ADP

Analyse du cours de l'action ADP (Aéroports de Paris)

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Les entreprises du domaine de l’aéronautique ne sont pas les seules à voir leurs titres cotés en Bourse. D’autres entreprises comme les sociétés aéroportuaires sont également accessibles au trading, comme ADP pour Aéroports de Paris, dont nous allons vous présenter ici l’activité détaillée. Vous découvrirez dans cet article des informations sur l’action de ce groupe et des éléments d’analyse technique de son cours.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Premièrement, on sait que la santé financière des compagnies aériennes comme Air France-KLM ou EasyJet qui sont les deux premiers opérateurs à Paris est étroitement corrélée au niveau du PIB français. Cette donnée est donc à prendre en compte dans toutes vos analyses.

Analyse N°2

Comme nous l’avons vu plus haut parmi les inconvénients de cette valeur, beaucoup de projets immobiliers comme le siège social, les hôtels et la messagerie cargo ainsi que les projets d’infrastructures à Orly et Roissy et la ligne CDG Express entre ces deux aéroports sont étroitement suivis par les investisseurs et actionnaires. La livraison de ces derniers devrait être effective d’ici 2023. Il faudra donc bien entendu suivre de près l’évolution de ces chantiers.

Analyse N°3

De la même manière, on surveillera avec la plus grande attention l’évolution du plan Connect 2016-2020 qui a demandé plus de 4.6 milliards d’euros d’investissement et qui promet une politique d’économie sur les coûts.

Analyse N°4

Le groupe ADP poursuit bien entendu son développement et sa croissance externe avec notamment la possibilité de privatisation de l’aéroport de Lyon ou encore le développement de l’aéroport de Téhéran ou la privatisation d’autres aéroports aux Philippines ou en Amérique Latine.

Analyse N°5

Les prévisions du groupe quant au redressement du trafic aérien auquel il est étroitement lié sont également à surveiller lors de vos analyses.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action ADP

Le groupe ADP pour Aéroports de Paris, est un acteur incontournable du secteur aéroportuaire en Europe, puisqu’il est le deuxième groupe européen dans ce domaine d’activité. Plus précisément, le groupe ADP détient et exploite des aéroports situés en France comme l’aéroport Charles de Gaulle, Orly et le Bourget situés à Paris, mais aussi quelques aérodromes et un héliport situé à Issy-les-Moulineaux, près de Paris.

Pour mieux comprendre les activités de ce groupe, on peut les répartir en 4 pôles différents en fonction du chiffre d’affaires qu’elles génèrent et dont voici le détail :

Les prestations de services aéroportuaires représentent plus de 59.2% du chiffre d’affaires généré par le groupe ADP. Ces prestations concernent notamment la gestion du trafic aérien, la gestion des transports intermodaux et la gestion des terminaux, mais aussi l’installation d’infrastructures aéroportuaires, l’enregistrement des passagers et leur transfert, le traitement des bagages, les diverses activités de manutention des avions comme le nettoyage, le guidage, l’assistance au placement et au démarrage ou le chargement et déchargement des appareils.

L’exploitation des espaces commerciaux et divers services représente quant à elle 26.8% du chiffre d’affaire généré par ADP. Ces activités concernent notamment la gestion et l’exploitation des magasins, restaurants, banques et bureaux de change situés dans les aéroports.

Des activités de gestion immobilières génèrent également 7.2% du chiffre d’affaires du groupe avec notamment de la location de terrains et d’actifs immobiliers comme des commerces, des hôtels ou des bâtiments logistiques.

Enfin, le reste du chiffre d’affaires du groupe soit 6.8% du CA, est généré par d’autres services variés comme la gestion d’aéroports à l’international, des prestations d’ingénierie aéroportuaire ou encore des services de télécommunication spécialisée.

Analyse du cours de l'action ADP (Aéroports de Paris)
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Pour comprendre comment le secteur d’activité du groupe ADP peut avoir une influence sur sa croissance et sur son action en Bourse, il est nécessaire de bien connaitre ses principaux adversaires sur le marché. Nous vous proposons donc de découvrir les concurrents majeurs de ce groupe :

Grupo Ferrovial 

Bien entendu, la société espagnole Ferrovial est l’un des principaux concurrents d’ADP et est une entreprise de transport cotée sur l’indice boursier de référence Ibex 35. Le groupe Ferrovial est ainsi actuellement l’un des principaux opérateurs d’infrastructures et de services municipaux dans le monde. Il emploie plus de 74 000 salariés et est présent dans une quinzaine de pays différents. Ferrovial répartit ses activités dans quatre secteurs différents dont les services de maintenance des voiries, des espaces urbains, des infrastructures, la promotion, les investissements et la gestion d’autoroutes privés, l’ingénierie civile, le design et la construction d’infrastructures immobilières et la gestion d’aéroports.

