Trader sur le cours de l'EUR/GBP et analyse

Parmi les éléments qui influencent le plus l’attrait des investisseurs pour certaines devises comparativement à d’autres et donc l’évolution à la hausse ou à la baisse des cross de devises, il y a bien entendu les taux d’intérêt fixés par les grandes banques centrales.  

Trader l’EUR/GBP dès maintenant !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Nos conseils pour trader le EUR/GBP

Trader l’EUR/GBP dès maintenant !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Les particularités de l'EUR/GBP

Le cross EUR/GPB, est la 8ème paire de devises la plus traitée sur le Forex et est cotée avec 4 décimales en fonction de l'offre et de la demande.

Une autre particularité de cette paire de devises est qu'elle peut être cotée dans les deux sens. Vous pouvez donc rencontrer chez certains brokers la parité GBP/EUR.

La parité EUR/GBP étant très peu volatile, elle est reconnue comme étant un cross de tendance. Cela signifie que l'on peut fréquemment observer sur ce cross des tendances haussière ou baissière très longues avec peu de fluctuations intermédiaires. Il est donc conseillé de trader cette valeur dans le cadre d'un trading traditionnel CFD ou techniques de Day Trading qui sont de ce fait moins rentables du fait de la volatilité très faible.

Historiquement, le cross EUR/GPB a toujours évolué dans un canal de fluctuation compris entre 0.5673 et 0.9800.

Si on connait déjà la banque centrale rattachée à l'Euro, la BCE, il faut savoir que celle rattachée à la Livre Sterling est la Banque d'Angleterre et que son abréviation est BoE. Il est donc important de suivre l'actualité et toutes les communications de ces deux organismes financiers pour apprécier les tendances en cours et à venir sur l'EUR/GBP.

 

Quels organismes fixent les taux de l’EUR/GBP ?

Les grandes banques centrales sont donc les organismes en charge de la fixation des taux d’intérêt des devises. Pour l’euro, c’est bien entendu la Banque Centrale Européenne, qui détermine et fait évoluer ce taux. En ce qui concerna la Livre Sterling, son taux d’intérêt est fixé par la Banque d’Angleterre, banque centrale de la Grande-Bretagne.

Ces taux et leurs évolutions sont publiés chaque semaine sur le calendrier économique.

 

Pourquoi les taux influencent le cours de l’EUR/GBP :

Les taux d’intérêt des devises sont sans doute les éléments les plus influents sur le marché Forex, car ils déterminent à eux seuls l’attrait qu’une devise peut avoir sans tenir compte des éléments extérieurs ou de l’évolution des cours des cross dont elle fait partie. En effet, plus le taux d’intérêt d’une devise est élevé, plus elle rapporte lors de sa revente contre une autre devise.

Il est donc essentiel de comparer les taux d’intérêt de l’euro et de la livre sterling au moment où vous prenez position et au moment où vous clôturez celle-ci.

 

L'importance des supports et résistances dans l'analyse de l'EUR/GBP

Le cross EUR/GBP étant très peu volatile, les traders qui spéculent sur cette valeur tiennent beaucoup compte des phénomènes de support et de résistance observés sur les graphiques en temps réels.

L'analyse technique tient donc une place fondamentale dans la déduction de prochaines tendances et il faut se tenir prêt à agir au bon moment en fonction de ces différents seuils psychologiques.

Bien entendu, l'idéal est de coupler les informations en provenance de l'analyse fondamentale et celle en provenance de l'analyse technique pour avoir une vision concrète du marché.

 

Comment trader l’euro (EUR) :

Intéressons-nous maintenant plus en détails à chacune de ces deux devises en découvrant comment les analyser et les trader. En ce qui concerne l’Euro, il s’agit, comme vu plus haut, de la monnaie officielle de la Zone Euro qui fait partie de l’Union Européenne. Il s’agit également de la deuxième devise la plus tradée dans le monde après le dollar américain avec près de 33.4% des échanges. On expliquer cet intérêt des traders pour l’euro par l’importance de cette devise dans les échanges commerciaux internationaux.

Le cours de l’euro est par ailleurs étroitement corrélé aux cycles économiques mondiaux. Aussi, lorsque la croissance mondiale est présente, l’aversion au risque est faible ce qui profite à l’euro et, à l’inverse, lorsqu’une crise économique mondiale est en cours, l’aversion au risque est importante et l’euro a tendance à perdre de la valeur. On peut donc dire que l’euro est une valeur à risque et non une valeur refuge.

Par le passé, plusieurs crises et évènements ont fortement influencé le cours de l’euro comme la sortie de la crise de subprimes en 2009 qui a entrainé une corrélation positive entre l’euro et la Livre sterling et ce, jusqu’en 2013 puis, une nouvelle fois en 2015 pendant quelques mois.

Pendant la crise des subprimes, le cours de l’euro est resté relativement correct malgré une forte aversion au risque sur les marchés et ce, à cause de l’effondrement pendant cette même période du cours du dollar américain. Cependant, le plus souvent, ce sont des crises internes à la zone Euro qui pèsent sur le cours de cette devise.

Ce fut le cas notamment en 2010 avec la crise grecque. La Grèce est alors quasiment en faillite et menace la zone euro et sa stabilité. Des craintes quant à une sortie de ce pays de la zone entrainent des doutes chez les investisseurs quant à la pérennité du modèle de l’union monétaire euro. On assiste alors en toute logique à une baisse importante du cours de l’euro sur le Forex mais au final, la Grèce sera sauvée de la faillite grâce à la mise en place d’un plan de secours ce qui permettra au cours de l’euro de se stabiliser.

Durant cette période, l'Euro s'est écroulé sur les marchés financiers. Finalement, la Grèce va être sauvée grâce à un plan d'aide et l'EUR va se stabiliser.

Mais la Grèce n’est pas le seul pays qui va menacer la stabilité de l’euro au début des années 2010. En effet, d’autres pays comme l’Italie et le Portugal vont inquiéter les marchés. On assiste alors à la création du Fonds Européen de Stabilité Financière ou FESF censé venir en aide aux pays en grande difficulté. Mais en 2015 et alors qu’on la croyait sauvée, la Grèce fait encore parler d’elle avec l’arrivée au pouvoir de la gauche radicale qui remet en cause l’accord passé entre le pays et l’Union Européenne et entraine de nouvelles négociations. Ces nouvelles craintes font chuter de nouveau le cours de l’euro.

On peut aussi analyser les variations du cours de l’euro en fonction de l’économie européenne en général. Ainsi, entre 2008 et 2009, la crise financière de la Zone Euro bat son plein et le PIB s’effondre mais la devise reste relativement stable. Ce n’est qu’à partir de la fin de l’année 2009 que l’euro subit les conséquences de cette crise qui arrive pourtant à sa fin alors que la croissance reprend jusqu’en 2011. En 2011 et jusqu’en 2013, on assiste à un nouveau ralentissement de l’économie européenne mais sans réelle conséquence sur le cours de l’euro qui reste relativement stable. Enfin, en 2013 et jusqu’en 2016, la faible croissance de la zone euro va entrainer une volatilité importante de cette devise qui évolue plutôt à la hausse. On peut donc dire que les données de la croissance économique européenne n’ont pas réellement d’impact important sur cette devise.

En définitive et pour trader l’euro de manière efficace, il est avant tout nécessaire de se baser sur les crises de la zone Euro qui entrainent souvent une baisse importante des cours. Cela s’explique par le fait que l’euro est une devise jeune qui ne rassure pas encore totalement les traders sur le long terme. L’aversion au risque est en effet le facteur le plus influent en ce qui concerne les prises de position sur l’euro alors que la croissance de la zone euro n’a finalement que peu d’influence.

L’euro ressemble ainsi beaucoup à la livre sterling ou GBP en ce sens qu’il s’agit d’une monnaie très volatile et considérée comme à risque.

 

Comment trader la Livre Sterling (GBP)

Passons maintenant à la manière de trader le cours de la livre sterling ou GBP. La livre sterling en est la devise officielle du Royaume-Uni mais aussi la quatrième devise la plus tradée sur le marché des changes avec près de 12% des échanges. Cette importance donnée à la Livre Sterling tient au fait que la City est une place financière mondiale au rôle prédominant.

Tout comme l’euro, la livre sterling est particulièrement sensible à l’aversion au risque et dépend donc des cycles économiques mondiaux. Cette devise a ainsi tendance à s’apprécier lorsque l’économie est en bonne santé et à baisser en cas de crise.

Selon les périodes, le cours de la livre sterling peut montrer une corrélation positive ou au contraire négative avec les autres devises à risque comme l’euro. Ainsi, entre 2010 et 2013 on observe une corrélation positive de ces deux devises alors qu’en 2008 et 2009 la livre sterling s’est effondrée alors même que l’euro s’est maintenu. On peut donc dire que le GBP est plus sensible à l’aversion au risque que l’euro. En ce qui concerne les phases de corrélation négative entre la livre sterling et l’euro, on peut notamment citer l’année 2014 et la fin de l’année 2015 à cause d’autres facteurs que vous devez prendre en compte.

Parmi les autres facteurs à prendre en considération lorsque vous tradez la livre sterling on trouve bien entendu l’économie britannique. Or, la croissance de ce pays est très variable avec de nombreux pics et donc une forte volatilité. Ainsi, en 2009, le PIB du pays chute de près de 5% à cause de la crise financière avant de reprendre lentement entre 2010 et 2012 et d’accélérer sa croissance en 2013 avec des records en 2014. Or, si on compare ces périodes aux graphiques du GBP, on constate une hausse forte de sa valeur alors même que le cours de l’euro chutait. On peut donc facilement utiliser les périodes de crise et de croissance de l’économie britannique comme indicateur fondamental.

Depuis la fin de l’année 2015, on observe cependant une forte chute du cours du GBP à cause bien entendu de l’annonce du référendum sur le Brexit puis de la sortie effective du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

On peut donc analyser la Livre Sterling en se servant essentiellement de la perception du niveau de risque des investisseurs sur les marchés financiers puisque cette devise se montre particulièrement sensible à l’aversion au risque en général avec une hausse de son cours en cas d’aversion forte au risque et une baisse en cas d’aversion au risque faible. L’aversion au risque dépend quant à elle principalement de la croissance économique dans  le monde et est donc facile à anticiper. On suivra également avec attention l’évolution de la situation économique du Royaume-Uni qui est sensible aux cycles économiques et a également un fort impact sur cette devise. Le GBP est considérée comme un actif de croissance et est donc très influencé par ces données fondamentales.

En définitive, une croissance de l’économie britannique en période de crise sera le meilleur signe de baisse de l’EUR/GBP alors qu’une crise touchant toute l’Union Européenne et la Grande-Bretagne sera plutôt favorable à ce cross de devises avec un maintien de l’euro et une baisse de la livre sterling.

Où et comment investir sur l’EUR/GBP ?

Si vous envisagez d’investir de l’argent sur le marché des changes en spéculant par exemple sur le cours de l’EUR/GBP ou sur d’autres paires de devises, vous devez simplement ouvrir un compte de trading en ligne en rejoignant une plateforme sécurisée et de grande qualité que nous vous recommandons ici.

Trader l’EUR/GBP dès maintenant !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent
Note: 4.55 22 votes