Bourse : Comment lire et utiliser un carnet d’ordres ?

Le carnet d’ordre en Bourse est un des éléments que vous devez être en mesure de lire et d’interpréter correctement dans le cadre de vos stratégies d’investissement. C’est pour cette raison que nous vous proposons ici de découvrir comment procéder à la lecture de ce carnet d’ordre et comment l’utiliser dans le cadre de vos passages d’ordres en Bourse.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Bourse : Comment lire et utiliser un carnet d’ordres ?

Un carnet d’ordre : Qu’est-ce que c’est ?

Il y a de cela une vingtaine d’années, les traders passaient leurs ordres d’achat et de vente via le système de la criée. Le carnet d’ordres a ensuite été adopté de manière à s’adapter aux nouvelles technologies et manières d’investir.

Le carnet d’ordres correspond ainsi à un registre électronique d’ordres d’achat et d’ordres de ventes pour les titres particuliers et à tous les niveaux de prix. Il permet ainsi aux vendeurs et aux acheteurs du marché de se positionner par rapport aux autres dans le but ou l’espoir d’acheter ou de vendre des valeurs. Mis à jour en temps réel, il est aussi un indicateur important de la profondeur du marché et offre ainsi la possibilité au trader d’évaluer la situation de celui-ci.

Le carnet d’ordres permet donc de connaitre en permanence l’état de l’offre et de la demande à un instant donné, pour une action en Bourse ou toute autre valeur. Il s’agit d’un indicateur technique indiquant en temps réel le nombre d’achats et de ventes d’un actif financier. Il peut ainsi être utilisé pour déterminer les zones de prix où vont intervenir les principaux opérateurs de marché, selon la quantité des ordres boursiers à l’achat ou à la vente.

 

Investir à partir d’un carnet d’ordres :

En observant en simultané le carnet d’ordres et les transactions, il est possible de tenter de comprendre ce que fait le marché et ainsi d’utiliser ces informations dans le cadre d’une stratégie d’investissement en Bourse, notamment pour placer les ordres à seuil de déclenchement.

Pour utiliser au mieux le carnet d’ordres, on s’attardera notamment sur la fourchette qui est souvent évoquée par les investisseurs et qui correspond aux informations contenues dans la première ligne du carnet, qui reprend les meilleurs ordres de vente et d’achat. On suivra également le spread qui correspondra à la différence entre le meilleur prix à l’achat et le meilleur prix à la vente. En effet, un spread élevé indique une forte nervosité du marché alors qu’un spread faible représente généralement un marché atone et calme. Cet indicateur est donc un indicateur de premier ordre.

Une bonne interprétation du carnet d’ordre passe par l’observation de l’offre et de la demande d’un actif. Les supports et résistances techniques vont ici vous aider à visualiser des niveaux de prix sur le graphique boursier mais vous pouvez, à partir du carnet d’ordre, placer des ordres en attente. L’ordre sera ensuite exécuté lorsque le prix de l’actif aura atteint son seuil de déclenchement.

Par une simple comparaison des supports et des résistances avec le carnet d’ordres, il est possible d’affiner le prix d’exécution et de poser des ordres différés stratégiquement. Il sera cependant indispensable qu’il existe un acheteur ou un vendeur au même prix pour que cet ordre s’exécute.

 

Comment lire un carnet d’ordres en Bourse ?

La présentation d’un carnet d’ordres se fait en 6 colonnes avec trois colonnes correspondant à l’offre ou au « bid » pour le côté des acheteurs et 3 colonnes correspondant à la demande ou « ask » pour le côté des acheteurs.

Sur la première ligne, vous pourrez prendre connaissance du nombre d’ordres passés par un ou plusieurs acheteurs pour une valeur donnée et à un prix donné. Il s’agit de la meilleure offre du marché.

Juste en face de cette ligne, vous pourrez lire le nombre de vendeurs, le nombre d’actions à vendre au total et le prix total.

Dans les lignes qui suivent, vous trouverez les niveaux d’ordres suivants jusqu’au septième niveau. Il s’agit de la profondeur affichée du carnet d’ordre qui est choisie par votre broker ou courtier et pas de la profondeur réelle qui est bien entendu beaucoup plus importante et qui n’est pas accessible aux traders particuliers.

 

Pourquoi utiliser le carnet d’ordre dans le cadre du trading ?

L’utilisation d’un carnet d’ordre offre de nombreux avantages en termes d’analyse, si vous souhaitez investir sur les marchés boursiers et ils sont d’ailleurs utilisés par de nombreux investisseurs professionnels.

Parmi les avantages du carnet d’ordre, on peut notamment citer le fait qu’il peut identifier tout déséquilibre important dans les ordres du côté de l’achat comme de la vente ou encore en ce qui concerne la cotation et qu’il donne des indications précises concernant la tendance du cours prévisible d’un titre.

L’organisation des ordres d’achat et de vente du carnet d’ordres d’un titre se fait par prix et indique aussi le nombre de soumissions et d’offres existantes pour chaque niveau de prix, ce qui offre un certain avantage. Le carnet d’ordre permet ainsi de suivre en temps réel la tendance et la dynamique du marché dans le but de prendre des décisions instantanément, ce qui n’est pas faisable avec d’autres outils.

Cependant, le carnet d’ordres en Bourse ne présente pas que des avantages et a aussi ses limites. Par exemple et en tant que particulier, vous n’aurez accès qu’aux premières lignes de ce carnet et ne disposerez donc pas de la même information que les brokers.

Parmi les transactions que vous ne verrez pas apparaitre dans le carnet d’ordres, on trouve par exemple les transactions hors carnet ou Over the Counter qui ne passent pas le système de centralisation des ordres car elles sont souvent trop importantes et pourraient provoquer une panique du marché. Les ordres iceberg sont également inaccessibles. Il s’agit d’ordres dont une partie est visible dans le carnet d’ordres et une autre partie est cachée. Le but de ces ordres est de ne pas informer les différents acteurs économiques de la quantité réelle d’actions que souhaite acheter un investisseur. Notons cependant que cette pratique est actuellement interdite par l’AMF mais qui existe toutefois bel et bien. En effet, certains investisseurs prennent des positions en appuyant plus ou moins sur le côté vendeur ou sur le côté acheteur pour réduire leurs pertes ou dans le but de pousser des vendeurs à brader leurs titres afin d’en profiter à bas prix.

Questions fréquemment posées

Comment lire la valeur d’une action en Bourse depuis le carnet d’ordres ?

Le prix d’une valeur en Bourse est souvent affiché avec des codes couleur dans le carnet d’ordres proposé par les brokers. Ainsi, une variation positive sera inscrite en vert et une variation négative sera inscrite en rouge. Il est également important de différencier le prix à l’achat du prix à la vente de chaque valeur en Bourse et de tenir compte du spread, c’est-à-dire de la différence entre ces deux prix, qui représente la perte engendrée lors d’une prise de position à l’instant du passage de l’ordre de Bourse.

Quels types d’ordres peut-on placer à partir d’un carnet d’ordres en Bourse ?

Il existe plusieurs types d’ordres possible à placer à partir d’un carnet d’ordres en Bourse et selon les possibilités offertes par votre broker. Il peut s’agir de l’ordre au marché, de l’ordre à cours limité, de l’ordre à la meilleure limite ou encore de l’ordre à déclenchement. L’ordre à déclenchement peut ici être un ordre à seuil de déclenchement ou un ordre à plage de déclenchement.

Comment sont classés les ordres de Bourse lorsqu’ils arrivent sur le marché ?

Lorsque les ordres de Bourse arrivent sur le marché, ils sont généralement classés dans le carnet d’ordres en fonction de leur prix et de leur heure d’arrivée. Cette hiérarchie par prix permet ainsi de prioriser les ordres à la vente qui ont le prix le plus faible et les ordres à l’achat qui ont le prix le plus élevé. Lorsque plusieurs demandes au même prix arrivent, elles sont classées selon le deuxième critère qui est leur heure d’arrivée.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro