Trader l’action Oracle !
ORACLE

Analyse avant d'acheter ou vendre l’action Oracle

Trader l’action Oracle !
78% de comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent - eToro.com
 
Graphique et cours fournis par TradingView

Vous pourrez réaliser vos analyses de l’action Oracle en ligne grâce aux quelques données boursières que vous trouverez dans cette fiche entièrement dédiée à ce titre avec entre autres son cours en direct et une analyse technique historique de ses prix.

Elements à prendre en compte avant de vendre ou acheter l'action Oracle

Analyse N°1

Premièrement, il faudra suivre bien entendu de près la stratégie d’expansion à l’international du groupe qui passe principalement par des acquisitions réalisées à l’étranger ou par des co-entreprises.

Analyse N°2

Les investissements réalisés en marketing et publicité permettront également au groupe de gagner en visibilité et en rentabilité.

Analyse N°3

Les liens tissés entre Oracle et certaines organisations gouvernementales dans le monde sont des éléments importants à considérer.

Analyse N°4

De la même manière, on gardera un œil sur le développement de solutions B2C notamment dans le domaine de la sécurité des données par Oracle.

Analyse N°5

La santé économique mondiale a également un impact significatif sur les activités et les ventes du groupe Oracle et il faudra suivre donc les tendances de ce marché global.

Analyse N°6

Le marché des changes est également à surveiller de près car les taux de change influent beaucoup sur les marges et la rentabilité de cette entreprise.

Analyse N°7

Enfin, il faut également garder un œil sur la concurrence de ce secteur et sur ses principaux acteurs.

78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent - eToro.com

Présentation de l'action Oracle

Si vous souhaitez mettre en place une analyse pertinente de l’action Oracle, vous devez connaître parfaitement cette entreprise, ses activités et produits ainsi que ses sources de revenu principales. Pour vous y aider, voici une présentation détaillée de cette société :

Le groupe Oracle Corporation est une entreprise américaine spécialisée dans le secteur informatique. Plus précisément, il s’agit actuellement du leader mondial du secteur de l’édition de logiciels d’entreprise.

Pour mieux comprendre les activités exercées par Oracle, il est possible de les répartir en différents pôles selon la part de chiffre d’affaires qu’elles génèrent et de cette manière :

  • Les prestations de support aux licences de logiciels et de services sur le cloud sont les activités principales du groupe puisqu’elles génèrent à elles seules plus de 70.9% du chiffre d’affaires de l’entreprise.
  • On trouve ensuite la vente de licences de logiciels sur le cloud et sur site, qui génère près de 13.3% du chiffre d’affaires de la société avec les logiciels de base de données, les logiciels de gestion d’applications comme la gestion de la relation client, les approvisionnements et autres, et les logiciels d’aide à la décision.
  • Les activités liées à la vente de matériels représentent actuellement 8.3% du chiffre d’affaires de l’entreprise.
  • Pour finir, le reste du chiffre d’affaires d’Oracle, soit 7.5%, provient des prestations de services aux clients.

Il est également intéressant de connaître la répartition géographique des revenus du groupe Oracle. En effet, celui-ci réalise actuellement 46.3% de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis. Le reste provient pour 5.2% du Royaume Uni, pour 4.9% du Japon, pour 4.3% de l’Allemagne, pour 3.2% du Canada et pour 36.1% du reste du monde.

Le cours de l’action Oracle est actuellement coté sur le marché Nasdaq et fait partie de l’indice boursier Nasdaq 100.

Analyse avant d'acheter ou vendre l’action Oracle
78% de comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent - eToro.com

Concurrents

Partons à présent à la découverte des principaux concurrents du groupe Oracle à travers le monde avec une présentation des plus grands acteurs du secteur des logiciels. Rappelons que le groupe Oracle est actuellement le numéro deux de ce secteur en termes de chiffre d’affaires.

IBM 

La société International Business Machines Corporation est une autre multinationale américaine qui exerce des activités dans les secteurs du matériel informatique, des logiciels et de services informatiques. L’entreprise créée en 1911 était autrefois la plus grande capitalisation boursière au monde et est aujourd’hui le numéro trois de la vente de logiciels juste après Oracle.

SAP SE 

Le groupe SAP est une entreprise allemande de droit européen qui est spécialisée dans la conception et la vente de logiciels. Elle propose ainsi des logiciels de gestion et de maintenance, principalement à destination des entreprises et des institutions dans le monde entier. Il s’agit également du premier éditeur de logiciels d’Europe et du quatrième mondial. Il est basé à Walldorf en Allemagne et dispose de plusieurs bureaux régionaux un peu partout dans le monde.

Norton Life Lock Inc 

Cette entreprise que l’on connaissait autrefois sous le nom de Synopec Corporation est une société américaine créée en 1982 et qui est spécialisée dans les logiciels informatiques. Son siège social se trouvait autrefois en Californie mais en 2019, il a été déménagé en Arizona. Cette entreprise est spécialisée dans le domaine de l’édition de logiciels utilitaires et liés notamment à la sécurité et à la protection des données pour les ordinateurs qui utilisent la plateforme Microsoft. Mais l’entreprise s’est surtout développée grâce à de nombreuses acquisitions et au développement commercial important de ses produits. Elle a récemment fusionné avec la société Avast Software.

Dell EMC 

Cette entreprise qui s’appelait EMC avant 2016 et une société américaine de logiciels et de solutions de stockage qui a été créée en 1979 dans le Massachusetts où elle est encore basée aujourd’hui. Jusqu’en 2010, EMC était le leader mondial du stockage. La société a ensuite été intégrée au groupe Dell en septembre 2016.

VMware 

Enfin, le dernier concurrent d’Oracle est le groupe VMware qui est une société informatique américaine proposant différentes solutions et produits propriétaires dans le domaine de la virtualisation d’architectures x86. Il s’agit également et par extension, du nom d’une gamme de logiciels de virtualisation.


Partenaires

Voici quelques exemples des partenariats importants que le groupe Oracle a mis en place au cours de ces dernières années.

Salesforce

En 2013, le groupe Oracle s’est associé avec l’un de ses concurrents principaux, à savoir Salesforce, dans le cadre d’un contrat d’une durée de 9 ans portant sur l’intégration de leur Cloud. De nombreux logiciels développés par Oracle sont ainsi devenus des standards technologiques de Salesforce.

Microsoft

La même année, Oracle a mis en place un autre partenariat portant une fois encore sur le Cloud avec le géant Microsoft qui est son principal adversaire.

78% de comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent - eToro.com
facteurs positifs pour l'action Oracle
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Oracle :

Pour commencer, il est bien entendu important de rappeler que le succès de l’entreprise Oracle tient en grande partie au fait qu’Oracle propose des produits de grande qualité. Le groupe est en effet capable de proposer sur le marché des produits de haute qualité, notamment grâce à sa stratégie d’acquisitions ciblées.

Le groupe Oracle peut également appuyer sa réussite sur sa force de travail impressionnante. En effet, à ce jour, ce sont plus de 130 000 personnes qui sont employées par cette entreprise à travers le monde et qui lui permet de bénéficier d’une forte réserve de talents.

Un autre atout indéniable du groupe Oracle concerne bien sûr son positionnement sur certains segments très spécifiques comme sur le marché des bases de données pour les entreprises. Ce leadership contribue en effet à améliorer son image de marque mais également à démarcher plus facilement les clients particuliers comme professionnels.

Toujours en ce qui concerne les grands avantages du groupe Oracle, il est nécessaire de parler ici de la forte capacité d’innovation de cette entreprise. Oracle investit en effet une grande partie de son budget en recherche et développement et tente sans arrêt de mettre au point de nouveaux produits hautement qualitatifs et répondant à de nombreux besoins afin de surpasser la concurrence.

Bien entendu, le portefeuille de produits très diversifié dont dispose le groupe Oracle est un autre avantage significatif d’autant que certains de ces produits sont devenus de véritables référence sur le marché. On pense bien entendu notamment à la base de données Oracle, à Entreprise Manager, à Fusion Middleware, aux serveurs Oracle, aux postes de travail Oracle ou encore aux solutions de stockage.

On apprécie également la stratégie de diversification de ses activités mise en œuvre par Oracle. En plus de commercialiser ses produits de référence, le groupe a en effet décidé de proposer sur le marché des offres de services comme SAAS, PAAS, des services de conseil et même des services de financement qui lui ont permis de fidéliser encore davantage sa clientèle et d’élargir sa base de prospects.

On apprécie également la stratégie de communication très bien pensée du groupe Oracle et qui lui permet de toucher le marché au plus près. Notamment, on sait que le groupe sponsorise de très nombreux évènements à travers le monde et gagne ainsi en visibilité sans passer par la publicité classique.

facteurs négatifs pour l'action Oracle
Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Oracle :

Premièrement, le fait que le groupe Oracle soit actuellement l’un des leaders de son marché n’est pas qu’un avantage. En effet, à cause de ce leadership, Oracle doit faire face régulièrement à des poursuites et à certaines controverses. Ces dernières ont déjà eu par le passé un impact négatif sur l’image de marque de cette entreprise et le groupe n’est pas à l’abri de nouveaux conflits de ce type.

Enfin, le deuxième et dernier point faible de l’entreprise Oracle concerne bien entendu le secteur d’activité sur lequel il exerce et qui connait un essor très important depuis quelques années. Si cela peut sonner comme une bonne nouvelle, cela signifie également que la concurrence y est à la fois importante et stratégiquement très agressive. Cela concerne notamment le segment des sociétés de conseil et d’informatique de plus en plus présentes et qui contribuent à limiter la croissance des parts de marché du groupe.

Comme vous pouvez le constater, les faiblesses d’Oracle sont ici beaucoup moins nombreuses que ses avantages. Cependant, vous ne devez pas tenir compte uniquement de la quantité de ces arguments mais aussi de leur poids éventuel sur les prises de décision des traders. Car un seul élément peut influencer à lui-seul l’évolution d’une tendance lorsque les conditions de marché sont concordantes.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions ni une incitation quelconque à acheter ou vendre un actif.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 78% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

L'investissement et la conservation des cryptoactifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. Les investissements en cryptoactifs sont très volatils. Aucune protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.