Acheter l'action Aéroports de Paris (ADP)

Les entreprises du domaine de l’aéronautique ne sont pas les seules à être rentables et à voir leurs titres cotés en Bourse. D’autres entreprises comme les sociétés aéroportuaires sont également intéressantes à suivre, comme ADP pour Aéroports de Paris, dont nous allons vous présenter ici l’activité détaillée. Vous découvrirez dans cet article des informations sur l’action de ce groupe et des éléments d’analyse technique de son cours.  

66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Nos conseils pour trader l'action ADP

Acheter l'action Aéroports de Paris (ADP)

Vous devez avant tout être capable de réaliser une analyse fondamentale cohérente de ce titre en tenant compte des facteurs suivants :

  • Premièrement, on sait que la santé financière des compagnies aériennes comme Air France-KLM ou EasyJet qui sont les deux premiers opérateurs à Paris est étroitement corrélée au niveau du PIB français. Cette donnée est donc à prendre en compte dans toutes vos analyses.
  • Comme nous l’avons vu plus haut parmi les inconvénients de cette valeur, beaucoup de projets immobiliers comme le siège social, les hôtels et la messagerie cargo ainsi que les projets d’infrastructures à Orly et Roissy et la ligne CDG Express entre ces deux aéroports sont étroitement suivis par les investisseurs et actionnaires. La livraison de ces derniers devrait être effective d’ici 2023. Il faudra donc bien entendu suivre de près l’évolution de ces chantiers.
  • De la même manière, on surveillera avec la plus grande attention l’évolution du plan Connect 2016-2020 qui a demandé plus de 4.6 milliards d’euros d’investissement et qui promet une politique d’économie sur les coûts.
  • Le groupe ADP poursuit bien entendu son développement et sa croissance externe avec notamment la possibilité de privatisation de l’aéroport de Lyon ou encore le développement de l’aéroport de Téhéran ou la privatisation d’autres aéroports aux Philippines ou en Amérique Latine.
  • Les prévisions du groupe quant au redressement du trafic aérien auquel il est étroitement lié sont également à surveiller lors de vos analyses.
Service de CFD - 66% des traders perdent de l'argent

 

A propos du groupe Aéroports de Paris ou ADP :

Aéroports de Paris est actuellement le deuxième plus grand groupe aéroportuaire en Europe. Il détient et exploite 3 aéroports en Ile-de-France, soit Charles de Gaulle, Orly et Le Bourget, ainsi que 10 aérodromes et un héliport.

Son chiffre d’affaire est principalement réalisé par les prestations de services aéroportuaires, puis par l’exploitation d’espaces commerciaux et de services, de gestion immobilière et d’autres prestations d’ingénierie à l’étranger.

 

Les différentes filiales internationales du groupe Aéroports de Paris :

Bien que la principale activité d’ADP soit centrée sur le développement et la modernisation des infrastructures aéroportuaires de la région de Paris, il possède également différentes filiales qui lui permettent de commercialiser des aéroports et des projets de structure complexes en général dans le monde entier. On retrouve ainsi les filiales :

  • ADP Ingénierie, créée en 2000 et qui est en charge de la maîtrise d’œuvre dans les domaines de l’architecture et de l’ingénierie pour des installations complexes comme les aéroports et les édifices culturels dont l’Opéra de Pékin, le Centre des Arts Orientaux de Shanghai, des édifices sportifs comme le stade Omnisport de Canton, des immeubles hauts, des ouvrages industriels comme les usines s’assemblage de l’Airbus A380 à Toulouse et de l’Airbus A400M à Seville.
  • ADP Management, créée en 1991 et qui gère les activités de gestion et de prise de participation de l’entreprise. ADP Management obtient ainsi une participation de 38% dans le capital de TAV Holding en 2012, soit le 1ere opérateur aéroportuaire turc. Il acquiert également 49% de TAV Construction. Le montant de ces acquisitions d’élève à 704 millions d’euros et permet au groupe ADP de se placer parmi les trois plus grands gestionnaires aéroportuaires au monde avec pas moins de 37 aéroports en concession et 180 millions de passagers par an.

 

Les principaux concurrents des Aéroports de Paris :

Le groupe français Aéroports de Paris ou ADP est bien entendu le leader de l’exploitation et de la maintenance des aéroports en France. Mais dans le reste du monde, il est bien entendu concurrencé par plusieurs entités qui génèrent elles-aussi un fort bénéfice. Nous vous proposons donc de découvrir ici quels sont les concurrents directs du groupe Aéroports de Paris au travers du classement des principaux opérateurs aéroportuaires du monde par ordre de chiffre d’affaires :

  • Ferrovial est actuellement le leader de ce marché dans le monde.
  • Le groupe ENAIRE occupe la seconde place du classement juste devant le groupe ADP qui est troisième mondial.
  • On trouve ensuite dans la suite du classement et dans l’ordre les groupes Fraport, Port Authority of New-York and New Jersey, Narita International Airport Corporation, Schiphol Group, Flughafen München GmbH, Infraero et Avinor.

Bien que ces concurrents ne présentent pas réellement de menace pour le groupe ADP, ils sont pris en compte par les traders lors de la spéculation sur le cours de l’action ADP.

 

Les principaux partenaires des Aéroports de Paris :

  • En 2011, ADP a créé une coentreprise avec le groupe belge Aelia, filiale du groupe Lagardère concernant la mise en commun des activités de Duty Free Paris et de la Société de distribution aéroportuaire (SDA).
  • 2013, ADP et le Réseau Ferré de France (RFF) ont mis en place un partenariat dont le but est d’exploiter le CDG Express reliant l’aéroport de Roissy à Paris et qui devrait entrer en fonction en 2022 ou 2023.
  • Enfin, en 2017, le groupe Aéroports de Paris a lié un partenariat par une prise de participation dans le groupe Egidium Technologies qui met en place une solution de supervision numérique 3D pour la sécurité et la sûreté des sites sensibles. Une alliance qui suit la directive du plan stratégique Connect 2020 mis en place par ADP et son programme Innovation Hub.

 

Analyse du cours de l’action Aéroports de Paris :

Le cours de l’action Aéroports de Paris est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris et intègre également le calcul de l’indice boursier CAC All Shares.

L’analyse technique de ce titre sur les dix dernières années montre une phase haussière en 2007, suivie d’un retour à la baisse, puis une nouvelle tendance haussière longue encore observable aujourd’hui et qui a débuté en février 2009.

 

Données boursières importantes à propos de l’action Aéroports de Paris :

Voici, pour terminer cet article, quelques données générales mais indispensables à connaitre à propos de l’action Aéroports de Paris :

  • En 2017, la société Aéroports de Paris atteint une capitalisation boursière totale de l’ordre de 13 458.64 MEUR.
  • Le nombre de titres émis par la société Aéroports de Paris pour la même période et actuellement en circulation sur le marché est de 98 960 602.
  • Le cours de l’action Aéroports de Paris est actuellement coté sur le Compartiment A du marché Euronext Paris en France.
  • La société Aéroports de Paris fait également partie de la composition de l’indice boursier national de la France, le CAC 40 et compte donc parmi les 40 sociétés du pays à présenter la plus forte capitalisation boursière.
  • L’actionnariat de la société Aéroports de Paris est composé à 50.60% des parts détenues par l’Etat français, de 16.10% des parts d’actionnaires institutionnels non-résidents, de 8% des parts du groupe Vinci, de 8% des parts du groupe Schiphol, de 7.40% des parts des investisseurs institutionnels français, de 5.10% des parts de la société Predica, de 2.80% des parts d’actionnaires individuels, de 1.90% des parts de salariés du groupe et de 0.10% de parts en autocontrôle.

 

Historique économique et financier de l’entreprise Aéroports de Paris :

Pour analyser correctement les graphiques boursiers historiques de l’action ADP, il est important de connaitre les évènements qui ont marqué ces dernières années afin de les recouper aux mouvements observés sur les graphiques boursiers. Voici donc un rappel des dates importantes de cette dernière décennie.

  • En 2007, ADP met en service le métro automatique CDGVAL.
  • En 2010, le chiffre d’affaire de la société de distribution aéroportuaire enregistre un chiffre d’affaires en progression de 8.5%. La même année, ADP est nommée meilleure entreprise de service public marchand selon un classement de l’AACC et BVA. Le groupe signe aussi un contrat de régulation économique sur 2011 et 2015 avec l’Etat français prévoyant un investissement de 1.8 milliards d’euros sur cette période pour l’amélioration des terminaux les plus anciens et un plafond sur l’évolution des tarifs à 1.38% de plus que l’inflation par an.
  • En 2011, La société de distribution aéroportuaire et Duty Free Paris fusionnent au sein de la SDA (Société de Distribution Aéroportuaire. Toujours en 2011, ADP créé la régie publicitaire JCDecaux Airport Paris.
  • En 2012, JCDecaux Airport Paris inaugurent un écran publicitaire géant de 39m2 suspendu à 5 mètres de hauteur dans le terminal E de l’aéroport Charles de Gaulle. En août de la même année, Ikea installe ses chaises dans une salle d’embarquement afin de faire de la publicité.
  • En 2013, ADP inaugure l’Espace Musées à Paris-Charles-de-Gaulle. Toujours en 2013, le groupe met en service un nouveau terminal à l’aéroport international d’Amman en Jordanie et prend en charge l’ingénierie du premier satellite dédié à l’A380 à Dubaï. Il met également en service le nouveau terminal de l’aéroport de l’île Maurice exploité par la société.
  • En 2015, le contrat de gestion en partenariat entre la filiale ADP Management et la SGSIA prend fin.
  • C’est aussi en 2015 que le plan Connect 2020 a été lancé par Augustin de Romanet avec un budget de 4.6 milliards d’euros et visant à poursuivre le développement des aéroports de Paris en accélérant le développement à l’international du groupe ADP. Ce budget aura notamment pour objectif de financer la poursuite des travaux de fusion des terminaux Sud et Ouest de Paris-Orly et la fusion des satellites internationaux du terminal 1 et des terminaux 2B et 2D en ce qui concerne l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle. Le groupe envisage également la construction d’un terminal 4 avec l’aménagement d’un espace visant à accueillir CDG Express avant 2023 soit 100 000m2 supplémentaires d’installations cargo prévus.
  • En 2016, JCDecaux Airport Paris met en place une exposition de 80 clichés de la photographe Dominique Issermann sur 470 écrans publicitaires des aéroports.
  • Toujours 2016, la société Aéroports de Paris SA refond sa stratégie en lançant deux nouvelles marques indépendantes à savoir une marque institutionnelle sous le nom de groupe ADP qui commercialise le savoir-faire d’Aéroports de Paris SA en France et dans le monde ainsi qu’une marque voyageurs sous le nom de Paris Aéroport qui est le produit d’appel d’Aéroports de Paris SA et qui réunit les trois aéroports parisiens sous une seule et même enseigne. La même année, le groupe ADP se désengage du Mexicain OMA et annonce la cession de ses 25.5% de parts dans cette société.
  • En 2017, ADP installe son siège au pied des pistes de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle à Tremblay-en France et quitte ainsi le 14ème arrondissement de Paris. La même année, le groupe ADP entre au capital du groupe Egidium Technologies.

 

Les avantages et points forts de l’action Aéroports de Paris en tant qu’actif de Bourse :

Nombreux sont les investisseurs qui décident de mettre en place une stratégie sur le long terme sur le cours de l’action ADP. Mais avant d’acheter ce titre ou de le vendre, vous devez bien entendu être en mesure de comprendre quels sont les atouts et les défauts de cette valeur afin de savoir si la tendance de fond de ce titre peut être haussière ou baissière. Commençons par analyser les avantages de cette valeur et les points forts qui penchent pour une progression haussière.

Premièrement, on retiendra parmi les principaux atouts du groupe ADP son positionnement privilégié sur son secteur d’activité et au niveau européen. Le groupe se trouve en effet en seconde position juste après l’un de ses principaux concurrents, British Airports. Il est le deuxième groupe de ce secteur du point de vue du nombre de passagers pris en charge par année, mais est également le numéro un dans le domaine du fret et du courrier puisqu’il est à la fois propriétaire et opérateur des aéroports Paris Charles de Gaulle, Pais Orly et Paris le Bourget.

Le fait que la France soit encore aujourd’hui la toute première destination touristique au monde est également un atout indéniable pour le groupe Aéroports de Paris qui base sur cette spécificité son modèle économique. Mais ce n’est pas tout puisque le groupe ADP possède la plateforme de correspondances la plus importante d’Europe. On note également que les commerçants et donc le transport commercial est ici la cible qui génère le plus de bénéfice pour ce groupe, toujours grâce à un nombre important de correspondances qui font des aéroports parisiens de véritables plaques tournantes des échanges commerciaux internationaux.

On salue également la répartition des activités du groupe ADP en 5 pôles différents, ce qui réduit considérablement l’exposition au risque. On retrouve ainsi trois grands pôles qui concernent directement les aéroports de Paris avec les activités aéronautiques qui génèrent 59% des revenus, les commerces et services qui génèrent 31% des revenus et l’immobilier qui génère 10% des revenus. Notons d’ailleurs ici qu’ADP est actuellement le plus grand propriétaire foncier de la région Ile de France. On trouve ensuite les deux derniers pôles d’activité avec les filiales et participations du groupe dont le développement aéroportuaire avec entre autres l’aéroport turc TAV, les aéroports de Santiago du Chili, de Madagascar ou du Vietnam. Viennent enfin les autres activités du groupe avec des contributions mises en équivalence.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le groupe ADP mise également beaucoup sur une politique de partenariats stratégiques qui contribue bien entendu à son développement. C’est le cas notamment pour les alliances mises en place avec le groupe Air-France KLM, avec l’alliance Skyteam, Star Alliance, FedEx, Schipol Group ou encore La Poste pour les activités de fret.

Le groupe ADP a également mis en place une stratégie visant à attirer dans ses aéroports les compagnies aériennes d’Asie et d’Amérique du Nord. Pour cela, il a instauré une grille tarifaire appelée CRE3 qui rend plus avantageux les vols long-courriers ou les vols en correspondance comparativement aux vols européens.

On assiste également depuis quelques années à une baisse sensible du prix du carburant par le biais d’une baisse du cours du pétrole qui bénéficie bien entendu également à ADP. Cette baisse des prix permet en effet une augmentation du trafic aérien. Le taux de change plutôt avantageux de l’euro offre aussi un avantage au groupe en poussant les passagers à dépenser davantage dans les commerces de ses aéroports.

Enfin,  on soulignera également la bonne situation financière du groupe qui maintient son taux de redistribution à 60% depuis quelques années, ce qui attire bien entendu de nombreux investisseurs actionnaires.

 

Les inconvénients et points faibles de l’action Aéroports de Paris en tant qu’actif de Bourse :

Nous venons de voir que le groupe ADP dispose de beaucoup d’atouts et de points forts qui devraient lui permettre de se développer et d’assurer sa rentabilité à moyen et long terme. Mais avant de mettre en place votre stratégie définitive, vous devez également tenir compte des points faibles de ce groupe et donc des quelques inconvénients de cette valeur dont voici le détail :

Premièrement et malgré une bonne diversification de ses activités, le groupe ADP reste majoritairement dépendant du trafic aérien. Or, plusieurs facteurs extérieurs et difficiles à anticiper influent sur ce trafic de manière plus ou moins directe comme la conjoncture économique mondiale, les mouvements de grève mais aussi les intempéries ou encore les attentats.

En outre, on sait que l’environnement règlementaire et fiscal de ce secteur d’activité présente de nombreuses contraintes, ce qui peut peser sur l’attractivité de cette valeur aux yeux des experts et donc des investisseurs.

Un autre point faible du groupe concerne cette fois les attentes des actionnaires en ce qui concerne les retombées économiques de la liaison directe en cours de mise en place entre Roissy et Paris et dont l’échéance a été repoussée à 2023.

Enfin, le dernier point faible de l’action ADP concerne bien entendu le fait que l’Etat Français est toujours l’actionnaire principal de ce groupe et montre un appétit important pour les liquidités. Cela entraine ainsi un risque important pour les programmes d’investissement du groupe dont les projets sont régulièrement freinés.

 

Note: 3.84 64 votes

Comment trader l’action Aéroport de Paris ?

Pour spéculer sur le cours de l’action Aéroports de Paris, il vous suffit de vous inscrire chez un broker Forex proposant ce titre. Vous pourrez alors utiliser les CFD pour miser sur la hausse ou la baisse de son cours.

Trader l'action ADP en ligne !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent