PFIZER

Analyse du cours de l'action Pfizer

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Dernières actualités

Troisième dose de vaccin recommandée par Pfizer

Le 17/08/2021 à 15h04

Pfizer vient d’éditer une recommandation auprès de la FDA afin de faire valoir l’utilité d’une troisième dose de vaccin contre la Covid-19. Revenons ensemble sur cette annonce et ses effets probables.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Tout d’abord, on surveillera bien entendu tous les accords stratégiques et partenariats que Pfizer pourra mettre en place avec d’autres entreprises ou avec des groupes concurrents dans le secteur de la pharmaceutique. Les accords concernant les recherches et le développement de nouveaux traitements sont souvent positifs pour la croissance de ce groupe et de son action en Bourse.

Analyse N°2

On gardera également un œil sur les besoins en matière de santé dans le monde avec les maladies les plus fréquentes ou qui connaissent une hausse et pour lesquelles Pfizer pourrait apporter des solutions.

Analyse N°3

Les opérations de fusion et acquisitions réalisées à l’étranger, notamment sur les marchés émergents seront aussi de bons indicateurs de hausse pour ce titre et doivent donc être suivies.

Analyse N°4

Il est également conseillé de suivre le lancement des nouveaux produits du groupe et leur succès ou échec suite à leur mise sur le marché qui peuvent ainsi générer des pertes ou des revenus selon les cas.

Analyse N°5

Les réglementations en vigueur en ce qui concerne la commercialisation de médicaments sont de plus en plus strictes à travers le monde et il faut donc aussi en tenir compte en surveillant d’éventuels changements réglementaires.

Analyse N°6

Enfin, comme de nombreux autres secteurs d’activité, le secteur de la pharmaceutique subit de plus en plus les effets du ralentissement économique européen.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Pfizer

Le groupe Pfizer n’est autre que le leader international de la pharmaceutique à l’heure actuelle. Mais son activité peut être divisé en plusieurs catégories avec principalement les médicaments pour le traitement des malades cardiovasculaires, troubles du système nerveux, maladies infectieuses, urologie et ophtalmologie, et également les vaccins et produits oncologiques.

La grande majorité de son chiffre d’affaire est réalisé aux Etats-Unis et en Europe.

Historique économique :

  • En 2007, le PDG de Pfizer annonce un plan de suppression de 10 000 postes soit 10% des effectifs du groupe avant 2008.
  • En 2009, le groupe rachète Wyeth pour un montant de 68 milliards de dollars payés avec des titres, des emprunts et des encaisses.  La même année, Pfizer e sa filiale Pharmacia & Upjohn Company payent une amende de 2.3 milliards de dollars afin de faire cesser les plaintes sur leurs pratiques commerciales et publicitaires.
  • En 2013, le groupe Pfizer sort du capital de sa filiale de santé animale Zoetis qui redevient indépendante.
  • En 2014, Pfizer tente le rachat d’AstraZeneca avec une offre de 100 milliards de dollars, qui sera ensuite augmentée à 117 milliards de dollars mais que l’entreprise refusera finalement. Toujours en 2014, Pfizer procède au rachat de deux vaccins, le NeisVac-C et le FSME-IMMUN au laboratoire Baxter pour un montant de 635 millions de dollars.
  • En 2015, Pfizer rachète l’entreprise Hospira, valorisée à 17 milliards de dollars, pour un montant de 90 dollars par action. La même année, le groupe entame des négociations pour racheter le groupe Allergan dans le but de déplacer le siège de l’entreprise en dehors des Etats-Unis. Cette offre vaorise Allergan à 160 milliards de dollars.
  • En 2016, le Trésor Américain met en place de nouvelles normes afin d’éviter la redomiciliation de Pfizer ce qui entraine l’annulation de l’opération de rachat d’Allergan. En 2016 toujours, le groupe Pfizer annonce le rachat d’Anacor, un spécialiste du traitement de l’eczéma avec des gels pour un montant de 5.2 milliards de dollars. Par la suite, Pfizer annoncera le rachat de Bamboo Therapeutics, spécialisée dans la thérapie génique pour un montant de 645 millions de dollars puis le rachat de Medivation, une entreprise américaine de biotechnologie spécialisée dans le cancer pour un montant de 14 milliards de dollars.
  • Toujours en 2016, AstraZeneca annonce avoir mis en place un nouvel accord avec Pfizer pour la revente d’une partie de ses activités dans le domaine des antibiotiques en dehors des Etats-Unis pour un montant de près de 1.5 milliards de dollars. La même année, le groupe rachète la société Medivation, une start-up américaine dans le traitement des cancers. A la fin de cette même année, Pfizer annonce la revente de ses activités de perfusions liées au rachat d’Hospira, à ICU Medical pour un montant de 1 milliard de dollars dont 600 millions de dollars en liquidités et 400 millions de dollars en actions.
Analyse du cours de l'action Pfizer
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Le groupe Pfizer fait face à une concurrence importante de la part de plusieurs grands laboratoires pharmaceutiques dans le monde que vous devez absolument connaitre et dont voici une rapide présentation :

Novartis 

Tout d’abord, le groupe pharmaceutique Novartis créé en suisse en 1996 est un concurrent direct de Pfizer. Il est issu de la fusion à cette date de Ciba-Geigy et de Sandoz et son siège social se trouve actuellement à Bâle.

Roche Holding 

Cette entreprise pharmaceutique suisse est également un concurrent sérieux de Pfizer et l’une des principales entreprises de ce secteur d’activité. Elle exerce à la fois dans le secteur de la pharmaceutique et du diagnostic et est présente dans plus de 150 pays du monde. Roche emploie actuellement 94 000 personnes.

Sanofi 

Bien entendu, le géant multinational français Sanofi exerce des activités en concurrence avec celles de Pfizer dont la pharmaceutique et les vaccins. Il s’agit d’une des plus grandes entreprises de ce secteur en termes de chiffre d’affaires et en termes de capitalisation boursière. L’entreprise est détenue en grande partie par le groupe français L’Oréal.

Merck 

Cette autre entreprise, allemande cette fois, est également spécialisée dans le même domaine de Pfizer. Il s’agit d’une société opérant en effet dans les domaines de la pharmacie avec sa filiale Merck Serono et dans le domaine de la chimie.

Gilead Sciences 

On comptera aussi parmi les concurrents du groupe Pfizer la société Gilead Sciences qui est un laboratoire pharmaceutique américain et l’un des leaders dans le secteur.

Johnson & Johnson 

Enfin, il faudra également suivre la société Johnson & Johnson qui est une entreprise pharmaceutique américaine créée en 1886 et qui produit principalement du matériel pharmaceutique et médical ainsi que des produits d’hygiène, des cosmétiques et propose des services connexes aux consommateurs et aux professionnels de santé. La société exploite actuellement 250 filiales dans une soixantaine de pays à travers le monde et commercialise ses produits dans plus de 175 pays. Le groupe fait partie de l’indice boursier Dow Jones et J&J possède plusieurs marques de médicaments et de fournitures de premiers soins.


Partenaires

Bien sûr, le groupe Pfizer n’a pas que des ennemis mais met également en place et de manière régulière des partenariats stratégiques avec d’autres entreprises comme dans les deux exemples que nous allons vous citer ici :

BioNTech 

Tout d’abord et en 2020, le groupe a bien entendu collaboré avec la société BioNTech dans le cadre d’une coopération visant à développer et à distribuer un vaccin contre la Covid-19, créé à l’aide de la technologie à ARN Messager. Ce contrat d’accord incluait notamment un accord de transfert de matériels et de collaboration dans le but de permettre aux parties de débuter rapidement cette coopération. Son objectif était bien entendu d’accélérer le développement du programme de vaccin candidat BNT162 de BioNTech contra le nouveau coronavirus, premier de sa classe thérapeutique et à base d’ARNm. Ce dernier a été testé par des essais cliniques à partir d’avril 2020 et le contrat a donné lieu à une collaboration rapide et efficace. Rappelons que les deux entreprises avaient déjà collaboré en 2018 dans la mise au point d’un vaccin contre la grippe, toujours à base d’ARN messager.

Myovant Sciences 

Toujours en 2020, le groupe Pfizer a mis en place un autre partenariat stratégique, cette fois avec le laboratoire Myovant Sciences. Cette alliance avait alors pour but de développer conjointement et de commercialiser un antagoniste des récepteurs de l’hormone de libération des gonatrophines hypophysaires ou GnRH, sous le nom de relugolix. Ce traitement est utilisé dans le cadre du soin du cancer de la prostate et dans la santé féminine, aux Etats-Unis et au Canada. Toujours dans le cadre de cet accord, le laboratoire Myovant a ainsi reçu un premier paiement initial de 650 millions de dollars prévu en plus de plusieurs éventuelles étapes réglementaires et commerciales, pour un montant total qui peut atteindre 4.2 milliards de dollars. De son côté, le groupe Pfizer a négocié un droit exclusif de commercialiser le relogolix en oncologie en dehors des Etats-Unis et du Canada, en excluant certains pays asiatiques.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Pfizer :

Tout d’abord, il est important de rappeler que le groupe Pfizer fait partie des géants de l’industrie pharmaceutique à travers le monde. Il a notamment pu atteindre ce positionnement très avantageux grâce à une très forte présence à l’international puisqu’il exerce ses activités dans plus d’une cinquantaine de pays différents.

Cela nous amène à un autre atout dont dispose cette entreprise et qui concerne cette fois la bonne répartition géographique de ses sources de revenus. En commercialisant ses produits à travers le monde entier, Pfizer s’assure une bonne protection contre les risques géo-économiques sur le long terme.

Bien entendu, une autre force du groupe Pfizer concerne sa capacité d’innovation qui lui permet de se démarquer efficacement de la concurrence en mettant au point des produits à la fois innovants et répondant à de nouveaux besoins des consommateurs.  Pour atteindre cet objectif, Pfizer investit bien entendu beaucoup d’argent dans la recherche et le développement et y emploie des chercheurs hautement qualifiés.

On remarque aussi, en suivant l’historique économique et financier de cette entreprise que le groupe Pfizer a souvent eu recours à des opérations de fusion et d’acquisition de grandes marques pharmaceutiques dans le monde. Cette stratégie lui a bien entendu offert une expansion importante et a contribué à renforcer son image de marque.

La marque Pfizer est d’ailleurs en soi un atout indéniable de ce groupe puisqu’elle est connue dans le monde entier et associée à une image plutôt positive auprès des patients mais aussi des médecins et autres pharmaciens.

Enfin, la force de travail importante dont dispose le groupe Pfizer qui emploie plus de 100 000 salariés à travers son organisation est bien entendu également un avantage pour l’avenir du groupe qui peut ainsi répondre efficacement à la demande et aux nouveaux besoins du marché que ce soit en termes de production ou de développement.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Pfizer :

Tout d’abord, le niveau de concurrence dans lequel évolue le groupe Pfizer est bien entendu un handicap important pour ses possibilités de croissance. En effet, les grands groupes pharmaceutiques que nous avons cités plus haut et qui concurrencent directement Pfizer se livrent une guerre féroce pour conserver et prendre des parts de marché. Il est donc particulièrement difficile pour Pfizer d’augmenter ses ventes de manière conséquente en dehors de la sortie de produits innovants ou de dépôt de brevets.

Enfin, le deuxième et dernier point faible de Pfizer concerne son image de marque qui a été récemment altérée. En effet, l’image de ce groupe est de plus en plus négative au regard des consommateurs depuis que l’entreprise a été accusée d’avoir participé à la plus grande fraude en matière de santé. Le groupe a en effet commercialisé de manière illégale l’un de ses médicaments, provoquant à la fois la méfiance de ses clients mais aussi la méfiance du marché et des investisseurs qui hésitent désormais à acheter ce titre.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quand a été créée la société Pfizer ?

C’est en 1849 que Pfizer a vu le jour avec l’association à New-York d’un chimiste allemand, Charles Pfizer et de son cousin, confiseur, Charles Erhart. En effet, ces deux créateurs se sont au départ associés dans le but d’inventer et de fabriquer à grande échelle une confiserie aux propriétés vermifuges appelée santonine qui était alors un remède contre les vers intestinaux mais qui était très amer. Les associés ont eu l’idée de la recouvrir d’une couche de noisette.

Comment savoir quelles seront les futures tendances de l’action Pfizer ?

Pour détecter à l’avance les futures tendances de l’action Pfizer, vous devez réaliser deux types d’analyses distinctes à savoir l’analyse technique et l’analyse fondamentale. Pour cette première analyse, on se servira des indicateurs de volatilité et de tendance des graphiques boursiers en ligne. Pour la seconde, il conviendra de suivre et d’étudier toutes les publications et évènements majeurs de ce groupe ou de son secteur d’activité.

Qui sont les principaux actionnaires du groupe Pfizer ?

Actuellement, le groupe Pfizer compte plusieurs grands actionnaires privés dans son capital dont The Vanguard Group avec 7.62% des parts, SSgA Funds Management avec 4.91% des parts, Wellington Management Company avec 4.46%, Capital Research & Management World Investors avec 4.11%, , Capital Research & Management avec 2.54%, BlackRock Fund Advisors avec 2.31%, Geode Capital Management avec 1.68%, Northern Trust Investments avec 1.16%, Norges Bank Investment Management avec 1.08% et State Farm Investment Management avec 1.01%.

Quels sont les principaux brevets exploités par Pfizer ?

Actuellement, le groupe Pfizer, en plus de son vaccin contre la Covid-19, détient et exploite les brevets de plusieurs médicaments comme Amlor pour l’hypertension, Campto pour le cancer colorectal, Celebrex comme anti-inflammatoire, Champix pour le sevrage tabagique, Colestid pour le traitement de l’hypercholestérolémie, Humatin pour les infections intestinales, Lipitor pour le cholestérol, Nardil pour la dépression, Proctolog pour les douleurs anales, Rescriptor pour le VIH, Sutent pour le cancer, Viagra pour les troubles érectiles et Xalatan pour le glaucome.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro