Bid et Ask : Explication sur ces notions de Bourse

Parmi les termes auxquels vous serez automatiquement confrontés lorsque vous commencerez à investir sur les marchés financiers, on retrouve bien entendu les notions de bid et d’ask qui sont étroitement liées à la notion de spread. Mais à quoi correspondent ces termes et que représentent-ils ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici grâce à quelques explications concrètes à ce propos.  

78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent - eToro.com
Bid et Ask : Explication sur ces notions de Bourse

Définition générale des termes Bid et Ask en Bourse :

Dans le monde de l’investissement boursier, les termes de bid et d’ask sont des notions que les traders et les intermédiaires courtiers utilisent dans le but de désigner la meilleure offre à l’achat et la meilleure offre à la vente en ce qui concerne un actif. Le bid représente ici l’offre d’achat et l’ask l’offre de vente.

Pour être plus précis, ces termes correspondent donc aux prix auxquels une contrepartie est possible pour permettre de réaliser une transaction. Rappelons en effet que la vente d’un actif nécessite obligatoirement un acheteur prêt à l’acheter. Inversement, l’achat d’un actif nécessite quant à lui obligatoirement un vendeur en face.

Ainsi et lorsque vous spéculez en bourse, le passage d’un ordre au marché sur l’actif de votre choix se fera à l’ask si vous achetez cet actif et au bid si vous le vendez. Mais pourquoi les prix du bid et de l’ask sont-ils différents ? C’est ce que nous allons vous expliquer plus bas en vous détaillant en quoi consiste le spread, c’est-à-dire la différence entre le bid et l’ask en Bourse.

Ce que vous devez avant tout retenir ici à propos du bid et de l’ask est que ces deux prix seront indiqués lors de vos passages d’ordres en Bourse mais également si vous utilisez des produits dérivés comme les CFD sur le marché boursier.

 

Comment sont affichés le bid et l’ask sur votre carnet d’ordres ou sur les plateformes de trading ?

Il est également important de savoir comment le bid et l’ask sont affichés lors de vos investissements en ligne, que ce soit sur votre carnet d’ordres ou sur une plateforme de CFD.

Lorsque vous passez vos ordres en Bourse par le biais d’un carnet d’ordre, ces ordres passés sur le marché sont systématiquement inscrits dans celui-ci et ce, qu’il s’agisse d’un ordre d’achat ou d’un ordre de vente. Ici, les ordres de vente sur l’actif concerné représentent le bid et la meilleure offre est appelée le best bid et est inscrite tout en haut de ce carnet. Le best bid représente ici le prix auquel il vous est possible d’acheter l’actif. En ce qui concerne les ordres d’achat sur l’actif, ils sont représentés par l’ask. Ici, la meilleure offre est appelée best ask et est également inscrite en haut du carnet d’ordres. Il s’agit du prix auquel il est possible d’acheter l’actif.

L’affichage de l’ask et du bid sur une plateforme de trading est sensiblement la même. Ici, lorsque vous souhaitez passer un ordre à l’achat ou à la vente sur une valeur, ces deux prix vous sont indiqués systématiquement de chaque côté du cours de bourse réel de celle-ci. Le plus souvent et pour une meilleure lisibilité, l’ask est inscrit en rouge et le bid en vert.

 

Quels sont les éléments qui font évoluer le prix de l’ask et du bid ?

Comme le cours de l’actif auquel ils se rapportent, l’ask et le bid évoluent en temps réel en fonction de l’offre et de la demande pour ce dit actif.

Ainsi et lorsque la demande est forte, les vendeurs de l’actif souhaitent vendre leurs valeurs plus cher. Ils décident alors d’augmenter leur prix de vente ce qui a pour effet d’augmenter également le bid. Ici, les acheteurs sont donc dans l’obligation de s’aligner sur cette hausse du prix de vente en augmentant leur prix d’achat ce qui fait également monter l’ask.

Dans les conditions inverses et lorsque la demande est faible, les acheteurs vont tout faire pour acheter l’actif moins cher. Ces derniers vont donc baisser le prix de leur offre d’achat ce qui va avoir pour effet de faire également baisser l’ask. Les vendeurs étant obligés de s’aligner vont donc baisser leur prix de vente ce qui fera baisser également le bid.

Mais attention ! L’écart entre le bid et l’ask n’est pas toujours le même. En effet, cet écart va évoluer aussi dans le temps. On observe souvent qu’une volatilité importante d’un actif produira un écart faible entre ces deux valeurs. Retenons également que le niveau de volatilité d’un actif va aussi avoir un impact important sur l’évolution du prix du bid et de l’ask. Cela signifie que plus un actuf est volatile et plus le bid et l’ask vont évoluer de manière rapide.

 

Le spread ou la différence entre le bid et l’ask :

Une autre notion dont nous vous avons rapidement parlé plus haut et qui est en rapport direct avec les notions de bid et d’ask est le spread. Mais qu’est-ce qu’un spread en bourse ? Cette notion de spread est importante à bien des égards et vous devez en effet savoir ce qu’il représente, notamment en terme de coût de vos transactions.

On appelle ainsi « spread » l’écart qui existe entre le bid et donc le prix de l’offre et l’ask et donc le prix de la demande. Plus simplement, il s’agit d’une représentation de l’écart de prix entre le prix d’achat et le prix de vente d’un titre boursier ou d’une valeur.

Il est également important de noter ici que le spread représente l’un des éléments de rémunération des courtiers en bourse en dehors des commissions et autres frais comme les frais swap. Ces spreads sont ainsi le plus souvent encaissés lors de l’ouverture d’une position par l’investisseur. En effet, en achetant un actif à un prix légèrement plus élevé que son prix de marché réel, la différence générée est directement perçue par le broker. Bien entendu, le spread pratiqué par celui-ci est connu à l’avance et affiché clairement pour chaque actif. Sur les plateformes de trading en ligne comme les plateformes de CFD, ce spread est exprimé en pips ou en points.

Il est donc important de comprendre ce que représente cette différence entre le bid et l’ask avant de commencer à prendre position sur le marché.

Questions fréquemment posées

Pour quels types de transaction les termes de bid et ask sont-ils employés ?

On utilise généralement le terme de bid et d’ask ainsi que celui de spread bien entendu, dans tous les types de transactions effectuées sur le marché boursier. Il concerne donc les transactions sur les obligations, les produits dérivés, les actions, les échanges de devises ou encore le trading des matières premières. Les notions de bid et d’ask doivent ainsi être parfaitement connues et comprises par les traders.

Qu’est-ce que l’ask et à quoi correspond-il ?

La notion d’ask correspond au prix d’achat d’un actif sur le marché. Cela signifie qu’il représente la demande qui existe sur cet actif à un moment donné. Si vous souhaitez acheter un actif, c’est donc à ce prix que vous réaliserez votre transaction. Le prix de l’ask est généralement légèrement supérieur au prix réel de l’actif soit légèrement supérieur à son cours de Bourse. Lorsque vous investissez par le biais d’une plateforme de trading, ce prix est indiqué en vert.

Qu’est-ce que le bid et à quoi correspond-il ?

La notion de bid correspond quant à elle au prix de vente d’un actif sur le marché. Ce terme représente ainsi l’offre qui existe sir cet actif à un moment donné. Si vous souhaitez vendre un actif, c’est donc à ce prix que vous réaliserez cette transaction. Ce prix du bid est toujours légèrement inférieur au prix réel de l’actif et donc à son cours de bourse. Il est souvent représenté en rouge.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 78% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

L'investissement et la conservation des cryptoactifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. Les investissements en cryptoactifs sont très volatils. Aucune protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.