Palmarès des entreprises au plus fort dividende

Vous êtes à la recherche d’une action qui rapporte pour l’ajouter à votre portefeuille de valeur ? Nous vous proposons donc de découvrir, au travers de cet article, quelles sont les entreprises du CAC 40 qui distribuent le plus de dividende actuellement et sur les dernières années. Ces entreprises ont toute la spécificité d’avoir une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard d’euros et vous pouvez donc y accéder facilement.  

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Palmarès des entreprises au plus fort dividende

Rappel à propos du dividende et de son intérêt :

Tout d’abord, nous vous proposons un petit rappel concernant le dividende et son intérêt pour les investisseurs.

Un dividende est en réalité la quote-part des bénéfices d’une entreprise qui est reversée aux actionnaires. Ce dividende est décidé par l’Assemblée générale des actionnaires qui se tient une fois par an, généralement peu après la publication du bilan annuel de la société.

Le montant du dividende, comparé au cours de l’action en bourse concernée donne un pourcentage qui rend compte du rendement de cette même action.

Cette notion est importante car c’est avant tout le rendement d’une action qui rend le titre plus ou moins intéressant à l’achat. Or, ce rendement évolue avec le temps puisque le dividende, qui est fixe, est relatif au cours de bourse qui lui, fluctue.

Les dix entreprises que nous allons vous présenter ici sont celles dont le rendement, c’est-à-dire le dividende moyen sur le cours moyen de l’action sur les cinq dernières années, hors dividende exceptionnel, a été le plus élevé.

 

Les dix entreprises au plus fort dividende sur les cinq dernières années :

Voici donc le classement des 10 entreprises les plus rentables en terme de dividende :

  1. Mercialys : Cette entreprise spécialisée dans le secteur de l’immobilier commercial a affiché un rendement moyen annuel de 10.26% soit un rendement cumulé de 51.32% en cinq ans. Durant cette période, le plus fort dividende a été versé en 2015 à 1.33€ et le plus faible en 2016 à 1.06€ par action. En 2019, les actionnaires ont perçu un dividende de 1.12€ soit 9.84% de rendement.
  2. TF1 : Cette chaine de télévision française affiche un rendement annuel moyen de 9.71% sur les 5 dernières années soit 48.54% au total. Le dividende le plus faible de cette période a été versé en 2016 à 0.28€ et le plus fort a été versé en 2014 à 1.50€ par titre. Le dernier dividende versé par ce groupe en 2019 et au titre de l’exercice 2018 a été de 0.40€ soit un rendement de 5.83%.
  3. SES : Ce spécialiste des services de télécommunications par satellite a affiché un rendement annuel moyen de 8.74% soit un rendement total de 43.71% cumulé sur 5 ans. Le plus bas dividende versé durant cette période a été de 0.80€ en 2017 et en 2018 et son plus haut dividende a été de 1.34€ en 2016. SES a versé à ses actionnaires un dividende de 0.80€ en 2019 pour l’année 2018, ce qui représente un rendement de 6.45%.
  4. Eutelsat : Un autre spécialiste de la communication par satellite affiche un rendement moyen annuel de 8.73% avec un rendement cumulé de 43.64% sur cinq ans. On observe une augmentation progressive du dividende de ce groupe sur cette période avec un dividende à 1.09€ en 2014 et 1.27€ en 2018. Le dividende versé en 2019 pour l’année 2018 a donc été de 1.27€ par titre soit un rendement de 9.33%.
  5. Renault : Le constructeur automobile français affiche un rendement annuel moyen de 8.30% soit un cumul de 41.50% sur 5 ans. En 2014, Renault a ainsi versé un dividende de 1.90€ et un dividende de 3.55€ en 2019. Le dernier dividende versé par le groupe en 2019 pour l’exercice 2018 était donc de 3.55€ par action soit 10.13% de rendement.
  6. Lagardère : Le géant de l’édition, de la production et de la distribution de contenus montre un rendement annuel moyen de 7.26% soit un rendement cumulé de 36.31% en cinq ans. On notera ici que le dividende versé par ce groupe est resté fixe à 1.30€ par titre depuis 2012. En 2019, cela représentait donc un rendement de 7.26% sur l’année.
  7. Carmila : Encore une société foncière spécialisée dans l’immobilier commercial. Celle-ci affiche un rendement annuel moyen de 7.22% soit un rendement global de 36.12% en cinq ans. Le plus bas dividende a été versé en 2016 et 2017 à 0.75€ et son plus fort dividende a été versé en 2015 à 1.88%. Au titre de l’année 2018, le dividende versé en 2019 était de 1.50€ soit 8.47% de rendement.
  8. Natixis : Première valeur bancaire de ce classement, Natixis a affiché un rendement moyen annuel de 6.81% sur les 5 dernières années soit un rendement cumulé de 34.03%. Cette banque de financement a ainsi versé un dividende minimal de 0.20€ en 2015 et un versement de dividende maximal de 0.37€ en 2018. Au titre de l’exercice 2018, le dividende perçu en 2019 par les actionnaires a été de 0.30€ soit un rendement de 6.94%.
  9. Société Générale : Cette grande banque française affiche ici un rendement annuel moyen de 6.42% avec un cumul à 32.08% sur 5 ans. Le plus bas dividende a été versé en 2015 à 1.20€. Depuis 2017, ce rendement est resté le rendement maximal de la période à 2.20€. Ainsi, les actionnaires ont perçu, en 2019 et pour l’exercice 2018, un dividende de 2.20€ par titre soit un rendement de 7.20%.
  10. M6 : Cette autre chaine de télévision française vient clôturer notre classement avec un rendement moyen annuel de 6.02% et un rendement cumulé sur cinq ans de 31.10%. Le dividende du groupe a ainsi suivi une tendance haussière de 2015 à 2019 avec un plus bas à 0.85€ pour l’exercice 2014 et 1€ pour l’exercice 2018. Ce dernier dividende versé en 2019 correspond donc à un rendement de 6.69%.

Notons ici que nous n’avons pas tenu compte, dans ce classement, des dividendes de l’exercice 2019 de ces entreprises au regard de la situation actuelle et de l’impossibilité de nombreuses sociétés de verser une rémunération à ses actionnaires en 2020.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.