ARCELORMITTAL

Analyse du cours de l'action ArcelorMittal

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Les grandes industries génèrent souvent des revenus très importants et leurs actions permettent donc de gagner en dividendes ou en misant directement sur les évolutions de leur cours en direct. Mais pour cela, il faut au préalable être capable de comprendre leur activité afin de détecter les évolutions de cours de leurs titres. Nous vous proposons ici d’en découvrir davantage à propos de l’action ArcelorMittal.

Dernières actualités

Capitalisation boursière, dividende, CA et résultats d’ArcelorMittal en 2020

Le 14/11/2021 à 10h55

Au mois de février 2021, l’aciériste européen ArcelorMittal a emboîté le pas à d’autres entreprises en dévoilant ses résultats de l’exercice 2020. Voici l’essentiel à retenir des chiffres publiés par le groupe.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Le titre ArcelorMittal est tout d’abord considéré comme une valeur présentant un risque important de retournement, notamment depuis les importantes pertes subies en 2015 et après l’augmentation de capital mise en place en 2016. L’analyse technique doit donc être au cœur de vos stratégies quelle que soit la situation du marché.

Analyse N°2

Comme nous l’avons vu plus haut, la rentabilité de l’entreprise est aussi fortement exposée aux prix des minerais de fer et à la croissance économique et industrielle des pays de marchés émergents. On gardera notamment un œil attentif aux processus de protection de l’acier européen face à la concurrence agressive de la Chine.

Analyse N°3

Le groupe ArcelorMittal a mis en place il y a quelques années le plan Action 2020 consistant à atteindre une réduction des coûts de 3 milliards de dollars d’ici 2020. L’atteinte de cet objectif est bien entendu à surveiller de près.

Analyse N°4

Les bénéfices de l’entreprise sont également étroitement surveillés des investisseurs avec des promesses de hausse pour les années à venir.

Analyse N°5

Bien que la concurrence actuelle d’ArcelorMittal soit faible voire inexistante dans certaines zones géographiques, il est vivement conseillé de garder un œil sur certains outsiders en provenance d’Asie et qui pourraient changer la face du marché international.

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action ArcelorMittal

La société ArcelorMittal dont le siège est basé au Luxembourg, est actuellement le leader mondial du secteur de la siderurgie. On peut répartir son activité en trois grands pôles principaux dont :

  • La vente d’aciers plats au carbone à hauteur de 56.6% du chiffre d’affaire avec des bobines d’acier laminé à chaud et à froid ou des tôles revêtues.
  • La vente d’aciers longs au carbone pour 23.5 du chiffre d’affaire avec des poutrelles, ronds à béton, aciers marchands, fils de machine, de sciage, palplanche, rails etc…
  • La vente de produits tubulaire représente quant à elle 3.2% du chiffre d’affaire.
  • Une faible partie de l’activité de ce groupe concerne la transformation, distribution et négoce d’aciers.

ArcelorMittal réalise la plus grande partie de ses bénéfices en Allemagne mais aussi en France, en Espagne, aux Etats-Unis et dans le reste du monde.

Cotée sur le marché NYSE Paris, l’action ArcelorMittal fait partie de l’indice boursier Euronext 100. Le groupe ArcelorMittal intègre également la composition de l’indice boursier AEX.

Analyse du cours de l'action ArcelorMittal
68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Partons maintenant à la découverte des principaux concurrents du groupe ArcelorMittal avec une présentation des principaux acteurs de ce secteur d’activité et quelques informations à leur propos.

China Baowu Steel 

Cette entreprise, autrefois connue sous le nom de Baosteel est actuellement le plus grand concurrent d’ArcelorMittal. Il s’agit en effet du plus grand fabricant d’acier en Chine. Le siège social de cette entreprise se situe ainsi en banlieue dans le district de Baoshan à Shanghai. Le groupe emploie aujourd’hui plus de 35 000 personnes et est dirigé par Ai Baojun. Notons ici que cette entreprise est une entreprise publique et qu’elle est devenue, en 2019, le premier fabricant mondial d’acier en dépassant ArcelorMittal.

ThyssenKrupp AG 

Un autre concurrent direct d’ArcelorMittal est sans doute le groupe de sidérurgie allemand officiellement créé en 1999 ThyssenKrupp AG. Ce dernier est en effet issu de la fusion entre Friedrich Krupp AG Hoesch-Krupp et de Thyssent AG. Il détient et exploite plusieurs filiales à travers le monde entier mais possède deux sièges sociaux, l’un situé à Essen et l’autre à Duisbourg. Autrefois, son siège social se trouvait à Düsseldorf. ThyssenKrupp emploie aujourd’hui plus de 160 000 personnes et ses activités sont réparties en plusieurs divisions avec la Sidérurgie avec Steel Europe, les composants automobiles avec Component Technology, les Ascenseurs avec Elevator Technology, la Matière avec Material Services, les solutions industrielles avec Industrial Solutions et les les systèmes marins avec Marine Systems.

Tata Steel Europe 

L’entreprise Tata Steel Europe, autrefois appelée Corus Group est une société spécialisée dans la sidérurgie et l’acier ainsi que dans la production d’aluminium. Il s’agit d’une des filiales du groupe indien de sidérurgie Tata Steel et elle est issue de la fusion entre Koninklijke Hoogovens NV et de British Steel plc en octobre 1999. La société a pris le nom de Tata Steel Europe en 2010.

Salzgitter AG 

Un autre concurrent d’ArcelorMittal est la société Salzgitter AG qui est composée de deux entreprises avec Reichwerke AG fur Berg et Huttenbetriebe AG qui a été créée en 1962. Elle a ensuite été rachetée en 1989 par le groupe Preussag AG. La deuxième entreprise a été refondée en 1998 à partir de Preussag Sthal AG au moment du démembrement des activités uniquement sidérurgiques de Preussag AG qui s’est ensuite reconverti dans le tourisme. Salzgitter AG est devenu aujourd’hui un groupe sidérurgique allemand qui compte une centaine d’entreprises. Le groupe est coté sur le SDAX et emploie plus de 25 000 salariés. Il est également classé au 5ème rang européen et dans le domaine des poutres profilées et produits plats et au premier rang mondial pour le laminage de tubes.

US Steel 

Enfin, le dernier concurrent majeur d’ArcelorMittal est le groupe américain US Steel, autrefois connu sous le nom de United Steel Corporation. Il s’agit d’un producteur d’acier basé aux Etats-Unis avec d’importantes opérations en Europe Centrale. L’entreprise a été créée en 1901 par le biais de la fusion entre la federal Steel Company et des aciéries d’Andrew Carneige.


Partenaires

La stratégie d’Arcelormittal face à la concurrence repose sur une stratégie qui fait appel à certains partenariats stratégiques comme ceux que nous vous présentons ici.

TechnipFMC

En 2014, ArcelorMittal a été choisi par le groupe TechnipFMC comme partenaire unique pour la fourniture de fils d’acier à haute résistance destinés au développement de champs pétroliers et gaziers en mer

Steelcame

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a annoncé le vendredi 10 février 2017 la constitution d'une coentreprise avec le groupe italien Cellino, appelée Steelcame. Elle reprendra des actifs de Solustil, la filiale française d'ArcelorMittal spécialisée dans la transformation de produits sidérurgiques.

Air Liquide

 Air Liquide et ArcelorMittal, premier producteur mondial d’acier, ont signé également en 2017 deux contrats de renouvellement long terme pour l’approvisionnement en oxygène, azote et argon des sites de production d’ArcelorMittal situés dans les zones industrielles portuaires de Fos-sur-Mer et de Dunkerque en France. Air Liquide renforce aussi sa position en Belgique à Gand, en signant un nouveau contrat d’approvisionnement à long terme avec ArcelorMittal, afin de soutenir la croissance de ses besoins en gaz industriels. Dans le cadre de ce nouveau contrat, Air Liquide va étendre son réseau de canalisations au Benelux.

Véolia

En 2018, le groupe Arcelormittal a également réalisé un partenariat avec le groupe Veolia et sa filiale Veolia Industries Global Solutions concernant la création d'une joint-venture. Cette co-entreprise a pour but la modernisation de la centrale de production d'énergie de Veolia de Fos-sur-Mer en aémliorant la performance environnementale du site par l'optimisation de la valorisation énergétique des gazs sidérurgiques et la réduction des émissions de CO2.

68% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action ArcelorMittal :

La toute première chose que l’on peut citer comme un avantage indéniable de l’entreprise ArcelorMittal concerne bien entendu son positionnement dans son secteur d’activité. En effet, le groupe est actuellement le leader dans le secteur de la sidérurgie dans le monde et représente à lui seul plus de 7% de la production d’acier à l’international. Il reste également le leader mondial de l’exploitation minière, loin devant ses concurrents.

Les marchés sur lesquels le groupe ArcelorMittal est le plus présent sont aussi des atouts pour l’entreprise d’un point de vue stratégique. En effet, le groupe intervient notamment beaucoup sur le marché européen qui présente l’avantage d’être protégé par des mesures antidumping contre l’acier en provenance de Chine. ArcelorMittal réalise aussi la prouesse de détenir plus de 60% des parts de marché de la vente d’acier en Amérique du Nord qui est également un secteur privilégié par les entreprises de ce secteur.

Avec le temps, le groupe ArcelorMittal a su tirer profit de ses expérience et offre aujourd’hui une intégration verticale de ses activités en réalisant lui-même les différentes tâches, de la simple extraction à la distribution en passant par la transformation des métaux, ce qui lui assure bien entendu des revenus supplémentaires conséquents et une présence encore plus forte sur le marché.

La stratégie de développement à l’international du groupe et notamment dans les pays émergents dont les industries sont de plus en plus en demande comme le Brésil ou encore l’Afrique du Sud est un autre élément en faveur de l’action ArcelorMittal.

On saluera également les efforts produits par l’entreprise afin de réduire son niveau d’endettement. ArcelorMittal a ainsi misé sur une stratégie d’augmentation de son capital couplée à une rentabilité plus stable pour atteindre cet objectif.

Notons pour finir que l’action ArcelorMittal compte parmi les plus fortes hausses boursières de ces dernières années et bénéficie d’un statut intéressant de pure player aux yeux des investisseurs.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action ArcelorMittal :

Premièrement et si on peut citer comme un avantage la stratégie industrielle mise en place par ArcelorMittal et qui consiste en une gestion verticale complète de l’extraction à la production, on peut regretter le manque d’audace du groupe en ce qui concerne la création de valeur avec des activités finalement peu diversifiées.

L’entreprise subit également depuis quelques années le contrecoup d’une baisse très importante du cours de certaines matières premières comme le minerai de fer ou le charbon. De ce fait, ses mines présentent une baisse sensible de rentabilité. Le groupe ArcelorMittal, de par ses activités spécifiques, est également fortement exposé aux aléas du marché de l’acier et à l’évolution de son prix. Celui-ci montrant effectivement un repli important depuis peu à cause, notamment d’une baisse très importante de la demande en provenance de Chine, l’entreprise réalise la plus grande partie de ses ventes au prix de marché, réduisant ainsi considérablement ses marges. Les prix de l’acier sont également en très forte baisse aux Etats-Unis, ce qui a pour effet de faire craindre aux investisseurs un recul important des résultats pour les années à venir.

On peut aussi craindre dans un avenir proche la délocalisation hors d’Europe d’autres unités de production d’ArcelorMittal, notamment à cause des règles de plus en plus strictes en ce qui concerne les émissions de Co2.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Arcelormittal fait-il partie d’autres indices boursiers que le CAC 40 ?

On sait en effet que le groupe Arcelormittal fait actuellement partie de l’indice boursier national français de référence CAC 40 et donc des 40 plus fortes capitalisations boursières françaises. Mais cette valeur est également reprise sur d’autres indices boursiers comme le CAC All Share, le CAC All Tradable, le CAC Large 60, l’Euronext 100, l’IBEX 35, le LuxX ou encore l’AEX. Son indice de cotation principal reste cependant le CAC 40 français.

Quelle a été la performance de l’action Arcelormittal récemment ?

Si vous souhaitez connaitre la performance de l’action Arcelormittal au cours des dernières années, on note que celle-ci a montré une hausse de 63.72% sur la dernière année. Sur les deux dernières années, il s’agissait d’une baisse de 33.91%. Sur trois ans, le cours de cette action a perdu 41.27% et sur 5 ans, sa baisse a atteint 40.91%. Ces données sont utiles pour comprendre les tendances de fond de cette valeur.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 68% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Le copy trading est un service de gestion de portefeuille, fourni par eToro (Europe) Ltd., qui est autorisé et réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Les crypto-monnaies ne sont pas règlementées dans certains pays de l’UE et UK. Pas de protection pour les investisseurs. Votre capital est assujetti à un risque.

eToro USA LLC does not offer CFDs and makes no representation and assumes no liability as to the accuracy or completeness of the content of this publication, which has been prepared by our partner utilizing publicly available non-entity specific information about eToro.