Comment trader les actions italiennes en ligne ?

Le marché italien compte de nombreuses actions qui peuvent être achetées et vendues en ligne. Pour les découvrir et apprendre à analyser leur cours, découvrez nos informations pratiques.

Trader les actions italiennes !
Votre capital est à risque
Analyse des actions italiennes avant d'acheter ou vendre

ITALIE [1]
ITALIE [2]
ITALIE [3]
ITALIE [4]
ITALIE [5]
ITALIE [6]

Acheter des actions italiennes : en bref

  • Les actions italiennes sont cotées sur le marché boursier de la Bourse de Milan
  • Les actions italiennes à la plus forte capitalisation font partie de l'indice boursier FTSE MIB
  • En France, les actions italiennes sont éligibles au PEA mais peuvent aussi être achetées avec un compte-titres
  • Il est aussi possible de trader les actions italiennes avec des produits dérivés comme les CFD.

Acheter et vendre les principales actions italiennes cotées sur la Bourse de Milan :

Si vous cherchez à suivre des valeurs boursières italiennes, vous devez connaitre leur place de cotation principale qui n’est autre que la Bourse de Milan, plus connue sous le nom de Borsa Italiana qui a été créée en 1997 grâce à la réunification des anciennes places boursières du pays comme la Bourse de Rome. Cette place financière est rattachée à l’indice de référence italien FTSE MIB. Cette place boursière a pour objectif de rendre compte de la santé économique de l’Italie qui est la sixième puissance mondiale malgré ces dernières années de crise qui ont fortement pesé sur sa dette publique.  On peut cependant estimer l’origine de cette Bourse en 1808 grâce à la création de la chambre de commerce de Milan qui deviendra publique en 1865. A cette époque, la Bourse de Milan est contrôlée par l'Etat italien et restera jusqu’en 1977 le seul marché réglementé du pays. C’est en 1977 que cette Bourse sera donc finalement privatisée et que la société Borsa Italiana S.p.A en charge de la gérer sera créée.

Il est important de souligner ici que la Borsa Italiana a récemment été rachetée par le London Stock Exchange soit en 2007 et a donc perdu son indépendance. Ce changement est dû en grande partie à la mondialisation de plus en plus importante des marchés et au regroupement des autres places boursières.

De nos jours, la Bourse de Milan conserve cependant son siège au Palais Mezzanotte à Milan. Son indice de référence, autrefois le S&P / MIB est devenu aujourd’hui depuis le rachat de cette place financière par la Bourse de Londres le FTSE MIB. Nous reviendrons plus bas sur cet indice et les actions italiennes qui le composent.

On peut cependant diviser la Bourse de Milan en différents marchés de cotation qui vous permettront de trouver plus facilement les actions italiennes qui vous intéressent en fonction de différents critères. Cette décomposition se fait en sept marchés différents avec tout d’abord le marché MTA ou Mercato telematico Azionario qui est le marché de base de cette Bourse et qui est lui-même décomposé en différents marchés. Vient ensuite le marché MIV pour Mercato Telematico degli Investment Vehicules et qui concerne les fonds d’investissements, le marché AIM spécialisé dans les PME, le marché IDEM avec les produits dérivés, le marché SEDEX avec les certificats, le marché MOT pour les obligations et le marché ETF Plus pour les ETF.

Toutes les actions que vous aurez la possibilité d'acheter et vendre en ligne par le biais des CFD sont issues du marché Mercato Telematico Azionario qui est le principal marché de cette Bourse italienne. C’est donc sur ce marché que vous trouverez les principales actions de ce pays.

 

Les principales actions italiennes font partie de l’indice boursier de référence FTSE MIB :

Si la Bourse de Milan vous permet de suivre l’ensemble des actions des grandes entreprises italiennes, cela ne vous permettra pas d’accéder directement aux principales actions italiennes. Pour ce faire, il est préférable de se tourner vers l’indice boursier de référence de ce pays, à savoir le FTSE MIB. Le sigle MIB représente ici l’appellation Milano Italiana Borsa et le FTSE est l’équivalent du Footsie anglais.

Cet indice boursier est composé des plus grandes actions en Bourse du pays en fonction de l’importance de la capitalisation totale de chacune des entreprises prises en compte.

Cet indice est également souvent corrélé avec d’autres indices boursiers internationaux comme l’indice américain Dow Jones, l’indice allemand DAX 30, l’indice français CAC 40 ou encore l’indice britannique FTSE 100 à cause de la dépendance de plus en plus forte des différents marchés boursiers mondiaux depuis quelques années. Pour en savoir plus à propos des principales actions italiennes qui font partie de cet indice boursier de référence, vous trouverez ci-dessus la liste des principales actions des sociétés qui la compose.

 

Comment acheter ou vendre des actions italiennes ?

Investir sur des actions italiennes est aujourd’hui une chose possible puisque vous avez accès à plusieurs modes d’investissement ou de placement en ligne.

Il est bien entendu tout à fait possible de mettre en place une stratégie de rendement ou de croissance en achetant ces actions au comptant. Pour cela et dans un premier temps, il vous faudra posséder un compte de placement boursier comme un PEA ou plan d’épargne en actions ou un compte-titres. Vous pourrez ensuite passer des ordres d’achat et de vente d’actions directement depuis la plateforme d’un courtier en ligne. Ce mode d’investissement peut vous permettre de percevoir un dividende contre la détention de ces actions italiennes ou de viser une éventuelle plus-value de ces titres à la revente.

La deuxième méthode que vous pouvez envisager pour investir sur des actions du marché italien est d’investir sur un instrument de placement diversifié. Il peut ici s’agir d’un ETF qui est un produit reproduisant la composition d’un indice boursier ou d’un indice sectoriel comme le FTSE MIB, ou d’un FCP ou fonds commun de placement. Ce dernier est en effet géré par un professionnel qui le compose de différentes actions italiennes ou non, afin de tenter d’en optimiser le rendement.

Pour finir, sachez que vous n’êtes pas obligé d’acheter ou de vendre des actions italiennes pour investir sur ces valeurs. Il est également possible de les trader avec les CFD. Ces contrats sur la différence sont des produits dérivés permettant de spéculer à la fois sur la hausse et sur la baisse du cours d’un actif comme une action italienne. C’est ici la différence de prix entre le prix au moment de la prise de position et le prix au moment de sa clôture qui représente le gain ou la perte.

Avant d’opter pour l’un ou l’autre de ces modes d’investissement, vous devez être capable de définir certains critères comme votre horizon d’investissement, votre profil, votre niveau d’aversion au risque ou encore votre objectif d’investissement afin de trouver la méthode qui vous correspondra le mieux.