La stratégie du Swing Trading

Le Swing Trading est souvent associé au trading à moyen terme car il consiste à prendre des positions courtes sur les tendances avec un horizon de quelques jours à quelques semaines. Comme nous allons le voir dans cet article, le Swing Trading se base avant tout sur l’analyse technique des mouvements historiques du cours d’un actif et de sa tendance à répéter ces mouvements. Il s’agit par ailleurs d’une des méthodes d’investissement les plus anciennes du marché. Dans cet article, nous vous proposons d’en apprendre davantage à propos de cette stratégie.  

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
La stratégie du Swing Trading

Qu’est-ce que le Swing Trading et comment fonctionne-t-il ?

Le Swing Trading est une méthode d’investissement qui consiste à chercher à échanger un swing qui correspond à la tendance générale d’un marché dans le but de tenter d’améliorer sa performance. Autrefois réservée au marché des changes, le Swing Trading est aujourd’hui utilisé sur de nombreux marchés et présente la particularité de n’utiliser que l’analyse technique dans le but de chercher à déterminer le prochain mouvement de cours.

Le Swing Trading cherche donc avant tout à générer de petits profits de manière régulière. Il ne nécessite pas pour autant, comme le day trading, une surveillance constante des graphiques. Ici, le Swing Trader va en effet généralement réaliser une analyse du marché, prendre une position et surveiller celle-ci ou placer des ordres stop dans le but de la clôturer au bon moment.

Comme nous allons le voir plus bas en détail, le Swing Trading utilise divers indicateurs techniques comme les droites de Fibonacci, le MACD, les canaux ou encore les supports et résistances.

 

Quels sont les atouts et les défauts du Swing Trading ?

Bien entendu et lorsqu’il est bien maîtrisé et utilisé par un trader expérimenté, le Swing Trading est une méthode d’investissement qui peut avoir certains avantages. Mais il reste extrêmement risqué malgré tout et vous devez donc prendre aussi en compte les risques que représente une telle stratégie. Résumons ensemble les avantages et les défauts de cette méthode.

Parmi les avantages du Swing Trading, on trouve notamment les éléments suivants :

  • Des limites claires et définies à l’avance : Avec la stratégie de Swing Trading, le trader définit précisément le moment de sa prise de position ainsi que le stop-loss et take profit à placer dans le but de couper ses pertes si nécessaire et de prendre des profits faibles.
  • Un trading sur la tendance : Contrairement à d’autres stratégies qui consistent à anticiper des retournements de tendance, le Swing Trading cherche à prendre position uniquement dans le sens du marché. Il exploite ainsi les flux et les mouvements naturels du marché.
  • La possibilité de couper les pertes : En plaçant des stop loss avec peu d’écart avec le cours d’ouverture de la position, le Swing Trader cherche généralement à limiter ses pertes éventuelles. On estime qu’une stratégie de Swing Trading montre généralement un ratio profit / pertes de 3 : 1.  Bien entendu, cela implique que de nombreuses positions soient fermées perdantes et il est donc nécessaire de tenir compte ici de ce risque.
  • La multiplication des positions : Enfin, le dernier atout du Swing Trading aux yeux de ceux qui l’utilisent concerne la possibilité d’avoir de nombreuses positions ouvertes en même temps en utilisant toutes les opportunités du marché à court et à moyen terme. Bien que moins nerveuse que le day trading, la stratégie de Swing Trading tend à ne conserver ses positions que peu de temps en cherchant toujours à coller au mouvement cyclique du marché et à trader dans le sens de la tendance.

Bien entendu et comme évoqué précédemment, le Swing Trading a aussi ses limites que vous devez connaitre. Voici ses principaux défauts et les risques qui y sont liés :

  • Tout d’abord, le Swing Trading exige une parfaite maîtrise de l’analyse technique, ce qui n’est pas donné à tous les investisseurs, et demande une certaine expérience. Les pertes de capital y sont par ailleurs fréquentes et peuvent aussi être élevées ce qui pénalisera certains investisseurs n’ayant pas prévu ce paramètre dans leur stratégie.
  • Le côté imprévisible du marché est aussi un inconvénient pour cette stratégie qui repose en grande partie sur des probabilités. Or, comme vous le savez sans doute déjà, le marché ne se comporte pas toujours en adéquation avec les données issues de l’analyse technique et reste totalement imprévisible. Il est donc fréquent qu’un actif prenne la tendance opposée à celle prévue et entraine ainsi des pertes importantes et non-anticipées.
  • Enfin et étant donné que le Swing Trader peut conserver des positions ouvertes pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines, il peut être confronté à des gaps d’ouverture. Il arrive en effet que le marché ouvre une séance avec des écarts de prix très importants qui peuvent, si cet écart va à l’encontre de la position prise, entrainer une perte subite et forte de capital et entrainer la clôture d’une position sous le stop-loss prévu.

 

Les indicateurs techniques utilisés en Swing Trading :

Comme nous l’avons mentionné brièvement plus haut, le Swing Trading se base avant tout sur l’analyse technique et l’étude de différents indicateurs graphiques. Nous allons donc maintenant vous présenter les indicateurs les plus fréquemment utilisés par les investisseurs utilisant cette méthode.

  • L’indicateur MACD : Il s’agit de l’indicateur technique le plus utilisé par les Swing Trader. Rappelons ici que le MACD montre deux lignes dont une ligne de signal et une ligne représentant la moyenne mobile. L’analyse technique veut que le croisement de ces deux lignes soit le signe d’un potentiel d’échange. Un croisement vers le haut est considéré comme un signal haussier et un croisement vers le bas, comme un signal baissier. Le MACD est également utilisé dans le but de déterminer la volatilité d’un marché.
  • Les droites de Fibonacci : Cet autre indicateur est souvent utilisé par les investisseurs dans le but d’identifier les niveaux de support et de résistance technique d’un actif. En effet et avec le temps, il a été constaté que les marchés ont tendance à se replier à des niveaux déterminés avant de poursuivre et ce, quelle que soit leur tendance à long terme. Ces niveaux sont ainsi représentés par un pourcentage du mouvement global du marché à 61.8%, 23.6%, 38.2% et 50%. Les Swing Traders utilisent généralement ces niveaux dans le but de déterminer un point d’entrée, le niveau des stop loss ou des take profit.
  • Les niveaux de support et de résistance : Ici, un autre indicateur technique et graphique le plus fréquemment utilisé dans le cadre du Swing Trading est celui des supports et résistances. Ici, le niveau de support se réfère à un niveau de prix auquel la pression d’achat a été dépassée par la pression de vente et peut être interprété comme un signe de changement de sens de la tendance. Un niveau de résistance indique quant à lui un niveau de prix qui a déjà montré une pression de vente dépassée par la pression d’achat et qui est susceptible d’entrainer une tendance baissière. Là encore, les niveaux de support et de résistance sont souvent utilisés par les Swing Traders pour déterminer au mieux leurs points d’entrée sur le marché, le niveau où placer leur stop loss et leur take profit. Mais la supposition de rebond du cours sur ces niveaux n’est pas une certitude et il arrive en effet que le cours d’un actif franchisse sans problème ces supports et résistance et que la tendance ne s’inverse pas mais se poursuive au-delà.  Encore une fois, cet indicateur est donc à utiliser avec la plus grande prudence.
  • Les canaux : Le trading en canal est une des stratégies de Swing Trading les plus utilisées sur les marchés. Elle consiste à spéculer uniquement dans le sens de la tendance en traçant au préalable un canal sur une tendance haussière ou baissière. Le plus souvent, un swing trader choisira de prendre position lorsque le cours de l’actif touche le bas du canal et de placer ses stop loss ou take profit sur l’autre bord. Bien entendu et étant donné que le marché reste imprévisible, il arrive fréquemment que le cours ne rebondisse pas sur ces niveaux ou que l’inversion de tendance se fasse avant leur atteinte. Cela explique que la stratégie des canaux présente elle aussi des risques dont vous devez avoir conscience.

Comme nous venons de le voir, l’analyse technique est donc au cœur de toute stratégie de Swing Trading. Mais si l’analyse fondamentale n’est pas vraiment utilisée par les investisseurs qui utilisent cette méthode, elle ne doit pas être négligée pour autant. Il arrive en effet qu’un évènement qui touche de près ou de loin un actif comme une actualité ou une publication stratégique importante provoque une accélération ou une inversion de tendance remettant en question l’analyse technique.

 

Quelle est la différence entre le Swing Trading et le Day Trading ?

Une des questions que se posent fréquemment les investisseurs qui s’intéressent aux stratégies de trading concerne la différence entre le Swing Trading et le Day Trading.

En réalité et si ces deux stratégies peuvent paraitre similaires ou très proches, la principale différence entre elles concerne les délais analysés et le temps pendant lequel une position est conservée ouverte. Cela parait logique puisque le day trading consiste à fermer toutes ses positions avant la fin de la séance alors que le Swing Trading peut les conserver ouvertes plusieurs jours voire plusieurs semaines. De la même manière, les unités de temps utilisées ici seront différentes car elles dépendent justement de l’horizon d’investissement soit ici à court terme pour le Day Trading et à moyen terme pour le Swing Trading.

Il existe également d’autres différences notables entre la stratégie de Day Trading et celle de Swing Trading. Par exemple, on sait que les positions prises par le biais d’une stratégie de Day Trading sont souvent plus grandes que celles du Swing Trading.

On retiendra également que le trader qui réalise un Day Trading utilisera à la fois l’analyse technique et l’analyse fondamentale alors que celui qui réalise un Swing Trading se concentrera essentiellement sur les données de l’analyse technique.

Enfin, le profil de trader auquel s’adressent ces deux méthodes est également un point de différence majeur. En effet, le Day Trading nécessite de passer davantage de temps devant son écran et devant les graphiques dans le but de surveiller ses positions et l’évolution des cours. Il demande donc une grande réactivité mais aussi une grande résistance au stress. Le Swing Trading demande moins de temps et d’attention mais une plus grande maîtrise des outils de trading comme les ordres différés.

Quelle que soit la méthode que vous choisirez d’utiliser pour vos investissements, vous devez garder en tête que le trading est une activité qui présente des risques importants pour votre capital.

Questions fréquemment posées

Comment se pratique le Swing Trading ?

Le Swing Trading est une méthode d’investissement à moyen terme qui peut être utilisée sur différents marchés comme le marché des changes, celui des actions ou encore celui des matières premières. Son principe est de prendre des positions de durée moyenne entre quelques jours et quelques semaines en cherchant à trader sur la tendance.

Quel graphique utiliser pour le Swing Trading ?

Comme nous venons de le voir, le Swing Trading se base essentiellement sur l’analyse technique. Or, le choix du graphique est ici primordial car vous devez pouvoir personnaliser les unités de temps et visualiser les principaux indicateurs utilisés par les Swing Traders comme les droites de Fibonacci, le MACD, les canaux et les niveaux de support et de résistance.

A qui s’adresse le Swing Trading ?

Au regard de ses caractéristiques et de ses spécificités, le Swing Trading s’adresse plus particulièrement aux investisseurs ayant une bonne expérience des marchés et du trading en général mais aussi et surtout à ceux qui maîtrisent parfaitement l’analyse technique car c’est sur ce type d’analyse que se base une grande partie de cette stratégie.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro