Peut-on investir en Bourse quand on est débutant ?

Beaucoup de particuliers s’intéressent aujourd’hui à l’univers de la Bourse et souhaitent commencer à y investir leur argent de manière autonome. Mais la Bourse convient-elle aux débutants ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici grâce à des explications sur les pré-recquis nécessaires à cette activité et les erreurs que les débutants commettent le plus souvent lors de leurs premiers pas en Bourse. eToro ne convient pas aux traders débutants / inexpérimentés.  

--- Publicité ---
Trader en ligne
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Peut-on investir en Bourse quand on est débutant ?

La Bourse est un marché complexe et difficile à prédire :

L’investissement en Bourse n’est pas donné à tout le monde, tout simplement parce que le marché boursier est un marché, comme les autres marchés spéculatifs, incertain et totalement imprévisible. Il n’existe en effet aucune méthode ou technique précise permettant de prédire le sens dans lequel un cours de Bourse va évoluer.

Il existe en effet autant de stratégies que d’investisseurs en Bourse et savoir expliquer les mouvements haussiers et baissiers d’un actif demande une certaine connaissance du marché mais aussi et surtout une expérience parfois longue avant de réussir à en maîtriser les aléas.

On peut donc dire que la Bourse ne convient pas aux débutants. Avant de devenir un trader actif et rentable, un investisseur doit en effet apprendre de nombreuses notions dont nous allons vous parler ci-après et apprendre à gérer les pertes autant que les profits. Or, cela demande de l’entrainement et du temps.

 

Quels sont les compétences à acquérir avant d’investir en Bourse ?

Comme nous venons de le voir, tout le monde ne peut pas investir en Bourse et cet investissement représente un risque important pour votre capital. C’est ce risque qui fait que les débutants perdent souvent beaucoup d’argent en investissant sur les marchés financiers.

Pour pouvoir investir en Bourse, il est donc nécessaire avant tout de se former et d’apprendre. Plusieurs aspects de la Bourse et de l’investissement doivent ainsi être maîtrisés et compris avant de prendre une quelconque position ou d’acheter des titres.

Parmi ces connaissances, on trouve bien entendu la connaissance du fonctionnement même du marché boursier, la manière dont une action est cotée, les horaires d’ouverture de la Bourse ou encore les différentes données boursières au sujet d’une société comme la capitalisation, la répartition du capital entre les différents actionnaires ou encore le nombre de titres en circulation sur le marché.

Les méthodes d’analyse avec principalement l’analyse technique, l’analyse fondamentale et l’analyse financière sont aussi des bases à bien maîtriser avant de commencer tout investissement en Bourse :

  • L’analyse technique correspond ici à une analyse des graphiques d’un actif en Bourse et donc des mouvements passés et actuels de cet actif. Il s’agit ici de repérer des configurations techniques, appelées également configuration chartiste, pouvant laisser penser qu’une tendance va se poursuivre, se stabiliser ou s’inverser. L’analyse technique utilise pour cela des indicateurs techniques qui sont des éléments statistiques et mathématiques souvent affichés directement sur les graphiques. Mais attention ! Cette analyse technique n’est pas une science exacte. Elle se sert simplement des évènements observés dans le passé pour tenter d’anticiper les évènements futurs.
  • L’analyse fondamentales est un autre type d’analyse qu’il faut maîtriser avant tout investissement en Bourse. Il s’agit ici de suivre et d’analyser les évènements extérieurs qui peuvent avoir une influence sur le cours d’une valeur. Il peut s’agir de publications financières, d’annonces d’opérations stratégiques comme des partenariats, acquisitions, cessions ou co-entreprises, d’évènements politiques ou économiques majeurs et, en général, de tout élément pouvant avoir un impact positif ou négatif sur l’entreprise et sa croissance.
  • Enfin, l’analyse financière, comme son nom l’indique, se base sur l’étude des résultats financiers d’une entreprise cotée en Bourse afin de comprendre ses capacités de croissance et donc en déduire l’intérêt de son action en Bourse. Plusieurs éléments sont ici à analyser comme le chiffre d’affaires, le résultat net, la marge opérationnelle, les flux de trésorerie, les capitaux propres, la dette ou encore les investissements en R&D.

Comme vous pouvez l’imaginer, la mise en œuvre de ces différentes stratégies demande d’en comprendre les tenants et les aboutissants et donc d’être en mesure d’interpréter rapidement et efficacement les signaux que ces indicateurs peuvent renvoyer. Un débutant ne pourra donc pas en maîtriser les enjeux immédiatement et il faut souvent plusieurs années pour y parvenir.

 

Les erreurs les plus souvent commises par les débutants en Bourse :

Les débutants qui souhaitent tout de même investir en Bourse sont souvent perdants et ce, parce qu’ils commettent des erreurs fréquentes dues à un manque d’expérience. Voici le résumé des erreurs les plus souvent commises par les débutants en Bourse :

  • Ne pas maîtriser l’analyse technique et l’étude des graphiques. Investir en Bourse sur une simple intuition revient à miser au hasard sur une valeur et, comme pour tout jeu de hasard, cela peut vous coûter cher. Beaucoup d’investisseurs débutants choisissent aussi d’investir en se basant uniquement sur un effet d’annonce et donc sur un simple élément de l’analyse fondamentale sans prêter attention à ces graphiques qui sont importants pour connaitre notamment la volatilité du marché.
  • Prendre position au mauvais moment. Savoir à quel moment il est le plus judicieux d’entrer dans un marché n’est pas non plus une chose facile et beaucoup de paramètres doivent être pris en compte. Aussi, les débutants commettent souvent l’erreur d’acheter ou de vendre leurs valeurs au mauvais moment.
  • Choisir les mauvaises valeurs. Encore une erreur fréquemment repérée chez les investisseurs débutants. En effet, par manque d’expérience, certains traders se mettent à miser sur des actions qui manquent de liquidité ou encore qui n’ont plus de potentiel d’évolution à la hausse ou à la baisse. De la même manière, il est important ici de savoir tenir compte des volumes de transaction, ce qui est aussi complexe pour les débutants qui ne maîtrise pas ces aspects. Or, la hausse ou la baisse du volume de transactions est un élément primordial à la fois pour espérer générer des profits mais aussi pour réduire le risque au maximum.
  • Conserver des titres trop longtemps. Là encore, certains investisseurs débutants ne sont pas capables de revendre leurs titres au bon moment et subissent ainsi des pertes importantes qui peuvent mettre en danger leur capital. Il faut dire que détecter le bon moment pour prendre ses gains ou couper ses pertes demande là encore une grande expérience et une excellente connaissance du marché et de ses fluctuations.
  • Mal sécuriser ses positions. Une autre erreur fréquente de débutants est de ne pas sécuriser ses positions. Cela passe en effet par l’utilisation d’outils et d’ordres spécifiques qui doivent être placés aux meilleurs niveaux selon votre stratégie et selon la méthode définie à l’avance.
  • Investir sans stratégie précise. Enfin, la pire erreur que peut commettre un débutant en Bourse est bien entendu d’investir sans aucune stratégie en tête. En effet, bien qu’étant une science inexacte, l’investissement en Bourse demande une certaine organisation et une méthodologie précise. L’idée est ici de maîtriser au maximum les éléments qui peuvent avoir une influence sur l’évolution de la tendance d’un actif, mais aussi de déterminer avec davantage de précision les points d’entrée ou de sortie stratégiques du marché ou encore les actifs sur lesquels investir en priorité.

 

Comment se former à la Bourse lorsque l’on est débutant ?

Heureusement, un débutant en Bourse peut, avant de se lancer sur le marché, faire en sorte de se former et de devenir un trader expérimenté. Il existe en effet plusieurs méthodes pour apprendre à investir et spéculer en Bourse mais il faudra y consacrer beaucoup de temps.

En effet, le marché financier et les activités de spéculation étant particulièrement riches et complexes, une simple formation théorique prendre en soi plusieurs mois avant d’être complète et selon le temps que l’on y consacre, peut même durer plusieurs années. Il convient ici avant toute chose de connaitre et de comprendre les termes et spécificités du marché boursier mais aussi de comprendre comment ce marché fonctionne du point de vue micro ou macro-économique.

Une fois ces connaissances théoriques acquises, il faut également de la pratique avant de devenir un véritable investisseur. Car l’apprentissage des stratégies, des analyses et autres fonctionnements de l’investissement se fait avant tout par un entrainement en conditions réelles.

Pour cette partie pratique, vous pourrez notamment utiliser un simulateur de Bourse ou un compte de démonstration. Il s’agit de logiciels de Bourse fictifs mais qui vous permettent de « trader » en conditions réelles de marché mais avec un capital fictif. Ces logiciels vous permettent donc de tenter de prendre des positions gagnantes, de tester différentes stratégies et de mettre à l’épreuve vos capacités d’analyse avant de vous lancer de manière réelle avec votre propre capital. Les simulateurs de trading peuvent être payants ou gratuits et leurs fonctionnalités varient selon le logiciel choisi.

Enfin, échanger avec des traders expérimentés sur les forums de discussion spécialisés par exemple, sera aussi un bon moyen d’acquérir des connaissances et de réussir à comprendre plus rapidement quels sont les éléments qui peuvent influencer le cours d’une action.

En définitive, il existe bien des méthodes pour se former au trading et à l’investissement boursier. Les débutants peuvent aussi, s’ils le souhaitent, suivre une véritable formation à la Bourse, en présentiel dans certaines écoles ou en ligne. Ces formations sont bien entendu payantes mais sont souvent complètes et de bonne qualité. Elles sont d’ailleurs dispensées par des spécialistes en finance.

eToro ne convient pas aux traders débutants / inexpérimentés.

Questions fréquemment posées

Est-il possible de vivre de la Bourse ?

Si certains traders parviennent à tirer l’ensemble de leurs revenus de leurs activités d’investissement en Bourse, ces cas sont extrêmement rares. Aussi, il ne faut jamais quitter une activité salariée pour se consacrer entièrement au trading qui ne garantit en rien des revenus réguliers. Seuls les véritables professionnels des marchés financiers qui disposent d’une longue expérience parviennent à être majoritairement rentables sur leurs positions.

Où et comment acheter et vendre des actions en Bourse ?

Il est possible d’acheter et de vendre des actions en Bourse par divers moyens. Le plus fréquemment, les investisseurs achètent des titres de sociétés cotées en Bourse par le biais de produits de placement comme un PEA ou un compte-titres, voire une assurance vie. Mais il est également possible de trader directement sur l’évolution du cours d’une valeur sans avoir à l’acheter au préalable avec des contrats sur la différence ou CFD ou d’autres instruments de trading de ce type.

Comment choisir un courtier ou intermédiaire en Bourse ?

Lorsque l’on décide de commencer à investir en Bourse, le choix du courtier ou de la banque avec lequel on va réaliser nos opérations sur le marché est un élément de choix important. Aussi, il est surtout important ici de vérifier que le courtier choisi est bien agréé par les autorités financières compétentes et qu’il est donc sûr. Ensuite, il faudra choisir le courtier qui répond le plus à vos attentes selon votre profil de trader ou les actifs que vous privilégiez.

--- Publicité ---
Trader en ligne

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.