Comment faire de la spéculation boursière ?

Alors que l’investissement boursier séduit de plus en plus de particuliers, beaucoup souhaitent savoir comment spéculer en Bourse. Dans cet article nous allons avant tout vous aider à comprendre en quoi consiste la spéculation en Bourse et en quoi elle diffère de l’investissement boursier classique. Nous nous intéresserons également aux moyens de spéculer en Bourse qui sont de plus en plus nombreux mais aussi aux risques de ce type d’investissement.  

--- Publicité ---
Spéculer en ligne !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Comment faire de la spéculation boursière ?

Que signifie spéculer en Bourse ?

Tout d’abord, prenons quelques instants pour définir ce qu’est la spéculation boursière. La spéculation boursière est également appelée spéculation financière et est une pratique qui consiste à réaliser une série d’achats et de ventes de valeurs ou titres financiers dans le but de réaliser des plus-values.

Comme nous le verrons plus en détails plus bas, un spéculateur en Bourse peut réaliser ces opérations à l’aide de plusieurs types d’instruments financiers comme les actions ou les devises mais aussi certains produits dérivés comme les options, les warrants, les turbos ou les futures.

Ces instruments financiers sont conçus pour parier sur la hausse ou la baisse d’une valeur sans avoir à l’acheter à proprement parler. Certains de ces instruments propose également un effet de levier qui présente des risques dont nous vous parlerons également plus bas.

 

Spéculer ou investir en Bourse : Quelles sont les différences ?

Il est fréquent de confondre la spéculation et l’investissement en Bourse et pourtant, spéculer et investir sont en réalité deux manières de trader sur les marchés boursiers. En effet, les logiques que suivent ces deux méthodes sont en réalité bien différentes.

Ainsi, l’investissement en bourse consiste à mettre à disposition d’une ou plusieurs entreprise une partie de votre capital dans un objectif économique et de percevoir en échange des dividendes. La spéculation quant à elle consiste à réaliser des opérations d’achat et de vente sur des produits financiers dans le but de réaliser des profits grâce aux variations de leur cours.

L’une des différences les plus flagrantes entre l’investissement et la spéculation en Bourse concerne la vente à découvert qui n’est possible que dans le cas de la spéculation. De la même manière, l’horizon d’investissement d’un investisseur sera beaucoup plus long que celui d’un spéculateur qui cherchera à réaliser parfois plusieurs opérations par jour.

 

Quels sont les instruments financiers pour spéculer en Bourse :

Passons maintenant en revue les différents instruments financiers que les particuliers peuvent utiliser pour spéculer en Bourse et qui sont majoritairement accessibles en ligne.

  • Les CFD ou contrats sur la différence sont notamment des produits dérivés permettant de spéculer en Bourse. Ils s’appuient sur des sous-jacents comme des actions, des indices, des matières premières ou encore des obligations. La spéculation par les CFD nécessite l’ouverture d’un compte de trading chez un courtier spécialisé. Les CFD vont ainsi répliquer à l’exact l’évolution du sous-jacent et il est possible pour le spéculateur de prendre position à la hausse comme à la baisse.
  • Le Forex ou marché des devises est un autre type de spéculation en Bourse et est aussi le marché le plus liquide au monde. Ici, la spéculation consiste à miser sur la hausse ou la baisse d’un taux de change d’une devise par rapport à une autre. Les positions à la baisse sont également autorisées.
  • Les Warrants sont des titres émis par une banque et pour une durée de trois à dix-huit mois. L’utilisation des Warrants présente cependant certaines caractéristiques qui les rendent relativement complexe avec la possibilité d’acheter ou de vendre un sous-jacent à un prix fixé jusqu’à une date déterminée et moyennant le paiement d’une prime. Les warrants exigent également du spéculateur une surveillance constante surtout à l’approche de l’échéance.
  • Les certificats sont cotés en Bourse et peuvent faire l’objet de spéculation comme une action. Ils sont accessibles par le biais d’un compte-titres et présentent un effet de levier souvent fort et donc particulièrement risqué. Il existe cependant des certificats sans levier. Ces certificats peuvent suivre une action, une matière première ou un indice boursier. Autre caractéristique des certificats est qu’ils sont utilisés en une seule et même journée et sont remis à zéro chaque jour.
  • Les Turbos sont enfin des produits financiers permettant, en contrepartie d’une prime, d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent comme un indice ou une action en Bourse à un prix déterminé à l’avance et jusqu’à une certaine échéance. Ainsi et si le cours de l’actif atteint ou dépasse le niveau fixé au départ, le turbo expire et sa valeur retombe à zéro avec une perte totale de l’investissement. Il existe également des turbos à seuil de sécurité qui permettent de limiter la casse en cas de mauvaise anticipation. Les turbos sont cotés en continu sur le marché Euronext et donc de 09h05 à 17h25 du lundi au vendredi. Ils peuvent être négociés par le biais d’une banque ou d’un courtier.

 

Les précautions à prendre avant de commencer à spéculer en Bourse :

La spéculation en Bourse et l’investissement en Bourse, ne sont pas adaptés aux débutants et s’adressent plutôt aux particuliers qui possèdent une excellente connaissance des marchés, de l’analyse et plus généralement de la Bourse et de son fonctionnement. Aussi et avant de commencer à spéculer en Bourse, il est nécessaire de prendre quelques précautions.

  • Premièrement, prenez le temps de vous former correctement au trading et à la spéculation en veillant à apprendre notamment à repérer les périodes et les actifs les plus intéressants ou les plus sécurisants selon votre stratégie personnelle.
  • Vous devez également avoir suffisamment de temps à consacrer à cette activité car, comme nous l’avons vu plus haut, la plupart des instruments de spéculation boursière demandent une attention constante.
  • Bien entendu, la gestion du risque a ici toute sa place. Un spéculateur en Bourse doit impérativement avoir conscience des risques qu’il prend et du risque de perte de son capital. Les marchés boursiers et financiers sont en effet incertains et des fluctuations fortes peuvent rapidement faire perdre beaucoup d’argent. Outre le fait d’y être préparé, il faut également être en mesure de mettre en place une véritable stratégie de gestion des risques avec un bon money management.
  • Enfin, il sera bien entendu indispensable de maîtriser parfaitement les différentes méthodes d’analyse que nous allons vous présenter brièvement ci-dessous.

 

Les méthodes d’analyses à connaitre pour spéculer en Bourse :

Comme nous venons de le voir, la maîtrise de l’analyse boursière est ainsi indispensable si vous souhaitez spéculer en Bourse efficacement. En effet, pour être capable d’anticiper la manière dont le cours d’une valeur peut monter ou baisser, il faut impérativement être en mesure d’analyser et d’interpréter les différents signaux.

Parmi les différentes méthodes d’analyse utilisées par les spéculateurs en Bourse, on trouve ainsi l’analyse technique et l’analyse fondamentale.

  • L’analyse technique consiste, comme vous le savez sans doute, en une analyse graphique du cours d’un actif. Il s’agit donc ici d’étudier les mouvements techniques d’une valeur sur une périodicité précise dans le but de tenter de détecter un schéma précis, de déterminer la force d’une tendance, la volatilité du marché ou encore de repérer une inversion de mouvement. Plusieurs indicateurs techniques permettent d’obtenir des signaux en ce sens avec notamment les moyennes mobiles, le MACD, les bandes de Bollinger, les points pivots, les supports et résistances et bien d’autres encore.
  • L’analyse fondamentale consiste quant à elle à tenter de repérer des évènements, actualités ou publications susceptibles d’avoir une influence sur le cours d’un actif. Il peut s’agir d’une actualité marquante, d’une opération de fusion, cession, acquisition ou partenariat, de la publication de résultats d’une entreprise ou encore d’un évènement économique ou politique qui impacte une entreprise voire tout un secteur d’activité.

 

Les risques de la spéculation en Bourse et de l’effet de levier :

Nous avons vu plus haut que la plupart des instruments de trading permettant de spéculer en Bourse proposent ce qu’on appelle un effet de levier. Ce levier vous promet généralement des gains importants, notamment si vous avez un faible capital mais présente un risque très important qu’il est indispensable de prendre en compte.

En effet et si le levier appliqué à une position permet de multiplier les gains réalisés, il multiplie de la même manière les pertes encaissées. C’est la raison pour laquelle il est fortement déconseillé d’utiliser cette option si vous n’êtes pas un spéculateur aguerri.

Il est en effet tout à fait possible de spéculer en Bourse sans effet de levier et donc en étant moins gourmand.

Le risque de faire un mauvais calcul ou de prendre une mauvaise décision est toujours présent tant en investissement qu’en spéculation boursière et un tel outil peut ainsi s’avérer très dangereux et entrainer la perte totale de capital en quelques instants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la législation française a évolué à propos de l’effet de levier en le réduisant drastiquement.

En conclusion, spéculer en Bourse n’est pas une activité réservée aux débutants et demande une approche très spécifique de l’investissement. Que ce soit dans le choix des instruments financiers, des actifs à trader ou encore de la stratégie et des analyses à mettre en place, l’expérience et les connaissances devront ici être maximales. En effet, la spéculation en Bourse diffère beaucoup de l’investissement boursier classique qui consiste à acquérir des titres boursiers afin de les inclure dans un portefeuille boursier à l’aide d’un compte titres ou d’un PEA. Les risques sont notamment ici plus importants.

Questions fréquemment posées

Quel courtier choisir pour spéculer en Bourse ?

Le choix d’un courtier pour spéculer en Bourse dépend de plusieurs éléments dont le type d’actifs sur lequel vous souhaitez investir mais aussi votre profil d’investisseur ou encore les instruments de spéculation avec lesquels vous êtes le plus à l’aise. Veillez donc à comparer ces différents critères et à vérifier également que le broker que vous allez choisir fait partie des courtiers agréés et n’est pas inscrits sur la liste noire de l’AMF.

Quel graphique utiliser pour une bonne analyse technique ?

L’analyse technique est une méthode d’analyse qui demande une bonne connaissance et une bonne interprétation des graphiques et des indicateurs techniques. Mais pour réaliser une bonne analyse, le choix du graphique est primordial. Idéalement, un bon graphique boursier devra vous permettre de modifier plusieurs paramètres comme les paramètres d’affichage et de périodicité (unités de temps) et l’affichage en direct sur le graphique des indicateurs de votre choix pour une lecture plus rapide.

Doit-on spéculer sur les actifs les plus volatiles ?

Si certains traders ont tendance à fuir la spéculation en cas de marché trop volatile, d’autres recherchent justement des actifs à forte volatilité. En réalité, tout est ici question de choix et de goût mais vous devez également garder en tête qu’un marché volatile peut aussi s’avérer être plus risqué qu’un marché plus calme. Bien entendu, les mouvements y seront plus forts ce qui peut aussi augmenter le risque.

--- Publicité ---
Spéculer en ligne !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.