BMW

Analyse du cours de l'action BMW

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

La hausse des prix du carburant qui sévit depuis quelques années et l’instabilité économique générale

Analyse N°2

Les véhicules verts développés par le groupe pourraient aussi profiter de la prise de conscience actuelle.

Analyse N°3

Le groupe pourrait également tirer parti de ses nombreuses innovations technologiques, notamment en ce qui concerne les véhicules autonomes et intelligents grâce aux technologies embarquées et connectées.

Analyse N°4

Enfin, le groupe BMW pourrait commencer à mettre en place des partenariats stratégiques avec d’autres constructeurs automobiles et ainsi augmenter sensiblement ses parts de marché dans le monde.

Analyse N°5

L’augmentation actuelle des prix des matières premières pourrait être un frein à la croissance du secteur de la construction automobile.

Analyse N°6

Le groupe subit également une concurrence de plus en plus forte de la part de constructeurs surtout dans les pays développés. Or, les marchés de ces pays sont aujourd’hui arrivés à saturation et les prix pratiqués par BMW le rendent moins compétitif que la plupart des autres constructeurs.

Analyse N°7

Le marché des changes peut aussi influencer négativement les résultats de BMW à cause de la fluctuation de l’euro face aux autres devises principales.

Analyse N°8

Le groupe a également subi récemment des rappels de produits suite à des dysfonctionnements plus ou moins importants et qui ont contribué à ternir l’image de marque de cette entreprise aux yeux des consommateurs très exigeants du secteur haut de gamme.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action BMW

Le groupe allemand BMW ou Bayerische Motoren Werke est un des plus grands spécialistes de la conception, mais aussi de la fabrication et de la vente de véhicules haut de gamme. Son activité comprend donc majoritairement la vente de voitures avec 91% du chiffre d’affaire réalisé, mais aussi le financement d’achat automobile ou encore la vente de motocycles.

Grâce à ses 29 sites de production, son activité s’étend dans le monde entier mais principalement en Europe occidentale avec des pays comme la France.

Analyse du cours de l'action BMW
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Partons maintenant à une présentation complète du secteur d’activité dans lequel le groupe BMW exerce ses activités avec une présentation de ses principaux concurrents sur le marché :

Daimler 

Tout d’abord, le groupe Daimler est un groupe allemand qui est aussi un constructeur automobile et de camions et un fournisseur de services financiers. Ce groupe est né par la fusion en 1998 de Daimler-Benz et de Chrysler. Daimler s'est séparé de Chrysler en 2006 et en 2007 l'entreprise a été renommé Daimler AG.

Ford 

Le groupe Ford qui est officiellement connu sous le nom de Ford Motor Company ou FMC et est un constructeur automobile américain qui est basé à Dearborn en banlieue de la ville de Détroit dans le Michigan.

General Motors 

Bien entendu, on suivra aussi de près le groupe General Motors qui est un constructeur automobile américain également basé dans le Michigan aux Etats-Unis et qui contrôle une quinzaine de marques automobiles différentes. Ce groupe a notamment été le plus grand fabricant automobile au monde entre 1931 et 2005 et en 2011.

Hyundai Motors Group 

Cet autre constructeur automobile coréen est notamment le seul constructeur automobile indépendant de ce pays et est le leader de son marché en Corée. Depuis 2010, ce groupe a réussi à devenir le quatrième constructeur mondial en incluant sa filiale Kia Motors.

Nissan 

Depuis son association avec Renault en 2012, le groupe japonais Nissan est également l’un des plus importants constructeurs automobiles au monde. Il était autrefois connu sous le nom de Datsun et est encore aujourd’hui basé à Yokohama. L’alliance Renault-Nissan est l’un des leaders de ce secteur d’activité en nombre de voitures produites. Rappelons ici que Nissan détient 15% du capital du groupe français Renault et le groupe Renault détient quant à lui 43.4% du capital du groupe Nissan.

Toyota 

Bien entendu, on tiendra aussi compte du concurrent japonais Toyota Motor Corporation qui est basé dans la ville du même nom soit Toyota. Il s’agit d’un des plus importants constructeurs automobiles au monde en termes de performances financières devant Daimler ou encore Volkswagen.  En nombre de véhicules vendus, le groupe Toyota est encore actuellement le leader de son marché.


Partenaires

Le groupe BMW, comme de nombreux autres groupes de ce secteur, base sa stratégie de développement sur la création de partenariats spécifiques et ciblés. En s’associant avec d’autres entreprises, il peut ainsi améliorer sa présence sur le marché et se rendre plus visible des consommateurs.

Toyota

BMW est notamment partenaire de Toyota, un concurrent direct, afin de développer un système de véhicule à pile à combustible comprenant non seulement la pile elle-même et le système, mais aussi le réservoir à hydrogène, le moteur électrique et la batterie depuis 2013.

PSA

On peut également noter que BMW était partenaire de PSA jusqu’en 2013 en ce qui concerne la fabrication et la conception des moteurs qui équipent leur véhicules.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action BMW :

Tout d’abord, rappelons que le groupe BMW bénéficie d’une réputation solide à travers le monde entier et a d’ailleurs été reconnue comme l’entreprise la plus réputée à l’international par le magazine économique Forbes en 2012. Cette réputation de grande qualité a été obtenue par BMW grâce à sa stratégie commerciale efficace et les consommateurs ont ainsi appris à aimer l’image de marque de l’entreprise.

Le groupe BMW se différencie également de ses concurrents grâce à une technologie respectueuse de l’environnement. En effet, le groupe a mis en place des innovations et développements technologiques allant dans le sens du respect de l’environnement en travaillant notamment sur des secteurs d’avenir comme les nouveaux carburants écologiques dont l’hydrogène. Ainsi, le groupe possède aujourd’hui plus d’une vingtaine de modèles de véhicules considérés comme peu polluants.

Le groupe BMW peut aussi compter sur sa main d’œuvre hautement qualifiée qui lui permet de produire des véhicule de grande qualité et utilisant des matériaux de qualité supérieure. Notons en effet que le groupe BMW est à la tête des usines d’assemblage automobiles parmi les plus qualifiées au monde, notamment aux Etats-Unis et en Allemagne. Il faut dire que BMW fait tout pour être un employeur apprécié de ses salariés grâce à une responsabilité sociale importante. L’entreprise a notamment beaucoup investi dans la gestion de la santé de ses employés, l’équilibre professionnel et la qualité de vie au travail de ses salariés en plus de son engagement dans la protection de l’environnement.

Toujours en ce qui concerne les atouts du groupe BMW, on peut citer la qualité importante des produits de cette entreprise qui est une marque de renommée mondiale grâce à son ingénierie de haute qualité. Le groupe investit beaucoup en recherche et développement afin de produire des véhicules toujours plus innovants et répondant aux besoins des consommateurs.

Enfin, le groupe BMW propose à ses clients un service clientèle de grande qualité et particulièrement compétitif. En effet, l’entreprise travaille sans cesse sur les pratiques de service client après-vente afin de répondre aux questions, problèmes et besoins de ses clients. De cette manière, il renforce son image de marque et applique une stratégie de fidélisation sur le long terme particulièrement efficace.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action BMW :

Tout d’abord, il est important de rappeler que le groupe BMW est soumis à une structure de coût très élevée que ce soit pour la production des véhicules de luxe et très haut de gamme, pour la rémunération de sa main d’œuvre qualifiée ou encore pour l’achat de nouveaux composants technologiques. A cause de l’ensemble de ces dépenses, le groupe a un coût de production supérieur à celui de ses principaux concurrents, ce qui pèse bien entendu sur sa rentabilité.

Du fait de cette structure de coût élevée, le groupe BMW est dans l’obligation de pratiquer des prix de vente plus élevés que ceux de ses concurrents, notamment en ce qui concerne ses véhicules de luxe, ce qui le rend moins compétitif et lui prend des parts de marché.

Malgré ses efforts pour réalises une expansion basées sur des achats stratégiques d’entreprises, on peut regretter le manque de stratégie liée à ces achats et le manque de partenariats intéressants pour sa croissance et son développement. Ce n’est donc pas ici la quantité des alliances qui est remise en cause mais leur qualité.

Enfin, le portefeuille de marques peu varié du groupe BMW est un autre point faible face à la concurrence avec seulement 3 grandes marques de véhicules soit BMW, MINI et Rolls-Royce. On déplore aussi le manque de différenciation dans le portefeuille de marques et son impact négatif sur la croissance à long terme de l’entreprise. Le groupe est notamment absent du marché des voitures moyenne gamme ce qui le rend très exposé à la crise économique actuelle.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quelle a été la performance de l’action BMW dernièrement ?

Il est intéressant de savoir comment l’action BMW s’est comportée au cours des derniers mois et des dernières années. Ainsi, sur une période de 5 ans, la performance de ce titre a été de – 45.37%. Sur trois ans, elle a été de -30.71%, sur deux ans de -27.67% et sur un an de -13.87%. On observe cependant une performance positive sur les trois derniers mois avec un gain de 37.22% et une hausse de 6.67% sur le dernier mois soit le mois de juin 2020.

Quel est le niveau de risque de l’action BMW ?

Il est aussi utile de connaitre le niveau de risque que représente l’action BMW à plus ou moins long terme avant de mettre en place votre stratégie. Ainsi et à court terme soit sur un mois, ce niveau est de 36.27%. Il passe à 59.05% sur trois mois et à 54.99% sur 6 mois. Cependant, sur le plus long terme, ce niveau de risque baisse à 29.71% sur 3 ans et s’affiche à 33.64% sur 10 ans.

Où est cotée l’action BMW actuellement ?

Comme nous vous l’avons indiqué dans cet article, le cours de l’action BMW est actuellement coté sur le marché de Francfort, c’est-à-dire sur la Deutsche Boerse. En effet BMW est un groupe allemand et la société fait d’ailleurs partie de l’indice national allemand de référence, le DAX 30 et donc des 30 plus importantes capitalisations du pays. Mais cette action est également cotée sur le NASDAQ.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro