Wall Street termine la séance du vendredi en baisse après des records

  •   Le 20/12/2020 à 10h01
  •   DEHOUI Lionel

À cause de la journée des Quatre Sorcières, les marchés ont connu une très grande volatilité à la Bourse de New York. En conséquence, Wall Street a clôturé sa séance en baisse, alors qu’il avait atteint des records la veille.

Wall Street termine la séance du vendredi en baisse après des records
Droit image : Shinya Suzuki - Flickr

Les indices phares de Wall Street en repli

Le Dow Jones Industrial Average, qui est l’indice des valeurs vedettes, a clôturé à 30.179,05 points, affichant un recul de 0,41 %. Il sera suivi par le Nasdaq qui, après avoir abandonné 0,80 % plus tôt dans la journée, terminera sa séance à 12.755,64, lâchant ainsi 0,07 %. De son côté, l’indice S&P 500 ne tirera pas non plus son épingle du jeu. Il clôture à 3.709,41 points, soit une baisse de 0,35 %.

Néanmoins, les trois indices qui ont atteint des records jeudi terminent leur semaine en beauté. Le Dow Jones encaisse moins d’un demi-point. Pour sa part, le S&P 500 prend près de 1 %. Enfin, le Nasdaq quant à lui, fait la plus belle clôture avec un gain de 3 %.

Selon les explications fournies par Karl Haeling de LBBW, cette séance était particulière à cause de deux faits majeurs. D’abord, il y a la journée des Quatre Sorcières, ensuite, vient l’entrée de Tesla au sein de l’indice S&P 500 prévu pour le lundi. Face à ces deux évènements, les investisseurs avaient donc l’obligation de se positionner dès la clôture de ce vendredi.

En effet, la journée des Quatre Sorcières désigne celle correspondant à l’expiration de plusieurs contrats sur des produits financiers. Elle est généralement marquée par une forte volatilité sur les marchés.

 

Tesla intègre le S&P 500 dès lundi

Le constructeur de voitures électriques haut de gamme va intégrer le prestigieux indice S&P 500. À l’annonce de cette nouvelle, plusieurs fonds de placement ont dû procéder à des réajustements. À ce propos, M. Healing explique que pour faire de la place à Tesla, les investisseurs se sont vus dans l’obligation de vendre d’autres actions du S&P 500.

Par conséquent, le titre Tesla a atteint un nouveau sommet ce vendredi, grimpant de 6 % à 695,00 dollars. En outre, les sommets atteints la veille, en raison de l’espoir du marché sur un plan de relance, inquiètent les investisseurs. Pour l’expert de LBBW, la plupart des indicateurs signalent que le marché risque de connaître une correction. Il ajoute que « ce n’est pas clair, mais c’est un bon débat ».

 

Du côté des valeurs

Les valeurs du jour ont plutôt brillé par leurs chutes ce vendredi. Ainsi, Intel enregistre un plongeon de 6,30 %. Cette performance du groupe est due à certaines informations relayées par des articles de presse à son sujet. Selon celles-ci, Microsoft aurait décidé d’abandonner les puces d’Intel.

Désormais, le géant du numérique entend fabriquer ses propres microprocesseurs pour sa gamme de produits Surface et ses serveurs. Par ailleurs, Moderna a aussi lâché 2,62 %, alors qu’il attend l’approbation des autorités pour son vaccin.

Quant à FedEx, il perd 5,71 % malgré ses solides résultats dopés par la pandémie, en raison des commandes en ligne. En effet, le marché a sanctionné le fait que ses coûts d’exploitation aient augmenté en même temps que son volume d’activité.