Les 10 plus importantes Bourses au monde

Depuis longtemps maintenant, le monde de la finance et de l’économie est réparti en différentes places boursières dont certaines sont plus ou moins importantes que d’autres. L’importance d’une bourse est en effet calculée en termes de capitalisation boursière totale. Nous vous proposons donc de découvrir ici le classement des 10 plus grandes places boursières au monde.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les 10 plus importantes Bourses au monde

Le NYSE ou New-York Stock Exchange :

La bourse de New-York est sans doute la première place financière et boursière au monde. Elle a été créée en 1817. Bien qu’elle ait été marquée par plusieurs évènements majeurs comme le Crash de 1929 ou le Black Tuesday de 1987, cette Bourse a réussi à rester la plus importante au monde en termes de capitalisation totale depuis la fin de la Première Guerre Mondiale. C’est en effet à ce moment que le NYSE a dépassé la Bourse de Londres.

La Bourse de New-York compte plus de 2 400 entreprises cotées dans tous les secteurs d’activité dont la finance, les biens de consommation, l’énergie ou encore la santé. On y retrouve des titres de sociétés mondialement connues comme Pfizer, ExxonMobil ou encore Citigroup Inc.

L’indice boursier principal de cette place financière est le Dow Jones bien que certaines des valeurs qui y sont cotées intègrent également le NASDAQ.

 

La Bourse du Nasdaq :

Egalement basé à New-York, le marché NASDAQ pour National Association of Securities Dealers Automated Quotations a été créé en 1971. Sa particularité est qu’il n’a jamais fonctionné avec un système de cotation ouvert mais par le biais d’un système de trading informatisé et téléphonique. Il s’agit ainsi de la première Bourse électronique au monde.

Le NASDAQ est la deuxième bourse la plus importante au monde et cote des titres de sociétés du secteur technologique comme les actions Microsoft, Google, Facebook ou encore Tesla ou Apple.

L’indice boursier associé à cette Bourse est le NASDAQ 100.

 

Le Tokyo Stock Exchange ou Bourse de Tokyo :

La Bourse de Tokyo est bien entendu la place financière principale du Japon. Elle a été créée par la fusion de la Bourse d’Osaka et du TSE en 2013 et est aujourd’hui associée à d’autres places boursières du monde dont la Bourse de Londres.

La Bourse de Londres compte plus de 3 575 entreprises cotées et son indice de référence est le Nikkei 225 qui compte certaines sociétés connues dans le monde entier comme Toyota Motors, Sony Corp ou encore Honda Motor Co.

Sa capitalisation boursière place la Bourse de Tokyo à la troisième place de ce classement.

 

La Bourse de Shanghai ou Shanghai Stock Exchange :

La Bourse de Shanghai compte parmi les trois grandes places financières de Chine avec Hong Kong et Shenzhen. Cette Bourse s’est fortement développée au fil du temps jusqu’à devenir la quatrième plus importante du monde en termes de capitalisation. Elle a été créée en 1990.

Les actions qui sont cotées sur cette Bourse sont des actions A dont le prix est fixé en yuan et des actions B dont le prix est fixé en dollars américains. Les actions A ne peuvent être échangées qu’au niveau national en dehors des investisseurs remplissant certaines conditions.

L’indice boursier de référence en ce qui concerne la Bourse de Shanghai est le SSE Composite. On y trouve certaines sociétés très importantes comme Industrial and Commercial Bank of China, Agricultural Bank of China ou PetroChina.

 

La Bourse de Hong Kong ou Hong Kong Stock Exchange :

Une autre place financière asiatique arrive en cinquième position de ce classement. Il s’agit de la Bourse de Hong Kong qui a été créée en 1891 par l’Association of Stockbrokers in Hong Kong. Depuis 2017, cette bourse est entièrement électronique.

Les titres cotés sur cette bourse sont tous cotés en dollars de Hong Kong ou HKD étant donné que les entreprises qui y sont cotées sont majoritairement basées à Hong Kong. On y trouve au total 1 955 sociétés. Cependant, une majeure partie de la capitalisation de cette place financière provient de ses 20 actions les plus importantes et parmi lesquelles on trouve les entreprises AIA, Tencent Holding ou encore HSBC Holdings.

 

Le London Stock Exchange ou Bourse de Londres :

Créée en 1801, la Bourse de Londres ou London Stock Exchange est actuellement la sixième plus grande Bourse du monde.  Son origine remonte même en réalité à 1698 en tant que publication papier bihebdomadaire des cours du marché, ce qui en fait la place boursière la plus ancienne au monde.

Autrefois première Bourse mondiale, elle a été dépassée après la Première Guerre Mondiale par le NYSE. Il s’agit toutefois de la première Bourse européenne. Il s’agit également d’une bourse internationale qui compte plus de 3 000 sociétés réparties dans 70 pays.

L’indice boursier de référence de cette Bourse est le FTSE 100 connu sous le nom de Footsie et sur lequel on retrouve de grandes valeurs dont l’action BP, l’action Barclays ou encore l’action GlaxoSmithKline.

 

Le marché Euronext :

En septième place, on retrouve le marché Euronext qui est une bourse paneuropéenne basée aux Pays-Bas et qui regroupe également le Portugal, la Belgique, la France et l’Irlande. Sa cotation se fait en euros.

En 2007, Euronext a fusionné avec le groupe NYSE ce qui a permis de former le NYSE Euronext. Euronext est ensuite redevenue indépendante en 2014 suite à son entrée en Bourse.

Cette Bourse réunit plusieurs pays et compte plus de 1 300 sociétés ainsi que 30 indices boursiers.

Mais son indice majeur est actuellement l’Euronext 100 regroupant les valeurs les plus importantes et les plus liquides du marché dont AXA, Christian Dior ou Renault.

 

La Bourse de Shenzhen ou Shenzhen Stock Exchange :

Cette troisième place financière chinoise se classe huitième au classement mondial. Elle a été créée en 1987 mais n’est opérationnelle que depuis 1990. Cette bourse est autoréglementée mais supervisée par la China Securities Regulatory Commission.

Les actions y sont cotées en yuan.

 

La Bourse de Toronto ou Toronto Stock Exchange :

Créée en 1852, la Bourse de Toronto est la plus importante place financière du Canada et compte plus de 1 500 sociétés cotées. Elle a fusionné en 2009 avec la Bourse de Montréal. Il s’agit actuellement de la troisième plus grande bourse d’Amérique du Nord en termes de capitalisation.

On y trouve des titres comme Suncor Energy Inc ou Banque Royale du Canada et son indice boursier de référence est le S&P/TSX. Les titres intégrant cet indice représentent plus de 70% de sa capitalisation et permet de suivre les 100 principales sociétés de cette Bourse.

 

La Bourse de Francfort ou Deutsche Boerse :

La dixième et dernière bourse de ce classement des plus grandes bourses mondiales est la Deutsche Boerse qui a été créée en 1585 et qui est la première bourse allemande après la deuxième Guerre Mondiale.

En 1993, cette place financière a été reprise par la société Deutsche Börse AG qui était en discussion pour reprendre aussi la Bourse de Londres mais ces négociations ont finalement échoué en 2005.

La grande majorité des sociétés cotées à la Bourse de Francfort est basée en Allemagne mais aussi dans quelques autres pays dont la devise nationale est l’euro. L’indice boursier principale de la Bourse de Francfort est actuellement l’indice DAX 30 qui réunit les trente premières sociétés de cette bourse en termes de capitalisation dont les titres des sociétés Adidas, BMW ou E.ON.

Bien entendu, il s’agit d’un classement actuel des bourses mondiales et celui-ci est susceptible d’évoluer en fonction de l’évolution des capitalisations de ces Bourses. Nous vous conseillons donc de vérifier ces capitalisations avec intérêt.

Questions fréquemment posées

Comment le cours des bourses évolue-t-il ?

Le cours des actions cotées sur les grandes places boursières mondiales évolue de manière continue selon les forces du marché, c’est-à-dire entre l’offre et la demande. En effet, le cours d’un actif boursier augmente lorsque la demande est plus forte que l’offre alors qu’il baissera si la demande est inférieure à l’offre. Ce fonctionnement est le même quelle que soit la place boursière ou financière mondiale concernée et son analyse s’adresse aux investisseurs avertis et aguerris qui maîtrisent certains éléments et facteurs.

Comment comprendre les marchés boursiers ?

La compréhension des marchés boursiers demande certaines connaissances poussées et une capacité à analyser les facteurs qui influencent le marché.  En effet, la Bourse est un marché où sont négociés des instruments financiers comme les actions mais aussi les fonds, les devises, les obligations et bien d’autres. Différents acteurs interviennent sur ces marchés et déterminent le niveau d’offre et de demande. D’autres organismes sont des organismes de régulation des marchés.

Peut-on acheter des valeurs de toutes les bourses mondiales ?

Si vous souhaitez vous constituer un portefeuille d’actions en bourse internationales, vous devrez vous orienter vers des fonds spécifiques dans le cas d’un placement classique à l’aide d’un PEA ou d’un compte titres. Mais certains produits dérivés permettent également de spéculer sur le cours des actions cotées sur les grands indices boursiers des grandes bourses du monde sans avoir à les acheter réellement.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro