Analyse de l'action Porsche

Les concepteurs et fabricants d’automobiles de luxe ou de courses sont souvent des sociétés au potentiel intéressant dont les titres peuvent donc intéresser nombre de trader qui souhaitent soit les intégrer à leur portefeuille boursier. Nous allons donc nous intéresser ici aux titres de la société Porsche en analysant son activité mais aussi en vous donnant quelques conseils pour réaliser une analyse rapide et fiable de son cours.

Trader l'action Porsche !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Nos conseils pour trader l'action Porsche

Conseil N°1

Le nombre de ventes réalisées par le groupe Porsche chaque année est bien entendu un élément très important à suivre et l’évolution de ces chiffres donne une bonne indication quant à la santé financière et économique de ce groupe.

Conseil N°2

Les investissements en recherche et développement ainsi que la création de véhicules de nouvelle génération ou de concepts cars seront aussi à étudier avec le plus grand soin.

Conseil N°3

On gardera également un œil sur le développement d’installations de production et de distribution ou encore sur le développement du réseau de services du groupe.

Conseil N°4

Les politiques menées par les gouvernements et les taxes imposées par certains pays ont aussi une influence sur la rentabilité du groupe Porsche et sur ses ventes à l’étranger.

Conseil N°5

La santé économique mondiale et notamment les périodes de récession sont des éléments dont vous devez tenir compte également.

Conseil N°6

Enfin, on suivra de près toutes les publications de la part des concurrents de Porsche.

Trader l'action Porsche !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Introduction et cotation de l'action Porsche

Le cours de l’action Porsche évolue en fonction de différents critères comme la sortie de nouveaux modèles, mais aussi en fonction de la concurrence.

Bien que cotée sur aucun indice, cette action reste très intéressante à trader en raison de sa forte volatilité sur le marché.

 

  • Données boursières
  • Historique économique

Comme vous avez pu le constater, les données historiques concernant l’étude graphiques des cours de l’action Porsche nous donnent de bonnes indications quant à la manière d’appréhender les futures tendances. Vous pouvez également vous intéresser à l’analyse fondamentale en étudiant la réaction de ce cours aux divers évènements économiques et financiers qui ont marqué l’entreprise durant les dernières années.

Mais il est également important de bien connaitre les données de base au sujet de l’action Porsche comme celles que voici :

  • En 2017, la capitalisation boursière totale de la société Porsche est de l’ordre de 15 716.75 MEUR.
  • Le nombre de titres émis par la société Porsche et actuellement en circulation sur le marché est de 153 125 000.
  • Le cours de l’action Porsche est actuellement coté sur le marché General Standard de la Deutsche Boerse AG en Allemagne.
  • La société Porsche est également inclue dans la composition de l’indice boursier national allemand DAX 30.
  • L’actionnariat de la société Porsche est composé de 50% de parts de la famille Porsche et de la famille Piëch,  à 25% des parts d’investisseurs privés et à 25% des parts d’investisseurs institutionnels.

Voici quelques-uns des évènements récents qui ont pu marquer l’entreprise Porsche d’un point de vue économique ou financier et qui ont eu une influence sur le cours de son action en Bourse.

  • En 2005, Porsche décide d’augmenter sa participation dans le groupe Volkswagen. Ainsi, dès 2006, cette participation passe à 27.4%. En 2006 toujours, le groupe Porsche obtient l’accord de l’Etat allemand pour prendre la minorité de blocage de Volkswagen et en prendre le contrôle. Mais le groupe sera ensuite forcé de lancer une OPA sur le reste du capital, ce qui sera un échec.
  • Entre 2007 et 2009, Porsche tente toujours d’augmenter ses parts dans Volkswagen. Il détenait alors 50.76% en 2009.
  • En 2009 toujours, le groupe a accumulé une dette importante à cause d’une appréciation importante de l’action Volkswagen. Porsche doit ainsi payer un impôt sur les plus-values réalisées qu’elle ne parvient pas à honorer. C’est finalement un investissement important de Qatar Investment Authority qui forcera Porsche à fusionner ses activités avec Volkswagen en 2012.
  • En 2011, le groupe Porsche présente au Challenge Bibendum un prototype de voiture électrique, le Boxter E mais sans annoncer la moindre date de mise en production.
  • En 2015, le groupe Porsche présente au Salon de l’automobile de Francfort un nouveau concept intitulé Mission E. Il s’agit d’une berline à propulsion entièrement électrique avec une forte performance et un total de 600 chevaux. Ce véhicule dont le but est de représenter la prochaine berline de la marque confirme l’engagement de Porsche dans le secteur des véhicules électriques.
  • Pour l’avenir et après avoir mis en place des motorisations hybrides sur plusieurs de ses véhicules durant les dernières années, le groupe Porsche a annoncé officiellement que la future génération de 911 utiliserait cette technologie dès le début de l’année 2018.

Présentation de l'action Porsche

Le groupe Porsche est un groupe allemand spécialisé, comme vous le savez sans doute, dans la conception, la production et la commercialisation de véhicules de sport, de luxe et de courses automobiles. Plus globalement, le chiffre d’affaire réalisé par cette société vient principalement de la vente d’automobiles, mais touche aussi en partie la prestation de services comme le financement des ventes ou l’assurance, et la vente de pièces détachées et d’accessoires de rechange pour ses véhicules.

Bien entendu, le groupe Porsche touche un marché international avec cependant une plus forte activité réalisée en Europe et bien entendu en Allemagne.

Analyse de l'action Porsche
Trader l'action Porsche !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Concurrents

Le groupe Porsche est un constructeur automobile spécialisé dans la conception et la production de voitures de luxe. A ce titre, il affronte une concurrence peu nombreuse mais qui rivalise d’ingéniosité pour lui prendre des parts de marché sur ce secteur très prisé. Il est donc primordial de connaitre les principaux concurrents du groupe Porsche si vous envisagez de trader son action en Bourse. En effet, selon l’évolution des résultats de chacune de ces entreprises, le cours de l’action Porsche est susceptible de monter ou de baisser. Voici donc le classement des plus grands vendeurs de voitures de luxe au monde en 2016 selon le chiffre d’affaires réalisé :

Aston Martin

avec plus de 4 000 véhicules vendus par an.

Bentley

avec 10 100 véhicules vendus par an.

Bugatti

qui se place en troisième position.

Ferrari 

avec 7664 voitures vendues en 2016.

Jaguar

avec 83 986 voitures vendues en 2016.

Lamborghini

avec 3245 voitures vendues par an.

Maserati

avec 45 000 véhicules par an.

McLaren

avec 1 645 véhicules vendus.


Partenaires

Le groupe Porsche doit également son succès et sa notoriété à divers partenariats qu’il a su mettre en place et entretenir au fil des années.

ExxonMobil

C’est notamment le cas avec le partenariat mis en place il y a plus de 20 ans avec le groupe ExxonMobil pour la recherche et le développement des huiles de moteur innovantes. Pour célébrer cet anniversaire, ils ont renouvelé leur partenariat pour cinq ans, allant jusqu’en 2021.

Adidas

Porsche s’est également associé à Adidas pour la création d’une ligne de produits en 2005.

Microsoft

Enfin, Microsoft est également partenaire de Porsche pour son jeu Forza depuis 2017.

Trader l'action Porsche !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Avantages

Tout d’abord, le groupe Porsche bénéficie bien entendu d’une excellente réputation et d’une image de marque forte. En effet, avec le temps, ce groupe a su se faire un nom dans le milieu très privilégié des voitures de luxe et sa marque est aujourd’hui connue dans le monde entier. Pour parvenir à atteindre cet objectif, Porsche a notamment appuyé sa stratégie sur sa présence dans les sports mécaniques mais aussi sur un certain respect de la tradition automobile. Les véhicules produits par le groupe sont considérés à la fois comme haut de gamme et puissants.

Bien que le nombre de véhicules que propose le groupe Porsche soit relativement faible, on apprécie cependant les possibilités de déclinaisons de ces différents véhicules avec de nombreuses options et extensions. Grâce à ces quelques modèles, Porsche parvient également à se positionner sur différents segments comme les SUV, les voitures de sport ou encore les berlines de luxe et touche ainsi différents types de clients.

Comme nous l’avons brièvement expliqué plus haut, le groupe Porsche est également une référence dans le monde sportif et plus précisément dans le domaine des courses automobiles. La marque Porsche est d’ailleurs la marque la plus forte dans ce domaine grâce à la qualité de ses véhicules. Notons ici que la marque possède d’ailleurs une ligne de machines de production entièrement dédiée à la course automobile. Certains modèles de voitures consacrées à ce sport et de la marque Porsche sont d’ailleurs devenues de véritables emblèmes des sports mécaniques et sont adulés par les amateurs de ces sports.

Cela nous amène à un autre point fort de Porsche qui concerne justement sa base de fans. En effet, Porsche n’est pas seulement une marque de véhicule de luxe destinée à des clients haut de gamme mais aussi une marque qui séduit tous les amateurs de belles voitures. Si tous les fans de la marque ne sont bien entendu pas des clients réels, ils contribuent à pérenniser cette marque et sa popularité à travers le monde.

Enfin, le dernier atout dont dispose le groupe Porsche est sans aucun doute la base d’employés dont il dispose. Ainsi, grâce  à plus de 12 000 salariés qualifiés, Porsche bénéficie d’une base technique et de gestion efficace pour produire plus efficacement avec des améliorations régulières des véhicules produits.

Inconvénients

Tout d’abord, le fait que les produits du groupe Porsche soient très chers est bien entendu un frein conséquent à sa croissance. Les véhicules de cette marque sont en effet conçus pour un segment très précis de la population soit les consommateurs les plus riches. Cela provoque une faiblesse des ventes de plus en plus importante à mesure que la crise économique réduit le nombre de clients potentiels de ce type de voitures très haut de gamme. Porsche ne cherche cependant pas pour le moment à se développer davantage sur le segment de moyenne gamme et conserve sa stratégie dans le luxe ce qui pourrait nuire à ses revenus futurs.

Enfin, le deuxième et dernier point faible de cette entreprise concerne aussi le coût mais cette fois le coût d’entretien des véhicules produits par Porsche qui représente un autre frein à la vente. En effet comparativement à d’autres modèles concurrents de véhicules de luxe et de sport, les modèles de Porsche sont plus onéreux à entretenir.. De plus, chaque nouveau modèle de véhicule Porsche mis sur le marché présente des coûts de fonctionnement et d’entretien de plus en plus élevés alors que la tendances est plus aux véhicules économiques et écologiques, même dans le secteur du luxe.

Comme vous pouvez le constater, les faiblesses du groupe Porsche sont bien moins nombreuses que ses forces et concernent avant tout le prix des véhicules. Cependant, le poids de ces points faibles peut s’avérer important lors de la prise de décision des investisseurs.

Spéculer sur l'action Porsche

Pour spéculer sur le cours d'actions, commencez par vous inscrire sur une plateforme de trading en ligne, et prenez une position à l’achat ou à la vente en fonction de votre stratégie et de votre analyse.

Trader l'action Porsche !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 62% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.