Définition du trading et son fonctionnement

Le trading est une activité qui passionne aujourd’hui de plus en plus de particuliers souhaitant investir sur les marchés de manière autonome et indépendante. Mais avant de vous lancer dans cette activité, vous devez savoir en quoi elle consiste réellement et comment la pratiquer dans les meilleures conditions. Nous vous proposons donc de découvrir ici ce qu’est le trading et comment ce type d’investissement fonctionne.  

Trader en ligne !
79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent - eToro.com
Définition du trading et son fonctionnement

Trading : définition et fonctionnement global :

On appelle “trading” une activité d’investissement sur les marchés financiers visant à acheter des actifs comme des actions, des indices, des devises ou des matières premières ou crypto-monnaies, dans le but de les revendre à un meilleur prix plus tard et de réaliser une plus-value sur la différence de cours.

Les horizons de trading varient selon la stratégie du trader et peut être à court terme, moyen terme ou long terme. Il est ainsi possible de trader dans la journée, sur la semaine ou sur plusieurs mois.

Le trading est donc une activité à haut risque et ne sera pas adapté à tous les profils d’investisseurs. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de bien comprendre les éléments qui concernent le fonctionnement du marché boursier et financier comme :

 

Quel équipement informatique est nécessaire pour la pratique du trading ?

Le trading est une activité qui ne nécessite en réalité que très peu de matériel. Il n’est ainsi pas nécessaire de vous équiper d’un ordinateur haut de gamme et très cher pour débuter. En effet, il vous suffit de disposer d’un ordinateur connecté à Internet avec potentiellement un  deuxième écran pour disposer de tout le confort nécessaire à la pratique du trading.

Ce matériel de base vous sera utile pour réaliser des analyses des différents actifs sur lesquels vous investissez et pour passer vos ordres sur le marché. Ainsi et si vous n’êtes pas encore équipé avec ce matériel, un budget de 400 à 500 euros pour l’achat d’un ordinateur performant et environ 200 euros pour le second écran. Les logiciels de trading fonctionnent en effet sur tous les appareils même basiques.

 

Comment s’initier au trading quand on débute ?

Pour commencer une activité de trading, il est également nécessaire de s'entraîner au préalable avec un compte de démonstration. Bien entendu, cette étape arrive après l’étape de la formation théorique que vous devez suivre pour vous assurer de bien comprendre comment fonctionne le trading.

Ce compte d'entraînement vous permettra de tester vos stratégies et d’apprendre à utiliser une plateforme de trading en ligne. Rappelons que c’est avant tout l’expérience qui vous permettra de devenir un trader efficace. Vous devez notamment apprendre à maîtriser les logiciels de trading comme ProRealTime ou Metatrader.

La durée d’utilisation de ce compte de démonstration avant de passer à un compte réel va dépendre de vos acquis et du temps que vous allez consacrer à votre entraînement. Certains traders parviennent en effet à prendre en main la plateforme testée en quelques semaines alors que d’autres nécessitent un entraînement de plusieurs mois.

Selon votre stratégie, visez un objectif à atteindre qui soit réalisable. Il peut s’agir d’un gain de 5% comme de 10% ou 20% et ne passez en mode d’investissement réel que si vous vous en sentez capable.

Si vous souhaitez réaliser votre apprentissage plus rapidement, vous pouvez également vous aider avec des formations en ligne qui sont proposées par les courtiers et brokers du marché. Certaines de ces formations sont gratuites et présentées sous forme de tutoriels ou de live et d’autres sont des formations payantes et personnalisées.

 

Quel capital est nécessaire pour le trading ?

Le capital que vous allez investir dans le trading va avoir une forte influence sur vos capacités à devenir rentable. Un capital trop faible peut en effet vous faire cesser cette activité rapidement car il est fréquent d’enregistrer des pertes en capital lors du passage des premiers ordres. Ainsi et avec un capital de moins de 1 000 euros, vous aurez peu de chances de réussir dans le trading.

Il est en effet inutile d’espérer doubler votre capital de départ en n’investissant qu’une petite somme comme quelques centaines d’euros car il est peu probable, même si vous êtes un très bon trader, de réussir à générer un gain de 100%.

Acceptez le fait qu’au début, vous allez perdre davantage que vous n’allez gagner et que, même avec des ordres de faible montant, votre capital, s’il est trop petit, peut fondre comme neige au soleil en quelques mois.

Enfin et même si vous investissez un minimum de 1 000 euros, il faudra appliquer une bonne gestion de votre capital en limitant les risques. Les traders les plus expérimentés ne misent en effet pas plus de 1 à 2% de leur capital par opération. Cette technique vous permettra de supporter davantage de pertes d’affilées sans que votre compte ne se retrouve à zéro.

 

Les actifs sur lesquels pratiquer le trading  :

Le trading est une activité qui concerne différentes gammes d’actifs.

Les plus populaires de ces actifs sont les devises ou taux de change des devises entre elles, qui concerne le trading sur le Forex ou le trading des indices boursiers comme le CAC 40 ou le DAX 30 qui se pratique avec des produits dérivés comme les CFD.

Vous pouvez bien entendu trader sur une multitude d’autres actifs comme les actions en Bourse, les matières premières ou encore les crypto-monnaies.

Le choix des actifs sur lesquels vous allez trader va dépendre principalement de votre profil d’investisseur et de votre niveau de tolérance au risque. Un investisseur qui ambitionne un rendement important et rapide s’orientera vers les actifs les plus volatiles mais aussi les plus risqués. Un investisseur plus prudent privilégiera les actifs les moins volatiles et moins risqués avec une stratégie à plus long terme. Les actions en Bourse sont en effet souvent moins volatiles mais leur rendement quotidien sera également plus faible et ne dépassera que rarement 2% par jour.

 

Obtenir des signaux d’achat et de vente probants dans le cadre du trading :

Pour trader de manière intelligente et sensée, il est nécessaire de chercher à détecter des signaux de hausse ou de baisse des actifs étudiés en réalisant des analyses.

La principale analyse utilisée en trading est l’analyse technique et graphique. Vous devez ainsi connaître les principales figures graphiques et savoir les interpréter au mieux pour tenter de savoir comment le cours de l’actif peut évoluer, quelle est la volatilité du marché ou la force d’une tendance. L’analyse technique n’est bien entendu pas une science exacte et ne vous permettra pas de prédire avec certitude la manière dont le cours d’une valeur va évoluer.

La deuxième analyse que vous pouvez également utiliser afin d’obtenir des signaux d’achat ou de vente est l’analyse fondamentale. Cette analyse se basera en effet cette fois sur l’étude des actualités et des évènements qui vont avoir une influence sur le titre concerné. Pour une action en Bourse, il peut notamment s’agir de publications de résultats ou d’actualités marquantes.

L’idéal est également intéressant de mixer ces deux types d’analyses afin de maximiser la pertinence des signaux obtenus. Mais une fois encore, rappelons que le risque zéro n’existe pas et que le cours d’une valeur peut changer à tout moment.

 

Les stratégies à mettre en place dans le trading :

Une bonne stratégie est indispensable pour réussir dans le trading. Pour trouver la stratégie idéale vous devrez sans doute en tester plusieurs et revenir sur vos erreurs afin d’apprendre à ne pas les reproduire. 

De la même manière et pour tenter de faire des gains intéressants, vous devez suivre les moments où le marché est le plus volatile. Si vous ne souhaitez pas prendre de risque, vous privilégierez les moments durant lesquels le marché est plus calme.

Une méthode intéressante à mettre en place est notamment de tenir un journal de trading qui vous permettra de noter vos stratégies, les résultats de ces dernières ainsi que vos axes d’amélioration et votre money management.

 

Comprendre les risques liés au trading :

Bien que passionnant, le trading est également réputé pour être risqué. C’est la raison pour laquelle il est préférable de ne pas miser une grande partie de votre capital sur chaque transaction.

La gestion du risque passe par un bon money management qui consiste à préserver au maximum votre capital et à limiter votre exposition au risque. Les traders professionnels ne misent ainsi jamais plus de 1 à 2% de leur capital sur un ordre

Il est également plus prudent de miser sur une stratégie à long terme avec des objectifs de gains au mois, à la semaine ou à la quinzaine plutôt que sur des stratégies plus volatiles comme le day trading.

Pour bien gérer vos risques vous devez aussi utiliser les ordres à seuil de déclenchement et les ordres stops. Ces derniers se déclencheront ainsi au moment opportun pour vous permettre de limiter les pertes en cas de tendance inverse à celle de votre stratégie. Il s’agit de l’ordre stop loss et du take profit.

 

Choisir un courtier pour le trading en ligne :

Pour finir et si vous souhaitez commencer le trading en ligne, il vous faudra choisir un intermédiaire ou courtier en ligne. Or, le choix de cet intermédiaire est crucial si vous souhaitez mettre en place une stratégie efficace.

Le premier conseil à suivre est bien entendu de choisir un broker ou courtier agréé par les autorités financières. Il existe en effet des courtiers peu recommandables ou frauduleux. Ils sont tous listés dans la liste noire de l’AMF.

Parmi les autres éléments à surveiller lors du choix de votre courtier, vous devrez prêter attention aux frais ou spreads pratiqués par chacun, mais aussi aux actifs proposés. Certains brokers sont en effet spécialisés dans un seul type d’actifs et d’autres proposent une variété d’actifs importante.

D’autres éléments sont bien entendu à prendre en considération comme la plateforme de trading proposée et les différents outils et fonctionnalités proposés comme les outils d’analyse technique, les revues financières ou la personnalisation des graphiques.

Enfin, prenez le temps de consulter les avis des utilisateurs à propos de telle ou telle plateforme et les différents types de compte que vous pouvez ouvrir, le montant des dépôts minimum ainsi que les les modalités de retrait et les devises et moyens de paiement acceptées.

Questions fréquemment posées

Le trading est-il une activité rentable ?

Le trading peut bien entendu être une activité rentable si elle est basée sur une stratégie solide exercée avec soin et attention. Il est en effet nécessaire de mettre en place une méthode d’investissement à long terme basée sur des analyses précises des marchés, d’approfondir vos connaissances au fur et à mesure de votre activité et un bon money management. La plupart du temps cependant, un trader qui débute est peu rentable et peut perdre une partie de son capital.

Peut-on vivre du trading ?

Vivre du trading reste possible mais ne concerne qu’une faible proportion des traders particuliers. En effet et pour générer un revenu mensuel stable grâce à cette activité, il est nécessaire de disposer d’une grande expérience de l’investissement sur les marchés. Mais ce n’est pas tout. En effet, il est également nécessaire de disposer d’un capital de départ suffisant pour générer des gains permettant de vivre tous les mois.

Le trading est-il une activité légale ?

Le trading est bien entendu une activité légale puisqu’il peut être exercé par des particuliers de nombreux pays. Il s’agit également d’une activité réglementée et les courtiers doivent respecter certaines obligations en termes de sécurité des fonds investis et de fiabilité du service. Selon les pays, certaines pratiques de trading peuvent cependant être interdites ou limitées comme la vente à découvert ou l’utilisation d’un effet de levier trop important et ce, afin de limiter les risques.

Trader en ligne !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 79% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

L'investissement et la conservation des cryptoactifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d'actifs numériques, enregistré auprès de l'AMF. Les investissements en cryptoactifs sont très volatils. Aucune protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s'appliquer.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.