ENAIRE 

On suivra aussi le groupe ENAIRE ou Aeropuertos Espagnoles y Navigacion Aera qui est un organisme espagnol en charge de la gestion des aéroports du pays et qui gère également le trafic aérien. Cette entreprise fournit ainsi des services de transit aérien aux moments des décollages et des atterrissages et détient 5 centres de contrôle et 22 tours de contrôle qui gèrent le trafic de 1.8 millions de vols chaque année. Le groupe ENAIRE exerce ses activités à la fois en Espagne, dans les îles Canaries et dans les îles Baléares ainsi que dans certaines zones nord-atlantique, de la Méditerranée occidentale et dans le Sahara Occidental.

Fraport 

Cette entreprise allemande également connue sous le nom de Frankfurt Airport est une entreprise spécialisée dans la gestion aéroportuaire. Il s’agit également de la société en charge de l’exploitation de l’aéroport de Francfort sur le Main dans laquelle se trouve également son siège social. La société détient aussi des participations dans d’autres aéroports allemands et des aéroports étrangers. Cette société est également cotée en Bourse et intègre la composition de l’indice allemand MDAX de la Deutsche Börse. Le groupe emploie actuellement plus de 20 000 salariés.

La Port Authority of New York and New Jersey 

L’autorité portuaire de New York et du New Jersey est une organisation gouvernementale américaine gérée par l’Etat de New-York et du New-Jersey. Elle est notamment en charge de la majorité des infrastructures liées au transport dont les ponts, les tunnels, les aéroports et les ports dans le New York New Jersey Port District. Il s’agit d’un district qui correspond à un cercle de 40 km de rayon autour de la Statue de la Liberté et pour une aire de 3 900 km2 englobant toute la ville de New-York. Cette organisation a été créée en 1921 et portait alors le nom de Port of New-York Authority et par le biais d’un accord inter-état entre New-York et le New-Jersey et sera rebaptisée par la suite de son nom actuel en 1972.


Partenaires

Aelia

En 2011, ADP a créé une coentreprise avec le groupe belge Aelia, filiale du groupe Lagardère concernant la mise en commun des activités de Duty Free Paris et de la Société de distribution aéroportuaire (SDA).

Réseau Ferré de France (RFF)

en 2013, ADP et le Réseau Ferré de France (RFF) ont mis en place un partenariat dont le but est d’exploiter le CDG Express reliant l’aéroport de Roissy à Paris et qui devrait entrer en fonction en 2022 ou 2023.

Egidium Technologies

Enfin, en 2017, le groupe Aéroports de Paris a lié un partenariat par une prise de participation dans le groupe Egidium Technologies qui met en place une solution de supervision numérique 3D pour la sécurité et la sûreté des sites sensibles. Une alliance qui suit la directive du plan stratégique Connect 2020 mis en place par ADP et son programme Innovation Hub.

Airbus

En 2019, le groupe ADP a signé un autre partenariat avec Airbus et la RATP dans le but de travailler conjointement à une étude sur la manière dont les nouveaux véhicules volants peuvent s'insérer dans les services de transport urbain.

 

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action ADP :

Premièrement, on retiendra parmi les principaux atouts du groupe ADP son positionnement privilégié sur son secteur d’activité et au niveau européen. Le groupe se trouve en effet en seconde position juste après l’un de ses principaux concurrents, British Airports. Il est le deuxième groupe de ce secteur du point de vue du nombre de passagers pris en charge par année, mais est également le numéro un dans le domaine du fret et du courrier puisqu’il est à la fois propriétaire et opérateur des aéroports Paris Charles de Gaulle, Pais Orly et Paris le Bourget.

Le fait que la France soit encore aujourd’hui la toute première destination touristique au monde est également un atout indéniable pour le groupe Aéroports de Paris qui base sur cette spécificité son modèle économique. Mais ce n’est pas tout puisque le groupe ADP possède la plateforme de correspondances la plus importante d’Europe. On note également que les commerçants et donc le transport commercial est ici la cible qui génère le plus de bénéfice pour ce groupe, toujours grâce à un nombre important de correspondances qui font des aéroports parisiens de véritables plaques tournantes des échanges commerciaux internationaux.

On salue également la répartition des activités du groupe ADP en 5 pôles différents, ce qui réduit considérablement l’exposition au risque. On retrouve ainsi trois grands pôles qui concernent directement les aéroports de Paris avec les activités aéronautiques qui génèrent 59% des revenus, les commerces et services qui génèrent 31% des revenus et l’immobilier qui génère 10% des revenus.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le groupe ADP mise également beaucoup sur une politique de partenariats stratégiques qui contribue bien entendu à son développement. C’est le cas notamment pour les alliances mises en place avec le groupe Air-France KLM, avec l’alliance Skyteam, Star Alliance, FedEx, Schipol Group ou encore La Poste pour les activités de fret.

Le groupe ADP a également mis en place une stratégie visant à attirer dans ses aéroports les compagnies aériennes d’Asie et d’Amérique du Nord. Pour cela, il a instauré une grille tarifaire appelée CRE3 qui rend plus avantageux les vols long-courriers ou les vols en correspondance comparativement aux vols européens.

On assiste également depuis quelques années à une baisse sensible du prix du carburant par le biais d’une baisse du cours du pétrole qui bénéficie bien entendu également à ADP. Cette baisse des prix permet en effet une augmentation du trafic aérien. Le taux de change plutôt avantageux de l’euro offre aussi un avantage au groupe en poussant les passagers à dépenser davantage dans les commerces de ses aéroports.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action ADP :

Premièrement et malgré une bonne diversification de ses activités, le groupe ADP reste majoritairement dépendant du trafic aérien. Or, plusieurs facteurs extérieurs et difficiles à anticiper influent sur ce trafic de manière plus ou moins directe comme la conjoncture économique mondiale, les mouvements de grève mais aussi les intempéries ou encore les attentats.

En outre, on sait que l’environnement règlementaire et fiscal de ce secteur d’activité présente de nombreuses contraintes, ce qui peut peser sur l’attractivité de cette valeur aux yeux des experts et donc des investisseurs.

Un autre point faible du groupe concerne cette fois les attentes des actionnaires en ce qui concerne les retombées économiques de la liaison directe en cours de mise en place entre Roissy et Paris et dont l’échéance a été repoussée à 2023.

Enfin, le dernier point faible de l’action ADP concerne bien entendu le fait que l’Etat Français est toujours l’actionnaire principal de ce groupe et montre un appétit important pour les liquidités. Cela entraine ainsi un risque important pour les programmes d’investissement du groupe dont les projets sont régulièrement freinés.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quels records a enregistré l’action ADP depuis sa première cotation en Bourse ?

Depuis l’introduction du groupe Aéroports de Paris en bourse, l’action ADP a connu plusieurs records historiques. Ainsi, on retiendra notamment que le plus bas historique de ce cours de bourse a été de 35.11€. En ce qui concerne le plus haut cours historique de ce titre, il a été enregistré à 202.60€. Enfin, on retiendra également que le volume maximum historique d’échange de ce titre a été de 14 454 800 titres.

Sur quels indices boursiers le cours de l’action ADP est-il coté ?

Actuellement, le cours de l’action ADP est coté sur plusieurs indices boursiers de référence. Nous vous proposons de découvrir quels sont ces indices. Tout d’abord, l’action ADP intègre le calcul de l’indice boursier CAC Mid 60. Elle est également cotée sur l’indice SBF 120. Enfin, on retrouve aussi cette valeur sur l’indice CAC Mid & Small ainsi que le sur l’indice CAC All Tradable.

Qui sont les principaux actionnaires du groupe ADP ?

En 2020, le groupe ADP est encore détenu à plus de 50.6% par l’Etat français. Les Pays-Bas sont également actionnaires du groupe à hauteur de 8% de son capital, tout comme le groupe Vinci. On trouve ensuite les actionnaires Predica à 5.11%, ADP pour le plan d’épargne à 1.64%, BlackRock Fund Advisors à 1.10%, The Vanguard Group à 0.81%, Nirges Bank Investment Management à 0.64%, Amundi Asset Management à 0.56% et Ostrum Asset Management à 0.55%.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro