Analyse des différents indices de la bourse asiatique

Les bourses asiatiques attirent de plus en plus d’investisseurs du monde entier car elles se composent en grandes partie de marchés émergents. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail comment trader sur les bourses asiatiques et quelles sont les possibilités d’investissement qui s’offrent à vous.  

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Que sont les bourses asiatiques ?

Les bourses asiatiques regroupent les places financières de plusieurs pays d’Asie dont la Chine bien entendu, qui est actuellement la deuxième plus grande puissance économique au monde. Mais ce n’est pas la seule. En effet, la dénomination de bourses asiatiques concerne également la Corée du Sud, le Japon ou encore Singapour pour les pays développés. Ces pays représentent à eux seuls plus de la moitié de la population mondiale avec le Moyen-Orient et l’Extrême Orient et ont donc un poids économique important.

Il n’est cependant pas courant pour les investisseurs européens de spéculer sur ces marchés asiatiques qui leur sont peu ou pas familiers. Les actifs de ces bourses sont en effet peu couverts par les médias financiers et le manque de proximité ainsi que les effets de change peuvent effrayer certains traders. Mais les bourses asiatiques regorgent pourtant de valeurs très populaires et connues comme les actions Alibaba, Nintendo ou Toyota.

 

Le point sur les principaux indices boursiers majeurs des bourses asiatiques :

Trader sur les bourses asiatiques revient en réalité à trader sur les grands indices boursiers d’Asie ou sur les valeurs qui les composent. Nous allons ici vous présenter plus en détails deux grands indices incontournables des places financières d’Asie.

Le premier est le Nikkei 225 qui existe depuis 1949 et qui est l’indice de référence de la Bourse de Tokyo au Japon mais aussi l’indice de référence du continent asiatique. Il est composé de 225 entreprises dans 35 secteurs d’activité et est calculé de la même manière que le Dow Jones, ce qui signifie, avec une pondération sur les cours de bourse de ses valeurs. Cet indice compte trois secteurs majeurs avec l’industrie, la consommation discrétionnaire et la finance et il comprend certaines valeurs mondialement connues comme Sony, Canon, Toyota, Nissan, Suzuki, SoftBank ou encore Nomura. Le Nikkei 225 a évolué de manière très positive dans les années 80 avec un pic haussier atteint en 1989 à 38 957 points alors que l’économie japonaise était florissante. Suite à cela, des rapatriements de capitaux japonais en provenance des Etats-Unis ont fait éclater cette bulle et entrainé une chute du dollar face au yen, ce qui a pesé sur l’économie nippone et a entrainé un effondrement de cet indice. Depuis, le pays se remet doucement mais sûrement de cette crise et le cours de cet indice évolue principalement à la hausse depuis 2003 bien qu’il subira tout de même les conséquences de l’éclatement de la bulle Internet en 2000 et la crise des subprimes en 2008.

Un autre indice asiatique à suivre de près est le Hang Seng Index qui existe depuis 1969 et qui est l’indice de référence de la bourse de Hong Kong. On retiendra ici que cette bourse est fortement corélée à la bourse chinoise grâce à leurs relations historiques depuis les années 80. Beaucoup d’entreprises chinoises y sont d’ailleurs cotées et y bénéficient de conditions de marché que la place financière de Shenzhen ne peut leur garantir. Cet indice est composé également de valeurs mondialement connues comme Alibaba, Geely, Tencent, Petrochina, CNOOC, Sinpoec, China Mobile China Unicom ou encore ICBC. Historiquement, cet indice a subi de nombreuses pertes lors de la crise de 1997 qui a frappé l’Asie du sud-est.  La crise des subprimes a également eu un impact négatif fort sur cet indice qui a connu sa plus grande baisse historique à moins 66.5% entre 2007 et 2008.

 

A quel moment et à quels horaires trader sur les bourses asiatiques ?

Trader sur les bourses asiatiques en résidant en Europe demande de bien connaitre les horaires d’ouverture des différentes places financières et de tenir compte du décalage horaire. Le trading en direct vous demandez ainsi de consulter les marchés pendant la nuit. Notons que les marchés asiatiques présentent une plage matinale et une plage l’après-midi et ferment entre 12 et 13h. Leur clôture se fait également plus tôt que pour les autres places financières comme les Bourses européennes.

En ce qui concerne les horaires de la Bourse du Japon, on sait que les cotations ont lieu de 9h à 11h puis de 13h à 15h. En Europe, cela correspond à une plage horaire comprise entre 1h et 7h du matin.

En ce qui concerne la bourse chinoise et de Hong Kong, les cotations ont lieu entre 9h30 et 12h et entre 13h et 16h. Cela correspond, sur le fuseau horaire européen, à une plage horaire comprise entre 2h et 8h du matin.

 

Quels sont les facteurs qui influencent les bourses asiatiques ?

Bien entendu et si vous souhaitez investir sur les bourses asiatiques, vous devez connaitre les facteurs et éléments qui influencent leur évolution. On prêtera bien entendu ici attention aux statistiques économiques qui peuvent entrainer une forte volatilité sur une séance étant donné que l’Asie est une véritable plaque tournante de l’économie mondiale. Parmi les statistiques les plus impactantes, on notera le PIB, l’inflation, les indices manufacturiers et non manufacturiers ou encore la confiance des consommateurs.

On suivra aussi le marché des changes puisque le Japon par exemple, est l’un des pays qui exporte le plus sa production. La valeur du Yen face aux autres devises est donc un élément qui peut avoir une influence forte en Bourse.

Pour la Chine, la situation géopolitique et les accords commerciaux avec le reste du monde sont aussi des indicateurs à suivre avec la plus grande attention.

Il existe également une corrélation entre les indices boursiers asiatiques et les indices boursiers du reste du monde et qui peut être utilisée pour spéculer sur ces valeurs. On sait en effet que les bourses chinoises et japonaises ouvrent quelques heures après la clôture de Wall-Street. De ce fait, le signal envoyé par la bourse américaine a souvent une influence directe sur la tendance de ces bourses asiatiques à l’ouverture.

 

Comment investir sur les grandes places financières asiatiques ?

Vous souhaitez sans doute maintenant savoir comment il est possible de spéculer et de prendre position sur les bourses asiatiques depuis l’Europe. S’il existe quelques rares placements boursiers proposés par les banques et donnant accès à ces valeurs, l'une des solutions à disposition est de trader les actions et indices asiatiques avec les CFD proposés par les brokers en ligne.

Pour cela et après vous être créé un compte sur une plateforme de trading en ligne, vous pourrez prendre position à la hausse comme à la baisse sur le cours de centaines de valeurs chinoises, japonaises ou d’autres bourses majeures d’Asie.

L’une des particularités de ces plateformes de trading est qu’elles regroupent de nombreux outils d’aide à la décision et stratégiques, mais aussi des outils d’analyse avec des graphiques innovants et personnalisables ou encore des flux d’actualités ciblés en fonction de la place financière ou des actifs asiatiques sur lesquels vous souhaitez investir.

Questions fréquemment posées

Quelles actions asiatiques peut-on trader en ligne avec les CFD ?

Le choix des actions que vous avez la possibilité de trader sur une plateforme de trading en ligne de CFD ne cesse d’augmenter au fil des années. Aujourd’hui, de nombreux brokers proposent un accès aux meilleures actions asiatiques. Mais les titres que vous pourrez trader sont le plus souvent les actions des entreprises cotées sur les grands indices boursiers de ces places financières dont le Nikkei 225 ou le Hang Seng Index car il s’agit des entreprises pour lesquelles on dispose de suffisamment d’informations.

Quel est le meilleur moment pour trader sur les bourses asiatiques ?

En dehors des contraintes horaires que nous avons évoquées dans le cadre de cet article étant donné le décalage qui existe entre l’Europe et l’Asie, les meilleurs moments pour investir sur les bourses asiatiques vont correspondre aux moments de croissance de ces économies. Vous pouvez cependant aussi mettre en place des stratégies à plus court terme en profiter des mouvements intraday de certaines valeurs.

Est-il facile de trouver des informations à propos des bourses asiatiques ?

Trader sur des actions chinoises ou japonaises peut engendrer un léger stress pour certains investisseurs qui se demandent s’ils seront en mesure de trouver suffisamment d’informations pour mettre au point leurs analyses et leurs stratégies. Heureusement et depuis que ces marchés deviennent de plus en plus populaires, de nombreuses informations économiques, financières et actualités concernant ces places financières sont accessibles en ligne ou directement chez les brokers proposant ces actions en bourse. Vous pouvez aussi consulter les sites de ces entreprises souvent traduits en anglais.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.