GENERAL ELECTRIC

Analyse du cours de l'action General Electric

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Ce n’est pas sans raison si l’action General Electric fait partie des plus populaires du marché des actions aujourd’hui. Cette multinationale a en effet de quoi faire rêver de nombreux industriels avec une activité extrêmement variée et une clientèle internationale. Mais avant d’acheter ce titre ou de le trader en ligne, découvrez ici quelques informations à son propos ainsi qu’une analyse historique de son cours depuis 10 ans.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

La demande en provenance du secteur du transport aérien devrait également croître dans les prochaines années avec des commandes de nouveaux avions. L’industrie aéronautique connait en effet actuellement une phase de croissance importante qui devrait bénéficier à la filiale spécialisée dans ce domaine de General Electric.

Analyse N°2

Le groupe bénéficiera sans doute également de l’intérêt de plus en plus fort du monde pour les énergies renouvelables. Le groupe General Electric est l’un des premiers à s’être positionné sur ce secteur d’avenir et a donc toutes les chances de profiter de cet engouement durant les années à venir.

Analyse N°3

La réglementation gouvernementale et environnementale a pour conséquence une hausse des coûts de conformité et un ralentissement de la croissance.

Analyse N°4

La concurrence dans tous les domaines d’activités de General Electric est également un frein important à sa croissance avec certaines entreprises très agressives.

Analyse N°5

Enfin, la forte présence de General Electric à l’international le rend également plus sensible aux effets des taux de change. L’évolution du cours des différentes devises est donc à surveiller et à comparer au taux du dollar américain afin de déterminer la rentabilité et la compétitivité de l’entreprise.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action General Electric

Pour débuter notre analyse de l’action General Electric de la meilleure façon, il est avant tout nécessaire de comprendre qui est cette entreprise et dans quel secteur d’activité elle exerce. C’est ce que nous vous proposons dès maintenant avec quelques explications à propos des produits et services de ce groupe et la répartition de son chiffre d’affaires.

Rappelons dans un premier temps que le groupe General Electric exerce des activités particulièrement diversifiées et variées. Il est notamment intéressant de connaitre ces activités ainsi que leur part dans la génération de chiffre d’affaires.

  • Ainsi, plus de la moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise General Electric soit plus de 51.6% du CA provient en effet des équipements pétroliers et gaziers développés par le groupe ainsi que des centrales clés en main, les turbines à gaz ou encore les turbines éoliennes.
  • Le deuxième pôle d’activités le plus important du groupe concerne cette fois la fabrication de moteurs d’avion et de systèmes avioniques. Ces activités génèrent en effet 26.4% du chiffre d’affaires de General Electric.
  • General Electric exerce également des activités de fabrication de systèmes d’imagerie médicale qui génèrent tout de même près de 17.10% du chiffre d’affaires de cette entreprise. Juste après, on trouve les activités liées à la fabrications d’équipements de transport pour environ 3.4% du chiffre d’affaires avec notamment des équipements destinés aux secteurs ferroviaires, miniers, maritimes, de l’énergie fixe ou encore du forage.
  • Le reste du chiffre d’affaires de General Electric provient enfin de la fabrication de biens d’équipements d’éclairage pour 1.5% du CA.

Du point de vue géographique, on sait également que le groupe commercialise ses produits un peu partout dans le monde et pas seulement aux Etats-Unis. Le marché des USA ne représente en effet que 45.3% des revenus du groupe et le reste des Amériques seulement 15.8%. Le marché européen permet quant à lui de générer 20% du chiffre d’affaires de cette entreprise, le marché asiatique 16.8% et enfin, le marché du Moyen-Orient et de l’Afrique permet aux groupe de générer 2.1% du CA.

Analyse du cours de l'action General Electric
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Maintenant que vous connaissez mieux la société General Electric, nous vous proposons d’en apprendre davantage à propos de ses principaux concurrents sur le marché et dans son secteur d’activité avec une présentation de ses plus grands adversaires.

Johnson & Johnson 

Dans le secteur des équipements médicaux, la société pharmaceutique américaine Johnson & Johnson est bien entendu un concurrent sérieux de General Electric. Elle produit en effet du matériel pharmaceutique et médical, des produits d’hygiène, des cosmétiques et fournit aussi des services connexes aux consommateurs et aux professionnels de santé. Le groupe a son siège à New Brunswick dans le New-Jersey aux Etats-Unis et possède plus de 250 filiales qui lui permettent d’exercer ses activités dans une soixantaine de pays et de commercialiser ses produits dans 175 pays. Notons également que Johnson & Johnson fait partie de la composition de l’indice boursier Dow Jones et du classement Fortune 500.

Medtronic 

Un autre concurrent majeur de General Electric dans le domaine des technologies médicales est bien entendu la société Medtronic. Cette entreprise présente sur le plan international est basée à Dublin en Irlande et possède également un siège pour les marchés de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique à Tolochenaz en Suisse. En ce qui concerne la région Asie/Pacifique, un autre siège est basé à Singapour.

Philips 

La société Philips est aussi un concurrent de General Electric, basé à Amsterdam. Il s’agit en effet d’un des leaders du secteur de l’électroménager, de l’équipement médical et de l’éclairage à travers le monde. Le groupe emploie aujourd’hui 114 000 personnes dans une centaine de pays et exerce trois pôles d’activité distincts correspondant chacun à un domaine stratégique avec Healthcare pour les soins de santé, Lighting pour l’éclairage pour les professionnels et les particuliers et Consumer Lifestyle pour les produits grand public.

Alstom 

Il faudra également suivre de près la société multinationale française Alstom qui est spécialisée dans les transports ferroviaires avec les trains, tramways et métros. Ce groupe faisait partie du groupe Alcatel-Alsthom qui est le nouveau nom de la compagnie générale d’électricité ou CGE avant la mise en commun de ses activités avec une partie du groupe GEC. Elle a ensuite repris son autonomie avec son introduction en Bourse.

Siemens 

Enfin, le dernier concurrent de General Electric que nous allons vous présenter ici est le groupe Siemens qui est un groupe international originaire de l’Allemagne et qui est spécialisé dans le domaine de l’énergie, de la santé, de l’industrie et du bâtiment. Le groupe a été créé en 1847 et est devenu le premier employeur privé en Allemagne et la plus grande société d’ingénierie en Europe en termes d’effectifs.


Partenaires

Pour clore cet article, voici maintenant le détail des récents partenariats que le groupe General Electric a mis en place et qui ont influé sur le cours de son action en Bourse.

EDF

En 2011, le groupe EDF et de General Electric ont annoncé la mise en place d’un partenariat ayant pour objectif la création d'une centrale à cycle combiné de grande puissance sur le site EDF de Bouchain, dans le département du Nord de la France.

Engie

En 2016, General Electric et Engie ont signé un accord de partenariat dont le but est d’améliorer la performance des activités de production d’électricité et de mieux gérer les actifs énergétiques.

Apple

Toujours en 2016, General Electric est devenu partenaire du groupe Apple afin d’intégrer ses ampoules LED Align à la plateforme HomeKit permettant aux utilisateurs d’Apple de contrôler leurs accessoires domestiques à distance.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action General Electric :

Il est très intéressant de réaliser une analyse swot complète afin de déterminer quelles sont les forces et les faiblesses d’une entreprise avant de commencer à trader son action en Bourse. Cela va vous permettre en effet de déterminer avec davantage de précision les possibilités de croissance de cette entreprise et donc la direction que la tendance du cours de son actif est la plus susceptible de suivre à plus ou moins long terme. Commençons ici par détailler ensemble les points forts de cette valeur avec les forces du groupe General Electric.

L’un des plus grands atouts du groupe General Electric concerne bien entendu la diversification de son portefeuille de produits. En effet, le groupe conçoit et fabrique des produits dans huit secteurs d’activités différents au total. On retrouve ainsi les filiales General Electric Capital, l’aviation, l’électricité et l’eau, le pétrole et le gaz, les soins de santé, l’électroménager et l’éclairage, la gestion de l’énergie et le transport. La diversification des activités de General Electric concerne également les marchés sur lesquels il vend ses produits et qui touchent tous les secteurs d’activité.

On apprécie également la bonne visibilité sur le carnet de commande du groupe qui permet de s’assurer de la rentabilité de ce dernier sur plusieurs mois et même plusieurs années. General Electric met en effet souvent en place des contrats sur le long terme avec ses principaux clients.

Un autre point fort de l’entreprise General Electric concerne cette fois le flux de revenus du groupe. En effet en plus d’une excellente diversification de sa gamme de produits, General Electric bénéficie d’un excellent équilibre entre les revenus en provenance de ses différentes activités. Ainsi, il se trouve moins exposé au risque commercial puisqu’il ne dépend pas uniquement d’une ou quelques activités seulement et peut compenser d’éventuelles pertes dans l’une ou l’autre de ses filiales. Cependant, la filiale General Electric Capital reste celle qui génère la plus grosse part des bénéfices avec pas moins de 25% du chiffre d’affaires total, tout comme les filiales de l’eau, de l’aviation, du pétrole et du gaz qui génèrent chacune entre 10 et 20% du chiffre d’affaires du groupe.

