BLÉ

Comment analyser le cours du blé ?

--- Annonce ---
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

L’or et le pétrole ne sont pas les seules matières premières sur lesquelles vous pouvez investir en ligne et certains matières premières agricoles attirent elles-aussi de nombreux investisseurs. C’est le cas notamment du blé dont nous allons vous parler ici avec quelques informations utiles à propos de sa cotation, sa production et son utilisation, de manière à vous aider à en réaliser des analyses pertinentes et à anticiper au mieux ses futures variations.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Tout d’abord, on suivra bien entendu les conditions météorologiques et climatiques en lien avec les pays producteurs. En effet, les aléas du climat vont avoir une influence forte sur le niveau de production. De mauvaises conditions météo peuvent en effet ralentit fortement l’offre de blé et inversement.

Analyse N°2

On suivra aussi de près le niveau des stocks. En effet la hausse ou la baisse des stocks de blé est avant tout due à l’évolution de la demande et de l’offre. Lorsque la production de blé est importante ou que la demande baisse, les stocks augmentent et inversement lorsque la production est faible ou que la demande est forte.

Analyse N°3

Autre donnée intéressante à suivre, la démographie mondiale va avoir une influence directe sur la demande en blé. En effet, rappelons que les principales utilisations de cette céréale concernent l’alimentation humaine et animale. Or, une augmentation de la population mondiale va automatiquement entrainer une hausse de la demande. Cependant, ce facteur d’évolution est à analyser sur le long terme car l’impact d’une évolution démographique n’est pas immédiat.

Analyse N°4

On devra également suivre avec intérêt le secteur agro-alimentaire et son évolution. En effet et lorsque les ventes de ce secteur d’activité sont importantes, cela implique une demande également forte pour le blé alors que des ventes faibles auront tendance à indiquer une demande faible.

Analyse N°5

Enfin, il faudra également se concentrer sur les pays en développement qui ont tendance à accélérer la demande mondiale en blé du fait de la forte migration de leurs populations des villes vers la campagne et de l’augmentation des revenus et du niveau de vie qui vont également augmenter la consommation et donc la demande.

Analyse N°6

Bien entendu, une analyse technique du cours du blé à partir des graphiques boursiers sera également indispensable.

--- Annonce ---
Trader du blé !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro

Présentation du Blé

Tout d’abord, prenons quelques instants pour nous assurer que vous disposez des connaissances nécessaires à propos du marché du blé pour en comprendre les enjeux majeurs et les possibilités de croissance.

Le blé est actuellement la deuxième céréale la plus consommée à travers le monde, le riz étant encore aujourd’hui la première. Et le marché du blé est particulièrement important car ses utilisations sont multiples. En effet, si le blé est majoritairement utilisé pour la consommation humaine avec près de 600 à 700 millions de tonnes consommées par an, il est aussi utilisé à d’autre fins.

En effet, la consommation humaine représente 58% de la demande et correspond aux secteurs agroalimentaires avec une utilisation principale dans la fabrication de pain et de pâtes. Vient ensuite la consommation animale avec 34% de la demande où il est utilisé pour la nourriture du bétail, principalement dans les pays en développement. Enfin, le blé est aussi utilisé pour 8% par l’industrie et notamment dans la fabrication de cosmétiques ou dans le secteur de la diététique.

En ce qui concerne la production de blé à travers le monde, on retiendra que c’est l’Union Européenne qui est le plus grand producteur au monde et notamment la France qui se place en quatrième position. Vient ensuite la Chine qui produit 19% du blé mondial, l’Inde, les Etats-Unis, la Russie et le Canada.

Comme nous allons le voir plus bas, le blé est échangé sur le marché de gré à gré et entre des co-contractants. Mais il s’échange aussi sur certains marchés réglementés. Les plus grands volumes d’échange de blés sont réalisés sur le CBOT ou Chicago Board of Trade qui a été absorbé par le CME ou Chicago Mercantile Exchange en 2008.

Comment analyser le cours du blé ?
--- Annonce ---
Trader du blé !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Trader les CFD avec eToro

Les informations à connaitre à propos du trading du blé en Bourse :

Comme indiqué plus haut, le trading du blé est un trading de gré à gré et sur les marchés à terme CBOT et CME.

On trouve aussi des échanges de contrats à terme ou futures voire d’options très actifs, par contrats de 5 000 boisseaux (un boisseau correspond ici à 27.2 kg) sur le CBOT mais aussi sur le Kansas City Board of Trade ou KCBT, sur le Minneapolis Grain Exchange ou MGE et sur le Winnipeg Commodity Exchange ou WCE ay Canada ou sur le LIFFE ou London International Financial Futures and Options Exchange qui appartient à la plateforme américano-européenne NYSE-Euronext ainsi que la Bourse de Buenos Aires.

Sur le plan international, le blé de référence est appelé « soft red winter » et est coté sur le marché CBOT. Mais il est important de comprendre que cette cotation représente davantage aujourd’hui la réalité du prix domestique en vigueur sur le marché américain ainsi qu’un indicateur de tendance. Comme nous l’avons vu plus haut, il existe plusieurs facteurs susceptibles d’influencer le cours du blé par une influence sur l’offre et la demande avec notamment une forte dépendance climatique comme le niveau des stocks ou encore les politiques commerciales des Etats avec les aides à l’exportation et à l’importation.

 

Evolution historique du cours du blé :

Du point de vue historique, le cours du blé a connu de nombreuses fluctuations successives. Ainsi, on a pu observer une hausse continue du prix du blé entre 2002 et 2008 et notamment une flambée très importante entre 2007 et 2008 avec un prix du boisseau qui a grimpé de 190% sur cette période avec l’atteinte d’un record à 13.18$.

Cette hausse s’est expliquée par plusieurs facteurs dont une hausse continue de la demande mondiale parallèlement à une baisse des stocks et des conditions climatiques défavorables à la production dont plusieurs années de sécheresse.

Depuis cette hausse, le cours du blé a connu une forte correction à la baisse et ce, dès 2008 avec un cours à 4.72$ le boisseau. Une légère reprise s’est ensuite dessinée en 2009 autour de 5$ du boisseau.

En 2012, le cours atteindra un nouveau pic à 9.06$ avant de redescendre progressivement vers un plus bas à 3.67$ en 2016.

Depuis, on observe une reprise haussière qui a permis au cours du blé d’atteindre les 6.76$ en début d’année 2021.

Questions fréquemment posées

Par qui et comment est fixé le prix du blé ?

Depuis le 15 août 1936 et alors qu’a été adoptée la loi qui a permis de créer l’ONIB ou Office national interprofessionnel du blé dont la mission est de fixer le prix du blé qui s’imposent aux meuniers, c’est cet organisme qui dispose d’un monopole en France pour l’importation et l’exportation du blé et de ses dérivés. Mais le prix du blé en Bourse est déterminé par l’offre et la demande du marché et varie donc selon ces éléments et selon les échanges internationaux effectués.

Pourquoi l’offre est le principal facteur de hausse du prix du blé en Bourse ?

En analysant les graphiques historiques du blé, on peut se rendre compte que les hausses importantes du cours de cette matière première sont souvent corrélées à une évolution de l’offre et notamment aux conditions climatiques et aux arbitrages des producteurs de céréales qui l’ont influencée. L’offre semble donc avoir un impact plus important que la demande sur l’évolution du prix de cette matière première.

Où et comment investir sur le blé en Bourse ?

Pour investir sur le blé en Bourse, il n’est bien entendu pas question d’acheter physiquement cette matière première mais plutôt d’utiliser des contrats spécifiques et notamment des produits dérivés comme les CFD pour spéculer sur son cours. Ces contrats sont accessibles en ligne via les plateformes de trading de certains brokers et permettent de miser à la hausse comme à la baisse sur cette valeur.

--- Annonce ---
Trader du blé !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.