ALSTOM

Analyse du cours de l'action Alstom

--- Annonce ---
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

La fabrication d’infrastructures touchant aux domaines des transports ou de l’énergie connaissent actuellement un véritable succès et beaucoup d'investisseurs s'intéressent ainsi aux actions des sociétés de ce secteur d'activité. Si vous souhaitez ajouter un titre boursier de ce type à votre portefeuille boursier, nous vous proposons aujourd’hui de prendre connaissance d’informations pratiques à propos de la société Alstom, et de comprendre de quelle manière vous pouvez réaliser une analyse précise du cours de son action.

Dernières actualités

Alstom atteint les 3 milliards d’euros de contrats en 2021

Le 31/03/2021 à 10h17

Avec la signature d’un nouveau contrat en Inde et d’un autre il y a deux jours en Espagne, les commandes passées auprès d’Alstom atteignent déjà plus de 3 milliards d’euros depuis le début de l’année.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

On sait notamment que les spécialistes et analystes du marché émettent actuellement des doutes quant à la capacité d’Alstom à jouer son rôle de Pure Player dans le secteur du transport ferroviaire. Les communications et les moyens mis en œuvre pour conforter ce sentiment auront donc une influence indéniable sur le cours.

Analyse N°2

Le fait que l’exercice du groupe soit décalé avec une clôture le 31 mars est un point important à connaitre puisque vous prêterez bien entendu une attention toute particulière aux publications des résultats.

Analyse N°3

D’un point de vue stratégique, le groupe Alstom a mis en place un processus dont les retombées devraient être optimales d’ici à la fin de l’année 2020. Il sera ainsi indispensable de surveiller ces retombées et l’atteinte des objectifs fixés préalablement. 

Analyse N°4

Le groupe Alstom devrait toutefois bénéficier de gros contrats comme avec le Grand Paris, PRASA ou encore un contrat indien susceptible d’évoluer sur une commande de locomotives à hauteur de 3.2 milliards d’euros. L’aboutissement de ces contrats et leurs retombées financières seront également des points à surveiller de près.

Analyse N°5

Les fermetures de centres de production d’Alstom qui font souvent du tort à l’image de marque de ce groupe seront également des évènements à prendre en compte pour leur effet possible sur l’action en Bourse.

Analyse N°6

Enfin, on sait que le capital de l’entreprise Alstom reste incertain pour les années à venir. Le groupe Bouygues qui détient actuellement 28.3% du capital d’Alstom devrait revendre une partie de sa participation à l’Etat français qui en détient actuellement 20% avec un prix unitaire de 35€ et ce, dans les 20 mois qui suivent la date de l’OPRA.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Alstom

Nous vous proposons maintenant de découvrir un peu plus d’informations au sujet du groupe Alstom et de ses activités détaillées. Ces informations vous aideront à mieux comprendre comment cette entreprise peut évoluer à plus ou moins long terme.

Le groupe Alstom est une entreprise française spécialisée dans le secteur des infrastructures ferroviaires. Plus précisément, il s’agit aujourd’hui d’un des principaux acteurs mondiaux de la fabrication d’infrastructures destinées au secteur ferroviaire.

Pour mieux comprendre les activités du groupe Alstom, il est possible de les répartir en différents pôles selon la part de chiffre d’affaires qu’elles génèrent et de cette manière :

  • Le segment des matériels roulants avec les trains, les tramways et les locomotives génère la plus grande part du chiffre d’affaires de cette entreprise avec 48.1% du CA.
  • Viennent ensuite les systèmes de signalisation, d’information et de contrôle qui génèrent quant à eux 18.1% du chiffre d’affaires.
  • Les activités de services ferroviaires génèrent près de 17.9% du chiffre d’affaire de cette entreprise et comprennent les activités de service de maintenance, de modernisation, de gestion des pièces détachées, de support et d’assistance techniques.
  • Enfin, le reste du chiffre d’affaires soit 15.9% provient des infrastructures ferroviaires avec les infrastructures dédiées à la pose de voies, les systèmes d’alimentation électrique des lignes, les équipements électromécaniques ou dispositifs de télécommunication et d’information des voyageurs en station, les bornes d’achats automatiques de billets, l’accès aux escalators, les ascenseurs pour handicapés, les portes palières automatiques sur les quais, les systèmes de ventilation, de climatisation et d’éclairage.

Il est également intéressant de connaitre la répartition géographique du chiffre d’affaires du groupe qui génère actuellement 19% de son CA en France, 38% dans le reste de l’Europe, 16.6% au Moyen-Orient et en Afrique, 15.6% en Amériques et 10.8% en Asie-Pacifique.

Le cours de l’action Alstom est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris en France. Alstom fait encore partie de la composition de l’indice français national CAC 40.

Analyse du cours de l'action Alstom
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro

Concurrents

Maintenant que vous connaissez parfaitement bien les activités et groupe Alstom, nous vous proposons de découvrir ici ses principaux concurrents et adversaires sur son secteur d’activité avec une présentation des principaux acteurs de celui-ci.

Siemens Mobility 

Tout d’abord, on compte bien entendu parmi les concurrents directs du groupe Alstom le groupe Siemens Mobility. Il s’agit d’une filiale du groupe Siemens qui est spécialisée dans la conception et la commercialisation des automatismes de métro. Son siège est situé à Munich en Bavière. Notons cependant qu’en 2017, Siemens Mobility a failli fusionner avec le groupe Alstom. En effet, un projet de fusion avait été déposé par Alstom et devait être finalisé en 2018 pour créer une nouvelle entité sous le nom de Siemens-Alstom. Mais deux ans plus tard soit en février 2019, la Commission Européenne a finalement refusé la fusion entre ces deux entreprises.

CAF 

Un autre concurrent direct du groupe Alstom est l’entreprise CAF ou Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles. Il s’agit d’un constructeur ferroviaire espagnol basé à Beasain au Pays Basque. Ce groupe conçoit et produit plusieurs types de produits à destination de cette industrie comme des wagons, des voitures de chemin de fer ou encore des locomotives et même des essieux à écartement variable.

Stadler 

On trouve ensuite le groupe suisse Stadler. Ce constructeur est également spécialisé dans la production de matériel roulant ferroviaire et notamment en ce qui concerne les trains régionaux et les trains de banlieue. Plus spécifiquement, le groupe Stadler ne propose pas directement de gamme de véhicules ferroviaires prêt à l’emploi mais plutôt des plateformes modulaires qu’il adapte aux besoins de ses clients.

Hyundai Rotem Company 

Enfin, le dernier concurrent sérieux et important d’Alstom est la société Hyundai Rotem Company, également connue sous le nom de Hyndai Rotem et qui était autrefois appelée KOROS pour Korea Rolling Stock Corporation. Cette entreprise est notamment spécialisée dans la fabrication de matériel roulant ferroviaire et d’armement. Son siège social est situé en Corée du Sud. Le groupe Hyundai Rotem a été créé en 1999 par l’union de trois entreprises spécialisées dans la fabrication de matériel roulant et prendra son nom actuel un peu plus tard soit en 2007. Bien entendu, il s’agit d’une filiale du groupe Hyundai Motor Group.


Partenaires

Le groupe Alstom gagne des parts de marché en s’associant avec diverses autres compagnies de grande envergure dans le monde. Pour mieux comprendre comment il base sa stratégie d’alliance, voici quelques exemples de partenariats récents.

SNCF

En 2016, Alstom et la SNCF ont engagé un partenariat d’innovation pour créer la nouvelle génération de TGV.

Bouygues

La société Bouygues est également devenue partenaire d’Alstom par la prise d’une participation dans son capital en 2014.

General Electric

Toujours en 2014, c’est le géant américain General Electric qui a proposé à Alstom de créer plusieurs co-entreprises stratégiques.

Thales

Enfin, le bruit court en 2017 qu’un possible partenariat entre Thales et Alstom est en négociation en ce qui concerne le secteur d’activité lié au transport ferroviaire. On ne sait pas encore si cet accord aboutira.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Alstom :

Le premier atout du groupe Alstom est sans aucun doute sa position dans un de ses secteurs cibles qui est le secteur du transport ferroviaire avec des produits et services à destinations des tramway, métro ou TGV. En effet, Alstom est à ce jour l’un des leaders dans ce domaine à l’échelle internationale.

Alstom bénéficie également depuis quelques temps du développement des pays émergents et de leurs besoins toujours plus importants en infrastructures. D’autres part, les pays occidentaux continuent quant à eux de renouveler leurs propres infrastructures et de les moderniser. Tout ceci combiné donne un marché mondial que les spécialistes estiment à plus de 10 milliards d’euros et dont la croissance est comprise entre 2.5 et 3% chaque année.

Un autre point fort du groupe Alstom concerne sa capacité à couvrir l’ensemble des métiers de la construction ferroviaire. Cela est notamment vrai depuis que le groupe a procédé au rachat des activités de signalisation du groupe General Electric et qui représentent plus de 54% des ventes dans le domaine de la signalisation et des systèmes et services avec 17% pour la seule signalisation. 45% des ventes est ensuite réalisé dans les trains eux-mêmes et le reste provient des services de maintenance.

Le groupe Alstom offre par ailleurs une bonne visibilité sur ses résultats futurs grâce à un carnet de commande bien rempli notamment en ce qui concerne les contrats à l’international.  La rentabilité à court et moyen terme de cette entreprise n’est donc pas remise en cause pour le moment et les investisseurs sont donc majoritairement rassurés.

Enfin, on remarque également que le retour de cash enregistré par Alstom au cours des dernières années et qui est de plus de 3.2 milliards d’euros suite à la revente de ses activités liées à l’énergie au groupe américain General Electric confère à Alstom une certaine stabilité et solidité financière avec une élimination quasi-totale de la dette du groupe.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Alstom :

Premièrement, on sait que l’action Alstom est très fortement dépendante des dépenses publiques et des capacités de financement de ses principaux clients. Cela entraine une exposition au risque plus importante au regard du peu de clients différents que compte le carnet d’adresse d’Alstom. Les décisions politiques au sujet de ces budgets notamment peuvent peser lourd dans la balance.

Nous savons également que le groupe Alstom est entré, depuis maintenant quelques années dans un processus de cession au groupe General Electric. Or, il est assez aisé de remarquer que la volatilité du cours de l’action Alstom n’a cessé d’augmenter dans le même temps et est principalement rythmée par les annonces liées à ce processus. Cette situation devrait perdurer jusqu’en 2020 avec une accélération importante dans le courant de l’année2018. En effet, en septembre 2018, Alstom et General Electric devraient lancer leur co-entreprise avec options de vente d’Alstom vers GE pour Grid et Renewables qui pourraient aussi être introduites en Bourse. En 2020 la même situation se présentera avec cette fois Global Nuclear et French Steam.

Si le développement à l’international des activités du groupe Alstom ne fait aucun doute, l’évolution de ces mêmes activités en France reste un problème majeur que se doit de résoudre le groupe et qui est également renforcé par un conflit de gouvernance avec l’Etat français qui est un actionnaire bien que minoritaire du groupe.

Les investisseurs regrettent également le manque d’objectifs clairs en ce qui concerne les dernières années d’exercice et une guidance de 7% pour l’horizon 2020 contre 5.3% aujourd’hui.

Bien entendu, on sait également que les joint-ventures que le groupe Alstom met en place avec le groupe General Electric entraineront un risque important de sous-valorisation de l’action Alstom. En effet, le statut du futur groupe est celui d’une holding industrielle tant que l’accord n’est pas entièrement finalisé.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quels sont les évènements qui ont marqué l’histoire d’Alstom ?

En 1969, Alstom est devenue une filiale de la Compagnie générale d’électricité. Le groupe fusionnera avec les Chantiers de l’Atlantique et deviendra Alstom Atlantique en 1976.  En 1989, c’est avec GEC Power Systems qu’Alstom fusionne et devient ainsi GEC-Alstom. En 1989, GEC-Alstom devient Alstom et fait son entrée en Bourse. En 2010, le groupe rachètera l’activité de transmission d’Areva T&D. En 2014, l’entreprise revend sa filière énergie à General Electric et l’Etat français acquiert 20% de son capital. En 2020 enfin, le groupe rachète l’activité ferroviaire de Bombardier Transport.

Quels sont les derniers bilans financiers du groupe Alstom ?

Le dernier bilan financier connu du groupe Alstom est celui de l’exercice 2019 et fait état d’un chiffre d’affaires en hausse à 8 072 millions d’euros et d’un résultat net de 681 millions d’euros, également en hausse. Les fonds propres de cette entreprise atteignent ainsi 4 159 millions d’euros et sa capitalisation boursière en fin d’année 2019 était de 8 461 millions d’euros.

Le cours de l’action Alstom est-il coté sur plusieurs indices ?

Comme vous le savez sans doute déjà, la société Alstom est actuellement l’une des entreprises qui entrent dans la composition de l’indice boursier français de référence CAC All Shares. Mais ce que vous ne savez peut-être pas c’est qu’il fait aussi partie d’autres indices dont le CAC All Tradable, le CAC Large 60, le CAC Next 20, l’Euronext 100, le Low Carbon 100 Europe, le SBF 120 et le Stoxx France 50.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.