Wall Street : forte progression après l’audition de Yellen au Sénat

  •   Le 21/01/2021 à 08h18
  •   DEHOUI Lionel

La Bourse de New York a clôturé sa séance du mardi dans le vert. Désignée par Joe Biden comme secrétaire au Trésor, Janet Yellen a tenu un discours qui a été du goût des investisseurs. Elle a notamment demandé au Sénat américain de « frapper fort », afin que l’économie américaine puisse être efficacement relancée.

Wall Street : forte progression après l’audition de Yellen au Sénat
Droit image : Shinya Suzuki - Flickr

Les principaux indices de Wall Street en hausse

Parmi les indices qui ont progressé à New York, c’est le Dow Jones qui a fait l’ouverture du bal avec une évolution de 0,38 % (ou 116,26 points) à 30 930,52. Il est suivi par le S&P-500 avec une progression de 0,8 %, soit 30,66 points à 3 798,91. Quant au Nasdaq Composite, il a pris 1,5 %, soit 198,68 points à 13 197,18. Ces différentes hausses ont été provoquées par l’audition de Janet Yellen au Sénat.

En effet, l’ancienne présidente de la Réserve fédérale a indiqué qu’il était indispensable pour l’Amérique de reconstruire son économie. Ainsi, elle a précisé qu’en tant que secrétaire au Trésor, sa mission est d’accompagner tous les Américains dans la dernière phase de l’épidémie.

Pour rappel, Joe Biden, le nouveau président élu aux États-Unis, avait présenté un plan de soutien à l’économie de 1.900 milliards de dollars la semaine écoulée. Évaluée à 1.570 milliards d’euros, cette somme permettra de faire des investissements massifs pour relancer l’économie américaine. Elle devrait également permettre d’accélérer la distribution des vaccins anti-Covid.

 

L’Europe termine légèrement en baisse malgré les gains de Wall Street

En Europe, les différentes Bourses ont clôturé en légère baisse ce mardi, malgré la progression de Wall Street. Alors que Janet Yellen a fait sensation avec ses déclarations, les Bourses européennes sont restées indifférentes et ont timidement chuté.

Au moment où le CAC 40 cédait 0,33 % à 5.598,61 points à Paris, le Footsie britannique lâchait 0,11 %, pendant que le Dax allemand perdait 0,24 %. Quant à l’indice EuroStoxx 50, il a reculé de 0,2 %. Le FTSEurofirst 300 a perdu 0,12 % et le Stoxx 600 a chuté de 0,19 %.

Au même moment, plusieurs valeurs ont atteint des records à Wall Street. Bank of America a progressé de 1,44 %, après avoir annoncé que la baisse de son bénéfice a été moins marquée que prévu. General Motors a aussi atteint un plus haut record, suite à l’annonce d’un partenariat de long terme entre sa filiale Cruise et Microsoft. Goldman Sachs, quant à lui, connaît un bond de son bénéfice, mais recule néanmoins de 0,89 %.

 

Du côté des valeurs européennes

Parmi les valeurs qui étaient à la une ce mardi, figure Stellantis. Cette dernière a terminé en tête du CAC 40 pour sa deuxième journée de cotation. Ayant pris 3,11 %, le directeur général Carlos Tavares a indiqué qu’il est persuadé que le groupe pourra atteindre les 5 milliards d’euros de synergies escomptées. Il promet aussi que la société mettra tout en œuvre afin de redresser ses activités en Chine.

De son côté, Danone a évolué de 2,67 %, après la participation du fonds Bluebell Capital à son capital. Quant à Alstom, sa valeur a progressé de 6,04 % suite à la publication de son CA trimestriel.