Acheter l'action Alstom

La fabrication d’infrastructures touchant aux domaines des transports ou de l’énergie connaissent actuellement un véritable succès et représentent des pôles d’investissement intéressants en raison d’une demande constante et de chiffres d’affaires toujours élevés. Si vous souhaitez ajouter un titre boursier de ce type à votre portefeuille boursier, nous vous proposons aujourd’hui de prendre connaissance d’informations pratiques à propos de la société Alstom, et de comprendre de quelle manière vous pouvez réaliser une analyse précise du cours de son action.  

Acheter l'action Alstom
76% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Note: 4.32 22 votes

 

A propos du groupe Alstom :

Alstom est l’un des leaders de la fabrication d’infrastructures destinées au secteur de l’énergie et à celui du transport sur le plan international. Son activité se répartit en différents pôles dont le principal est l’équipement et les services de production d’énergie. Il intervient également dans la construction d’équipements de transport ferroviaire, mais aussi dans la production d’équipements de transport et de distribution de l’électricité.

Principalement actif en Europe, Alstom développe son activité partout dans le monde, notamment en Asie-Pacifique, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord et en Amérique centrale et latine.

 

Les principaux concurrents d’Alstom :

Le groupe Alstom est sans aucun doute le leader français de son secteur d’activité mais fait cependant face à une concurrence très rude de la part d’entreprises étrangères sur le marché international. Il est donc très important de bien connaitre les principales entreprises de ce secteur afin de pouvoir comparer leurs résultats à ceux d’Alstom et mettre en évidence les actualités et évènements susceptibles d’avoir une influence sur le cours de son action en Bourse. Nous vous proposons donc de découvrir ici la liste des principaux concurrents d’Alstom dans le monde :

  • Hyundai Rotem
  • Bombardier Transport
  • CAF
  • Siemens Mobility
  • Stadler
  • Hitachi Rail (AnsaldoBreda et Ansaldo STS)
  • Kawasaki Heavy Industries
  • Nippon Sharyo
  • Mitsubishi Heavy Industries
  • Metrovagonmash

Vous trouverez des informations détaillées à propos de ces entreprises et de leurs activités ainsi que leur rentabilité sur les sites officiels ou auprès de votre broker qui relaiera les actualités économique importantes les concernant et concernant donc Alstom.

 

Les principaux partenaires d’Alstom :

Le groupe Alstom gagne des parts de marché en s’associant avec diverses autres compagnies de grande envergure dans le monde. Pour mieux comprendre comment il base sa stratégie d’alliance, voici quelques exemples de partenariats récents.

  • En 2016, Alstom et la SNCF ont engagé un partenariat d’innovation pour créer la nouvelle génération de TGV.
  • La société Bouygues est également devenue partenaire d’Alstom par la prise d’une participation dans son capital en 2014.
  • Toujours en 2014, c’est le géant américain General Electric qui a proposé à Alstom de créer plusieurs co-entreprises stratégiques.
  • Enfin, le bruit court en 2017 qu’un possible partenariat entre Thales et Alstom est en négociation en ce qui concerne le secteur d’activité lié au transport ferroviaire. On ne sait pas encore si cet accord aboutira.

 

Analyse du cours de l’action Alstom :

L’évolution du cours de l’action Alstom, comme celui de toutes les actions en Bourse de ce secteur, dépend essentiellement des nouveaux chantiers auxquels le groupe accède.

Durant les dernières années, le groupe a réalisé un chiffre d’affaire constant, ce qui lui permet de maintenir des dividendes intéressantes sur ses titres et de permettre des gains importants dans le cadre d’un trading ponctuel.

 

Données boursières importantes à propos de l’action Alstom :

Bien que l’ensemble des données historiques concernant l’évolution du cours de l’action de la société Alstom soient importantes pour bien comprendre ce qui influence ce titre et prévoir les prochaines tendances, il est également nécessaire de prendre en compte certaines autres données plus basiques que nous vous proposons de découvrir ici en détails :

  • En 2017, la capitalisation boursière totale de l’entreprise Alstom est de l’ordre de 6 244.21 MEUR.
  • Le nombre de titres émis par la société Alstom et en circulation sur le marché est de l’ordre de 219 711 830.
  • Le cours de l’action Alstom est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris en France.
  • Alstom fait encore partie de la composition de l’indice français national CAC 40.
  • L’actionnariat de l’entreprise Alstom est constitué à 20% des parts de l’Etat français, à 1.35% des parts des actionnaires salariés et le reste de l’actionnariat est découpé en parts de sociétés d’investissement et grands groupes français et internationaux.

 

Historique économique et financier de l’entreprise Alstom :

Pour mieux comprendre ce qui peut influencer l’évolution du cours de l’action Alstom, nous vous proposons de revenir ensemble sur les évènements qui ont marqué les dernières années de l’entreprise d’un point de vue économique et financier.

  • En 2014, Alstom accepte une offre du groupe General Electrics pour le rachat de ses activités énergétiques avec l’accord à 99.2% des actionnaires. Cet échange coûtera 16.9 milliards de dollars. La même année, General Electrics annonce vouloir racheter 25% de la filiale énergétique du groupe en Inde pour 389 millions de dollars mais au même moment, le gouvernement français s’oppose à l’offre du géant américain invintant General Electric à regrouper ses activités ferroviaires avec celles d’Alstom. C’est finalement en novembre 2014 et après une modification de l’offre initiale que le gouvernement français autorise l’investissement de General Electric avec Alstom.
  • En 2015, une enquête de la commission européenne s’ouvre sur le rachat par General Electric de la branche Energie d’Alstom à cause de problèmes de concurrence sur le marché des turbines à gaz haute puissance puisque la nouvelle entité ainsi créée détiendrait la moitié des parts de marché en Europe et dans le monde dans ce secteur. Finalement, l’accord de la commission européenne sera validé en novembre de cette même année.
  • Plus récemment, en 2016, General Electric a annoncé la suppression de 6 500 postes en Union Européenne dont 765 emplois en France dans le secteur des activités énergétiques du groupe Alstom.

En recoupant ces informations avec les tendances des graphiques boursiers historiques, vous pourrez ainsi comprendre la dynamique qui touche l’action Alstom et utiliser l’analyse économique à des fins de stratégies.

 

Les différents métiers du groupe Alstom :

Alstom exerce principalement deux métiers soit le transport et l’énergie et intervient au travers de 4 secteurs que sont Thermal Power pour la construction de centrales électriques thermiques et les systèmes annexes, Alstom Renewable Power pour les activités d’hydroélectricité, l’éolien, le solaire et les énergies marines renouvelables, Alstom Transport pour les équipements et services des transports ferroviaires et Alstom Gris pour les solutions de transmission de l’électricité.

Avec un chiffre d’affaires qui avoisine les 19 milliards d’euros, Alstom réalise plus de 90% de ses bénéfices à l’étranger et emploie pas moins de 92 600 personnes à travers le monde. Alstom a notamment réalisé le TGV et le Queen Mary 2.

Le groupe Alstom est actuellement le leader international des domaines suivants :

  • Les centrales électriques clé en main.
  • Les turbines et les alternateurs hydroélectriques.
  • Les services pour les sociétés d’électricité.
  • Les systèmes antipollution pour les centrales électriques comme les centrales à charbon.
  • La rame TER Régiolis en Alsace.
  • Les TGV et les trains pendulaires.
  • Les rames de banlieue et les trains régionaux.
  • Les systèmes de véhicules légers sur rail et les tramways dont la gamme Citadis.
  • Les services, la signalisation et les systèmes ferroviaires comme les commandes de passages à niveaux.

La filiale Alsthom Marine résulte quant à elle de la fusion des Chantiers de l’Atlantique et Alstom qui a donné naissance à Alsthom Atlantique en 1976. En 1998, alors que le groupe Alsthom devient Alstom, cette filiale devient la division Alstom Marine et regroupe les chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire et Leroux Naval à Lorient. La branche Alstom marine a depuis été revendue en 2006 aux chantiers navals norvégiens Aker Yards qui sera ensuite racheté par le groupe coréen STX. En 2010, Alstom cédera les parts qui lui restent à STX. Par le biais de cette division, Alstom a réalisé le plus gros yacht , le Kogo avec 72 mètres de long qi a été mis à l’eau en 2006 ainsi que le plus gros navire de croisière, le Queen Mary 2.

 

Evolution de l’actionnariat de l’entreprise Alstom :

Voici enfin quelques explications sur les récentes évolutions de l’actionnariat de l’entreprise Alstom.

  • C’est en 2006 qu’Alstom et Bouygues reprennent les parts de l’Etat français, portant à 25.1% la part de Bouygues dans le groupe.  C’est cette même année que l’entreprise intègre le CAC 40 après l’avoir quitté en 2002.
  • En 2011, Bouygues détient 30.7% du capital.
  • En 2014, une suspension de cotation a lieu alors que plusieurs offres de rachat de la branche Power Systems d’Alstom ont lieu. Grâce à cette revente, Alstom décide de racheter une partie de ses actions dans le cadre d’une OPRA qui s’est montée à 3.2 milliards d’euros.
  • Ces actions rachetées par le groupe ont alors été annulées. Suite à cette opération sur son propre capital, Bouygues restera l’actionnaire principal d’Alstom avec 28.3% du capital total de l’entreprise alors qu’il n’en détenait que 29.2.% à a fin de l’année

 

Les avantages et les points forts de l’action Alstom en tant qu’actif de Bourse :

Avant de vous engager dans une stratégie d’investissement à long terme sur le cours de l’action Alstom, nous vous recommandons de vous intéresser de près aux éléments susceptibles de permettre  à ce groupe d’évoluer de manière positive ou négative. Commençons donc ici par les différents atouts de cette entreprise avec les points forts qui lui serviront et devraient lui permettre d’évoluer positivement.

Le premier atout du groupe Alstom est sans aucun doute sa position dans un de ses secteurs cibles qui est le secteur du transport ferroviaire avec des produits et services à destinations des tramway, métro ou TGV. En effet, Alstom est à ce jour l’un des leaders dans ce domaine à l’échelle internationale.

Alstom bénéficie également depuis quelques temps du développement des pays émergents et de leurs besoins toujours plus importants en infrastructures. D’autres part, les pays occidentaux continuent quant à eux de renouveler leurs propres infrastructures et de les moderniser. Tout ceci combiné donne un marché mondial que les spécialistes estiment à plus de 10 milliards d’euros et dont la croissance est comprise entre 2.5 et 3% chaque année.

Un autre point fort du groupe Alstom concerne sa capacité à couvrir l’ensemble des métiers de la construction ferroviaire. Cela est notamment vrai depuis que le groupe a procédé au rachat des activités de signalisation du groupe General Electric et qui représentent plus de 54% des ventes dans le domaine de la signalisation et des systèmes et services avec 17% pour la seule signalisation. 45% des ventes est ensuite réalisé dans les trains eux-mêmes et le reste provient des services de maintenance.

Le groupe Alstom offre par ailleurs une bonne visibilité sur ses résultats futurs grâce à un carnet de commande bien rempli notamment en ce qui concerne les contrats à l’international.  La rentabilité à court et moyen terme de cette entreprise n’est donc pas remise en cause pour le moment et les investisseurs sont donc majoritairement rassurés.

Enfin, on remarque également que le retour de cash enregistré par Alstom au cours des dernières années et qui est de plus de 3.2 milliards d’euros suite à la revente de ses activités liées à l’énergie au groupe américain General Electric confère à Alstom une certaine stabilité et solidité financière avec une élimination quasi-totale de la dette du groupe.

 

Les inconvénients et points faibles de l’action Alstom en tant qu’actif de Bourse :

Nous venons de passer en revue les différents atouts du groupe Alstom qui nous renseignent sur la capacité de cette entreprise à saisir les futures opportunités qui s’offrent à lui et ainsi à développer sa croissance. Mais il va de soi qu’il existe également des freins à ce développement. Nous vous proposons donc maintenant de prendre connaissance des principales faiblesses de cette entreprise avec les points faibles de la valeur et les menaces éventuelles.

Premièrement, on sait que l’action Alstom est très fortement dépendante des dépenses publiques et des capacités de financement de ses principaux clients. Cela entraine une exposition au risque plus importante au regard du peu de clients différents que compte le carnet d’adresse d’Alstom. Les décisions politiques au sujet de ces budgets notamment peuvent peser lourd dans la balance.

Nous savons également que le groupe Alstom est entré, depuis maintenant quelques années dans un processus de cession au groupe General Electric. Or, il est assez aisé de remarquer que la volatilité du cours de l’action Alstom n’a cessé d’augmenter dans le même temps et est principalement rythmée par les annonces liées à ce processus. Cette situation devrait perdurer jusqu’en 2020 avec une accélération importante dans le courant de l’année2018. En effet, en septembre 2018, Alstom et General Electric devraient lancer leur co-entreprise avec options de vente d’Alstom vers GE pour Grid et Renewables qui pourraient aussi être introduites en Bourse. En 2020 la même situation se présentera avec cette fois Global Nuclear et French Steam.

Si le développement à l’international des activités du groupe Alstom ne fait aucun doute, l’évolution de ces mêmes activités en France reste un problème majeur que se doit de résoudre le groupe et qui est également renforcé par un conflit de gouvernance avec l’Etat français qui est un actionnaire bien que minoritaire du groupe.

Les investisseurs regrettent également le manque d’objectifs clairs en ce qui concerne les dernières années d’exercice et une guidance de 7% pour l’horizon 2020 contre 5.3% aujourd’hui.

Bien entendu, on sait également que les joint-ventures que le groupe Alstom met en place avec le groupe General Electric entraineront un risque important de sous-valorisation de l’action Alstom. En effet, le statut du futur groupe est celui d’une holding industrielle tant que l’accord n’est pas entièrement finalisé.

 

Comment réaliser une bonne analyse fondamentale du cours de l’action Alstom ?

Si vous avez lu ce qui précède, vous savez désormais tout ou presque à propos de l’entreprise française Alstom, ses activités, ses points forts et ses points faibles. Mais encore faut-il savoir utiliser ces données de manière cohérentes lors de vos analyses du cours de ce titre et notamment en ce qui concerne vos analyses fondamentales. C’est ce que nous vous proposons ici avec quelques conseils qui vous permettront d’utiliser les bons indicateurs.

On sait notamment que les spécialistes et analystes du marché émettent actuellement des doutes quant à la capacité d’Alstom à jouer son rôle de Pure Player dans le secteur du transport ferroviaire. Toutes les communications du groupe à ce sujet et les moyens mis en œuvre pour conforter ce sentiment auront donc une influence indéniable sur le cours de ce titre.

Le fait que l’exercice du groupe soit décalé avec une clôture le 31 mars est également un point important à connaitre puisque vous prêterez bien entendu une attention toute particulière aux publications de résultats de cette entreprise.

D’un point de vue stratégique, le groupe Alstom a mis en place un processus dont les retombées devraient être optimales d’ici à la fin de l’année 2020. Il sera ainsi indispensable de surveiller ces retombées et l’atteinte des objectifs fixés préalablement. On attend notamment l’évolution du statut du groupe en tant qu’acteur multirégional dans le monde entier, une évolution importante du chiffre d’affaires avec une part plus importante des activités liées à la signalisation, aux services et aux systèmes, une croissance organique de plus de 5% et une marge opérationnelle qui devrait dépasser les 7%. Chaque année, il est bien entendu possible d’évaluer la faisabilité de ces objectifs en fonction des résultats publiés et des prévisions à plus court terme.

Le groupe Alstom devrait toutefois bénéficier de gros contrats comme avec le Grand Paris, PRASA ou encore un contrat indien susceptible d’évoluer sur une commande de locomotives à hauteur de 3.2 milliards d’euros. L’aboutissement de ces contrats et leurs retombées financières seront également des points à surveiller de près.

Les fermetures de centres de production d’Alstom qui font souvent du tort à l’image de marque de ce groupe seront également des évènements à prendre en compte pour leur effet possible sur l’action en Bourse.

Enfin, on sait que le capital de l’entreprise Alstom reste incertain pour les années à venir. Le groupe Bouygues qui détient actuellement 28.3% du capital d’Alstom devrait revendre une partie de sa participation à l’Etat français qui en détient actuellement 20% avec un prix unitaire de 35€ et ce, dans les 20 mois qui suivent la date de l’OPRA.

Vous avez maintenant en main toutes les données susceptibles de vous aider à réaliser de bonnes analyses fondamentales du cours de l’action Alstom. Il ne vous reste donc plus qu’à les mettre en pratique sans oublier de réaliser en parallèle une analyse technique de qualité et de comparer les signaux obtenus par le biais de ces deux méthodes différentes mais complémentaires. Vous pourrez ensuite prendre des positions judicieuses.

Où et comment trader sur le cours de l’action Alstom :

Si vous avez envie d’investir votre argent sur le cours de l’action Alstom en direct du marché, vous pouvez le faire directement en ligne par le biais d’une plateforme de trading comme celle que nous vous recommandons ici.

Trader l’action Alstom maintenant !
76% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent