Analyse des meilleures actions de la biotechnologie

Parmi les secteurs d’activité qui ont le vent en poupe depuis quelques années et qui attirent de plus en plus d’investisseurs, on trouve bien entendu le biotechs ou entreprises de biotechnologie. En effet, certaines de ces entreprises dont on n’entendait pas ou peu parler il y a encore une dizaine d’années sont désormais sur le devant de la scène grâce aux compétences de chercheurs et une politique d’incitation à l’innovation actuelle. Si vous aussi vous vous intéressez à ce secteur d’activité et souhaites investir sur une ou plusieurs actions du secteur des biotechnologies, nous vous proposons ici notre aide avant de vous lancer avec des explications sur ce que sont réellement ces « biotechs », les avantages et inconvénients de ces valeurs ou encore quelques conseils pour mettre en place une analyse du cours de ces titres particuliers.  

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Analyse des meilleures actions de la biotechnologie

Dernières actualités

Nouveau partenariat en Allemagne pour Novo Nordisk

Le 18/08/2020 à 19h51

Novo Nordisk vient d’annoncer la mise en place d’un nouveau partenariat stratégique avec Evotec en Allemagne. Découvrez cette actualité en détails ainsi que d’autres informations récentes à propos de ce groupe.

Analyse N°1

On suivra bien entendu en priorité les différents essais cliniques menés par ces entreprises sur des traitements ou outils avec leurs résultats et les approbations de la part des autorités de surveillance du marché de la santé.

Analyse N°2

Il faudra également suivre avec la plus grande attention la mise en place de partenariats stratégiques, notamment avec de grands laboratoires pharmaceutiques qui vont jouer le rôle de financeur de ces sociétés. Les partenariats avec d’autres biotechs sont aussi monnaie courante et permettent de réduire les coûts de certaines recherches ou de gagner en rapidité.

Analyse N°3

On gardera également un œil sur la législation et les réglementations propres à ce secteur d’activité et à leurs éventuelles modifications dans le temps.

Analyse N°4

Enfin, la médiatisation jouant ici un rôle prépondérant dans l’intérêt que suscitent certaines biotechs auprès des investisseurs, il conviendra également de se tenir informé des noms qui reviennent le plus souvent dans la presse spécialisée.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Définition et activités des différentes biotechs :

Prenons tout d’abord quelques instants pour définir ce qu’est une société de biotechnologie, autrement dit, une biotech. Ce terme désigne en réalité toutes les recherches scientifiques, les applications et les technologies liées au vivant. Il s’agit donc notamment de société qui développent de nouveaux traitements médicaux, qui réalisent des recherches génétiques ou génomique, en oncologie, de modélisations, de physique et de chimie du vivant.

On peut également trouver dans cette catégorie les entreprises alliant la technologie à l’homme comme les développements de lentilles pour les diabétiques, les implants neuronaux, les puces sous-cutanées entre autres.

Mais en dehors du seul secteur de la médecine, d’autres secteurs sont désormais intégrés dans la catégorie des biotechnologies. On peut ainsi trouver des entreprises de biotech spécialisées dans l’agriculture avec les OGM, dans le monde marin avec l’étude des algues et de leurs mutagénèses chimiques, dans le secteur des bioénergies ou encore de la biomasse. En définitive, il est possible de classer les biotechnologies en quatre grandes catégories à savoir :

  • Les biotechs rouges pour les applications médicales
  • Les biotechs vertes pour les applications végétales.
  • Les biotechs bleues pour les applications marines.
  • Les biotechs blanches pour les applications industrielles.

 

Les spécificités des valeurs du secteur de la biotechnologie :

Passons maintenant en revue les particularités de ce secteur d’activité pour mieux comprendre comment investir dans ce domaine.

Tout d’abord, essayons de comprendre pourquoi ce secteur est actuellement en pleine croissance. Depuis 2008, on a en ainsi pu assister à de nombreuses introductions en bourse de biotechs et donc à une augmentation du poids de ce secteur dans l’économie. Le nombre de sociétés de biotechnologie françaises cotées est ainsi passé de 10 à 38 en un peu plus de dix ans. La médiatisation associée à ces évènements a en effet attiré l’attention des investisseurs à la recherche de nouveauté.

Il est également important de comprendre que ce secteur se base avant tout sur les innovations, les progrès médicaux et scientifiques, les biotechnologies industrielles et autre. Or, de nombreuses innovations voient actuellement le jour dans les segments de l’oncologie, de l’immunologie ou des prothèses.

Par ailleurs, on sait que les grands groupes pharmaceutiques internationaux comme Sanofi ou Pfizer, sont à la base du financement des biotechs qui peuvent ainsi leur fournir de nouveaux produits. Il est également important de comprendre que les chercheurs sont de plus en plus poussés par les gouvernements à créer des start-ups en utilisant divers dispositifs avantageux comme la réforme du statut de chercheur, les fonds d’amorçage, le crédit impôt-recherche ou encore des investissements de la BPI. Tous ces éléments sont donc à prendre en considération afin de déterminer quel peut être l’avenir de ce secteur.

Comme vous l’aurez compris, ce secteur d’activité est en soi assez difficile à comprendre de par sa technicité et ses spécificités, mais si vous vous intéressez à la science et aux progrès techniques, ce domaine peut rapidement devenir passionnant d’autant que les actualités à propos de ces sociétés sont courantes et quasiment quotidiennes. Vous pourrez notamment y suivre les avancements des tests dans leurs différentes phases ou encore la mise au point de nouveaux traitements susceptibles de révolutionner la médecine dans les années à venir.

Une autre spécificités de ce secteur qui peut surprendre les investisseurs est que la majeure partie de ces entreprises de biotechnologie ne versent pas de dividende à leurs actionnaires durant les premières années. Cela s’explique notamment par le fait qu’elles ont besoin avant tout de financer leurs projets avant de les rentabiliser. Un investissement dans le secteur des biotechs par le biais d’achat traditionnel de titres est donc davantage adapté aux traders qui ont un horizon à long terme. Retenons ici que ces sociétés bénéficient également d’un levier de création de valeur important et peuvent donc rapidement générer des bénéfices, sans compter que des mouvements parfois spectaculaires peuvent être observées sur le cours des actifs de biotechs qui réalisent des prouesses ce qui est de plus en plus fréquent. Mais encore faut-il savoir les repérer.

En définitive, le marché des biotechnologies peut s’avérer être un marché attirant pour les investisseurs malgré le fait qu’il soit assez complexe et demande de réellement s’intéresser à ses activités et à ses mécanismes.

 

Les limites de l’investissement dans les biotechs :

L’investissement dans la biotechnologie peut bien entendu être une activité passionnante et permettre des stratégies intéressantes mais reste un investissement risqué comme tout autre investissement boursier.

Rappelons en effet qu’en matière d’investissement, la création de valeur est proportionnelle au risque dans le secteur des biotechs. On tiendra donc compte du risque important engendré par le fait que ces entreprises, dans leur grande majorité, perdent de l’argent et que cela fait partie intégrante de leur modèle économique.

Le risque financier pour les investisseurs est donc grand car en cas d’échec dans le développement d’un produit prometteur, les pertes seront majeures et la société ne créera pas de bénéfice. Or, les biotechs dépendent en grande partie des marchés des capitaux par le biais de levées de fonds. Or, lorsque les marchés sont en perte de vitesse comme c’est le cas lors de crises boursières, les financements de ces sociétés de biotechnologies ont tendance à diminuer fortement ce qui impacte leurs activités et donc leurs possibilités de rendement futurs.

Ainsi et pour éviter ou limiter ces risques, il est nécessaire de prendre quelques précautions comme diversifier au maximum ses investissements et ne consacrez qu’une partie de son capital à ce secteur d’activité. Une bonne connaissance et une bonne gestion du risque est également indispensable avant de spéculer sur les biotechs au regard de la volatilité parfois très forte de certaines valeurs. Enfin, il faut également avoir une bonne connaissance des marchés financiers en général et maîtriser l’analyse technique et l’analyse fondamentale très spécifique de ces entreprises d’un nouveau genre.

Questions fréquemment posées

Quelles sont les plus grandes biotechs européennes ?

Parmi les biotechs cotées sur le marché Euronext, les importantes en termes de capitalisation et en termes d’évolution sont celles des groupes Orchard Therapeutics, CRISPR Therapeutics, DNA Script, Enterome, Celyad, Aelix Therapeutics, AMSilk, Virion, Argenx ou encore Gamma Delta Therapeutics. La plupart de ces valeurs peuvent être tradées en ligne par le biais des CFD ou intégrées à votre portefeuille de valeurs de bourse car elles font partie des titres boursiers français les plus populaires.

Où suivre le cours des sociétés de biotechnologie en direct ?

La plupart des entreprises de bioetchnologies cotées en bourse le sont en continu et sur les marchés français, européens ou internationaux majeurs. Aussi, vous pouvez consulter le cours de ces actions en sélectionnant le secteur d’activité « biotechnologie » depuis l’interface de votre plateforme de trading en ligne ou depuis un site spécialisé dans les actifs boursiers.

Comment réaliser l’analyse technique des actions de biotech ?

Les actions de sociétés de biotechnologie sont souvent cotées depuis peu de temps et ne disposent donc pas d’un historique de cours important. Aussi, il est préférable de réaliser votre analyse technique sur une courte période de temps en favorisant les indicateurs de volatilité. On n’oubliera pas de réaliser de manière systématique une analyse fondamentale de ces titres.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.