Acheter l'action BMW

Les grandes entreprises européennes de fabrication de véhicules sont généralement cotées en Bourse, et leurs titres sont très recherchés par les investisseurs car très rentables tant à court qu’à long terme. Nous vous proposons ici d’en savoir plus sur la société allemande BMW et sur ses actions en Bourse, pour réaliser une analyse efficace de ses cours.

Trader l'action BMW !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Nos conseils pour trader l'action BMW

Conseil N°1

La hausse des prix du carburant qui sévit depuis quelques années et l’instabilité économique générale

Conseil N°2

Les véhicules verts développés par le groupe pourraient aussi profiter de la prise de conscience actuelle.

Conseil N°3

Le groupe pourrait également tirer parti de ses nombreuses innovations technologiques, notamment en ce qui concerne les véhicules autonomes et intelligents grâce aux technologies embarquées et connectées.

Conseil N°4

Enfin, le groupe BMW pourrait commencer à mettre en place des partenariats stratégiques avec d’autres constructeurs automobiles et ainsi augmenter sensiblement ses parts de marché dans le monde.

Conseil N°5

L’augmentation actuelle des prix des matières premières pourrait être un frein à la croissance du secteur de la construction automobile.

Conseil N°6

Le groupe subit également une concurrence de plus en plus forte de la part de constructeurs surtout dans les pays développés. Or, les marchés de ces pays sont aujourd’hui arrivés à saturation et les prix pratiqués par BMW le rendent moins compétitif que la plupart des autres constructeurs.

Conseil N°7

Le marché des changes peut aussi influencer négativement les résultats de BMW à cause de la fluctuation de l’euro face aux autres devises principales.

Conseil N°8

Le groupe a également subi récemment des rappels de produits suite à des dysfonctionnements plus ou moins importants et qui ont contribué à ternir l’image de marque de cette entreprise aux yeux des consommateurs très exigeants du secteur haut de gamme.

Trader l'action BMW !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Introduction et cotation de l'action BMW

Historiquement et après une légère baisse observée entre 2008 et 2009, le chiffre d’affaire du groupe BMW a connu une belle ascension et la rentabilité de ses actions continue de grimper sur le marché boursier.

Il est donc judicieux de composer votre portefeuille avec ces titres ou encore de trader à plus court terme en tradant en direct sur ces actions BMW en utilisant les plateformes de trading en ligne et des outils comme les CFD.

 

  • Données boursières
  • Historique économique

En sus de ces informations précises à propos des évènements économiques récents ayant touché la marque BMW et l’évolution de son cours en Bourse depuis quelques années, nous vous proposons de découvrir quelques informations boursières plus généralistes mais tout aussi importantes :

  • En 2017, la capitalisation boursière totale de l’entreprise BMW est estimée à 54 541.52 MEUR.
  • Le cours de l’action BMW est actuellement coté sur le marché Prime Standard de la Deutsche Boerse AG en Allemagne.
  • Le groupe BMW intègre également la composition de l’indice boursier national allemand DAX 30.
  • L’actionnariat de BMW est composé à 31.26% des parts de Stefan Quandt et à 26.74% des parts de Susan Quandt. Le reste est composé d’actionnaires investisseurs privés et particuliers.

Afin de vous aider à mieux intégrer les évènements susceptibles d’influencer le cours de l’action BMW, voici quelques dates clé à retenir ainsi que les éléments qui ont marqué son histoire financière récente :

  • En 2000, BMW revend la marque Land Rover à Ford. Il conserve cependant la marque Mini.
  • En 2001, l’entreprise lance la version moderne de la Mini.
  • En 2007, BMW rachète le groupe italien MV Augusta et le suédois Husqvarna qui fabrique des motos. Il annonce la poursuite de sa production en Italie.
  • En 2013, BMW revend Husqvarna à l’autrichien Pierer Industrie AG et concentre ses efforts sur la production de véhicules urbains électriques.
  • En 2015, BMW fait partie du consortium de constructeurs automobiles allemands à racheter la filiale de cartographie Here à Nokia pour un montant de 2.8 milliards d’euros.

Ces dates et données, associées aux graphiques boursiers historiques nous montrent comment les annonces influencent le cours du titre BMW.

Présentation de l'action BMW

Le groupe allemand BMW ou Bayerische Motoren Werke est un des plus grands spécialistes de la conception, mais aussi de la fabrication et de la vente de véhicules haut de gamme. Son activité comprend donc majoritairement la vente de voitures avec 91% du chiffre d’affaire réalisé, mais aussi le financement d’achat automobile ou encore la vente de motocycles.

Grâce à ses 29 sites de production, son activité s’étend dans le monde entier mais principalement en Europe occidentale avec des pays comme la France.

Acheter l'action BMW
Trader l'action BMW !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Concurrents

Le groupe BMW reste actuellement le leader de la production et vente de véhicules dits haut de gamme dans le monde. Cependant, en cette période de récession et face à une baisse sensible de la demande, il fait face à une concurrence de plus en plus féroce. Or, il est indispensable de connaitre les entreprises qui concurrencent BMW afin de trader l’action de cette entreprise de manière cohérente. En suivant les actualités de ces sociétés concurrentes, vous serez en mesure d’apprécier le positionnement de BMW sur ce segment. Voici donc la liste des principaux concurrents de BMW parmi lesquels on retrouve principalement des sociétés cotées en Bourse.

Ford

Hyundai

Nissan

Toyota


Partenaires

Le groupe BMW, comme de nombreux autres groupes de ce secteur, base sa stratégie de développement sur la création de partenariats spécifiques et ciblés. En s’associant avec d’autres entreprises, il peut ainsi améliorer sa présence sur le marché et se rendre plus visible des consommateurs.

Toyota

BMW est notamment partenaire de Toyota, un concurrent direct, afin de développer un système de véhicule à pile à combustible comprenant non seulement la pile elle-même et le système, mais aussi le réservoir à hydrogène, le moteur électrique et la batterie depuis 2013.

PSA

On peut également noter que BMW était partenaire de PSA jusqu’en 2013 en ce qui concerne la fabrication et la conception des moteurs qui équipent leur véhicules.

Trader l'action BMW !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Avantages

Tout d’abord, rappelons que le groupe BMW bénéficie d’une réputation solide à travers le monde entier et a d’ailleurs été reconnue comme l’entreprise la plus réputée à l’international par le magazine économique Forbes en 2012. Cette réputation de grande qualité a été obtenue par BMW grâce à sa stratégie commerciale efficace et les consommateurs ont ainsi appris à aimer l’image de marque de l’entreprise.

Le groupe BMW se différencie également de ses concurrents grâce à une technologie respectueuse de l’environnement. En effet, le groupe a mis en place des innovations et développements technologiques allant dans le sens du respect de l’environnement en travaillant notamment sur des secteurs d’avenir comme les nouveaux carburants écologiques dont l’hydrogène. Ainsi, le groupe possède aujourd’hui plus d’une vingtaine de modèles de véhicules considérés comme peu polluants.

Le groupe BMW peut aussi compter sur sa main d’œuvre hautement qualifiée qui lui permet de produire des véhicule de grande qualité et utilisant des matériaux de qualité supérieure. Notons en effet que le groupe BMW est à la tête des usines d’assemblage automobiles parmi les plus qualifiées au monde, notamment aux Etats-Unis et en Allemagne. Il faut dire que BMW fait tout pour être un employeur apprécié de ses salariés grâce à une responsabilité sociale importante. L’entreprise a notamment beaucoup investi dans la gestion de la santé de ses employés, l’équilibre professionnel et la qualité de vie au travail de ses salariés en plus de son engagement dans la protection de l’environnement.

Toujours en ce qui concerne les atouts du groupe BMW, on peut citer la qualité importante des produits de cette entreprise qui est une marque de renommée mondiale grâce à son ingénierie de haute qualité. Le groupe investit beaucoup en recherche et développement afin de produire des véhicules toujours plus innovants et répondant aux besoins des consommateurs.

Enfin, le groupe BMW propose à ses clients un service clientèle de grande qualité et particulièrement compétitif. En effet, l’entreprise travaille sans cesse sur les pratiques de service client après-vente afin de répondre aux questions, problèmes et besoins de ses clients. De cette manière, il renforce son image de marque et applique une stratégie de fidélisation sur le long terme particulièrement efficace.

Inconvénients

Tout d’abord, il est important de rappeler que le groupe BMW est soumis à une structure de coût très élevée que ce soit pour la production des véhicules de luxe et très haut de gamme, pour la rémunération de sa main d’œuvre qualifiée ou encore pour l’achat de nouveaux composants technologiques. A cause de l’ensemble de ces dépenses, le groupe a un coût de production supérieur à celui de ses principaux concurrents, ce qui pèse bien entendu sur sa rentabilité.

Du fait de cette structure de coût élevée, le groupe BMW est dans l’obligation de pratiquer des prix de vente plus élevés que ceux de ses concurrents, notamment en ce qui concerne ses véhicules de luxe, ce qui le rend moins compétitif et lui prend des parts de marché.

Malgré ses efforts pour réalises une expansion basées sur des achats stratégiques d’entreprises, on peut regretter le manque de stratégie liée à ces achats et le manque de partenariats intéressants pour sa croissance et son développement. Ce n’est donc pas ici la quantité des alliances qui est remise en cause mais leur qualité.

Enfin, le portefeuille de marques peu varié du groupe BMW est un autre point faible face à la concurrence avec seulement 3 grandes marques de véhicules soit BMW, MINI et Rolls-Royce. On déplore aussi le manque de différenciation dans le portefeuille de marques et son impact négatif sur la croissance à long terme de l’entreprise. Le groupe est notamment absent du marché des voitures moyenne gamme ce qui le rend très exposé à la crise économique actuelle.

Où trader l’action BMW ?

Inutile de posséder l’action BMW dans votre portefeuille boursier pour investir sur cette entreprise, puisque vous pouvez spéculer sur son cours en direct du marché en prenant position avec les instruments proposés par les plateformes de trading.

Trader l'action BMW !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

Note: 4.17 23 votes