Enfin, on peut également souligner l’importance des investissements en recherche et développement du groupe General Electric. Le groupe a en effet créé un véritable pôle de R&D appelé GE Global Research qui bénéficie de nombreuses technologies lui permettant d’innover dans tous les secteurs dans lesquels il exerce ses activités et dans des domaines de pointe comme l’électronique, la métallurgie, la mécanique des fluides et bien d’autres encore. Le groupe est ainsi capable de créer des produits de plus en plus innovants et ainsi de répondre aux nouveaux besoins de ses clients en conservant son leadership dans ses domaines de prédilection.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action General Electric :

Premièrement, on sait que le groupe General Electric doit faire face, et ce depuis quelques années, à différentes procédures judiciaires qui rendent difficiles les mises en conformité légale de ses produits et qui augmente le coût de ceux-ci. Plusieurs de ces procédures sont encore en instance actuellement dans différents pays. Cela pourrait donc impacter de manière directe le positionnement de l’entreprise et les conditions financières dans les pays concernés et donc impacter le cours de son action en Bourse de manière plus ou moins importante.

Un autre point faible important du groupe General Electric concerne cette fois son niveau d’endettement plutôt défavorable. En effet, le groupe a emprunté au cours des dernières années des montants importants qui augmente le niveau d’endettement global et freine les possibilités de nouveaux projets et les opérations de l’entreprise. Au total, les emprunts à long terme de l’entreprise General Electric représentent plus de 200 milliards de dollars. A cela, il faut bien entendu ajouter le paiement des intérêts parfois très élevés de ces emprunts qui alourdissent également la dette globale du groupe.

On regrette également le niveau de revenu en provenance du segment industriel qui montre des signes de faiblesse depuis maintenant quelques années au regard de ce qui est réalisé sur les autres segments.

Comparativement à la concurrence et malgré de nombreux efforts de déploiement de ses activités à l’international, General Electric peine encore à se positionner sur le marché asiatique qui reste pour le moment très fermé et qui représente pourtant un enjeu majeur pour l’avenir de ce secteur d’activité.

Enfin, on peut également citer comme point faible la très forte dépendance de General Electric à son approvisionnement en matières premières. En effet, toute l’activité du groupe dépend en très grande partie de plusieurs autres entreprises, qu’il s’agisse de sous-traitants ou encore des marchés des matières premières pour son approvisionnement. De simples retards de livraison ou l’arrêt de ces livraisons a donc immédiatement des conséquences désastreuses sur les revenus du groupe, tout comme les éventuels conflits et désaccords financiers qui peuvent parfois même mener à l’arrêt des opérations.

On comprend mieux, au regard de ces quelques éléments négatifs, que les risques sont encore très présents pour General Electric. Vos stratégies sur le long terme doivent donc tenir compte de ce risque.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quel est l’évolution des résultats financiers de General Electric ?

Il est intéressant de comparer les résultats financiers du groupe General Electric d’une année à l’autre afin d’en évaluer le potentiel de croissance. En ce qui concerne le chiffre d’affaires de ce groupe, on note que l’entreprise a réalisé un CA de 78 123 152 000 euros en 2019 contre 101 390 344 000 euros en 2018. Le résultat net du groupe est ainsi passé de – 20 040 898 euros à – 4 386 262 euros en 2019.

Comment sont réparties les activités du groupe General Electric ?

Comme nous l’avons vu dans le cadre de notre article, le groupe General Electric exerce différents types d’activité. Ces activités ont en effet été réparties en 5 branches différentes en 2008 suite à une restructuration de l’entreprise. Aujourd’hui encore, ce sont ces 5 pôles qui regroupent les différentes activités du groupe avec le pôle GE Energy Infrastructure, le pôle GE Technology, le pôle GE Capital, le pôle GE Consumer & Industrial et NBCUniversal.

Comment connaitre les prochains cours de l’action General Electric ?

L’évolution du cours de l’action General Electric dépend en réalité de différents facteurs. Les plus importants sont bien entendu les facteurs fondamentaux comme les résultats financiers du groupe et ses plans de croissance ou ses actualités majeures. Mais les investisseurs peuvent aussi spéculer en se basant sur les signaux technique et l’analyse graphique ne doit donc pas être négligée si vous souhaitez des signaux optimaux.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro