Trader l’action Kering !
KERING

Analyse avant d'acheter ou vendre l’action Kering

Trader l’action Kering !
68% de comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent - eToro.com
 
Graphique et cours fournis par TradingView

Dernières actualités

Capitalisation boursière et résultats financiers de Kering

Le 17/01/2022 à 22h47

Au mois de février 2021, le groupe de luxe Kering levait le voile sur ses résultats annuels au titre de l’exercice 2020. Ces derniers sont ressortis moins solides illustrant une baisse de l’activité de l’entreprise sur cette année.

Elements à prendre en compte avant de vendre ou acheter l'action Kering

Analyse N°1

Premièrement, on sait que la stratégie du groupe Kering pour son développement futur repose essentiellement sur des achats stratégiques. Il est donc plus qu’important de suivre de près de telles annonces qui pourraient permettre à Kering de gagner de nombreuses parts de marché et ainsi de voir le cours de son titre grimper.

Analyse N°2

Le positionnement de ce groupe sur les marchés émergents est également un enjeux de taille dont la réussite aura ainsi une influence indéniable à la fois sur les résultats du groupe Kering et sur l’évolution de son action en Bourse.

Analyse N°3

Bien entendu, le groupe Kering fait également face à certaines menaces qui pourraient nuire à son développement et à sa croissance. C’est notamment le cas des problèmes de contrefaçon de ses produits, de plus en plus fréquentes et qui envahissent le marché. Ces produits contrefaits pourraient avoir une influence très négative sur l’image de marque du groupe.

Analyse N°4

Enfin, il faut aussi tenir compte de la hausse des coûts de production et notamment du coût de la main d’œuvre qui pourrait forcer Kering à augmenter ses prix de vente sur le long terme dans un marché de moins en moins enclin à dépenser dans le luxe. La situation financière du groupe est ainsi menacée.

68% de comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent - eToro.com

Présentation de l'action Kering

Le groupe français Kering est actuellement l’un des grands noms du secteur d’activité de la conception, production et vente de produits de luxe et d’articles de sport. Mais on peut toutefois répartir les activités de ce groupe en trois grandes catégories en fonction de la part de chiffre d’affaires qu’elles génèrent.

Les produits de luxe représentent plus de 68.4% du chiffre d’affaire global de l’entreprise Kering avec notamment des articles de maroquinerie, de prêt à porter, des montres, des chaussures, des bijoux, des lunettes, des parfums ou encore des produits cosmétiques. On retrouve ces produits commercialisés sous différentes marques comme Gucci, Bottega Veneta, Yves-Saint-Laurent, Alexander McQueen, Balenciaga, Brioni, Christopher Kane, McQ, Stella McCartney, Tomas Maier, Boucheron, Dodo, Girard-Perregaux, JeanRichard, Pomellato, Qeelin ou encore Ulysse Nardin. Actuellement, le groupe Kering possède plus de 1 305 boutiques à travers le monde dont la plupart se trouve en Europe de l’Ouest et notamment en France avec 338 boutiques en Europe, puis 248 boutiques au Japon ou encore 213 boutiques en Amérique du Nord. Les 506 autres boutiques sont implantées dans d’autres pays du monde.

Les articles de sport génèrent quant à eux 31.4% du chiffre d’affaires global de l’entreprise Kering avec principalement des chaussures de sport, des vêtements de sport, des équipements et accessoires de sport. Ces produits sont commercialisés sous les marques Puma, Volcom et Electric. Enfin, quelques activités annexes génèrent les 0.2% de chiffre d’affaires restant.

Sur le plan géographique, le groupe Kering réalise près de 37.9% de son chiffre d’affaires en Europe Moyen-Orient et Afrique. 9.9% de ce chiffre d’affaires est réalisé au Japon. 25.9% du chiffre d’affaires est réalisé en Asie-Pacifique puis 22.1% en Amérique du Nord et 4.2% en Amérique du Sud.

Analyse avant d'acheter ou vendre l’action Kering
68% de comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent - eToro.com

Concurrents

Si vous vous intéressez au domaine du luxe et souhaitez investir sur le cours de l’action Kering, vous savez sans doute déjà que ce secteur d’activité est très fermé et que les concurrents y sont peu nombreux. Toutefois, si le groupe Kering bénéficie d’une forte présence à travers le monde et compte parmi les grands noms du luxe à l’échelle internationale, il ne faut pas pour autant considérer qu’il est le seul à convoiter ces parts de marché. Pour réaliser une analyse complète et pertinente de l’action Kering, vous devez bien entendu réaliser une analyse fondamentale qui tiendra compte de la concurrence de ce secteur d’activité. Ainsi, l’évolution des parts de marché de chacune de ces entreprises tout comme les évènements importants qui le concerne comme des opérations d’achat ou de cession ainsi que les résultats financiers et toutes les actualités de ces groupes auront une influence indéniable sur le cours de son action en Bourse.

Aujourd’hui, le groupe Kering fait face à trois grands concurrents principaux avec :

Le groupe Hermès

 une société française spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de produits de luxe comme de la maroquinerie, du prêt à porter, des parfums ou encore de l’horlogerie et des produits d’arts de la table et d’art de vivre.

Le groupe LVMH

qui est également une enseigne française de renom et le leader du luxe dans le monde avec plusieurs domaines d’activité comme les vins et spiritueux haut de gamme, la mode ou encore les médias et la distribution.

Richemont

qui est enfin le troisième plus grand groupe mondial de l’industrie du luxe après LVMH et Kering.


Partenaires

Bien entendu, le groupe Kering ne s’est pas hissé sur le podium des plus grandes entreprises du luxe sans une stratégie intelligente faisant notamment appel à certaines association avec d’autres entreprises de secteur similaire ou complémentaire. Nous vous proposons ici de découvrir les alliances les plus récentes mises en place par ce groupe et les partenariats qui ont eu le plus d’influence sur le cours de son action en Bourse.

Cartier

En 2017 notamment, la filiale Kering Eyewear de Kering s’est associée avec le groupe Cartier appartenant au groupe Richemont dans le cadre d’un partenariat stratégique global visant au développement, à la production et à la vente de lunettes de luxe. Kering détenait auparavant quelques marques de ce groupe et va donc, par le biais de cette alliance, gérer la collection de Cartier avec une prise de participation de 30% de Richemont dans Kering Eyewear qui va intégrer la manufacture de lunettes Cartier de Sucy-en-Brie.

Balenciaga

Plus tard soit en avril 2018, c’est toujours par le biais de sa filiale Kering Eyewear que Kering va mettre en place un partenariat stratégique en s’alliant cette fois avec Balenciaga. Ce dernier était auparavant engagé avec la société Marcolin avec laquelle il a travaillé pendant 6 ans et qui a désormais été remplacé par Kering Eyewear. Les deux groupes vont ainsi collaborer dans le cadre de la mise en œuvre d’une collection de solaires réalisées par Kering pour le printemps-été 2019 et qui sera commercialisé dans les boutiques dès le début de l’année 2019.

Savory

Enfin et en toute fin d’année 2018, le groupe Kering a mis en place une alliance un peu plus surprenante avec le groupe Savory cette fois avec lequel il a noué un partenariat dont le but est de promouvoir l’impact positif de l’agriculture régénérative dans le secteur de la mode. Ce partenariat fait du groupe Kering le tout premier acteur de ce secteur d’activité à rallier le mouvement des Frontier Founders du programme Land to Market de Savory Institute. Le but de ce programme est avant tout de booster la mise en œuvre de solutions d’approvisionnement régénératives et certifiées avec pour but une plus grande démocratisation du modèle d’agriculture régénérative dans les chaines d’approvisionnement mondiale du secteur de la mode.

68% de comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent - eToro.com
facteurs positifs pour l'action Kering
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Kering :
  • Tout d’abord, on notera ici le positionnement de Kering sur son secteur d’activité qui est sans doute l’un de ses plus grands atouts. Kering est en effet l’un des leaders du secteur du luxe et de la mode dans le monde grâce à ses deux divisions principales à savoir le luxe qui génère plus de 70% des ventes et qui s’appuie sur les marques Bottega Veneta, Boucheron, Burberry, Gucci ou encore Yves Saint-Laurent et la division sport et lifestyle avec notamment les marques Puma et Volcom.
  • Le secteur d’activité du luxe est en lui-même un véritable atout pour le groupe Kering et ses possibilités de développement. En effet, ce marché du luxe est en pleine croissance en raison de l’augmentation importante du nombre de millionnaires et de milliardaires dans le monde et le groupe a ainsi un vaste marché devant lui.
  • Toujours en ce qui concerne les atouts de Kering, on peut bien entendu citer sa stratégie très efficace d’expansion à l’international puisque le groupe commercialise aujourd’hui ses produits partout dans le monde avec notamment le marché asiatique qui génère la plus grande part des ventes, l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord.
  • D’une manière générale, le succès de Kering s’appuie également sur son très large portefeuille de marques mondiales très populaires et aux images très qualitatives suite aux acquisitions d’entreprises comme Stella Mc Cartney, Alexander McQueen, Brioni, Pomellato ou encore Ulysse Nardin.
  • Enfin, les analystes spécialistes de cette valeur soulignent également souvent la grande qualité de la stratégie du groupe qui se base essentiellement sur quatre grandes valeurs. La première concerne le modèle multi-marques qui lui permet d’accroitre sa clientèle. Le deuxième est la croissance organique du groupe, notamment sur certains marchés émergents comme la Chine. Le troisième est la création de valeur et enfin la responsabilité sociétale.
facteurs négatifs pour l'action Kering
Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Kering :
  • Premièrement et contrairement à ses concurrents les plus sérieux, Kering dispose de liquidités réduites qui limitent quelques peu sa capacité d’investissement.
  • On regrette également la très forte exposition du groupe aux marchés Européens étant donné que c’est dans cette zone géographique que le groupe réalise la plus grande part de son chiffre d’affaires. Le tourisme dans cette région du monde a ainsi également une influence indéniable sur le niveau des ventes et les bénéfices.
  • Le groupe Kering est également sensible aux taux de change entre l’euro et les autres grandes devises du marché des changes. Ces taux de change et leurs variations peuvent avoir ainsi de fortes conséquences sur sa rentabilité et donc sur son action en Bourse.
Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions ni une incitation quelconque à acheter ou vendre un actif.

Questions fréquemment posées

Quelles sont les principales filiales détenues par le groupe Kering ?

Le groupe Kering exerce actuellement des activités dans différents secteurs d’activité avec notamment le secteur du luxe, celui de la mode, de la maroquinerie, de la joaillerie et de l’horlogerie. Pour ce faire, il exploite plusieurs sociétés filiales dont Gucci, Yves Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Boucheron, Alexander McQueen, Girard-Perregaux, JeanRichard, Brioni, Ulysse Nardin, Christopher Kane, Qeelin, Pomellato et Dodo. De plus, le groupe procède régulièrement à de nouvelles acquisitions et prises de participation.

Comment le capital du groupe Kering est-il réparti actuellement ?

Bien entendu, le capital du groupe Kering est actuellement réparti entre différents types d’actionnaires dont voici le détail : C’est tout d’abord le groupe Artémis qui détient la majeure partie des parts du groupe avec 40.9% du capital de Kering. Viennent ensuite les actionnaires institutionnels internationaux qui représentent 46.5% des parts, les institutionnels français avec 8% des parts et les actionnaires individuels avec 4.2% des parts. Le groupe détient 0.3% en autodétention et les salariés 0.1%.

Où acheter ou spéculer sur le cours de l’action Kering ?

Si vous souhaitez investir sur l’action du groupe Kering, vous avez le choix entre deux solutions. La première consiste à acheter ces titres via un produit de placement bancaire comme un PEA ou un compte titres. La seconde consiste à spéculer directement sur le sens que prendra la tendance sur cette valeur avec les CFD des brokers en ligne.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 68% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

L'investissement et la conservation des cryptoactifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. Les investissements en cryptoactifs sont très volatils. Aucune protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.