ALIBABA

Analyse du cours de l'action Alibaba

--- Annonce ---
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Comme on le sait tous aujourd’hui, la Chine est l’un des pays qui présente la plus forte croissance économique de ces dernières années. Et les grandes sociétés chinoises sont également cotées en Bourse, ce qui permet aux investisseurs particuliers d’en profiter, même en France. Nous allons nous intéresser ici plus en détails à l’action Alibaba en vous expliquant comment en analyser le prix avec les graphiques boursiers.

Dernières actualités

Le gouvernement chinois signe un accord avec Ant Group

Le 03/02/2021 à 10h13

C’est finalement en holding financière que la société Ant Group, filiale d’Alibaba, va être réorganisée, selon un accord obtenu avec le gouvernement chinois qui avait annulé son entrée en Bourse et demandé cette restructuration.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Le premier enjeu pour l’avenir de l’entreprise Alibaba est bien entendu sa capacité à se développer sur d’autres marchés que le marché chinois seul. En effet, si ce groupe a pu acquérir une certaine notoriété dans son pays d’origine, il dispose également de tous les atouts nécessaires à la conquête du marché mondial. Pour atteindre cet objectif de développement à l’international, le groupe Alibaba doit avant tout séduire les différents modèles économiques internationaux.

Analyse N°2

Bien entendu, Alibaba doit aussi faire face à certaines menaces dont le développement important de certains de ses concurrents. Le marché indien notamment, qui est visé en priorité par Alibaba, compte déjà deux concurrents très sérieux avec Amazon et Flipkart qui bénéficient d’une solide réputation. D’une manière plus globale, la concurrence du groupe Alibaba se fait de plus en plus forte ces dernières années à l’échelle internationale et plusieurs grands groupes comme eBay, Amazon, JD et Tencent représentent une menace sérieuse.

Analyse N°3

Comme nous l’avons vu plus haut, il est également conseillé de tenir compte de la stabilité économique chinoise avant de prendre position.

Analyse N°4

Enfin, la hausse de la demande de services sur les plateformes de commerce électronique entraine une baisse de rentabilité notable pour les entreprises comme Alibaba, ce qui pourrait entrainer une perte d’intérêt des investisseurs pour ce titre.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Alibaba

Grâce à une plateforme internet de transactions entre particuliers et professionnels, il est possible d’y acheter et vendre des biens et services. Plus concrètement, l’activité d’Alibaba se décompose en trois grands pôles :

  • L’exploitation de plateformes de vente en ligne avec les sites Alibaba.com, Taobao.com, Tmall.com, Juhuasuan.com, Aliexpress.com et 1688.com.
  • Les prestations de paiement en ligne avec la plateforme Alipay.
  • Enfin, le développement de portails de comparatifs de prix, d’interfaces et d’applications web ou de plateformes de gestion dématérialisées des infrastructures informatiques.

Pour vous aider à mieux analyser les mouvements historiques du cours de l’action Alibaba, voici un rappel des évènements économiques et financiers les plus récents qui ont marqué cette entreprise :

  • En 2013, Alibaba reprend 2% du capital d’Haier avec un investissement de 364 millions de dollars.
  • En 2014, Alibaba rachète AutoNavi en Chine pour 1.58 milliards de dollars et rachète également 60% de ChinaVision spécialisée dans la production de films. La même année, le groupe investit dans la start-up américaine Tango. Il acquiert ensuite 880 millions d’euros de parts de la société Youku Tudou et 34% des parts qu’il lui manquait dans UCWeb.
  • C’est en 2014 que l’action Alibaba est cotée en Bourse pour la première fois à New-York à 68 dollars. Cette introduction sera la plus importante du monde avec 25 milliards de dollars.
  • En 2015, Alibaba investit dans Meizu et devient actionnaire majoritaire. Il annonce ensuite le rachat des parts qu’il n’a pas dans Youku. La même année, il rachète South China Morning Post pour 266 millions de dollars et signe un contrat avec Disney pour la fourniture de vidéo à la demande en Chine.
  • En 2016, Alibaba rachète une part majoritaire dans Lazada et lance un partenariat avec AXA Assurance. La même année, il annonce le rachat d’une participation de 25% dans Sanjiang Shopping Club pour 300 millions de dollars ainsi que d’une participation de 7% supplémentaires dans la même entreprise.
  • En 2017, Alibaba augmente sa participation dans l’entreprise Intime Retail passant de 35 à 74% et rachète MoneyGram pour 880 millions de dollars.
  • Enfin, en 2017, Alibaba investit 18 millions d’euros dans la start-up suisse WayRay spécialisée dans la réalité augmentée à bord des véhicules. Le groupe met également fin à la diffusion des vidéos à la demande DisneyLife dont la collaboration n’aura duré que 5 mois.

L’action Alibaba voit son cours coté en direct sur le marché américain du NYSE et sur le marché du Main Market.

Analyse du cours de l'action Alibaba
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro

Concurrents

Nous vous proposons à présent de découvrir qui sont les principaux concurrents d’Alibaba sur son secteur d’activité principal à savoir la vente en ligne avec une présentation des plus grandes entreprises de ce secteur à travers le monde.

Amazon 

Bien entendu, le premier et plus important concurrent d’Alibaba est le géant américain Amazon. Cette entreprise de commerce en ligne américaine est basée à Seattle et est un des géants du Web depuis plusieurs années. Ses activités se sont fortement développées avec les années et le groupe propose aujourd’hui de la vente en ligne de toutes sortes de produits. En 1997 soit 3 ans après sa création, Amazon a été introduite en Bourse sur le marché du Nasdaq. Actuellement, ce groupe emploie plus d’un million de personnes à travers le monde et son site web est l’un des sites les plus consultés au monde. Il est accessible et adaptés dans de très nombreux pays.

JD.com 

Un autre concurrent d’Alibaba est le groupe chinois JD.com qui est une entreprise également spécialisée dans le commerce en ligne et qui a été créée par Liu Qiangdong. Autrefois spécialisée dans la vente d’appareils électroniques, cette société distribue aujourd’hui des produits grand public. La plateforme JD.com est également la deuxième plus grande plateforme de commerce électronique en termes de nombre de clients en Chine. JD compte en effet aujourd’hui pas moins de 292.5 millions de clients actifs. Son fonctionnement est très proche de celui d’Amazon puisqu’il commercialise directement à sa clientèle des biens dont il est propriétaires car il les a achetés en amont ce qui a contraint l’entreprise à mettre en place un réseau d’entrepôts et à investir beaucoup d’argent dans la logistique.

Walmart 

Un autre concurrent d’Alibaba est le groupe américain transnational Walmart qui est spécialisé dans la grande distribution. Walmart est en effet installé en Chine depuis 1996 et y emploie aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers de travailleurs et y détient plus de 419 magasins. Mais le groupe est également présent dans d’autres pays avec plus de 27 pays à son actif et détient approximativement 71 filiales. Il s’agit du premier employeur des Etats-Unis dans le secteur privé.

Macy’s 

Toujours dans le domaine de la distribution, il faudra suivre de près le groupe Macy’s qui est une chaine de magasins américaine basée à New-York et qui est connue pour être le commanditaire d’une parade pour Thanksgiving dans la rue de cette ville. Macy’s détient également les magasins Bloomingdale’s depuis 1994.

Apple 

Enfin, il faudra également tenir compte de la société Apple qui est une multinationale américaine qui crée et commercialise des produits électroniques grand public. On sait également que ce groupe emploie actuellement plus de 137 000 salariés et est à la tête de plus de 506 Apple Stores répartis à travers 25 pays différents. Il exploite aussi un site de vente en ligne où il commercialise à la fois ses produits mais aussi des produits d’entreprises tierces.


Partenaires

AXA et Ant Financial

En 2016, le groupe Axa, Alibaba et Ant Financial Services ont conclu un accord de partenariat stratégique mondial dans le but d’envisager ensemble les opportunités de distribution des produits et services d'assurance du groupe français par le biais de l’univers e-commerce d'Alibaba, et plus particulièrement pour les entreprises et les consommateurs qui effectuent déjà leurs achats et ventes en ligne par le biais des plateformes d'Alibaba.

Nestlé

La même année, c’est le groupe Nestlé qui créé un partenariat avec Alibaba dans le but de mettre en avant ses produits sur le marché chinois jusque-là très fermé. Des centaines de produits de Nestlé seront ainsi vendus sur la plateforme d’Alibaba.

Crédit Agricole

Toujours en 2016, le Crédit Agricole devient également partenaire d’Alibaba en proposant des assurances automobiles aux clients des plateformes Alibaba ayant acheté un véhicule en ligne et par l’intermédiaire de sa filiale GMC-Sofinco.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Alibaba :

Le premier atout d’Alibaba concerne bien entendu l’ampleur de ses opérations ainsi que le marché sur lequel le groupe opère principalement à savoir le marché chinois qui fait partie des plus convoités au monde. La Chine est en effet le pays le plus peuplé du monde mais aussi un pays en plein développement économique et qui est donc un leader économique important. Or, il est particulièrement difficile même pour les grands groupes internationaux de se positionner sur ce marché très rentable. Mais Alibaba y est parvenu très rapidement.

Un autre avantage de l’action Alibaba concerne cette fois les parts de marché de cette entreprise. Comme nous l’avons mentionné plus haut, Alibaba est un acteur incontournable du marché chinois sur lequel il détient près de 58% des parts de marché en 2017. Son plus proche concurrent ne détient quant à lui que 22% de ces parts de marché. Pour parvenir à cette prouesse, Alibaba a bénéficié du soutien solide de fabricants à grande échelle ce qui lui permet de fournir ces produits sur le marché chinois mais aussi dans le monde entier.

Alibaba est également un leader visionnaire. En effet, le groupe est dirigé depuis longtemps par Jack Ma dont la force de proposition et la vision avant-gardiste du marché n’est plus à prouver. De la même manière dont Steve Job a fait le succès de la marque Apple, Jack Ma est reconnu comme étant à l’origine du succès d’Alibaba et de sa  croissance. Il va de soi que l’entreprise a de grandes chances de bénéficier, à l’avenir, des conseils et des visions de ce leader emblématique et donc de bénéficier d’une gestion optimale.

Enfin, l’un des principaux atouts de l’entreprise Alibaba concerne les bonnes relations que le groupe entretient avec ses différents partenaires. Et ces partenaires sont nombreux au regard de l’environnement de qualité que propose ce groupe. Alibaba propose en effet à la fois aux commerçants et aux consommateurs tout comme aux marchands tiers des systèmes financiers, des plateformes évolutive et des solutions de stockage et de cloud efficaces ce qui le rend à leurs yeux particulièrement attractif.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Alibaba :

Le premier point faible du business model de l’entreprise Alibaba concerne étrangement son succès. En effet, la plateforme Alibaba ne limite pas le nombre de vendeurs qui peuvent s’y inscrire afin de commercialiser leurs produits. Cela entraine une augmentation très importante du nombre de vendeurs chaque année mais aussi une augmentation du niveau de concurrence entre ces vendeurs. Si les clients finaux profitent bien entendu de cette concurrence accrue pour faire de bonnes affaires, les vendeurs pourraient, à terme, ne plus supporter cette concurrence trop forte qui pèse sur leur rentabilité. Ces derniers pourraient donc finalement mettre fin à leurs contrats avec Alibaba ce qui poserait bien entendu quelques problèmes à l’entreprise. Rappelons en effet qu’il y a quelques années, on ne comptait qu’environ 8.5 millions de vendeurs sur cette plateforme mais que ce chiffre n’a, depuis, cessé d’augmenter. C’est la raison pour laquelle plusieurs gros vendeurs parmi les plus populaires se sont rapidement retirés de la vente de leurs produits en ligne sur les plateformes Taobao et Tmall d’Alibaba.

Un autre des points négatifs qui concernent la société Alibaba concerne le niveau de rabais très élevé. En effet, la politique de prix des plateformes du groupe Alibaba ne permet pas aux vendeurs de vendre leurs produits à des prix équitables et rentables. C’est en effet principalement par le biais des espaces publicitaires loués aux vendeurs que ce groupe génère ses revenus principaux. Or, ces vendeurs qui se voient contraints de vendre leurs produits à bas coûts peuvent également décider de quitter le navire pour une solution plus rentable à leurs yeux.

Enfin, il faut bien entendu tenir compte de la politique commerciale très particulière de la Chine et des limites parfois imposées aux entreprises et qui peuvent gêner voire freiner leur développement. Le groupe Alibaba pourrait donc ne pas bénéficier du même libéralisme que ses principaux concurrents et ainsi perdre des parts de marché importantes.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Sur quels marchés est cotée l’action Alibaba ?

L’action du groupe Alibaba est cotée sur la bourse de New-York sur laquelle elle a fait son entrée en date du 19 septembre 2014. L’action a été cotée pour la première fois à 68 dollars à ce moment. Il s’agit également de la plus importante introduction en bourse au monde avec un montant total de 25 milliards de dollars. En novembre 2019, l’action Alibaba a également fait son entrée sur la bourse asiatique à Hong-Kong. Cette cotation sur deux places financières a été rendue possible suite aux modifications des règles en 2018.

Quelles sont les sources de CA du groupe Alibaba ?

Le chiffre d’affaires du groupe Alibaba provient de différents segments et secteurs d’activité. En effet et pour l’année 2018, plus de 85.5% du chiffre d’affaires du groupe a été généré par les ventes de services de commerce en ligne grâce à la plateforme du même nom. On note également que 5.4% du chiffre d’affaires provient des ventes de services informatiques. Le reste du chiffre d’affaires soit 9.1% provient d’activités annexes diversifiées.

Quels sont les ratios financiers du groupe Alibaba ?

Pour l’exercice 2018, les ratios financiers du groupe Alibaba ont été publiés de cette manière :

  • Le ratio du revenu net en Capitaux propres est de 13.98%
  • Le ratio de revenu net par le chiffre d’affaires est de 24.54%
  • Le ratio de l’effectif est de 66.42%
Bien entendu, il s’agit des ratios publiés par l’entreprise l’année dernière. Les nouveaux ratios seront publiés en mars 2020 pour l’année 2019.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.