Acheter l'action Thales

Les technologies de pointe ont toujours intéressé les investisseurs en ce sens que les entreprises qui les conçoivent et les commercialisent sont très souvent bénéficiaires et présentent une certaine facilité d’analyse en raison des innovations créées. Parmi ces sociétés, le groupe Thales représente sans doute un investissement de choix tant pour le trading en ligne que pour la constitution d’un portefeuille boursier. Découvrez comment analyser le cours de son action et les spécificités de cette entreprise.  

Acheter l'action Thales
80% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Note: 3.89 19 votes

 

A propos du groupe Thales :

Le groupe Thales est spécialisé dans la fabrication et la commercialisation d’équipements et de systèmes électroniques de pointe pour l’aérospatiale, le transport, la défense et la sécurité. Ses activités principales se répartissent entre les systèmes de défenses et de sécurité, les systèmes aérospatiaux, les systèmes de transport et les équipements navals.

Ce groupe étant français, son activité est fortement développée en France et en Europe mais touche également l’Asie, l’Amérique du Nord, le Moyen-Orient, l’Australie, l’Afrique et l’Amérique Latine. Il emploie actuellement plus de 60 000 salariés.

 

Les principaux concurrents de Thales :

Le groupe Thales fait partie des grandes entreprises mondiales spécialisées dans les technologies satellites et avioniques est reste l’un des leaders de ce marché. Cependant, il est concurrencé par quelques autres entreprises qui lui livrent une guerre impitoyable afin de glaner des parts de marché et de signer des contrats généralement très juteux. Il est donc préférable de bien vous renseigner à propos de la concurrence de ce secteur d’activité avant de vous lancer dans une analyse fondamentale de l’action Thales et de prendre position. Pour vous y aider, voici la liste des principaux concurrents de cette entreprise dans le monde, classés par rentabilité et importance.

Safran est sans doute le concurrent le plus important de Thales puisque les deux entreprises arrivent quasiment ex-aequo en tête du classement des sociétés de ce secteur.

Vient ensuite la société Dassault Aviation, qui reste cependant loin derrière avec un chiffre d’affaires presque deux fois moins important.

Enfin, la quatrième place de ce classement revient à l’entreprise Zodiac Aerospace qui talonne de près Dassault Aviation.

 

Les principaux partenaires de Thales :

Le groupe Thales a aussi su s’allier avec d’autres grandes entreprises afin de réaliser certains projets ou de multiplier ses champs d’action.

Il s’est ainsi associé à Alstom dans le cadre d’un contrat de 330 millions d’euros émis par MTR Corporation pour la mise à niveau des systèmes de signalisation des 7 lignes du métro de Hong-Kong.

En 2016, ENGIE et Thales ont annoncé la signature d’un contrat pour renforcer la sécurité des infrastructures informatiques du Groupe énergétique. Thales assurera pour une durée de cinq ans la supervision de sécurité 24h/24 et 7j/7 du système d’information d’ENGIE.

Le groupe technologique français Thales et la filiale française de l'américain Microsoft sont également partenaires dans le lancement de nouveaux services permettant de crypter des informations sensibles avant de les envoyer par e-mail ou de les stocker dans le "cloud".

 

Analyse du cours de l’action Thales :

Il est facile d’anticiper une hausse du cours de l’action Thales lorsque le groupe présente une nouvelle innovation. En dehors de cela, l’analyse technique nous montre de forts mouvements à court terme comme à long terme.

Les dividendes de ce titre sont par ailleurs attendus en hausse pour les deux années à venir selon l’avis des analystes spécialistes de ce secteur d’activité qui se montrent très optimistes à ce sujet.

 

Historique économique et financier de l’entreprise Thales :

Pour être capable de réaliser des analyses précises et objectives du cours de l’action Thales, il est essentiel de maîtriser les indicateurs de l’analyse technique, mais aussi d’être capable d’interpréter efficacement les données de l’analyse fondamentale. Pour vous y aider, plongeons-nous immédiatement dans l’histoire financière et économique du groupe afin de se remémorer les évènements qui ont marqué l’évolution boursière de ce titre.

Tout d’abord, revenons en 1998, année où le gouvernement français signe un accord de coopération entre les sociétés Aérospatiale, Alcatel et Dassault prévoyant d’apporter des actifs à Thomson-CSF et de regrouper les activités spatiales des entreprises Alcatel, Aérospatiale et Thomson-CSF dans une société commune appelée Alcatel-Space de manière à consolider sa compétitivité dans le secteur de la défense et de l’électronique industrielle et son implantation à l’échelle européenne. Les entreprises Alcatel et Dassault Industries deviennent alors actionnaires et l’Etat ne possède plus qu’une part minoritaire de 40%.

Le développement du groupe Thales se poursuit dans les années 2000 avec le rachat de la société britannique Racal Electronics qui booste le secteur des technologies de l’information et de télécommunication mobiles. La même année, l’entreprise se réorganise en trois pôles soit la défense, l’aéronautique et les technologies de l’information et des services et Thomson-CSF devient officiellement Thales. Dans la foulée, le groupe annonce son intention de créer une coentreprise avec Raytheon nommée Thales Raytheon Systems qui regroupera les activités des deux entreprises dans les interfaces de commandement militaire et les radars.

  • En 2004, Thales envisage un rapprochement avec l’entreprise EADS mais finalement, celui-ci n’aura pas lieu.
  • En 2005, Thales se rapproche finalement de DCNS en rachetant 25% de son capital afin de se faire une place dans le secteur naval militaire eu Europe et de créer Airbus Naval.
  • En 2006, Thales obtient l’accord du gouvernement australien pour le rachat de la société ADI (Australian Defence Industries) qui est spécialisé dans la fabrication de matériel militaire comme la poudre sans fumée. Tous les produits de la marque ADI sont, la même année, remplacés par des produits de la marque Thales et le site web du groupe est également changé.
  • En 2007, Thales signe un accord avec la société Alcatel-Lucent pour transférer les activités de transport, de sécurité et espace vers Thales puis, un nouvel accord concernant cette fois la création d’une entreprise commune appelée « Thales Alenia Space ».
  • En 2009, Dassault Aviation rachète les parts d’Alcatel-Lucent et entre au capital du groupe Thales à hauteur de 25.90% des parts. Thales participe également la même année à la conception de BoostAeroSpace.
  • En 2011, Thales met en œuvre la fusion de ses filiales Thales Communications et Thales Security Solutions & Services en créant une nouvelle entité nommée Thales Communication & Security. En décembre de la même année, le groupe augmente à 35% ses parts de DCNS et envisage une entrée dans le capital de Nexter.  Il créé ensuite une coentreprise avec le groupe Safran dans la gestion de programme dans le domaine de l’optronique suite à une négociation de deux années.
  • En 2014, Thales reprend les activités de cybersécurité du groupe Alcatel-Lucent.
  • En 2015, l’Australie annonce qu’elle achète 1 100 véhicules blindés légers de marque Hawkei à Thales pour 817 millions d’euros. Dans le même temps, Thales rachète Vormetric, une entreprise américaine qui se spécialise dans la protection des données des entreprises pour un montant de 400 millions de dollars.
  • En 2017, le groupe Thales signe un contrat d’un milliard d’euros sur 10 ans avec le ministère français de la défense.

En recoupant ces dates importantes avec les graphiques boursiers historiques, vous pourrez comprendre comment l’action Thales réagit aux différentes annonces et ainsi déterminer de quelle manière il sera susceptible de se comporter à l’avenir face à des annonces similaires.

 

Données boursières importantes à propos de l’action Thales :

En plus de ces analyses techniques et de cet historique économique, vous devez bien entendu connaitre quelques informations de base à propos de l’action Thales que voici :

  • En 2017, la capitalisation boursière totale du groupe Thales s’élève à 19 987.04 MEUR.
  • Le nombre de titres émis par la société Thales et en circulation sur le marché est de 211 704 684.
  • Le cours de l’action Thales est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris en France.
  • Thales fait également partie de la composition de l’indice boursier français CAC All Shares.
  • L’actionnariat de Thales est à 46.36% flottant, à 25.82% composé des parts de TSA, à 24.76% des parts de Dassault Aviation, à 2.71% des parts des salariés et à 0.35% des parts en autodétention.

 

Organisation économique et stratégique de l’entreprise Thales :

Depuis le début du XXIème siècle, l’organisation de Thales repose sur un modèle matriciel avec 6 activités mondiales regroupées en trois secteurs dont l’aérospatial avec l’avionique et l’espace les transports avec les systèmes de transport terrestre, la défense et la sécurité avec les systèmes d’information et de communication sécurisés, les systèmes terrestres et aériens, les systèmes de mission de défense, mais aussi la société DCNS détenue à 35% par le groupe. Enfin, une organisation internationale divisée entre les grands pays où est implanté le groupe comme l’Allemagne, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, les Etats-Unis, la France, les Pays-Bas et le Royaume Uni ainsi que les autres pays européens et les marchés émergents.

Les 6 activités mentionnées ici remplacent les 6 divisions mises en place en 2004 afin de créer une organisation regroupant les métiers du groupe en une seule et même filiale par pays. Les Pays-Bas seront les premiers concernés avec la création de Thales Nederland.

Les activités de défense et de sécurité représentent quant à elles 60% des activités de Thales et couvrent une gamme exceptionnelle d’équipements, de systèmes et de services à destination des forces de sécurité militaires et civiles dont :

  • La défense terrestre avec les systèmes de missiles, les équipements optroniques et les véhicules blindés
  • Les missions et défense avec les systèmes de surveillance aéroportés, les systèmes de lutte sous la mer  et les systèmes navals de surface ou les drones.
  • Les opérations aériennes avec les équipements radars, l’équipement d’aide à la navigation, les systèmes de défense aérienne et le contrôle de trafic aérien.
  • Les systèmes C4I de défense et sécurité avec les équipements de radiocommunications, les systèmes de sécurité des technologies de l’information, les réseaux et systèmes d’infrastructure, les systèmes de protection et les systèmes d’information critiques.

Les 40% restants de l’activité de Thales concernent l’Aérospatial et les transports et couvrent les activités visant à améliorer l’efficacité, la fiabilité et la sûreté des échanges et des transports avec :

  • L’avionique et sa large gamme d’équipements et de fonctions embarquées et les solutions de simulation et d’entrainement à destination des aéronefs civils et militaires.
  • L’espace avec les télécommunications spatiales par satellites ou charges utiles, les domaines de l’observation, de la science, de la navigation et des infrastructures.
  • Les systèmes de transport avec la signalisation des lignes ferroviaires et des réseaux urbains, les systèmes intégrés de supervision et les systèmes de billettique.

Parallèlement à ces différents domaines d’activité, Thales exerce une activité liée aux sources de radiofréquence, aux sources hyperfréquences et aux sous-systèmes d’imagerie qui en en relation avec l’ensemble des divisions. Il s’agit de Thales Electron Devices qui produit des sources de radiofréquences et hyperfréquences pour les satellites de communication. Le groupe est leader sur ce marché au niveau mondial.

Thales développe aussi ses activités dans le domaine des drones avec les drones tactiques, les micro-drones, les drones de combat, la défense antidrones et tout ce qui touche à ce domaine.

 

Les avantages et points forts de l’action Thales en tant qu’actif de Bourse :

Si vous faites partie des traders qui envisagent de mettre en place une stratégie de trading à long terme sur le cours de l’action Thales, vous devez bien entendu être capable d’anticiper les futures variations de ce titre pour les mois et années à venir. Voici donc pour commencer les points forts de cette valeur qui penchent donc pour une évolution haussière et qui sont basés sur les atouts de cette entreprise.

Le premier atout de l’entreprise Thales est bien entendu son positionnement sur le plan international en ce qui concerne les domaines de l’électronique de défense puisqu’il est l’un des leaders mondiaux de cette activité avec ses systèmes de radars, systèmes missiles et autres systèmes radios. Il bénéficie ainsi d’une certaine reconnaissance en tant qu’acteur majeur de ces technologies de pointe.

Thales a également su démontrer, au cours des dernières années, sa capacité à se développer sur le marché international. Il gagne notamment des parts de marché dans les pays émergents dans lesquels il réalise aujourd’hui environ 30% de ses ventes alors qu’il en réalise 24% en France et seulement 10% au Royaume-Uni. La répartition géographique dans le reste du monde reste également avantageuse avec 22% des ventes réalisées dans le reste de l’Europe, 13% dans le reste de l’Asie et une présence toujours forte au Moyen-Orient.

Les investisseurs qui s’intéressent à l’action Thales apprécient aussi la bonne visibilité que leur procure cette entreprise sur son activité future. En effet, le carnet de commande du groupe est particulièrement bien fourni avec des commandes qui atteignent de véritables records, notamment grâce à une demande importante de la part des pays émergents. Les récentes commandes d’avions Rafales qui sont équipés pour un quart de produits issus de la technologie de Thales aident aussi à maintenir un niveau de commandes élevé.

Un autre point fort de Thales concerne cette fois la rentabilité importante de la section dédiée à l’aéronautique et son positionnement très prometteur dans le domaine de la signalisation pour le transport. Thales est en effet le leader mondial de ce secteur d’activité particulier. Par ailleurs, le groupe est en train de renforcer son positionnement dans le secteur de la cybersécurité et de la sécurité des communications notamment par le biais du rachat récent des activités d’Alcatel-Lucent.

On peut également compter sur les capacités d’innovation de cette entreprise qui met en pratique une politique active de R&D. Les investissements en recherche et développement du groupe représentent en effet pas moins de 5% de ses revenus et sont concentrés sur le numérique pour le secteur civil qui est en pleine croissance en ce moment et est donc plus intéressant que le secteur militaire.

Le groupe Thales montre, en outre, une situation financière solide et saine. Sa trésorerie qui atteint plus de 2 millards d’euros est l’un de ses principaux atouts en ce sens.

Enfin, l’action Thales est un investissement de choix pour les actionnaires étant donné que l’entreprise a annoncé son souhait de monter son taux de redistribution à 40%.

 

Les inconvénients et points faibles de l’action Thales en tant qu’actif de Bourse :

Il va de soi que le groupe Thales ne bénéficie pas que d’avantages et donc que son action en Bourse est aussi susceptible d’évoluer à la baisse dans un avenir proche. C’est la raison pour laquelle tout bon investisseur doit également tenir compte des faiblesses de ce groupe et des inconvénients de cette valeur dont voici un résumé détaillé.

Premièrement, on notera que l’action Thales montre une très forte sensibilité aux décisions politiques étant donné son implication importante dans le secteur de la défense.

Thales est également particulièrement exposé aux problèmes de coupes budgétaires qui sont de plus en plus fréquentes dans les pays matures en ce qui concerne ce même secteur de la défense avec des investissements moindres qui pourraient peser, à terme, sur le carnet de commandes du groupe.

Les spécialistes de ce marché émettent également certaines réserves quant au succès commercial des drones Watchkeepers qui ont demandé des investissements conséquents et qui sont en concurrence directe avec les drones Patroller du groupe Safran qui montrent de meilleurs résultats et sont privilégiés par l’armée française.

Bien que le groupe Thales parvienne à se développer de manière correcte un peu partout dans le monde, certains secteurs géographiques comme l’Amérique du Nord montrent des parts de marché encore trop faibles avec une forte présence de la concurrence. Thales réalise ainsi seulement 11% de ses ventes au nord du continent américain.

De plus, Thales rencontre en ce moment quelques problèmes d’ordre technique en ce qui concerne les contrats signés dans la signalisation des transports ainsi que des difficultés d’ordre structurel dans cette filiale qui appartient encore à hauteur de 35% à DCNS.

Pour finir, on peut également remarque que le prix de l’action Thales est également un frein à l’achat. Cette valeur est en effet l’une des plus chères de son secteur d’activité et atteint en ce moment des plus hauts historiques qui freinent les achats stratégiques et sont pénalisés de manière récurrentes par des compensations baissières volatiles.

 

Comment réaliser une bonne analyse fondamentale du cours de l’action Thales :

A partir des éléments que nous venons de vous dévoiler, vous devriez être en mesure de réaliser une analyse fondamentale complète et cohérente du cours de l’action Thales. Mais pour vous y aider, nous avons listé ici les éléments que vous devez surveiller en priorité et qui sont le plus susceptibles d’avoir une influence sur l’évolution des tendances haussières et baissières de ce titre.

Premièrement, on sait que la concurrence de l’entreprise Thales joue un rôle important dans la manière dont le cours de cette action évolue avec le temps. Cela vaut tout particulièrement pour les annonces faites par deux de ses concurrents à savoir BAE Systems et Finmeccanica. On gardera également en ce sens un œil attentif à la consolidation du positionnement de Thales dans ce secteur d’activité et aux éventuels nouveaux contrats de grande importance que le groupe pourrait remporter dans les mois et années à venir.

Le groupe Thales a également mis en place très récemment une nouvelle stratégie avec le plan Ambition Boost dont les détails sont expliqués sur le site de ce groupe. Il va de soi qu’il est primordial de surveiller la mise en application de ce plan notamment en ce qui concerne l’atteinte des objectifs fixés et la réalisation de certains projets.

Le carnet de commande de Thales est bien sûr d’une importance capitale puisque toutes les nouvelles commandes importantes y sont répertoriées. On y surveillera notamment les commandes en attente en provenance du Proche-Orient et de l’Inde en ce qui concerne les équipements dans le domaine spatial ou dans l’industrie navale.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le groupe Thales investit beaucoup en R&D notamment en ce qui concerne les domaines du big data, de la connectivité mobile, de la cybersécurité ou encore de l’intelligence artificielle. On tiendra donc compte de toutes les opérations de rachat ou de fusion d’entreprises spécialisées dans ces secteurs d’activité.

Rappelons enfin que la valeur Thales n’est pas opéable pour le moment puisque l’Etat français et Dassault Aviation restent les deux actionnaires principaux à ce jour. Toutefois, la participation de l’Etat français pourrait être prochainement ramenée à 26.4%.

En utilisant à bon escient ces données importantes, vous allez donc être en mesure de savoir si le groupe Thales est plus susceptible de gagner en croissance ou au contraire de perdre en rentabilité dans les années à venir. Mais bien entendu, cette analyse fondamentale ne suffit pas à obtenir des signaux fiables et vous devrez également comparer les résultats obtenus avec ceux d’une analyse technique complète et objective basée de préférence sur plusieurs indicateurs de qualité. Ainsi, vous aurez davantage de chances de détecter les futures tendances.

Où et comment trader sur le cours de l’action Thales :

Pour commencer à prendre position à la hausse ou à la baisse sur le cours de l’action Thales, il vous suffit de vous inscrire sur la plateforme de trading d’un broker régulé et de confiance comme celui que nous proposons.

Tradez l'action Thales en direct !
80% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent