Les horaires pour trader sur la Bourse de New-York

Lorsque l’on décide de spéculer sur les marchés boursiers par ses propres moyens, c’est-à-dire en utilisant les CFD des plateformes de trading, il est indispensable de connaître les actifs sur lesquels on investit et plus particulièrement les horaires d’ouverture de ces marchés. C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici avec les horaires d’ouverture de la Bourse de New-York, qui est aujourd’hui l’une des plus importante place boursière au monde.  

Tradez sur la Bourse de New-York !
Les horaires pour trader sur la Bourse de New-York
65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 4.33 18 votes

 

Quels sont les horaires de la Bourse de New-York ?

Le New-York Stock Exchange ou NYSE présente les horaires suivants :

  • Elle ouvre chaque jour à 9h 30
  • Elle ferme ensuite à 16h

Mais attention ! Il s’agit ici des heures d’ouverture et de fermeture américaines. En France, cela revient donc à une ouverture à 15h30 et à une fermeture à 22h.

 

Pourquoi connaitre ces horaires ?

Les horaires d’ouverture de la Bourse de New-York sont très importantes car elles permettent de suivre les cours en direct des actifs qui en dépendent comme la plupart des actions américaines à l’image de Google ou Facebook.

 

Rappel à propos de la Bourse de New-York :

Avant de vous lancer dans la spéculation en ligne sur la Bourse de New-York, voici quelques informations que vous devez absolument connaitre à propos de cette place financière incontournable de la Bourse internationale.

La Bourse de New-York est appelée NYSE ou New-York Stock Exchange. Il s’agit en réalité de la principale plateforme d’échange boursier de la Bourse de New-York mais aussi de la plus grande place boursière au monde. La Bourse de New-York est souvent appelée « Wall Street » par les investisseurs et les traders.

L’une des particularités de la Bourse de New-York est que les échanges n’y sont pas tous effectués de manière électronique puisqu’on trouve encore quelques titres boursiers échangés à la criée.

Avant les années 1990, c’était le NASDAQ qui comptabilisait le plus gros volume d’actions aux Etats-Unis et dans le monde mais depuis, le NYSE a pris le dessus avec une capitalisation boursière totale de toutes les entreprises cotées sur ce marché qui représente le triple de celle du NASDAQ.

C’est le NYSE Euronext (New York Stock Exchange Euronext) qui détient la Bourse de New-York. Ce groupe a été créé par la fusion entre Euronext et Archipelago Holdings qui fonctionnait de manière totalement électronique.

La Bourse de New-York est située au 11 Wall Street mais il est important de noter que le siège du NYSE se trouve en réalité au 18 Broad Street dans le quartier financier situé au sud de Manhattan.

 

Capitalisation et indices boursiers de la Bourse de New-York :

La Bourse de New-York est la plus importante du monde puisqu’on y cote les actions de près de 3000 sociétés avec une capitalisation boursière totale qui dépasse les 25 000 milliards de dollars.

Bien entendu, la Bourse de New-York est également associée à divers indices boursiers comme :

  • Le DJIA ou Dow Jones Industrial Average que l’on appelle communément Dow Jones ou Dow. Il est composé de 27 à 30 valeurs boursières cotées sur le NYSE. Cet indice est le plus ancien de la Bourse de New-York et du monde. Il appartient à Dow Jones Indexes, une entreprise gérée principalement par CME Group.
  • Le S&P 500 et le SP100 basé sur les 500 grandes sociétés cotées sur les bourses américaines et qui est géré par Standard & Poor’s, une agence de notation financière.

 

Comment sont cotés ces indices boursiers rattachés à la Bourse de New-York ?

Nous venons de voir quels sont les deux principaux indices de la Bourse de New-York. Mais il est important de noter ici que ces deux indices présentent des différences puisqu’ils ne sont pas côtés de la même manière et le classement des entreprises qui y sont regroupées varie fortement selon la méthode utilisée.

L’indice considéré comme indice principal de cette bourse de New-York est bien entendu le Dow Jones Industrial Average, également appelé DJ30. Son nom vient du fait qu’il regroupe les 30 entreprises les plus importantes des Etats-Unis. On y trouve ainsi des titres comme Microsoft, Coca-Cola ou encore Disney. Dans cet indice, les entreprises sont classées selon la valeur de leur action en bourse contrairement à d’autres indices qui utilisent la capitalisation boursière pour effectuer ce classement.

Le second indice principal de la bourse de New-York est le S&P 500. Le sigle S&P signifie ici Standard & Poor’s. S’il n’est pas le premier indice de cette bourse en termes d’importance, il est néanmoins considéré comme étant l’indice boursier le plus représentatif de l’économie américaine et de son évolution. Il est en effet classé selon les capitalisations boursières des entreprises et non selon la valeur de leurs actions comme le DJ. Comme son nom l’indique, le S&P 500 comprend les 500 entreprises américaines présentant les plus grandes capitalisations boursières. C’est la société Standard & Poor’s, qui lui a donné son nom, qui détient cet indice boursier. Rappelons ici que cette société est également l’une des principales agences de notation des Etats-Unis tout comme Moody’s et Fitch Ratings. C’est également cette agence de notation qui est en charge de gérer cet indice boursier.

 

Fusion entre la Bourse de New-York et Euronext :

Dans le cadre de la mondialisation de l’économie, la bourse de New-York soit le NYSE a fusionné en 2007 avec la bourse européenne Euronext qui réunissait déjà elle-même plusieurs places boursières différentes dont celle de Paris, de Lisbonne, de Bruxelles ou encore d’Amsterdam ainsi que le marché à terme LIFFE de Londres.

Cette fusion entre ces deux places boursières majeures de l’économie mondiale a permis de simplifier les échanges financiers et boursiers entre les Etats-Unis et l’Europe en réduisant notamment le coût des différentes transactions.

Cela ne change cependant rien à votre manière d’investir sur le cours des principaux indices boursiers de cette place financière ou sur ses actions en Bourse.

 

Histoire et évolution de la Bourse de New-York :

Pour aller plus loin dans votre connaissance de la Bourse de New-York, voici maintenant quelques dates historiques à connaitre.

  • 1792 : C’est l’année de la création du NYSE par 24 agents de change qui se réunissaient alors à Wall Street. A ce moment, le NYSE ne compte que 5 titres mais atteint rapidement les 380 000 actions en 1817.
  • 1817 : La charte d’organisation de la bourse de New-York est rédigée et le NYSE se nomme alors New York Stock &Exchange Board.
  • 1830 : La première société de chemin de fer, Mohawk and Hudson Railroad entre à la bourse de New-York.
  • 1863 : La bourse de New-York devient officiellement le NYSE.
  • 1884 : C’est l’origine de l’indice Dow Jones avec la publication par Charles Dow d’une liste de 11 actions des plus grandes entreprises nationales. En 1896, cet indice intégrera des valeurs industrielles et deviendra le Dow Jones Industrial Average.
  • 1914 : le NYSE connait une fermeture provisoire au début de la Première Guerre mondiale. Il rouvrira finalement le 28 novembre de cette même année avec la vente de bons du trésor.
  • 1929 : C’est bien entendu l’année du krach boursier et le début de la Grande Dépression qui restera la plus grande crise économique du XXème siècle.
  • 1934 : C’est le début des échanges surveillés par la SEC.
  • 1967 : Un groupe d’anarchistes mené par Abbie Hoffman fait irruption dans la Bourse de New-York et jette des faux billets de banque sur le public ce qui provoqua un mouvement de foule important. Suite à cet évènement, la sécurité du bâtiment a été renforcée.
  • 1987 : L’indice boursier Dow Jones connait sa plus forte chute historique avec une perte de 22.6%, ce qui donnera à ce jour du 19 octobre le nom de deuxième lundi noir.
  • 1997 : Une nouvelle baisse spectaculaire du Dow Jones qui perd 554.26 points en une journée entraine un plan d’urgence avec le recours à un disjoncteur afin de faire cesser tout échange. Bien entendu, cet évènement a fait grand bruit et a provoqué la mise en place de règles visant à éviter un nouveau krach avec une fermeture automatique de la Bourse lorsque cet indice chute de 10%, 20% ou 30%. La durée de cette fermeture peut varier d’une heure à une journée.
  • 2000 : Un nouveau mouvement de foule incontrôlé vient perturber le fonctionnement du NYSE après que le groupe Rage Against the Machine ait joué un morceau devant les portes du bâtiment afin de tourner un de ses clips vidéo. Le groupe n’ayant demandé aucune autorisation pour ce tournage, les forces de l’ordre ont du intervenir.
  • 2001 : Suite aux attentats du 11 septembre et jusqu’au 17 septembre, le NYSE est fermé.
  • 2005 : Le NYSE communique sur sa volonté de procéder au rachat de la société Archipelago Holdings. Toujours en 2005, cette fusion est validée par le bureau de la bourse de New-York. Le NYSE perd ainsi son statut de société à but non lucratif pour devenir une société anonyme. En 2006, elle deviendra donc le NYSE Group.
  • 2006 : C’est le début de la fusion entre le NYSE et Euronext qui sera validée en 2007 et formera ainsi le NYSE-Euronext.
  • 2013 : Le groupe NYSE Euronext est racheté par le groupe ICE qui introduit ensuite Euronext en Bourse en 2014.
  • 2018 : Pour la première fois de l’histoire, une femme prend la présidence du NYSE, Stacey Cunningham.

Comment trader sur la Bourse de New-York ?

Les CFD vous permettent de trader en direct sur la Bourse de New-York, soit en spéculant sur les grands indices boursiers américains ou en investissant sur les actions en Bourse cotées sur cette place boursière.

Tradez sur la Bourse de New-York !
65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent