la réorganisation des activités Aerosystems et Aircraft Interiors du groupe, opérée en début du mois de juillet 2019 et qui lui permettront d’en augmenter les synergies. Le groupe a ainsi annoncé que ses activités seront désormais réunies en trois grands secteurs opérationnels dont la Propulsion aéronautique et spatiale, les Equipements aéronautiques, la Défense et Aerosystems et Aircraft Interiors. Cette toute nouvelle organisation opérationnelle et juridique est accompagnée d’un changement de l’information sectorielle et sera mise en application à partir de la clôture des comptes du premier semestre 2019 lors de leur publication prévue pour le 5 septembre 2019.

Le titre est également boosté par la signature d’un contrat-cadre avec le groupe Bureau Veritas qui a eu lieu le mois dernier soit le 26 juin. A la fin du salon du Bourget, Bureau Veritas a en effet annoncé la conclusion de cet accord-cadre d’une durée de trois ans avec Safran dans le but de lui permettre d’inspecter les installations techniques du groupe aéronautique en France et à l’étranger.

Trader l'action Safran !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

L’action Safran en bref :

  • Capitalisation boursière totale : 51 139.61 MEUR
  • Nombre de titres : 409 116 893
  • Place de cotation : Euronext Paris
  • Marché : Compartiment A
  • Indice : CAC 40
  • Secteur d’activité : Technologie

 

L’activité de la société Safran :

Nous vous proposons de débuter cet article sur le groupe Safran et son action en Bourse avec une présentation détaillée de cette entreprise et surtout quelques informations en ce qui concerne ses activités principales et la répartition de son chiffre d’affaires. Vous aurez ainsi une meilleure connaissance de cette entreprise et de son action en Bourse.

Le groupe Safran est un groupe français à visée internationale spécialisé dans le domaine de la haute technologie et qui est également l’un des grands équipementiers de premier ordre sur les segments de l’aéronautique, de l’espace et de la défense. Il propose ainsi des activités de conception, de production et de vente d’équipements et de systèmes de hautes technologies mécaniques et électroniques.

Pour mieux comprendre les activités du groupe Safran, il est possible de les répartir en plusieurs catégories distinctes selon la part de chiffre d’affaires qu’elles représentent et de cette manière :

  • Tout d’abord, la conception, fabrication et vente de systèmes de propulsion aéronautique et spatiale représente plus de 25.6% du chiffre d’affaires du groupe Safran. On y trouve notamment les moteurs d’hélicoptères pour lesquels Safran est le leader mondial, les avions civils et militaires, les moteurs spatiaux pour les lanceurs et les missiles, les turboréacteurs d’engins-cibles et d’autres produits de ce type.
  • Vient ensuite la production d’équipements aéronautiques qui représente 25.6% du chiffre d’affaires de l’entreprise avec notamment des nacelles de moteurs d’avion, des trains d’atterrissage, des systèmes de freinage ou encore des câblages électriques.
  • La production d’intérieurs d’avion et notamment d’intérieurs de cabines et de sièges représente quant à elle 9.6% du chiffre d’affaires de Safran.
  • On trouve ensuite les activités concernant les systèmes et équipements à bord des aéronefs à hauteur de 8.5% du chiffre d’affaires avec notamment les toboggans d’évacuation, les systèmes d’arrêt d’urgence, les parachutes de protection et systèmes d’oxygène, les systèmes de gestion de la puissance électrique, les systèmes de contrôle, les systèmes de gestion des eaux et des déchets et les systèmes de connectivité.
  • Enfin, le reste du chiffre d’affaires de Safran à savoir 6.6% provient des systèmes de défense et de sécurité avec les commandes de vol d’hélicoptères, les systèmes d’identification biométriques à base d’empreintes digitales pour lesquels Safran est le leader mondial, les systèmes inertiels, optroniques et les systèmes de drones tactiques.

Il est également intéressant de connaitre la répartition géographique du chiffre d’affaires du groupe puisque Safran réalise seulement 15.7% de son CA en France. Le reste de l’Europe génère 23.9% du chiffre d’affaires, le secteur des Amériques génère 36.7% du chiffre d’affaires, l’Asie Pacifique 16.5% et enfin, l’Afrique et le Moyen Orient 7.2%.

 

Connaitre la concurrence de l’action Safran :

L’un des principaux éléments que vous devez prendre en compte lorsque vous faites une analyse du cours de l’action Safran concerne la concurrence de ce secteur d’activité. Plus précisément, nous vous proposons de découvrir ici quels sont les entreprises qui sont directement en concurrence avec Safran dans ses différentes catégories d’activité.

En ce qui concerne le domaine des moteurs à destination de l’aviation civile et militaire et à destination des hélicoptères, les principaux concurrents de Safran sont le groupe américain General Electric, le groupe britannique Rolls-Royce, le groupe américano-canadien Pratt & Whitney et le groupe américain Honeywell.

En ce qui concerne les équipements, on trouve également de nombreux concurrents directs de Safran avec notamment dans le domaine des systèmes d’atterrissage les entreprises UTC Aerospace System aux Etats-Unis, l’entreprise britannique General Electric Aviation Systems et l’entreprise américaine Crane Aerospace & Electronics. Dans le segment des roues et des freins, les concurrents de Safran sont le groupe UTC Aerospace System, Honeywell et le groupe britannique Meggitt. Sur le segment des nacelles, les principaux concurrents de Safran sont UTC Aerospace System et Spirit AeroSystems. Enfin, en ce qui concerne le segment de la défense et de l’avionique, Safran compte un seul concurrent sérieux, à savoir le groupe Thales.

Dans le cadre de votre analyse fondamentale du cours de cette action, vous devez penser à tenir compte de l’évolution des parts de marché de ces différents acteurs ainsi que de toutes les publications les plus importantes en provenance de ces entreprises.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Safran :

Nous vous proposons à présent de nous intéresser de plus près aux partenariats et alliances du groupe Safran. En effet, ces partenariats sont souvent associés à des mouvements intéressants de cette action sur les graphiques et il est donc important de suivre avec intérêt ces annonces. Nous vous proposons donc de découvrir ici trois exemples concrets de ce type d’alliances que Safran a mis en place au cours des dernières années.

Depuis de nombreuses années maintenant, le groupe Safran est partenaire du groupe General Electric de par sa filiale Snecma et par l’intermédiaire d’une co-entreprise détenue à parts égales : CFM International. Ce partenariat a été reconduit en 2008 et jusqu’en 2040 avec une extension de leur collaboration qui permet de positionner cette joint-venture sur le marché et de manière durable notamment par le développement d’une nouvelle génération de moteurs. Les deux entreprises ont ainsi développé conjointement le moteur LEAP-X présentant l’avantage d’une consommation de carburant inférieure de 16% comparativement aux moteurs de la génération précédente qui équipait les Airbus 320 et les Boeing 737. Toujours dans le cadre de ce nouvel accord, des offres de service ont été intégrées pour ces moteurs. Depuis la fin des années 70 et la mise en place de cet accord entre les deux géants, le cours de l’aviation commerciale a été fortement changé étant donné que CFM est actuellement le fournisseur de moteurs le plus populaire dans le secteur de l’aviation commerciale avec une gamme de produits considérée comme une référence à l’ensemble dans tout ce secteur que ce soit du point de vue de l’efficacité, de la fiabilité ou des économies.

Par la suite soit en 2016, Safran créera un partenariat avec MTU Aero Engines dans le cadre d’activités conjointes de développement, de production et de services du nouveau moteur à destination d’un avion de combat aérien à venir, le SCAF. Cet avion devrait être mis en service en 2040 et succèdera à la génération actuelle des appareils de combat Eurofighter et Rafale. Ensemble, ces deux partenaires assurent ainsi la gestion et l’efficacité du programme et proposent aux forces armées leur expérience démontrée dans le domaine militaire. Toujours dans le cadre de ce partenariat, Safran sera en charge de la responsabilité d’ensemble de la conception et de l’intégration du moteur alors qu’MTU Aero Engines sera en charge des services. Il sera ainsi responsable des compresseurs basse et haute pression et de la turbines basse pression ainsi que de la post-combustion. La société commune créée par les deux entités, Aerospace Embedded Solutions sera en charge du développement du calculateur et des logiciels de contrôle des moteurs sous le contrôle de Safran.

Enfin, plus récemment soit en 2018, la filiale Safran Electrical & Power a mis en place un accord de coopération technologique et commercial avec une start-up, CAILabs dans le but de transposer dans l’aéronautique la technologie innovante de CAILabs qui est mise en œuvre dans le domaine des réseaux télécoms terrestres. La technologie nommée Multi-Plane Light Conversation consiste à mixer différents flux optiques sur une même fibre optique ce qui va permettre de décupler les capacités de transport de données à bord des aéronefs. Le but de cette association consiste à répondre aux besoins croissants d’échanges de données à bord que ce soit pour la connectivité passager que pour des fonctions techniques de l’avion qui consomment de plus en plus de bande passante. Ces composants optiques développés conjointement devrait à terme faciliter le développement du système d’interconnexion des données à bord et de réduire les coûts liés aux changements de configuration des appareils avec moins de câblages. Elle fournit notamment Boeing et Airbus pour tous les programmes civils et le programme militaire A400M et de nombreux autres appareils militaires.

Bien entendu, les partenariats que nous venons de vous citer sont des évènements passés et vous devez avant tout concentrer votre attention sur les futures alliances de ce type. C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de suivre avec intérêt toute l’actualité de Safran afin de vous servir de ces annonces pour vos prises de position sur cette valeur.

 

Les avantages et points forts de l’action Safran en tant qu’actif de Bourse :

Nous vous proposons maintenant d’aller encore plus loin dans notre compréhension de l’entreprise Safran et de la capacité de son titre à gagner ou perdre des points dans les années à venir en analysant la situation du groupe aujourd’hui. Pour cela, il est en effet nécessaire de connaitre les atouts et les faiblesses de cette entreprise. Voici dans un premier temps les principaux avantages de cette valeur :

Tout d’abord, on peut bien entendu rappeler ici que le groupe Safran bénéficie d’une très forte présence sur le marché et d’un positionnement avantageux du fait qu’il est issu d’une fusion entre le groupe Snecma et le groupe Sagem en 2005. Grâce à cela, Safran est notamment devenu le leader mondial du secteur des moteurs d’avions civils, de turbines et de commandes de vols d’hélicoptères, de transmission de puissance, de nacelles de moteurs d’avions et est également en seconde position sur le marché mondial des moteurs spatiaux. Notons également que Safran est actuellement le quatrième acteur mondial du segment des moteurs d’avions militaires.

On peut également citer parmi les nombreux avantages de ce groupe le fait que son activité soit répartie en plusieurs pôles et en plusieurs divisions. On retrouve ainsi d’une part le segment de la propulsion aéronautique et spatiale, le segment de l’équipement aéronautique, le segment de la défense et le segment de la sécurité. La séparation de ces activités en plusieurs catégories offre à Safran une meilleure protection contre le risque lié à un seul et même secteur d’activité en multipliant les sources de revenu.

On peut également considérer comme un point positif de cette valeur le fait que le groupe Safran communique de manière claire et transparente à propos de ses stratégies de croissance. Les communiqués émis par la direction du groupe sont ainsi fréquents ce qui facilite l’analyse des perspectives économiques et financières pour les traders. Il suffit en effet de comparer les objectifs fixés aux résultats annuels ou même trimestriels pour anticiper de futurs mouvements et tendances.

Bien entendu et comme vous avez pu le constater à la lecture de ce qui a précédé, les partenariats très forts et bien pensés qu’à mis en place le groupe par le passé sont également un atout de taille pour l’avenir de cette entreprise. Cela concerne bien entendu le partenariat historique avec General Electric en ce qui concerne le moteur d’avion civil CFM56 qui est actuellement le plus vendu au monde et qui sera ensuite remplacé en 2019 par le Leap avec un carnet de commandes de plus de 10 000 moteurs.

Ce carnet de commande est également un argument plutôt positif dans l’analyse des forces du groupe Safran. Celui-ci bat en effet des records depuis quelques années et offre une excellente visibilité sur les futurs résultats, notamment en ce qui concerne l’après-vente pour les moteurs civils.

Safran bénéficie aussi d’une source de revenu très intéressante par le biais de ses nombreux brevets. Si ces derniers ont nécessité de nombreux investissements en recherche et développement par le passé, ils portent aujourd’hui leurs fruits en offrant des bénéficies supplémentaires au groupe.

Enfin, les actionnaires du groupe Safran sont également rassurés par le fait que Safran présente un taux de distribution de l’ordre de 40%.

 

Les inconvénients et points faibles de l’action Safran en tant qu’actif de Bourse :

Bien entendu et comme vous pouvez sans doute vous en douter, le groupe Safran a aussi ses faiblesses et vous devez connaitre ces points faibles avant de vous lancer dans une spéculation sur cette valeur. Nous vous proposons de les découvrir ici plus en détails afin de vous aider dans le cadre de votre analyse.

Tout d’abord, le groupe Safran subit depuis quelques années une pression importante en ce qui concerne ses fonds de roulement. Ces difficultés sont le résultat de plusieurs retards successifs de paiement de la part des administrations qui ont pesé sur les résultats de l’entreprise.

D’autre part, le groupe a dû faire face à des investissements importants dans le but de mettre au point le moteur Silvercrest à destination des avions Falcon de Dassault Aviation ainsi que d’autres investissements forts pour l’apprentissage du moteur Leap qui vient d’être mis sur le marché. Ces coûts pèsent encore aujourd’hui sur la rentabilité du groupe.

D’autres évènements ont pu léser la réussite et la croissance du groupe dernièrement comme le retard de la mise en service effective de la co-entreprise que le groupe Safran a créé en 2014 avec le groupe Airbus et qui a fortement inquiété les marchés et les inquiètent encore aujourd’hui.

La concurrence forte à laquelle le groupe Safran doit faire face et notamment sur certains segments très spécifique peut aussi nuire à la croissance de ce groupe étant donné que les développements technologiques de ces concurrents font beaucoup parler d’eux depuis quelques années maintenant.

On note enfin des inquiétudes des investisseurs quant aux nombreux investissements de Safran dans le cadre de rachat d’autres entreprises qui viennent encore peser sur les possibilités d’évolution de son bénéfice.

 

Les opportunités et menaces à prendre en compte pour l’avenir du groupe Safran :

Pour aller encore plus loin et être sûr de détecter les prochaines tendances de l’action Safran, vous devez également connaitre les éléments qui pourraient booster sa croissance ou au contraire, ralentir son activité dans les années à venir. Nous parlons bien entendu ici des opportunités et des menaces du groupe. Voici une présentation détaillée de ces éléments pour vous y aider et vous aider à suivre l’actualité.

Intéressons-nous tout d’abord aux différentes opportunités que le groupe Safran est susceptible de saisir dans le but de gagner en rentabilité et en croissance dans les années à venir. Les principaux éléments susceptibles d’influencer à la hausse cette valeur sont en effet les suivants :

  • Parmi les opportunités de développement les plus probables du groupe Safran, on s’intéressera notamment aux possibles rachats d’autres entreprises que ce soit dans des secteurs d’activité sur lesquels Safran est déjà présent ou des secteurs différents offrant des possibilités de diversification dans d’autres spécialités.
  • Il en va de même pour les partenariats qui, comme nous l’avons vu plus haut, contribuent fortement à pousser la croissance et la présence du groupe Safran sur son marché. Il est en effet très probable que le groupe mette au point de nouvelles alliances dans les années à venir avec des acteurs de grande ampleur visant à augmenter les ventes ou à maximiser la production de l’entreprise.
  • Enfin, on constate depuis quelques années que le groupe Safran a fortement augmenté ses investissements dans le domaine de la défense et notamment en ce qui concerne sa présence sur les marchés émergents de la Chine et de l’Inde. Il y a ainsi fort à parier que le français bénéficiera, dans les années à venir, d’un positionnement encore plus intéressant et stratégique sur ces marchés sur lesquels la demande est de plus en plus forte en ce qui concerne ce segment.

Bien entendu, le groupe Safran ne bénéficiera pas que d’opportunités de développement pour les années à venir et devra également faire face à certaines menaces. Ces éléments que nous allons vous présenter maintenant sont en effet susceptibles de venir freiner une tendance de fond haussière ou même de provoquer une baisse de la valeur de ce titre.

  • Premièrement, on restera très attentif aux concurrents du groupe Safran en surveillant leurs innovations technologiques mais aussi d’autres facteurs comme leurs actualités majeures avec les signatures de contrats sur le long terme, la mise en place de partenariats de qualité ou encore les prises de parts de marché par le biais de diverses acquisitions d’entreprises de plus petite taille.
  • On note aussi que les activités du groupe Safran dépendent en grande partie des contrats militaires signés avec les Etats. Or, il est possible que le budget alloué à ces dépenses commence à baisser rapidement au regard de la crise qui touche depuis plusieurs années les pays développés. Cette dépendance peut ainsi devenir un véritable fardeau pour le groupe qui pourrait perdre en rentabilité dans les années à venir s’il ne parvient pas à compenser ces pertes.
  • Enfin, un autre risque à prendre en considération lorsque vous investissez sur le cours de l’action Safran concerne cette fois le marché des changes et notamment les fluctuations de l’euro/dollar. En effet, une hausse trop importante de l’euro pourrait peser sur la compétitivité à l’export de cette entreprise.

Où et comment trader sur le cours de l’action Safran :

Il est bien entendu possible de trader en ligne sur le cours de l’action Safran en créant un compte de trading sur une plateforme détenue par un broker de confiance comme celui que nous vous recommandons ici.

Trader l'action Safran !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent
Note: 3.98 55 votes