Acheter l'action Apple

Parmi les titres boursiers qu’il vous est possible de trader par le biais d’une plateforme de trading de CFD, on trouve bien entendu l’action Apple qui fait partie des valeurs les plus populaires aux yeux des investisseurs. Pour vous aider à mettre au point vos stratégies d’investissement sur ce titre de la manière la plus efficace possible, nous vous proposons, dans cet article, de découvrir quelques informations pratiques concernant cette société, ses activités en détails, ses concurrents principaux ou encore ses récents partenariats. Nous reviendrons également ensemble sur les grandes dates qui ont marqué son histoire et sur ses forces et faiblesses actuelles. Bien entendu, nous vous dévoilerons également quelques conseils pour réussir vos analyses fondamentales de cette valeur.  

66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Nos conseils pour trader l'action Apple

Acheter l'action Apple

Nous vous proposons à présent de découvrir comment réaliser une analyse fondamentale correcte et cohérente de ce titre. Pour cela, vous allez en effet avoir besoin d’identifier les évènements et publications à venir qui peuvent influencer son cours de Bourse. Voici donc les actualités que vous devez suivre avec la plus grande attention.

  • Les tentatives de diversification des activités du groupe Apple sur d’autres segments technologiques encore inexploités sont bien entendu à suivre avec intérêt. Cela pourrait notamment concerner le segment des consoles de jeux et amener Apple à concurrencer Sony et les autres grands acteurs de ce secteur.
  • On gardera également un œil sur la mise en place de partenariats stratégiques et d’alliances avec d’autres entreprises, notamment dans le cadre de développements futurs.
  • Bien entendu et d’une manière générale, on suivra les données concernant le développement et la croissance des produits et services en ligne comme la mise à disposition de contenu ou de musique, segments sur lesquels Apple est très bien positionné.
  • L’analyse de la concurrence sera bien entendu également primordiale, notamment sur le segment des smartphones avec une évolution rapide des parts de marché. On suivra également le leadership des systèmes d’exploitation Android pour ce segment.
  • Enfin et en ce qui concerne les marchés émergents, on suivra les opérations mises en place par Apple pour augmenter ses volumes de vente.
Service de CFD - 66% des traders perdent de l'argent

 

L’action Apple en bref :

  • Capitalisation boursière totale : 825 032.54 MUSD
  • Nombre de titres : 4 715 280 000
  • Place de cotation : Nasdaq          
  • Marché : Global Select Market
  • Indice : NASDAQ
  • Secteur d’activité : Technologie

 

L’activité de la société Apple :

Commençons cet article en nous intéressant d’un peu plus près aux activités du groupe Apple. Si tout le monde connait bien entendu cette entreprise américaine au moins de nom, vous allez en effet découvrir que ses activités sont multiples.

Le groupe Apple est une entreprise américaine spécialisée dans la conception, la production et la vente de matériel informatique, de télécommunication et de supports de musique. Pour mieux comprendre le poids représenté par les différents segments sur lesquels Apple est présent, voici comment il est possible de répartir ces activités en différents pôles selon la part de chiffre d’affaires générée.

  • Tout d’abord, le plus gros des activités du groupe Apple concerne les produits de téléphonie avec les célèbres téléphones mobiles de la marque iPhone. Ces activités génèrent en effet à elles seules plus de 62.8% du chiffre d’affaires du groupe.
  • Ensuite, on trouve les activités liées à la production et commercialisation d’ordinateurs portables avec les ordinateurs de marque MacBook, MacBook Air et MacBook Pro. Bien entendu, cette catégorie concerne également quelques ordinateurs de bureau sous les marques iMac, Mac Mini, Mac Pro et Xserve. Au total, les ventes d’ordinateurs Apple génèrent 9.6% du chiffre d’affaires du groupe.
  • En troisième position, on retrouve les supports de musiques c’est-à-dire les lecteurs de musique de marque iPod et iPad qui génèrent chaque année plus de 43 millions de vente ainsi que les accessoires pour ces appareils. Cette activité représente 7.1% du chiffre d’affaires de l’entreprise.
  • Vient ensuite la production et la vente de périphérique avec notamment des écrans, des systèmes de stockage, des imprimantes, des caméras vidéo, des cartes mémoires ou encore des serveurs ou commutateurs ainsi que d’autres produits de ce type. Ces périphériques génèrent environ 6.5% du chiffre d’affaires d’Apple.
  • Enfin, les 14% restants du chiffre d’affaires d’Apple proviennent d’activités et de produits tiers comme les logiciels, les services de maintenance ou encore d’accès à Internet.

Si le groupe Apple est un groupe à portée internationale, il est intéressant de connaitre la répartition géographique de son chiffre d’affaires et qui est la suivante : C’est aux Etats-Unis qu’est réalisée la plus grande part du chiffre d’affaires d’Apple avec 36.9% du CA. Vient ensuite l’Europe avec près de 23.5% du chiffre d’affaires, la Chine avec 19.5% du CA, le Japon avec 8.2% du chiffre d’affaires, l’Asie-Pacifique avec 6.6% du CA et enfin les Amériques avec 5.3% du chiffre d’affaires.

 

Connaitre la concurrence de l’action Apple :

Comme vous avez pu le constater en lisant le paragraphe qui précède, le groupe Apple exerce des activités variées sur différents segments. Lors de l’analyse de la concurrence de ce groupe, il est donc nécessaire de connaitre les concurrents de chacun de ces segments, qui sont donc susceptibles de prendre des parts de marché à Apple.

En ce qui concerne le développement et la vente d’applications, Apple compte un seul concurrent sérieux qui est le groupe Lydia et qui fonctionne sur le même principe que l’App Store à la différence près que les applications proposées par Lydia ne sont pas obligatoirement des applications officielles d’Apple.

Dans le domaine des tablettes, on sait également que l’IPad développé et commercialisé par Apple fait face à certains concurrents de taille. Parmi les entreprises les plus présentes sur ce segment on retrouve notamment les groupes Samsung, Toshiba, Motorola, Acer, Archos, Microsoft et HP qui est sans doute l’un des adversaires les plus sérieux grâce à sa tablette TouchPad qui lui a permis de gagner de nombreuses parts de marché.  On suivra aussi de près sur ce segment le groupe Amazon qui propose aussi des tablettes de plus en plus populaires sur le marché.

En ce qui concerne le segment des smartphones, la concurrence est là encore très importante. Bien entendu, le principal adversaire d’Apple sur ce marché est le coréen Samsung qui développe des gammes de téléphones aux fonctionnalités très proches de ceux d’Apple. On gardera également un œil sur un concurrent qui évolue rapidement, Huaweï, également coréen et dont les ventes ne cessent de progresser.

Sur le segment des ordinateurs, on tiendra bien entendu compte de la concurrence du système d’exploitation Windows qui équipe la grande majorité des ordinateurs actuels et qui fait directement concurrence à l’iOS d’Apple. Pour ce qui est des ordinateurs en eux-mêmes, on gardera bien entendu un œil sur les grands noms de ce domaine comme HP, Sony, Acer, Asus ou encore Lenovo.

Enfin et en ce qui concerne le segment des lecteurs de musique, les concurrents reste peu nombreux à représenter un réel danger pour Apple qui détient une majorité de parts de marché. On gardera cependant un œil sur les entreprises Sony, Philips et Samsung qui cherchent à gagner des points sur ce marché.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Apple :

Pour devenir l’acteur majeur de son secteur d’activité qu’il est aujourd’hui, le groupe Apple a dû mettre en place une stratégie très bien pensée sur le long terme et ainsi gagner peu à peu des parts de marché. Parmi les axes essentiels de sa stratégie, la mise en place de partenariats et alliances stratégiques est un point intéressant à étudier avant de trader ce titre. Apple, multiplie en effet les rapprochements avec d’autres entreprise et chacun de ces évènements influence plus ou moins fortement son action en Bourse. Nous vous proposons de découvrir ici quelques exemples récents de telles alliances pour vous permettre de mieux comprendre leur impact. 

En 2018 par exemple, le groupe Apple a mis en place un partenariat stratégique avec l’entreprise Salesforces qui est spécialisée dans les activités de service client afin de gagner davantage de parts de marché sur le segment des professionnels. En effet, bien que leader sur le marché des particuliers, Apple ne se positionne pas encore suffisamment bien sur le marché des entreprises. Dans le cadre de cette alliance, Salesforces va donc prendre en charge le développement de fonctionnalités spécifiques et dédiées à la relation et au service client sur le système d’exploitation iOS qui seront ensuite intégrées au portefeuille de ses apps ou encore proposées par le biais de kits de développement ou à des développeurs tiers. Parmi les fonctionnalités en cours de développement, on compte notamment de nouvelles fonctionnalités de business qui profiteraient des dernières évolutions d’iOS comme l’app Raccourcis, le Face ID ou encore l’Apple Business Chat.

Toujours en 2018, le groupe Apple semble également s’être rapproché du segment du luxe en mettant en place un rapprochement stratégique avec le groupe Kering. L’objectif de ce partenariat serait de développer et mettre au point une application professionnelle à destination des employés des boutiques de ce groupe. Bien entendu, ce type de partenariat est susceptible de booster fortement le positionnement d’Apple dans le secteur du très haut de gamme étant donné le nombre important de marques et donc de boutiques gérées par Kering comme Gucci, Yves Saint-Laurent, Boucheron, Balenciaga ou encore Alexandre McQueen.

Enfin, le dernier partenariat en date du groupe Apple a été noué en 2019 avec le géant de la vente en ligne chinois Alibaba. En effet, rappelons qu’Apple réalise une grande part de son chiffre d’affaires en Chine mais que celui-ci tend actuellement à chuter à cause de la guerre commerciale entre ce pays et les Etats-Unis, notamment en ce qui concerne les smartphones. Pour contrer ces baisses de vente et lutter contre le boycott des utilisateurs chinois, Apple a donc mis en place, en partenariat avec Alibaba et sa filiales Ant Financial Services Group, un crédit à 0% pour les achats d’iPhone sur cette plateforme en ligne. Le système ainsi mis en place permet donc aux clients qui le souhaitent d’acheter un téléphone iPhone XR ou XS avec un étalement des mensualités sur 3, 6, 9, 12 ou 24 mois sans aucun intérêt.

 

Historique économique et financier du groupe Apple :

Toujours dans le but de vous aider à analyser le cours de l’action Apple, nous vous proposons à présent de nous plonger dans l’historique de cette entreprise. C’est en effet en prenant connaissance des évènements qui ont marqué l’histoire de ce groupe que vous serez le plus en mesure d’identifier les futurs évènements susceptibles d’impacter son cours de Bourse.

Tout d’abord, rappelons que le groupe Apple a été créé en 1976 par Steve Jobs bien qu’il faudra attendre 1977 pour qu’Apple prenne le statut de société à part entière.  Au départ, Apple était uniquement orientée vers la conception d’ordinateurs personnels et s’est peu à peu diversifiée dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies. A l’époque de son lancement, le but d’Apple était de faire concurrence au géant IBM qui raflait le marché de l’informatique, notamment en proposant des ordinateurs plus petits et moins chers. Ainsi, les premiers ordinateurs et autres machines d’Apple comme l’Apple II, le Macintosh, l’iPod, l’iPhone et l’iPad ont pu progressivement voire le jour et ont connu un immense succès.

En 1985, Steve Jobs qui a créé en partie cette entreprise quitte l’entreprise à cause d’un conflit avec son associé John Sculley. Steve Jobs créé alors la société NeXT qui rachètera Pixar à Georges Lucas et deviendra ainsi plus tard, après le rachat des studios d’animation du groupe, membre du conseil d’administration de la Walt Disney Company.

En 1997, Steve Jobs revient à la direction du groupe Apple et lui permet de rebondir sur le marché car c’est lui qui est à l’origine de la création de tous les produits les plus populaires du groupe et de leur succès, notamment grâce à une stratégie marketing bien pensée. Il quittera cependant ce poste en 2011 souffrant d’un cancer du pancréas qui lui coûtera la vie la même année.

En 2011 toujours, un autre évènement majeur, plus heureux celui-là, marque l’histoire d’Apple. En effet, après le lancement de l’iPad 2 qui a connu un immense succès, le groupe devient la plus grande capitalisation boursière au monde avec une capitalisation qui atteint plus de 341 milliards de dollars, ce qui lui permet de passer devant le géant Exxon. Mais ce n’est pas tout ! En effet, l’année suivante, cette capitalisation boursière bat littéralement un record historique en atteignant plus de 622 milliards de dollars soit plus que ce qu’avait enregistré le groupe Microsoft en 1999 soit 620 milliards de dollars.

En 2017, on apprend également par le biais du Wall Street Journal que le groupe Apple possède une réserve de plus de 250 000 millions de dollars. La même année, la capitalisation boursière du groupe atteint un autre record avec plus de 900 milliards de dollars.

En 2018, on assiste à un autre évènement majeur en ce qui concerne le cours de l’action Apple puisque celle-ci gagne de nombreux points et atteint, au mois d’août, plus de 207 dollars. La même année, Apple deviendra également la première entreprise au monde à atteindre une capitalisation de 1 000 milliards de dollars. Cependant et dans le courant de l’année 2018, cette capitalisation boursière baissera drastiquement en perdant un tiers de ses actifs. En ce début d’année 2019, la capitalisation boursière de ce groupe est de l’ordre de 678 milliards de dollars, ce qui a entrainé bien entendu une chute dans le classement puisqu’Apple se retrouve désormais après les entreprises Microsoft, Amazon et Alphabet qui est la maison mère de Google.

 

Les avantages et points forts de l’action Apple en tant qu’actif de Bourse :

Nous allons maintenant tenter d’en savoir un peu plus à propos des perspectives d’évolution sur le long terme de l’action Apple en procédant à une analyse de ses points forts et de ses points faibles actuels. En effet, ces forces et faiblesses nous donnent des indications sur les capacités de croissance de cette entreprise et donc les capacités de son action à attirer les investisseurs. Commençons par un rappel des atouts de ce groupe qui sont particulièrement nombreux.

Tout d’abord, le groupe Apple est un groupe à la portée internationale qui fait partie des plus grands groupes du monde. Sa force de travail est notamment un signe de son fort développement puisqu’Apple emploie à ce jour plus de 100 000 personnes dans le monde entier. Un autre élément important à noter parmi les forces d’Apple concerne sa clientèle à la fois très nombreuse mais aussi très fidèle, les clients qui possèdent un produit de la marque ayant tendance à s’équiper d’autres produits Apple sur les autres segments.

Bien entendu, le groupe Apple est également un groupe connu pour ses nombreuses innovations. Il va de soi que l’entreprise dépense chaque année beaucoup de budget à la recherche et au développement afin de proposer au public des produits technologiques innovants et répondant à toujours plus de besoins. D’ailleurs et grâce à ses développements, Apple tente également de s’intégrer dans de nouveaux segments en développant des produits ne faisant pas encore partie de son portefeuille.

Les ventes du groupe Apple sont également réalisées par le biais d’une stratégie concrète visant à développer et à maintenir un réseau de distribution fort. En effet, ce réseau s’étend dans le monde entier au travers de boutiques Apple, de revendeurs tiers mais aussi grâce à la vente en ligne et les partenariats avec certains opérateurs téléphoniques.

Un autre atout stratégique dont dispose le groupe Apple concerne sa stratégie de communication très bien pensée et la qualité de ses publicités. Ces dernières sont en effet diffusées sur différents médias comme la télévision, les médias papier, les annonces en ligne ou encore l’affichage public urbain.

Il va de soi que la marque Apple est en soi un véritable atout pour le groupe. Grâce à son histoire particulière digne des plus grandes success stories et à l’héritage laissé par Steve Jobs, Apple a su devenir une véritable légende et conquérir le cœur de toute une génération.

Enfin, le dernier atout dont dispose le groupe Apple concerne sa capacité forte à proposer de nouveaux produits de façon très régulière, créant ainsi de nouveaux besoins chez les consommateurs et passant devant la concurrence notamment sur le segment des Smartphones.

 

Les inconvénients et points faibles de l’action Apple en tant qu’actif de Bourse :

Nous venons de voir ensemble quels sont les nombreux points forts de l’action Apple et les forces principales de cette entreprise. Vous avez ainsi pu constater que les arguments favorables à une hausse de la valeur de ce titre sont très nombreux et variés. Mais vous devez également penser à faire une analyse des faiblesses d’Apple avant de mettre au point une stratégie à l’achat. Voici donc les principales faiblesses de ce groupe.

Tout d’abord et comme nous l’avons rapidement évoqué plus haut, le principal point faible d’Apple concerne son manque de présence dans le domaine professionnel. Certains de ses concurrents principaux comme Dell ou HP dominent en effet ce marché depuis de nombreuses années et Apple ne parvient pas encore à séduire suffisamment les entreprises.

Enfin, le deuxième et dernier point faible d’Apple concerne sa stratégie marketing visant à rendre plus rigide son écosystème. Les produits Apple sont en effet conçus pour ne s’associer qu’avec d’autres produits de la même marque et les applications développées par le groupe. Les concurrents misent quant à eux davantage sur une plus grande ouverture ce qui séduit de plus en plus les utilisateurs soucieux de rester libres de leurs choix.

 

Note: 3.75 73 votes

Comment et où trader sur le cours de l’action Apple ?

Pour commencer à investir sur le cours de l’action Apple, il vous suffit de vous inscrire sans plus attendre sur la plateforme de trading en ligne que nous vous recommandons et qui propose des CFD sur actions.

Trader l’action Apple !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent