NOKIA

Analyse du cours de l'action Nokia

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Dernières actualités

Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats de Nokia en 2020

Le 27/10/2021 à 11h58

Le groupe finlandais Nokia a réalisé un exercice 2020 difficile. Les résultats annuels du géant des télécommunications sont ressortis moins solides sur l’ensemble de cette année.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Premièrement, vous devez savoir que la valeur Nokia est très sensible aux actualités de certains de ses concurrents. Vous surveillerez dons avec la plus grande attention les déclarations des entreprises Vodafone, Ericsson et AT&T.

Analyse N°2

On suivra également de près les différents plans stratégiques élaborés par Nokia et qui peuvent être comparés aux résultats réels enregistrés par l'entreprise pour anticiper de futures tendances de cette valeur.

Analyse N°3

D’autres alliances récentes devront également être suivies de près afin  d’estimer la rentabilité de ces partenariats. Cela vaut notamment pour le partenariat avec Samsung Electronics ainsi que pour celui qui a été signé lors de la création de la coentreprise chinoise avec Shanghai Bell.

Analyse N°4

Enfin et comme nous l’avons vu rapidement plus haut, il est important de garder un œil sur les futurs rapprochements de Nokia avec d’autres entreprises ou avec certains investisseurs et sur les éventuelles décisions qui pourraient en découler notamment en ce qui concerne le maintien de certaines activités spécifiques du groupe jugées comme peu rentables.

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Nokia

Nokia est une entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication et la vente de matériel de téléphonie mobile. Son activité est variée et touche à la fois à la vente de téléphones mobiles et de Smartphones, de produits multimédias ou encore de logiciels, mais aussi la gestion de réseaux de télécommunication ou encore la vente de divers appareils de cartographie.

La plus grande partie de son chiffre d’affaire est réalisé au Japon mais aussi en Europe, en Asie et aux Etats-Unis.

Analyse du cours de l'action Nokia
68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Une bonne connaissance de l’environnement dans lequel le groupe Nokia évolue est bien entendu indispensable si vous souhaitez réaliser de bonnes analyses du cours de cette valeur. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons maintenant de découvrir ses principaux concurrents sur le marché actuel.

Siemens 

Tout d’abord, le groupe Siemens est un groupe internationale d’origine allemande qui est un spécialiste des secteurs de l’énergie, de la santé, de l’industrie, du bâtiment et de l’électronique. Il s’agit actuellement du premier employeur privé en Allemagne mais aussi de la plus importante société d’ingénierie d’Europe en termes d’effectifs.

Samsung Electronics 

Ce second concurrent de Nokia est une entreprise coréenne spécialisée dans la fabrication de produits électroniques. Il s’agit d’une filiale du groupe Samsung qui est l’un des principaux chaebols coréens. Cette entreprise emploie actuellement plus de 308 745 personnes et est la treizième plus grande entreprise à travers le monde selon le classement du magazine Forbes. En termes de chiffre d’affaires, cette entreprise est également la deuxième plus importante au monde dans le secteur du high-tech, juste après le groupe Apple mais avant Microsoft ou IBM.

Sony Corporation

Cette entreprise cotée sur le NYSE et le marché boursier de Tokyo est une société multinationale japonaise qui est basée près de Tokyo. Celle-ci se spécialise notamment dans différents domaines dont l’électronique mais aussi la téléphonie, l’informatique, les jeux vidéo, la musique, le cinéma ou encore l’audiovisuel.

SAGEM 

Le groupe SAGEM pour Société d’Applications Générales d’Electricité et de Mécanique était autrefois une entreprise française qui a été créée en 1925 puis dissoute en 2005 et qui travaillait uniquement dans la mécanique en fabricant des appareils d’outillage et des machines outils. L’entreprise s’est ensuite lancée dans l’électronique et ses deux produits phares, les téléscripteurs, puis les télécopieurs et ensuite les centrales inertielles lui ont permis de devenir une grande entreprise internationale. Actuellement, le groupe développe également des applications militaires et aéronautiques et a fusionné avec Snecma en 2005 pour former le groupe Safran.

Apple 

Bien entendu, le géant Apple est également un concurrent direct de Nokia. Cette entreprise multinationale américaine est en effet spécialisée dans le développement et la commercialisation de produits électroniques, d’ordinateurs personnels ou encore de logiciels. A l’heure actuelle, cette entreprise emploie 137 000 personnes et détient et exploite plus de 506 Apple Stores qui sont répartis dans 25 pays du monde ainsi qu’une boutique en ligne où sont vendus les appareils et logiciels d’Apple ainsi que des produits tiers.

Huawei 

Enfin, le dernier concurrent sérieux de Nokia à l’heure actuelle est le groupe Huawei qui est officiellement connu sous le nom de Huawei Technologies Co Ltd. Cette entreprise a été créée en 1987 et son siège social se trouve de nos jours à Shenzhen en Chine. Le groupe fournit notamment des solutions dans le secteur des technologies de l’information et de la communication et est devenu l’un des leaders du secteur de la téléphonie mobile depuis quelques années


Partenaires

Durant les dernières années, Nokia a su séduire plusieurs grandes entreprises avec lesquelles il a noué des partenariats stratégiques.

Microsoft

En 2011, il est ainsi devenu partenaire de Microsoft en faisant de Bing le moteur de recherche principal de l’ensemble de sa gamme de Smartphones.

Tencent

En 2019, le groupe Nokia signe également un partenariat avec cette entreprise chinoise dans le but d'associer leurs forces de recherche et développement et de mettre au point de nouvelles applications accessibles grâce à la 5G.

Iliad

Toujours en 2019, Nokia s'est également associé à Iliad dans le but dde déployer le réseau 5G en France et en Italie à partir de 2020.

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Nokia :

La première chose à retenir à propos de l’action Nokia est que son entreprise émettrice bénéficie d’un positionnement intéressant sur le marché des télécoms. En effet, suite à sa fusion avec le groupe Alcatel-Lucent, Nokia a réussi l’exploit de se positionner parmi les trois leaders de ce marché à l’international ce qui confère à ce titre une certaine sécurité.

Le groupe Nokia présente également un atout indéniable en ce qui concerne sa présence géographique dans le monde. Toujours grâce à la fusion avec Alcatel-Lucent, le nouveau groupe bénéficie en effet d’une forte couverture internationale et d’une excellente répartition dans les différentes grandes zones économiques mondiales. Nokia est notamment très bien représenté en Amérique du Nord où il réalise plus de 31% de son chiffre d’affaires et touche également le marché très convoité de la Chine avec plus de 15% du chiffre d’affaires réalisé dans ce pays. Bien entendu, le marché européen est également bien représenté avec 21% du chiffre d’affaire de l’entreprise réalisé en Union Européenne et enfin, l’Asie-Pacifique n’est pas en reste puisqu’elle permet au groupe de générer 18% de son chiffre d’affaires.

En plus de se positionner dans le top 3 du marché des télécommunications dans le monde, Nokia a réussi à s’établir en tant que leaders sur divers segments très spécifiques, ce qui lui permet d’assoir sa notoriété et de renforcer son image de spécialiste. Ainsi, Nokia est aujourd’hui le numéro un mondial dans le domaine de l’accès haut débit en ADSL et FTTx. Il est également le leader international en ce qui concerne les technologies de transmission optique, d’intégration triple-play/IPT et occupe un positionnement stratégique dans le domaine des réseaux fixes et mobiles même s’il n’est pas ici le numéro un. On trouve aussi d’autres segments très convoités sur lesquels Nokia parvient à se positionner parmi les plus grands acteurs comme par exemple le routage IP, l’optique DWDM, les routeurs de cœur de réseau ou encore les applications et les services associés au cloud.

Bien entendu, Nokia ne compte pas se contenter de ses acquis pour garantir ses futurs résultats et reste avant tout une entreprise axée sur l’innovation technologique. Il faut en effet souligner la forte capacité d’innovation de ce groupe qui investit près de 5 milliards de dollars en R&D. Les objectifs de l’entreprise en termes de recherche concernent en ce moment principalement le réseau 5G qui fait l’objet d’une très forte concurrence de la part de tous les acteurs des télécoms. Mais le groupe oriente aussi ses développements dans d’autres domaines aussi variés que les réseaux virtualisés, le cloud, l’analyse des données réseaux, les capteurs ou encore l’imagerie de pointe avec autant de possibilités de surprendre le public avec des innovations rentables.

Nokia dispose également déjà d’un portefeuille de brevets dont la valorisation atteint plus de 8 milliards d’euros et bénéficie d’accords de partenariats sur la vente de terminaux avec des géants des télécoms comme LG ou encore Samsung qui lui garantissent des revenus confortables.

Enfin, pour les investisseurs, Nokia offre l’avantage de procéder régulièrement à des retours sous la forme de rachat d’actions qui s’avèrent particulièrement rentables.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Nokia :

La société Nokia présente tout d’abord un point faible en ce qui concerne l’avenir de certaines de ses activités comme les mobiles. En effet, l’actualité économique de cette entreprise a récemment montré que quelques investisseurs qui tentaient un rapprochement avec ce groupe orientaient davantage leurs stratégies vers une revente de la branche mobile du groupe qu’ils jugent trop petite et pas assez rentable au regard de la concurrence et des autres activités du groupe. Ce sentiment concerne également les convertibles.

Certains investisseurs qui utilisent notamment les produits de placement bancaire pour investir sur l’action Nokia pourraient également être déçus de la fin de l’éligibilité de ce titre au SRD. Cette nouveauté est due au déplacement du siège de l’entreprise en Finlande après la création du nouveau groupe Nokia Corporation qui modifie quelque peu légalement l’utilisation des titres en Europe et en France notamment.

On peut aussi noter que le marché des réseaux adressables reste un secteur d’activité plutôt complexe et difficile depuis l’année 2016 et que le marché des mobiles montre une certaine stabilité mais également une absence de possibilités d’évolution positive. A ces incertitudes viennent s’ajouter d’autres doutes notamment quant à la nouvelle direction finlandaise du groupe qui pourrait modifier grandement la stratégie à long terme de l’entreprise. On attend en effet entre autres une réduction des effectifs de l’entreprise à l’échelle internationale ainsi que d’autres décisions qui pourraient inquiéter les investisseurs ou ralentir les positions à l’achat.

Par ailleurs, si Nokia a toujours été généreuse avec ses actionnaires, il faut noter que le groupe Alcatel-Lucent avec lequel il a récemment fusionné ne présente pas les mêmes atouts en termes de redistribution. En effet, ce dernier n’a pas versé de dividende à ses actionnaires depuis 2006, ce qui pourrait peser sur les nouveaux actionnaires.

Enfin, il est important de savoir que le groupe Nokia a reçu un avertissement récent quant à sa marge et à son chiffre d’affaires de l’année 2017, ce qui a provoqué, comme vous pouvez le voir sur les graphiques historique, une forte réaction négative du marché durant la fin de cette année.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Qui sont les principaux actionnaires de Nokia ?

Actuellement, les actionnaires principaux du groupe Nokia sont répartis de cette manière : 3.65% des parts du capital appartient à Solidium Oy, 2.86% à The Vanguard Group, 2.35% à Norges bank Investment Management, 2.24% à Fidelity Management & Research, 2.01% à Invesco Advisers, 1.65% à Capital Research & Management, 1.56% à BNP Paribas Asset Management France, 1.39% à Capital Research & Management Global Investors, 1.34% à Lyxor International Management et 1.33% à Amundi Asset Management SA.

Sur quelles places financières est cotée l’action Nokia ?

L’action Nokia est actuellement cotée sur différentes places financières avec :

  • Le marché OMX qui est le marché historique des bourses d’Europe du Nord.
  • Le New-York Stock Exchange qui est la plus grande place financière du monde.
  • La Bourse de Francfort qui est l’une des principales places financières allemandes.
  • Et enfin Euronext qui est la plus grande place financière européenne à l’heure actuelle.

Où consulter le cours de l’action Nokia ?

Si vous envisagez de suivre le cours de l’action Nokia en direct afin de spéculer sur l’évolution du cours de cette valeur, il vous suffit d’accéder à un graphique boursier en temps réel. Vous pourrez en effet suivre la cotation de ce titre sur le marché Euronext depuis n’importe quel site spécialisé ou en direct de votre plateforme de trading avec la possibilité de consulter également différentes périodes de temps ou les cours historiques de ce titre depuis la date de son introduction en Bourse jusqu’à aujourd’hui.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 68% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Les crypto-monnaies ne sont pas règlementées dans certains pays de l’UE et UK. Pas de protection pour les investisseurs. Votre capital est assujetti à un risque.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.