Les différents types de cotation en Bourse

Pour trader efficacement en Bourse, il est indispensable de connaître parfaitement les règles et le fonctionnement de base des marchés. Les systèmes de cotation des titres sont particulièrement intéressants et indispensables à tout bon investisseur. Voici donc quelques explications qui vous permettront de mieux comprendre comment sont calculés les cours de ces actions en Bourse.  

Commencer à trader en ligne
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les différents types de cotation en Bourse

Ancien et nouveau système de cotation :

Jusqu’en 1987, les acheteurs et vendeurs du marché boursier se réunissaient physiquement dans les grandes places boursières pour échanger leurs titres boursiers, mais aujourd’hui, un nouveau système informatisé a remplacé les agents de change. Ce sont donc désormais des terminaux informatiques qui prennent en charge les ordres de vente et d’achat. C’est ce qu’on appelle la Cotation Assistée en Continu ou CAC.

Aujourd’hui, ce système est utilisé par toutes les places financières, ce qui permet de centraliser l’information sur de puissants ordinateurs et de délivrer la même information au même moment à travers le monde. On différencie cependant encore la cotation en continu de la cotation au fixing.

 

La cotation en continu :

La plus grande partie des actions en Bourse que vous pouvez trader en ligne présentent une cotation en continu. Cela est en effet possible pour tous les titres bénéficiant d’une liquidité importante. Cette cotation s’effectue comme son nom l’indique en continu, tout au long de la séance, soit de 9h à 17h30 pour le marché français. Notons par exemple que toutes les actions qui composent les grands indices boursiers sont cotées en continu.

Il est également intéressant de comprendre qu’un premier fixing est donné à 7h15 comprenant l’ensemble des ordres passés avant l’ouverture du marché et permettant d’avoir un premier aperçu du niveau de prix d’un titre. Mais les ordres passés ne sont cependant exécutés qu’à partir de 9h. Un fixing de clôture est également calculé en fin de séance, à 17h35 précisément, ce qui permet d’y inclure les ordres passés à 17h30 et qui n’ont pas eu le temps d’être exécutés.

 

La cotation au fixing :

La cotation au fixing ou « cotation au fixage » fonctionne de manière très différente de la cotation en continu. En effet, ce système de cotation concerne plus particulièrement les actions les moins liquides pour lesquelles une cotation en continu n’aurait pas réellement de sens. Il s’agit donc ici de laisser ay titre le temps d’accumuler un nombre d’ordres suffisant pour que la variation engendrée soit significative.

 

Qu’est-ce qu’une cotation au fixing ?

On appelle cotation au fixing un mode de calcul des cours d’un actif particulier. Les valeurs concernées par ce type de cotation sont celles dont les volumes d’échange sont les plus faibles et qui présentent donc la plus faible liquidité. Dans le cadre d’une cotation au fixing, et contrairement à une cotation en continu, tous les ordres de bourse passés sur l’actif concerné sont regroupés afin de calculer le cours de celui-ci à raison d’une à deux fois par jour seulement. Les heures de cotation sont bien entendu fixes et représentent les seuls moments durant lesquels on peut obtenir un cours d’équilibre.

Rappelons ici que la cotation en continu fonctionne de manière totalement différente, puisque les cours y sont calculés en temps réel tout au long de la séance.

Les critères qui permettent de décider du système de cotation à appliquer à une valeur sont le volume des échanges et la liquidité. Ce sont également ces critères qui permettent de mettre en place un ou deux fixings quotidiens. Bien entendu, ce système de cotation peut s’appliquer aux actifs de tous les marchés, qu’il s’agisse du marché monétaire, du premier ou second marché, ou encore du marché obligataire.  Il est également important de noter que le marché sur lequel s’effectuent ces cotations est également appelé « marché au fixing ».

 

Les horaires de fixing à connaître :

Pour mieux appréhender les cotations au fixing, voici les horaires durant lesquels ces cotations sont réalisées sur le marché d’Euronext :

  • De 9h à 10h, c’est la pré-ouverture. Période pendant laquelle les ordres sont enregistrés.
  • De 10h30 à 11h, les cours sont calculés. Il s’agit du cours d’ouverture.
  • Vers 16h, un deuxième fixing est réalisé.
  • En fin de séance, on prend connaissance du cours de référence, également appelé « cours de clôture ». Ce cours sera celui qui sera affiché le lendemain matin à l’ouverture de la séance et en attendant le premier fixing.

 

Quelques conseils pour trader des actifs cotés au fixing :

Si vous avez l’intention de spéculer sur des valeurs à faible liquidité, vous allez devoir faire avec le système de cotation au fixing. Ce mode d’investissement présente bien entendu quelques risques liés au fait que l’on ne connaît l’évolution du cours que sur le moyen terme. Voici comment éviter de maximiser les risques :

  • Dans le cadre d’ordres sans limite de cours, il est conseillé de préférer les ordres à cours limités car les ordres à la meilleure limite ou au marché peuvent fortement influer sur le cours de l’actif.
  • D’autre part, il faut savoir que si vous passez un ordre lors du fixing de 9h, il ne sera effectué qu’au moment du fixing, soit au moment où seront confrontés les ordres de vente et d’achat, donc en fin de matinée. Pendant ce temps, les autres investisseurs pourront voir votre ordre et pourront donc réagir en fonction de celui-ci. Mais si vous passez votre ordre un peu plus tard, vous laisserez moins de temps aux autres traders pour réagir et pourrez donc maximiser vos chances de réussite.

 

Quels titres choisir en fonction de leur système de cotation ?

Comme vous aurez pu le constater, les titres concernés par les deux types de cotation différents que nous venons de vous présenter ne sont pas les mêmes. Ils diffèrent principalement en fonction de leur liquidité. Aussi, le choix des actifs que vous allez trader dépend aussi de ce système de cotation.

En résumé, si vous favorisez le micro-trading ou le day trading, il faudra vous orienter vers les actions cotées en continu afin de pouvoir jouir d’une plus forte liquidité et donc d’une réactivité supérieure des cours.

Mais les titres cotés au fixing peuvent apporter quelques avantages aux investisseurs sur le long terme qui ne disposent pas de beaucoup de temps à passer sur le marché. Ils peuvent néanmoins offrir une rentabilité confortable.

 

Calcul effectué pour coter une action :

Le calcul nécessaire à la cotation d’une action est à la fois simple par son principe et complexe par son application à l’échelle du marché. Nous allons ici vous expliquer de la manière la plus simple possible comment le cours d’une action est évalué sur les marchés boursiers.

Pour faire court, disons que le cours d’une action est déterminé par l’offre et la demande. Sur le marché boursier, les vendeurs de titres proposent un prix minimum pour céder leurs actions avec le nombre d’actions qu’ils sont prêts à céder. Les acheteurs indiquent quant à eux le nombre d’actions qu’ils sont prêts à acheter et à quel prix maximum.  Le prix retenu sera celui qui permettra de vendre le plus de titres en tenant compte des acheteurs et des vendeurs.

 

Exemple simplifié de cotation d’une action :

Pour mieux comprendre les explications ci-dessus, voici un exemple simple de cotation.

Imaginons que pour un titre donné nous ayons la configuration suivante :

  • 10 vendeurs souhaitent vendre 15 actions à 101€ minium
  • 8 vendeurs souhaitent vendre 10 actions à 103€ minimum
  • 9 acheteurs sont prêts à acheter 10 actions à 102€ maximum
  • 5 acheteurs sont prêts à acheter 5 actions à 104€ maximum

Dans ce cas précis, l’action sera vendue à 101€. De cette manière, 15 actions seront vendues. Si le prix fixé était de 103€, seules 10 actions auraient pu être vendues.

Bien entendu, il s’agit là d’un exemple extr

Miser sur les variations de cotation des actions :

Les cotations des actions subissent chaque jour des variations dont vous pouvez profiter pour votre trading. Il vous suffit pour cela de commencer à investir sur les prochaines tendances de vos titres favoris en ligne.

Commencer à trader en ligne

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

Note: 4.12 33 votes