Trader l'action Claranova

Si vous envisagez de commencer à trader l’action Claranova ou que vous avez envie d’ajouter ces titres à votre portefeuille boursier, nous vous proposons d’en apprendre davantage à propos de cette action en analysant l’entreprise qui l’émet. Au travers des informations que nous allons vous dévoiler ici, vous allez en effet mieux comprendre l’environnement économique dans lequel cette entreprise évolue et donc les enjeux auxquels elle doit faire face. Grâce aux données boursière générale et à une bonne connaissance des activités, concurrents et partenaires de Claranova, vous serez bien entendu plus à même de mettre en place des stratégies d’investissement probantes sur le cours de cette action.  

Trader des actions en ligne !
Trader l'action Claranova
65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 4.00 2 votes

 

L’action Claranova en bref :

  • Capitalisation boursière totale : 308.59 MEUR
  • Nombre de titres : 393 613 788
  • Place de cotation : Euronext Paris          
  • Marché : Compartiment B
  • Indice : Non communiqué
  • Secteur d’activité : Informatique

 

L’activité de la société Claranova :

Commençons par analyser ensemble le détail des activités de l’entreprise française Claranova pour mieux comprendre dans quel environnement cette société évolue. Le groupe Claranova est en effet l’un des acteurs les plus importants dans le domaine de l’Internet et du mobile. On peut cependant répartir ses activités en différents pôles principaux selon la part de chiffre d’affaires qu’elles génèrent et de cette manière :

Premièrement, les activités de prestations en impression digitale avec sa filiale Planet Art est bien entendu la première source de revenus du groupe Claranova. L’entreprise française est en effet le leader international dans le domaine de l’impression sur téléphone mobile. Pour ces activités, l’offre la plus rentable de Claranova est l’offre FreePrints qui est actuellement la solution la moins chère du marché mais également la plus simple permettant d’imprimer des photos à partir d’un smartphone.

La deuxième plus grande activité du groupe Claranova concerne le développement de solutions pour les objets connectés ou Internet des objets. Pour cela, Claranova exploite une plateforme permettant de faciliter l’environnement des objets connectés par le biais de solutions verticalisées et qui accompagne également les entreprises dans le design, la création de prototypes et la vente de leurs propres solutions.

Enfin, Claranova commercialise également en ligne d’autres logiciels tiers sous son ancien nom d’Arvanquest. De plus en plus, cette activité s’oriente vers la monétisation de trafic Internet.

Rappelons ici que Claranova était autrefois connue sous le nom d’Arvanquest, société française lancée en 1984 sous le nom original de BVRP Software. Elle est aujourd’hui encore basée en France mais possède plusieurs filiales à l’étranger et notamment aux Etats-Unis, en Chine ou encore en Allemagne. La première cotation en Bourse de cette entreprise date de 1996 et ce titre est entré sur le compartiment B du marché Euronext Paris en 2018.

 

Connaitre la concurrence de l’action Claranova :

Depuis que le groupe Claranova a concentré ses activités autour du développement de solutions sur le segment de l’Internet des objets, on peut donc dire qu’elle évolue dans un environnement très concurrencé étant donné que de nombreuses grandes entreprises tentent de se faire une place sur le marché très juteux et d’avenir des objets connectés. Mais alors qui sont les principaux concurrents de Claranova ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici plus en détails avec les trois plus grands acteurs de ce secteur dont les noms ne vous sont sans doute pas inconnus puisqu’il s’agit également de géants de l’informatique en général.

Le leader incontesté de ce marché est sans aucun doute le groupe Intel qui est l’un des premiers à s’être intéressé à ce domaine d’activité. Afin de se positionner avant ses concurrents sur ce secteur, Intel a ainsi beaucoup investi au cours des dernières années dans ces technologies, notamment en rachetant certaines entreprises comme la société allemande Lantiq qui lui a permis de s’intéresser de plus près aux maisons connectées. Intel est également l’une des premières entreprises à avoir développé des puces à faibles consommation d’énergie et à destination des objets connectés ainsi qu’un solution de cloud permettant de stocker les données produites par ces objets.

En deuxième position de ce marché, on retrouve bien entendu le géant américain Microsoft qui a également beaucoup misé sur ce secteur des objets connectés. Il a notamment créé des partenariats avec Amazon ou Canonical dans le but de développer plus rapidement certains objets connectés fonctionnant sous l’OS Ubuntu Core. Microsoft exploite également une plateforme cloud pour stocker les données en provenance de la technologie IoT et détient également un programme d’analyse du Big Data appelé Microsoft Streaming Analytics et qui traite en temps réel toutes les informations produites.

Enfin, le troisième plus grand concurrent de Claranova n’est autre que le groupe Cisco qui a ni plus ni moins créé le terme d’Internet des objets ou l’IoT. Récemment, Cisco a étendu son centre d’innovation CREATE qui met en relation des experts, des développeurs, des chercheurs et des start-ups dans le but de développer des solutions d’internet des objets que cela concerne la santé, le transport, les énergies ou encore l’éducation. Aujourd’hui, Cisco est l’entreprise qui compte le plus de salariés spécialisés dans le domaine au monde.

Bien entendu, Claranova fait également face à d’autres entreprises concurrentes mais les trois entreprises que nous venons de vous citer sont celles qui présentent le plus de menaces en raison de leur taille et de leur forte présence sur ce marché.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Claranova :

Afin de devenir rapidement l’un des leaders dans le domaine de l’Internet des objets, le groupe Claranova met en place de manière régulière des partenariats ciblés avec certaines autres entreprises. Chaque année, ce sont ainsi plusieurs nouvelles alliances stratégiques qui viennent renforcer le positionnement de ce groupe sur ce segment. Pour mieux comprendre l’intérêt de ces rapprochements, nous vous proposons maintenant de découvrir quelques-uns des derniers partenariats en date de cette entreprise.

Tout d’abord, en janvier 2018, le groupe Claranova s’est associé avec une entreprise américaine, Sprint, qui est l’un des plus grands noms des télécommunications aux USA, dans le développement de la Sprint IoT Factory. Le système Sprint IoT Factory a pour objectif de permettre aux fabricants de composants IoT, aux développeurs ou aux entreprises de services ainsi qu’aux intégrateurs système de concevoir plus rapidement des solutions innovantes dans ce domaine des objets connectés, et ce, dans divers secteurs d’activité comme l’énergie, l’industrie, l’automobile ou encore le bâtiment. Cette plateforme e-commerce offre donc à tous les professionnels qui le souhaitent, la possibilité de mettre au point facilement des solutions IoT clés en main qui sont bien entendu en adéquation avec leur domaine d’activité.

En septembre 2018, le groupe français a également annoncé une alliance avec le géant chinois de la vente en ligne Alibaba, toujours dans le secteur de l’Internet des objets. Cette alliance devrait en effet permettre à Claranova de se positionner rapidement sur le marché chinois, un marché émergent très concurrencé mais aussi en plein essor. C’est en réalité avec la filiale Alibaba Cloud que Claranova s’est associé par le biais de sa propre filiale MyDevices dans spécialisée dans ce domaine. Grâce à ce partenariat, la filiale de Claranova pourra ainsi distribuer ses solutions par le biais du réseau de distribution d’Alibaba Cloud. On imagine aisément les gains envisagés par Claranova grâce à la mise en place de ce partenariat sur un secteur très convoité par tous ses concurrents. D’ailleurs, le titre de Claranova a fortement réagi à cette annonce en gagnant 5% juste après que cette alliance a été rendue publique.

Enfin et encore plus récemment soit en octobre 2018, Claranova a annoncé un autre partenariat ambitieux avec un éditeur de logiciels, le groupe Arm. L’objectif de ce rapprochement est ici d’associer la technologie IoT in a box de la filiale MyDevices à la plateforme IoT Pelion d’Arm. Cette combinaison des deux solutions permettrait ainsi de simplifier la technologie IoT en facilitant et en rendant plus rapide les créations de solutions clés en main. Pour cela, elle simplifie l’intégration de périphériques et augmente le nombre de capteurs, de passerelles et de solutions intégrées à la plateforme d’Arm.

Ces partenariats ne sont bien entendu pas les seuls encore en cours pour le groupe Claranova qui devrait, par ailleurs, en signer bien d’autre dans les années qui viennent. Or, ces partenariats ont un intérêt tout particulier pour les traders puisqu’ils sont souvent suivis de réaction des marchés et donc d’une hausse ou plus rarement d’une baisse de cette action en Bourse. En se servant de ses effets d’annonce, il est donc possible de déterminer à l’avance un mouvement haussier ponctuel et de s’en servir de point d’entrée sur le marché.

Commencer à trader en Bourse sur les actions françaises :

Le fait de trader sur le cours des actions françaises est aujourd’hui une chose courante grâce aux plateformes de trading en ligne du moment. Vous pouvez vous aussi en faire l’expérience dès maintenant en rejoignant l’une d’entre elles.

Trader des actions en ligne !
65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent