Voltalia : Forte hausse du chiffre d’affaires au 1er trimestre

  •   Le 02/05/2021 à 19h13
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe Voltalia a enregistré un progrès de 73% de son chiffre d’affaires pour le compte du premier trimestre. Ceci revient à un bénéfice de 63,9 millions d’euros, favorisé par les bonnes conditions de vent au Brésil et la croissance du parc installé en 2020.

Voltalia : Forte hausse du chiffre d’affaires au 1er trimestre

Voltalia qualifie son trimestre d’excellent

Dans un communiqué, la société spécialisée dans les énergies renouvelables a évoqué le problème de la dégradation des taux de change. En effet, la progression annoncée par le groupe a été exprimée à taux de change courants. Or, si les chiffres avaient été exprimés à taux de change constants, la hausse aurait pu atteindre 95%.

Par ailleurs, le groupe a réalisé une croissance de 34% à 40,4 millions avec la vente d’énergie. Ce progrès a été possible grâce à l’augmentation de la production, qui a grimpé de 101% à 797 GWh. On en déduit que le parc installé en 2020 et les meilleures conditions de vent au Brésil ont ainsi eu un impact positif sur les activités du groupe.

Quant aux revenus engendrés par son activité de services, le groupe s’en est également sorti à bon compte. L’activité a ainsi progressé de 38% à 29,4 millions d’euros, notamment dans le domaine de la construction de centrales.

 

Les progrès de Voltalia par zones géographiques

Les revenus tirés de son activité de services, notamment la construction de centrales, ont quant à eux augmenté de 38%, à 29,4 millions d’euros. S’exprimant sur le sujet, le directeur général de l’entreprise, Sébastien Clerc a déclaré que Voltalia « réalise un excellent premier trimestre ».

La zone où Voltalia a effectué le plus de performance est l’Amérique latine, avec une progression de 57%. Les ventes ont également été bonnes en Europe avec 30% de hausse, dont 23% en France, uniquement. Le groupe a également augmenté sa présence dans les zones d’Afrique, enregistrant une croissance de 13% des ventes, contre 5% l’année dernière.

D’après le groupe, ces différents résultats reflètent la forte contribution des nouvelles centrales installées en Jordanie. Gérées depuis la plateforme égyptienne, ces centrales ont été à la hauteur des attentes. C’est ce même but que poursuit d’ailleurs le projet Hallen SSEB, qui sera bientôt mis en place au Royaume-Uni.

 

À propos du projet Hallen SSEB

Le projet Hallen SSEB sera consacré au Stockage d’Énergie par Batterie. De façon précise, Hallen SSEB est une centrale de stockage par batterie lithium-ion, qui inclut 16 modules de deux mégawattheures de capacité chacun. Les modules seront disposés deux à deux sur le site, afin d’optimiser l’espace utilisé.

En effet, le projet Hallen SSEB a pour but de participer à la stabilité de l’électricité en Grande-Bretagne. Il est situé dans la région d’Avonmouth, plus précisément dans la ville de Bristol.

Prévue pour 2022, la mise en service de cette centrale se fera dans les trois premiers mois de l’année. Le coût du projet est estimé à 15 millions de livres. Aussi, il opèrera sur l’ensemble des marchés du pays. L’ambition du projet Hallen SSEB est notamment de combler la forte demande de la population britannique en énergie renouvelable.