Le détachement du dividende et son fonctionnement

Si vous possédez ou envisagez de posséder des actions dans le but de percevoir des dividendes, vous devez connaitre le principe de détachement du dividende et son mécanisme. C’est ce que nous vous proposons de découvrir au travers de cet article complet sur le détachement du dividende et son fonctionnement précis.  

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Le détachement du dividende et son fonctionnement

Qu’est-ce que le détachement du dividende ?

Tout d’abord, nous vous proposons de découvrir en quoi consiste précisément le détachement du dividende.

Le terme de détachement du dividende correspond en réalité à la date à laquelle le dividende se détache de l’action à laquelle il est associé. C’est donc à cette date que le montant du dividende versé à l’actionnaire est déduit du cours de clôture de l’action concernée. Plus précisément, ce détachement et donc cette déduction se fait sur le cours de clôture de la date qui précède ce détachement et ce, même si le dividende est versé plus tard aux actionnaires.

Le détachement du dividende a donc une importance toute particulière car il va entrainer une baisse du cours de l’action concernée. En effet et après ce détachement, le cours d’ouverture de l’action va perdre l’équivalent du montant de ce dividende par rapport à son cours de clôture de la veille.

 

Quel est le mécanisme de détachement du dividende ?

Entrons maintenant un peu plus dans les détails en tentant de comprendre le mécanisme de détachement du dividende.

Tout d’abord, ce mécanisme va dépendre du versement effectif ou non d’un dividende par la société émettrice. Rappelons ici que les dividendes sont en réalité les revenus de la propriété versés aux actionnaires qui ont investi du capital pour le rendre à disposition de la société cotée. Le montant des dividendes n’est pas fixe et n’est pas non plus défini à l’avance. De la même manière, rien n’oblige légalement une entreprise à procéder au versement d’un dividende à ses actionnaires. Ainsi, le versement ou le non versement d’un dividende est décidé lors de l’assemblée générale annuelle de la société et par les actionnaires eux-mêmes. Ces derniers décident de l’attribuer ou non en fonction des résultats de la société et de ses perspectives d’évolution et de croissance. C’est la raison pour laquelle le montant d’un dividende peut varier fortement d’une année à une autre. On retiendra également ici que, si dans la plupart des cas, le dividende est versé aux actionnaires en cash, certaines sociétés peuvent rémunérer leurs actionnaires en le versant sous la forme de nouvelles actions. L’avantage de cette deuxième solution est qu’elle est exempte de frais de courtage.

Lorsque la société décidé de verser un dividende à ses actionnaires, la date du détachement du dividende est communiquée par celle-ci après le vote des actionnaires lors de l’assemblée générale annuelle. Pour bénéficier du versement de ce dividende, un actionnaire doit remplir certaines conditions dont le fait de détenir les titres à la clôture des marchés qui précède la date de ce détachement. En dehors de cette spécificité, il n’existe pas de délai de détention minimum de ces actions pour la perception du dividende. Il suffit en effet qu’un titre ait été acheté au comptant avant la date de ce détachement pour qu’il donne droit au versement de dividendes. Mais attention ! Les actions achetées le jour du détachement du dividende ne donnent quant à elles droit à aucun versement. Enfin, si les actions sont achetées en SRD ou Service de Règlement Différé, avant le détachement du dividende, le versement interviendra uniquement lorsque les titres auront été réellement payés. Rappelons que le système de SRD est un système d’investissement en Bourse qui permet à un actionnaire d’acheter ou de vendre des actions sans avoir à les régler immédiatement.

Bien entendu et si les actions sont revendues avant la date de détachement du coupon, elles ne donnent pas non plus lieu au versement d’un dividende.

 

L’impact du détachement de dividende sur le cours d’une action :

Comme nous l’avons rapidement évoqué plus haut, le détachement du dividende va avoir un effet direct sur le cours d’une action en bourse. Rappelons ici que le montant de ce dividende est déduit du cours de clôture du titre de la veille de la date de détachement. Le paiement du dividende aux actionnaires intervient quant à lui quelques jours après ce détachement, soit le plus souvent 3 jours après cette date. Ainsi, une action va perdre de la valeur à l’ouverture de la séance concernant la date de détachement du dividende et être réduite du montant de ce dividende.

Imaginons par exemple qu’une action présente un cours de 100€ et que l’entreprise décide de verser un dividende de 10€ à ses actionnaires. La veille du détachement de dividende, cette action est cotée à 100€ mais le lendemain, à l’ouverture du marché, son cours ne sera plus que de 90€. L’actionnaire détient alors une action dont la valeur est de 90€ et perçoit, quelques jours plus tard, les 10€ de dividende par titre qu’il possède.

Mais attention ! Certaines sociétés décident de verser un acompte sur dividendes à leurs actionnaires, qui est complété, par la suite par le versement d’un solde après approbation des comptes. Ici et pour obtenir un dividende complet, les actionnaires doivent impérativement détenir les titres le jour boursier qui précède ces deux détachements de coupon. Rappelons enfin que le dividende ne représente qu’une partie de la rentabilité d’une action et ne représente pas la plus-value ou moins-value réalisée lors de la vente de titres.

 

Précautions à prendre avant d’acheter des actions peu de temps avant le détachement de dividende :

Comme nous l’avons vu plus haut, il est nécessaire, pour percevoir un dividende, de posséder les titres d’une société au plus tard la veille du détachement de ce dividende. Mais il n’est pas ici recommandé de procéder à ces achats de titres au dernier moment car vous devez également tenir compte de la date de livraison de vos actions. La livraison des actions que vous venez d’acheter peut en effet être comprise entre 1 et 2 jours après leur achat et donc intervenir trop tard pour que vous puissiez percevoir ce dividende.

Ainsi, l’AMF prévient les investisseurs potentiels qui souhaitent notamment investir sur des valeurs éligibles au SRD et qui ne sont donc détenues qu’après avoir été intégralement payées. Ici, il est donc nécessaire de calculer la date de détention effective de ces titres au regard de la date à laquelle elles auront été soldées à laquelle on ajoutera ce délai de livraison de 2 jours. D’une manière générale et si vous envisagez d’acheter une action dans le but de percevoir un dividende, vous devez le faire de préférence au comptant et suffisamment tôt soit au moins deux jours avant la date de détachement du dividende prévue.

Cependant, une stratégie visant à acheter une action juste avant le détachement de coupon n’a que peu d’intérêt puisque le montant du dividende aura été payé par vous lors de l’achat du titre (Rappelons que ce montant est déduit du cours de l’action au moment du détachement). Il ne sera alors pas possible de revendre immédiatement vos titres en réalisant une plus-value et vous devrez ainsi attendre que le cours de vos actions remonte pour ce faire.

Questions fréquemment posées

A quel moment sont versés les dividendes d’une action ?

Le dividende versé par une entreprise à ses actionnaires est crédité auprès de ces derniers environ deux jours après le détachement de dividende. Pour connaitre la date à laquelle vous allez pouvoir effectivement percevoir ce dividende, vous pouvez consulter le compte-rendu de l’assemblée générale de l’entreprise qui vous indiquera la date de détachement de coupon et le montant du dividende décidé par l’ensemble des actionnaires.

Comment est perçu le dividende et sous quelle forme ?

D’une manière générale, le dividende est versé aux actionnaires une fois par an et en numéraire. Il est donc directement crédité sur le produit de placement du détenteur comme un PEA ou un compte-titres. Mais il arrive que certaines entreprises décident de verser ce dividende sous la forme de nouvelles actions qui sont ajoutées au portefeuille de l’actionnaire sans frais de courtage. Enfin, notez qu’un acompte sur dividende peut être versé avant le solde de celui-ci selon les décisions de l’assemblée générale.

Quelles conditions remplir pour toucher le dividende ?

Pour toucher le dividende d’une action, un actionnaire doit impérativement détenir cette action au plus tard la veille de la date de détachement de ce coupon. Ainsi, une attention toute particulière sera portée aux souscriptions de titres au SRD car une action est considérée comme détenue par un actionnaire une fois qu’elle a été totalement payée. A cela, on pensera à ajouter le délai légal de livraison des titres qui est de deux jours avant le passage d’ordre.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 71% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.