Analyse du cours du cacao

Parmi les matières premières sur lesquelles il est possible d’investir en Bourse, on trouve bien entendu les matières premières alimentaires de base comme le cacao. Mais encore faut-il bien connaitre cet actif, son marché et surtout comment l’analyser. C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici avec quelques explications sur le cacao et les éléments qui l’influencent.  

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Analyse du cours du cacao

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Tout d’abord, on suivra de près les évènements météorologiques qui peuvent impacter la production de cacao. Lorsque les conditions sont mauvaises dans les principaux pays producteurs, cela peut en effet réduire la récolte de manière significative.

Analyse N°2

De la même manière, on suivra de près les tensions géopolitiques en Afrique de l’Ouest qui est une région instable avec des conflits réguliers et qui peuvent aussi avoir un impact direct ou indirect sur la production du Ghana et de la Côte d’Ivoire.

Analyse N°3

En ce qui concerne la demande, on suivra aussi son évolution dans les pays industrialisés d’Europe, les Etats-Unis ou le Japon qui sont les plus grands importateurs de cacao au monde. Certains indicateurs économiques comme le pouvoir d’achat des ménages sont notamment influents.

Analyse N°4

Enfin, on gardera aussi un œil sur le marché des changes et sur la valeur du dollar américain. Rappelons en effet que le cacao est coté en dollars et que l’évolution de cette devise face aux autres devises va ainsi avoir un impact sur les achats et ventes de cacao de la part des investisseurs ou des clients industriels disposant d’une autre devise de paiement.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation générale du cacao et de ses utilisations :

Le cacao est une denrée alimentaire mais aussi une matière première échangée en Bourse. Il s’agit en effet d’une matière première agricole qui compte parmi les denrées alimentaires les plus échangées à travers le monde.

Les fèves de cacao sont issues des cacaoyers et sont utilisées dans l’industrie mondiale du secteur agro-alimentaire pour divers usages. Elles sont en effet utilisées pour la production du chocolat puisque le cacao permet de fabriquer celui-ci par le broyage des fèves. Mais d’autres produits dérivés sont également fabriqués à partir du cacao. C’est le cas de certaines liqueurs, de pâtes, de beurre ou encore de tourteaux et de poudre.

Actuellement, le cacao se positionne à la troisième place des matières premières les plus échangées à travers le monde.

Plus précisément, le cacao correspond ici à la poudre obtenue à la suite du broyage des fèves de cacao qui sont les fruits du cacaoyer. Pour mieux comprendre ce marché, on peut diviser l’industrie du cacao en plusieurs pôles dont voici le détail :

  • La partie en amont concerne l’exploitation de plantations de cacaoyers ainsi que la récolte des fèves de cacao et leur séchage. Ce sont quasiment uniquement les pays en développement qui sont en charge de cette industrie primaire.
  • Vient ensuite la partie avale primaire qui correspond à la transformation des fèves brutes en masse de cacao qui est un produit semi-fini utilisé par toute l’industrie chocolatière. Cette transformation passe par le nettoyage, le séchage, la torréfaction, le décorticage et le broyage des fèves. Elle se fait parfois directement sur le site de production mais le plus souvent, ce sont les multinationales occidentales qui s’en chargent.
  • Enfin, la partie avale secondaire concerne cette fois la production de chocolat et d’autres produits dérivés qui sont ensuite distribués au consommateur final. Bien entendu, ces activités secondaires et tertiaires sont le plus souvent réalisées dans les pays développée et consommateurs.

Bien entendu, il est nécessaire de tenir compte, entre ces étapes, des industries du transport et notamment le transport maritime qui est prédominant dans le commerce du cacao.

 

Le marché du cacao en détails :

Comme vous l’aurez compris, le marché du cacao est un marché international qui fonctionne de la même manière que les autres matières premières cotées sur les marchés.

En ce qui concerne la production, elle se fait principalement en Afrique et plus précisément en Côte d’Ivoire et au Ghana qui produisent à eux seuls plus de 60% du cacao mondial soit plus de 4 milliard de tonnes par an. On trouve aussi parmi les producteurs de cacao d’autres pays d’Afrique mais aussi quelques pays d’Amérique du Sud et l’Indonésie. On sait également que plus de 80% de la production mondiale provient de plantations familiales dont la surface est inférieure à 10 hectares.

En ce qui concerne la partie avale de cette industrie, la transformation et la consommation de cacao se passent davantage en Europe et sur le continent américain. Une grande partie du marché mondial du cacao en tant que produit fini est d’ailleurs contrôlée par quelques multinationales occidentales.

Retenons également que ce marché globalisé est fortement influencé par les marchés financiers étant donné que les prix des échanges physiques et des contrats à terme sur le cacao sont fixés sur les marchés de Londres et de New-York.

 

Comment le cacao est-il coté en Bourse et comment se passent les échanges ?

Le trading du cacao, comme celui des autres matières premières alimentaires, se fait de gré à gré mais aussi sur certains marchés réglementés.

Il s’agit notamment du marché NYMEX ou New York Mercantile Exchange qui appartient depuis 2008 au Chicago Mercantile Exchange et du LIFFE ou London International Financial Futures and Options Exchange.

C’est ainsi sous la forme de contrats que le cacao est échangé sur les marchés. Sur le NYMEX, la taille d’un contrat est ici de 10 tonnes. Quant à sa cotation, elle représente le prix pour une tonne de cacao et est réalisée en dollars américains avec une fluctuation minimum d’1$.

Le trading du cacao peut quant à lui se faire par le biais de contrats à terme, de futures et d’options ou par le biais de produits dérivés comme les CFD.

Bien entendu, ce sont l’offre et la demande en cacao qui détermine ici le prix de cette matière première. Ce sont ces phénomènes qui vont ainsi déterminer les grands mouvements de la tendance à long terme de cet actif. Une demande forte et une offre basse entrainent ainsi une hausse du prix du cacao et inversement, une demande faible et une forte production entrainent une baisse du prix de cette denrée.

Questions fréquemment posées

Qui sont les principaux producteurs de cacao dans le monde ?

Actuellement, les principaux producteurs de cacao sont la Côte d’Ivoire et le Ghana avec plus de 63.1% de la production mondiale de fèves de cacao. Viennent ensuite d’autres pays comme l’Indonésie, l’Equateur, le Cameroun, le Nigéria ou encore le Brésil qui génèrent cependant un volume de production moins important.

Comment investir sur le cours du cacao ?

S’il est possible d’investir de manière directe sur le cacao en achetant une plantation, il est plus courant de spéculer sur cette matière première par le biais de produits de placement comme des trackers, options ou futures qui reproduisent la performance de cette matière première en Bourse et qui en nécessitent pas de stockage.

Quelles sont les autres matières premières agricoles en Bourse ?

Le caco n’est bien entendu pas la seule matière première agricole et alimentaire sur laquelle il est possible de spéculer en Bourse. On trouve ainsi aussi d’autres matières premières comme le sucre, les principales céréales, le café, le thé et bien d’autres aliments de base encore comme le lait ou la viande.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro