Vers un plan d’austérité de Volkswagen pour affronter la crise actuelle

  •   Le 09/06/2020 à 18h05
  •   HARMANT Adeline

Le groupe Volkswagen pourrait mettre en place un véritable plan d’austérité dans le but d’affronter les conséquences actuelles de la crise du Covid-19 et envisage quoi qu’il arrive une nouvelle politique de réduction de ses coûts afin de contrer les effets de cette pandémie sur son activité. C’est en tout cas l’annonce qui a été faite par le groupe ce week-end et sur laquelle nous vous proposons de revenir ici plus en détails.

Trader l'action Volkswagen !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Vers un plan d’austérité de Volkswagen pour affronter la crise actuelle
Droit image : Keita Kuroki - Flickr

Les déclarations de Volkswagen de ce week-end :

C’est donc ce week-end que le porte-parole du groupe Volkswagen s’est exprimé concernant la situation actuelle du constructeur et ses possibilités face à la crise actuelle. Ce dernier a ainsi déclaré : « Il y a eu des délibérations générales sur les mesures de coût supplémentaires qui pourraient être prises pour répondre à la pandémie. »

Ce dernier ajoute par ailleurs : « Il n'y a pas encore de décisions concrètes. »

Rappelons que la production globale des constructeurs automobiles en Allemagne a déjà baissé de plus de 66% au mois de mai et a perdu 44% sur les 5 premiers mois de l’année 2020. Cela représente ainsi son plus bas niveau de production depuis 1975 comme le précise la VDA qui est la fédération du secteur automobile.

En ce qui concerne le groupe Volkswagen, il a notamment été dans l’obligation de stopper la production de certaines lignes de montage qui venaient juste d’être réouvertes pendant plusieurs jours à cause d’une demande extrêmement faible en automobiles. Ce sont les modèles Golf et Tiguan qui ont été directement impactés par cet arrêt. Ce type d’évènement qui n’est pas isolé est la preuve que le secteur rencontre actuellement de grandes difficultés à redémarrer après les restrictions dues au Covid-19 et qui ont déjà provoqué une baisse historique des ventes d’automobiles en Europe en mars et en avril. Volkswagen avait ainsi déjà déclaré à la fin du mois d’avril que les clients ne s’intéressent pas à l’achat de voitures et que les dépôts dans lesquels sont stockés les véhicules produits atteignent leurs limites.

 

Les solutions dont disposent ces entreprises pour se relever de la crise :

Volkswagen a ainsi indiqué qu’il devait réduire de manière significative les dépenses. Notons que les équipementiers et constructeurs allemands de ce secteur tentent actuellement d’obtenir de la part du gouvernement de nouvelles aides financières comme des primes à l’achat.

En ce qui concerne la politique de réduction des coûts de Volkswagen, il s’agira de réduire les dépenses en recherche et développement, les investissements ainsi que les coûts fixes. Le groupe précise que toutes ses marques n’atteindront pas un résultat positif en 2020.

On remarque aussi que le cabinet Moody’s avait déjà abaissé sa prévision pour le marché automobile mondial en mai attend une baisse de 20% des ventes pour 2020 et, entre autres, une chute de 30% pour l’Europe et de 25% aux USA. Le marché chinois devrait quant à lui baisser de seulement 10% sur la même période.