ADIDAS

Analyse du cours de l'action Adidas

--- Annonce ---
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Il est de ces multinationales qu’on n’a plus besoin de présenter, comme les grandes marques de vêtements ou de chaussures, et qui génèrent des chiffres d’affaires qui intéressent tout à fait logiquement les investisseurs. C’est le cas du groupe Adidas, dont les actions sont très populaires. Découvrez donc ici quelques informations pratiques et qui vous aideront à mieux réaliser et comprendre une analyse technique du cours de cette action.

Dernières actualités

Adidas : le Covid-19 fait tomber les résultats du T1

Le 28/04/2020 à 10h55

Bénéfice net des opérations en chute. BPA en dessous du consensus. Marge opérationnelle et revenus en baisse, la déception du PDG Adidas. Ce sont là les éléments clés évoqués par Adidas lors de son bilan sur le T1 sous l’influence du Covid-19.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

On sait également que le groupe Adidas tend à se développer sur de nouveaux marchés dans le monde. Cette stratégie devrait porter ses fruits rapidement étant donné que les marchés des pays développés sont actuellement assaillis par une très forte concurrence.

Analyse N°2

De la même manière, Adidas fait tout ce qui lui est possible pour accroitre son portefeuille de produits. Il cherche à répondre à de nouveaux besoins et en touchant une cible plus large de prospects.

Analyse N°3

Enfin, le groupe Adidas envisage d’investir davantage en recherche et développement.

Analyse N°4

Tout d’abord, la concurrence à laquelle la marque Adidas doit faire face, malgré sa forte réputation mondiale est un point important. On surveillera l’évolution des parts de marché de son principal concurrent, le groupe Nike, qui est actuellement leader de ce secteur d’activité.

Analyse N°5

L’augmentation des pouvoirs de négociation des sous-traitants du groupe Adidas est également une réelle menace pour sa rentabilité à long terme. L’entreprise sous-traite la quasi-totalité de sa production.

Analyse N°6

Enfin, le groupe Adidas pourrait subir les conséquences de certaines réglementations gouvernementales (taxe d'importation), notamment à cause de la part de ses produits fabriqués en Chine et en Asie plus généralement.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Adidas

Bien que le groupe Adidas n’est plus vraiment à présenter au regard de sa grande popularité sur le plan mondial, voici quelques informations intéressante à propos de son activité. Adidas est bien entendu l’un des plus grands concepteurs, fabricants et commerçants d’articles et d’équipements de sport à travers le monde. Mais son activité se répartir en différent secteurs distincts.

On trouve tout d’abord les chaussures, puis les vêtements, et enfin, à un faible pourcentage, les équipements de sport.

Le chiffre d’affaire d’Adidas est réalisé principalement en Europe et en Amérique du Nord.

L’action Adidas est aujourd’hui cotée sur le marché allemand Xetra et intègre naturellement le calcul de l’indice DAX 30.

Analyse du cours de l'action Adidas
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro

Concurrents

Bien connaitre la concurrence du groupe Adidas est indispensable si vous souhaitez réaliser de bonnes analyses de cette valeur. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons à présent de découvrir qui sont actuellement les principaux adversaires de ce groupe sur son secteur d’activité :

Puma SE 

Bien entendu, le groupe Puma est un concurrent sérieux du groupe Adidas car il lui est historiquement lié. En effet, cette entreprise allemande spécialisée dans la fabrication d’articles de sport a été créée en 1948 par Rudolf Dassler, le frère aîné d’Adol Dassler qui a créé Adidas. Le groupe est aujourd’hui basé en Bavière et a été une filiale du groupe français Kering jusqu’en 2018. Puma est aussi une marque connue dans le monde entier et commercialisée dans plus de 120 pays du monde. Il s’agit du troisième équipementier sportif au monde derrière Nike et Adidas. Le groupe dispose d’un siège social en France depuis 1987 à proximité de Strasbourg.

Nike 

Le deuxième concurrent majeur d’Adidas n’est autre que le géant Nike qui est une société américaine créée en 1971 par Philip Knight et Bill Bowerman et qui est basée dans l’Oregon à Beaverton. Ce groupe est notamment spécialisé dans la fabrication et la vente d’articles de sport dont des chaussures, vêtements et matériels de sport. La notoriété de la marque Nike à travers le monde n’est plus à démontrer et tient notamment à son logo facilement reconnaissance et à ses campagnes marketing de qualité. Le groupe est aujourd’hui le plus grand équipementier sportif du monde en termes de chiffre d’affaires devant Adidas qui est à la seconde place. Il réalise plus de la moitié de ses ventes en dehors des Etats-Unis.

Bata 

Toujours parmi les concurrents du groupe Adidas, on peut également compter le groupe des Chaussures Bata qui est une entreprise d’origine Tchèque spécialisée dans la fabrication et la vente de chaussures en tous genres et dont le siège social est basé à Lausanne en Suisse. Cette entreprise a été créée en 1894 à Zlin qui faisait partie, à cette époque, de l’empire austro-hongrois. C’est Thomas Bata, un homme issu d’une famille de cordonniers depuis plusieurs générations, qui en est à l’origine. La société Bata créée à l’époque était alors une entreprise industrielle moderne et inspirée du modèle des entreprises automobiles de Henry Ford avec une cité d’habitation pour ses ouvriers salariés et des infrastructures ce qui lui a permis de devenir rapidement l’un des leaders de la production de chaussures.

Fila 

Enfin, on tiendra compte également de la concurrence du groupe Fila. Cette marque est une marque italienne créée à Biella dans le Piémont en 1911 pat les frères Ettore et Giansevero Fila. Elle est spécialisée dans les vêtements et chaussures de sport. Cette entreprise qui était autrefois une simple filature de laine est rapidement devenue un des leaders de son secteur. En effet et dans les années 50, l’usine de la société devient une grande manufacture spécialisée dans les sous-vêtements avant de finalement s’orienter définitivement dans le segment sportif.


Partenaires

Adidas a également mis en place plusieurs partenariats stratégiques que voici en détails au cours des dernières années.

Samsung

Le groupe Adidas a récemment formé une coentreprise avec Samsung dans le but de développer l’application Micoach, un système d’entrainement avec des plans de formation personnalisés et qui a pour objectif de concurrencer le Nike +.

Nike

Pour remédier à la pénurie de maillots de l’Equipe de France, Nike, l’équipementier officiel des Bleus, a décidé de s’associer avec Adidas en 2014.

Wanda

Le géant allemand des équipements sportifs Adidas a conclu un accord avec Wanda, le conglomérat contrôlé par Wang Jianlin, l'homme le plus riche de Chine, pour parrainer des événements sportifs, promouvoir le football et le basket et ouvrir des magasins dans des centres commerciaux de Wanda.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Adidas :

Tout d’abord, rappelons que la marque Adidas est une marque très ancienne qui a été lancée en 1949 et qui a connu très rapidement un succès important. Cette longue expérience fait d’Adidas une marque emblématique et ancrée dans la mémoire populaire tout en restant avant tout une marque jeune et dynamique.

Le groupe Adidas peut aussi compter sur le portefeuille de produits très diversifié qu’il détient pour booster ses ventes. En effet, Adidas propose une très large gamme de chaussures de sport mais aussi d’accessoires de sport qu’il commercialise à la fois sous la marque Adidas pour la gamme Premium et sous la marque Reebok pour le milieu de gamme.

Les investisseurs et actionnaires qui s’intéressent à ce titre apprécient également la situation financière à la fois solide et stable de cette entreprise. Grâce à son réseau de plus de 4 000 magasins à travers le monde et des résultats annuels toujours très satisfaisants, Adidas peut en effet se targuer d’une position financière jugée excellente par les analystes.

Comme nous venons de le souligner, le groupe Adidas dispose également d’un large réseau de magasins dans différents pays du monde. Mais le groupe peut également compter sur ses boutiques en ligne et ses nombreux revendeurs pour augmenter encore ses revenus. Globalement, le groupe a ainsi réussi à créer un réseau de distribution complexe mais redoutable pour écouler ses produits par le biais de différents canaux.

La stratégie marketing du groupe Adidas est également basée en grande partie sur le sponsoring. La marque a en effet toujours cherché à sponsorisé des personnes célèbres ou des organisations sportives prestigieuses comme la NBA et est également très bien représenté lors des grands évènements sportifs mondiaux comme les Jeux Olympiques. De par cette communication de qualité, Adidas parvient à toucher de très nombreux consommateurs et à renforcer son image de marque auprès du grand public.

Enfin, comme nous l’avons vu plus haut, Adidas compte aussi sur de nombreux partenariats et alliances avec d’autres entreprises mais aussi dans des domaines plus spécifiques comme le développement durable. Ainsi, le groupe s’est notamment rapproché de l’Organisation Internationale du Travail ce qui a donné un avantage indéniable à Adidas face à ses concurrents en créant une entreprise durable.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Adidas :

Tout d’abord, rappelons que les produits vendus sous la marque Adidas restent relativement chers. En effet, Adidas mise avant tout sur des produits de qualité utilisant une technologie innovante. De ce fait et aussi à cause d’un mode de production relativement couteux, le groupe ne parvient pas à se positionner auprès d’une partie de la clientèle ou sur certains marchés spécifiques comme les marchés émergents et les pays en voie de développement.

La production des chaussures et accessoires de sport du groupe Adidas est également externalisée à plus de 93%. En effet, le groupe fait appel à des sous-traitants principalement situés en Asie afin de réduire ses coûts de production et de bénéficier de ressources plus disponibles. Mais cette décision d’externaliser la majeure partie de sa production entraine également une forte dépendance du groupe vis-à-vis de ces sous-traitants. Par ailleurs, la qualité des produits fabriqués à l’étranger souffre en ce moment du regard de plus en plus critique des consommateurs des pays développés ce qui pourrait nuire à l’entreprise sur le long terme.

Enfin et si le groupe Adidas présente un portefeuille de produits varié, il ne possède que deux marques soit Adidas et Reebok, ce qui représente une limite à son offre et donc à ses ventes alors que certains de ses concurrents directs en possèdent beaucoup plus.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quelles sont les activités de lobbying de la société Adidas ?

La société Adidas exerce des activités de lobbying auprès des institutions de l’Union Européenne et aux Etats-Unis. En Europe, Adidas est inscrit depuis 2016 au registre des représentants d’intérêt auprès de la Commission européenne avec des dépenses entre 400 000 et 500 000 euros en 2015. En ce qui concerne les Etats-Unis, Adidas a déclaré, selon le Center for Responsive Politics, des dépenses de lobbying de 40 000 dollars en 2015.

Quelle est la direction de la tendance du cours de l’action Adidas ?

Lorsque l’on s’intéresse aux graphiques boursiers historiques du cours de l’action Adidas, on constate que cette valeur suit une tendance de fond nettement haussière sur le long terme. Ainsi, sa performance sur les cinq dernières années a été de +247.53%. Sur les trois dernières années, la performance est passée à 42.98% et sur deux ans, elle a été de 30.54%. Cependant, à plus court terme, on observe des performances négatives avec une perte de 13.47% en 2019.

Quels évènements suivre pour trader l’action Adidas ?

Pour réaliser vos analyses du cours de l’action Adidas et en anticiper les futures tendances, vous pouvez bien entendu suivre les évènements marquants de cette entreprise. Il peut s’agir de partenariats avec d’autres entreprises, de création de nouveaux produits ou encore de la publication d’éléments financiers ou stratégiques intéressants. Vous trouverez les actualités les plus intéressantes à analyser sur le site officiel de cette entreprise.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.