VOLKSWAGEN

Analyse du cours de l'action Volkswagen

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Comme vous le savez sans doute déjà, le secteur de l’automobile, qu’il s’agisse de la construction, de la conception ou de la commercialisation, est l’un des secteurs les plus représentés sur les Bourses européennes. Parmi les constructeurs les plus réputés et donc les titres sont les plus populaires, nous allons ici vous présenter la société Volkswagen et quelques indications pratiques qui vous aideront à réaliser une analyse pertinente du cours de son action pour la trader en ligne.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Les relations que le groupe Volkswagen créé avec d’autres constructeurs automobiles ont bien entendu beaucoup d’importance. On surveillera ainsi les partenariats éventuels ou les contrats commerciaux qui peuvent améliorer la croissance du groupe.

Analyse N°2

L’innovation est bien entendu également un facteur déterminant pour Volkswagen et sa croissance et on suivra de près le développement de nouveaux véhicules et de nouveaux moteurs notamment sur le segment des véhicules verts et des véhicules autonomes.

Analyse N°3

Il va de soi que la concurrence du groupe Volkswagen est également à surveiller en prêtant attention notamment aux innovations de ces entreprises et à l’évolution de leurs parts de marché respectives.

Analyse N°4

Comme tous les constructeurs automobiles, Volkswagen voit une grande partie de ses ventes dépendre du prix du carburant et donc indirectement du cours du pétrole que vous devez donc surveiller.

Analyse N°5

Enfin, on gardera un œil sur les lois servant à protéger les intérêts des constructeurs locaux dans les pays émergents notamment.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Volkswagen

Volkswagen est une marque allemande très connue qui est en plus de cela le leader de la construction automobile en Europe. Son chiffre d’affaires est généré par de nombreuses activités dont principalement la vente de véhicules avec 90% des bénéfices, mais aussi la construction et les prestations de services financiers comme les crédits et locations. Plus précisément, son chiffre d’affaires se répartit comme suit : Près de 90% du CA de Volkswagen est donc réalisé par la vente de véhicules aux particuliers et aux entreprises sous les marques Volkswagen, Skoda, Bentley, Audi, Seat, Porsche, Scania et MAN. Le reste de son chiffre d’affaires est issu de prestations de services financiers comme le financement avec la location ou le crédit-bail et des prestations d’assurance.

Avec pas moins de 94 sites de production, la société Volkswagen génère son chiffre d’affaires à la fois en Europe, mais aussi en Asie-Pacifique ou encore en Amérique du Sud et du Nord.

Le groupe Volkswagen, comme nous l’avons rapidement évoqué plus haut, ne produit pas uniquement des véhicules de sa marque. Il détient en effet différentes marques, que ce soit dans leur totalité ou par le biais de participations. Pour mieux vous rendre compte de l’étendue des activités de ce groupe automobile allemand, voici le détail des marques qui lui sont directement rattachées.

  • La marque Volkswagen : Il s’agit bien entendu de la marque principale du groupe et du constructeur automobile d’origine de cette entreprise qui est toujours aujourd’hui basée en Allemagne.
  • La marque Audi : Cette entreprise faisait autrefois partie de l’entreprise Auto-Union qui incluait les marques Audi, NSU, Horch et DKW. Aujourd’hui, seul Audi est représentée par cette marque dont Volkswagen a fait l’acquisition en 1964. Cette marque est également basée en Allemagne.
  • La marque Seat : Elle appartient au groupe Volkswagen depuis 1986 et est basée en Espagne.
  • La marque Skoda : Cette marque a été rachetée en1991 par le groupe Volkswagen et est basée en République Tchèque.
  • La marque Bugatti : Cette marque rachetée en 1998 par le groupe Volkswagen est basée en France et propose une gamme de véhicules sportifs et de voitures de luxe.
  • La marque Lamborghini : Egalement détenue par le groupe Volkswagen depuis 1998, Lamborghini est basée en Italie et propose des voitures sportives essentiellement.
  • La marque Bentley : Cette marque de voiture de grand luxe a été rachetée en 1999 par le groupe Volkswagen en 1999 et est basée au Royaume-Uni.
  • La marque Volkswagen Nutzfahrzeuge est la branche spécialisée du groupe dans les véhicules utilitaires. Elle est basée en Allemagne.
  • La marque MAN : Depuis 2012, le groupe Volkswagen détient une participation de 71.1% dans cette marque basée en Allemagne et spécialisée dans la production de véhicules poids lourds.
  • La marque Ducati : Cette marque de motos basée en Italie a été rachetée par le groupe Volkswagen en 2012.
  • La marque Porsche : Détenue par le groupe Volkswagen depuis 2012 suite à une montée en capital effectuée en 2008, la marque Porsche est aujourd’hui encore basée en Allemagne et propose essentiellement des voitures de sport haut de gamme.
  • La marque Scania : Cette marque de véhicules poids lourds basée en Suède a été rachetée par le groupe Volkswagen en 2014.

Au regard des différentes marques qui représentent aujourd’hui le groupe automobile Volkswagen, on peut mieux se rendre compte de la diversité des véhicules que celui-ci propose, allant des petits véhicules de tourisme aux véhicules poids lourds en passant par les deux roues et les véhicules de luxe et voitures sportives. Rappelons par ailleurs que Volkswagen n’est pas seulement un constructeur automobile diversifié mais qu’il propose également d’autres services comme des services de financement et d’assurance et exerce aussi une activité de fabrication de moteurs à destination de l’industrie ou de la navigation.

Analyse du cours de l'action Volkswagen
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

S’il est important de bien connaitre le groupe Volkswagen et ses activités, vous devez également connaitre son environnement économique et sectoriel. En effet, les actualités ou grandes annonces de ces constructeurs peuvent avoir une influence forte sur l’ensemble des valeurs du secteur et donc sur l’action Volkswagen. Nous vous proposons donc maintenant de découvrir un peu plus en détails les principaux concurrents de ce groupe sur le marché de la construction automobile.

Toyota

Le groupe Toyota Motor Corporation est bien entendu un grand concurrent de Volkswagen. Il s’agit d’un constructeur automobile japonais qui est l’un des leaders de ce marché en termes de performances financières ainsi qu’en nombre de véhicules vendus et en termes de valorisation en Bourse. Le groupe est également l’une des plus importantes entreprises au monde en termes de capitalisation boursière.

Hyundai Motor Group 

Le groupe Hyundai est en réalité un conglomérat sud-coréen basé sur Hyundai Motor. Il s’agit également d’un des plus importants constructeurs automobiles au monde en termes de nombre de ventes chaque année. Il comprend ainsi plusieurs marques automobile grand public comme Hyndai Motor, Kia Motors et Hyundai Rotem ainsi que quelques autres.

General Motors

Egalement appelée General Motors Corporation ou encore GM, ce groupe est un constructeur automobile américain basé dans le Michigan, à Détroit. Actuellement, ce groupe contrôle plusieurs grandes marques automobiles. Il a été créé en 1908 et est devenu rapidement le plus grand fabricant automobile du monde avec une place de leader entre 1931 et 2005 ainsi qu’en 2011. En 2009 et après que son action en Bourse ait subi une chute de 95%, le groupe GM a bénéficié d’une nationalisation temporaire pendant un an et demi ce qui a permis de remplacer ses dettes par des capitaux propres.

Ford

Toujours parmi les grands concurrents du groupe Volkswagen, il faudra compter le groupe américain Ford ou Ford Motor Company, également appelé FMC qui est basé à Dearborn, une banlieue de Détroit, dans le Michigan. Le groupe Ford a longtemps été le second constructeur mondial après General Motors mais et est passé troisième mondial en 2004 derrière Toyota. Il a ensuite été dépassé par le groupe Volkswagen en s’est retrouvé quatrième du classement en 2011. Il a récemment été reclassé à la cinquième place après la fusion de PSA/FCA qui a donné naissance à Stellantis. Le groupe emploie plus de 350 000 personnes à travers le monde.

Renault Nissan Mitsubishi

L’ancienne alliance Renault-Nissan est une alliance qui a été créée par le biais de participations croisées détenues à parité entre Renault et Nissan. L’alliance regroupe ainsi toutes les marques de véhicules de ces trois grands constructeurs et compte ainsi parmi les plus importants noms de ce secteur d’activité.

Stellantis 

Enfin, il faudra bien entendu également tenir compte de la concurrence du groupe Stellantis. Celui-ci est un groupe automobile multinational qui a été créé le 16 janvier 2021 à la suite de la fusion entre le groupe PSA et le groupe Fiat Chrysler Automobiles. Le nouveau groupe baptisé Stellantis est ainsi en charge de l’exploitation et de la commercialisation de quatorze marques automobiles différentes. Cinq de ces marques proviennent du groupe PSA soit Citroën, DS Automobile, Opel, Peugeot et Vauxhall. Neuf marques proviennent de FCA avec Abarth, Alfa Romeo, Chrysler, Dodge, Fiat, Jeep, Lancia, Maserati et RAM.


Partenaires

Volkswagen met également régulièrement en place des partenariats stratégiques avec divers acteurs de l’automobile et de ses dérivés. Voici les principales alliances du groupe :

Tata

Volkswagen a récemment mis en place un partenariat avec Tata en Inde pour le développement commun de composants pour les véhicules vendus sur le continent.

Nvidia

Volkswagen est également partenaire du fabricant de semi-conducteurs NVidia afin de développer un logiciel d’apprentissage automatique pour fluidifier la circulation routière dans les villes.

LG

Enfin, Volkswagen a signé un partenariat avec le groupe LG afin de créer des innovations dans le domaine de la conduite connectée pour les futurs véhicules du groupe en mettant en synergie leurs différentes compétences respectives.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Volkswagen :

Premièrement et comme nous venons de vous le démontrer, le groupe Volkswagen, contrairement à la plupart de ses concurrents, a su diversifier ses activités et ses produits afin de pallier aux périodes de baisse de la demande sur certains segments. Ainsi, il offre aujourd’hui une très large gamme de véhicules de tous types et peut donc être présent sur différents marchés simultanément.

Volkswagen est également une entreprise dont la présence à l’international est très forte. En plus de détenir des marques un peu partout en Europe et dans le monde, il commercialise ses véhicules dans de très nombreux pays. Il faut dire que le groupe jouit d’une réputation solide, acquise au fil du temps puisqu’il s’agit d’un des plus anciens constructeurs automobiles au monde.

Grâce à ses quelques marques de véhicules haut de gamme et très haut de gamme, Volkswagen profite également du marché du luxe qui ne subit que très peu les effets de la crise économique. Il résiste donc mieux aux aléas du marché sur les segments les plus populaires et parvient à maintenir des résultats corrects même en période de faible croissance. Volkswagen est également une marque très bien représentée dans le milieu des sports automobiles, ce qui lui permet de gagner encore en notoriété auprès du grand public et d’accentuer ses ventes.

Un autre atout du groupe Volkswagen concerne la répartition de sa production dans le monde. Le groupe possède en effet des usines de production dans de très nombreux pays, ce qui lui permet une meilleure gestion de ses coûts de production et une forte compétitivité sur le marché. Dans ses différents points de production, Volkswagen emploie actuellement plus de 350 000 personnes.

En ce qui concerne les opportunités que le groupe Volkswagen peut saisir dans un avenir proche, les possibilités sont nombreuses. Il y a en effet fort à parier que le constructeur allemand se rapproche de constructeurs étrangers avec lesquels il pourrait mettre en place des partenariats fructueux sur le long terme.

Le groupe mise enfin sur l’innovation avec une recherche perpétuelle dans les domaines technologiques d’avenir comme les véhicules autonomes, les systèmes embarqués ou les véhicules utilisant des énergies vertes. Fort d’une réelle capacité de développement, il pourrait ainsi se démarquer de ses concurrents grâce à des innovations pratiques.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Volkswagen :

L’un des plus grands points faibles du groupe Volkswagen reste à l’heure actuelle sa difficulté à être bien représenté sur les marchés émergents pourtant très porteurs. Si le constructeur est l’un des leaders de son secteur en Europe et s’exporte plutôt bien dans certaines régions comme l’Amérique du Nord, il peine encore à se faire une place en Asie où la concurrence est féroce et la compétitivité accrue. Cette difficulté est encore accentuée par une législation contraignante de certains pays émergents comme l’Inde et qui a pour objectif de protéger les intérêts des constructeurs locaux comme TATA.

La pression mise par les gouvernements européens quant à l’aspect écologique des nouveaux véhicules est une contrainte supplémentaire pour le groupe Volkswagen qui commence seulement à produire ses gammes de véhicules propres.

Enfin, si la capacité d’innovation de Volkswagen est l’un de ses points forts, ses concurrents ne sont pas en reste et le groupe doit ainsi se livrer à une véritable course technologique pour conserver son statut de constructeur automobile moderne.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quels résultats Volkswagen a publié récemment ?

Les derniers résultats publiés par Volkswagen concernent l’année 2019. Parmi les chiffres que vous devez ici retenir, on tiendra compte du résultat du groupe qui s’élève à 14 029 millions d’euros pour cette année. Le rendement est quant à lui de 3.72 euros, le dividende s’élève à 6.53 euros par titre et le rendement sur l’année est de 26.60€ par action. Les fonds propres du groupe atteignent également le montant de 123 651 millions d’euros.

Sur quels marchés est cotée l’action Volkswagen ?

C’est bien entendu sur le marché allemand que le cours de l’action Volkswagen est coté. En effet, cette entreprise est cotée sur la bourse de Munich, sur la place de cotation Xetra. On notera également que ce titre fait partie de la cotation de l’indice boursier national allemand DAX 30 et que cette entreprise compte donc parmi les 30 capitalisations boursières les plus importantes du pays. Vous pouvez donc en suivre l’évolution depuis cette place financière.

Dans quelles régions du monde Volkswagen réalise le plus de CA ?

C’est bien entendu sur le marché allemand et sur le marché européen hors Allemagne, que le groupe Volkswagen réalise les plus importants bénéfices avec respectivement 18.5% et 42.8% de son chiffre d’affaires pour ces deux zones. Les autres marchés sur lesquels le groupe commercialise ses véhicules sont le marché de l’Asie Pacifique avec 18.3% de son chiffre d’affaires, l’Amérique du Nord avec 16% de son chiffre d’affaires et l’Amérique du Sud avec 4.4% de son CA.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro