Vivendi : Un tribunal d’Amsterdam suspend le projet de fusion de Mediaset

  •   Le 04/09/2020 à 12h25
  •   DEHOUI Lionel

Le tribunal d’Amsterdam a rendu une décision pas très favorable à l’endroit de Mediaset concernant son projet de fusion. La juridiction a en effet ordonné la suspension du projet de Mediaset, qui vise à fusionner ses activités espagnoles avec celles italiennes. Un projet dont Bolloré n’avait pas participé au vote, étant donné qu’il s’y était opposé.

Vivendi : Un tribunal d’Amsterdam suspend le projet de fusion de Mediaset
Droit image : Laurent Grassin - Flickr

Les raisons de la suspension du projet de Mediaset par le tribunal

Aurel BGC indique ceci : « le tribunal demande des modifications au projet, mais Mediaset avait déjà annoncé l’examen de nouvelles options depuis la suspension du projet par un tribunal espagnol ».

Après avoir annulé le jugement qui a été rendu en février par la justice néerlandaise, la Cour d’appel d’Amsterdam a déclaré avoir prononcé en référé l’interdiction de la restructuration du groupe Mediaset, un groupe de médias qui est sous le contrôle de la famille Berlusconi. Conscient de l’enjeu, Vivendi s’est opposé aux ambitions de la famille Berlusconi dont l’objectif est d’avoir un contrôle absolu sur Mediaset au détriment de Bolloré.

Ainsi, la Cour a vu juste en estimant que le projet a été conçu dans le but de donner une participation majoritaire à la famille Berlusconi dans le but de lui en confier le contrôle absolu avec 35 % des parts.

 

Vivendi se réjouit de la décision du tribunal d’Amsterdam

Depuis plus de trois ans, Vivendi et Mediaset ne cessent de s’affronter devant les tribunaux sur divers sujets. Suite à la décision du tribunal d’Amsterdam, Vivendi a déclaré qu’étant donné que le projet est annulé, il n’y a que deux options auxquelles il faudra faire face désormais. La première est de s’associer pour mettre en place un nouveau projet. La seconde est de passer à la table de négociation pour trouver une sortie financièrement honorable.

De son côté, le groupe italien a rappelé à nouveau que le tribunal néerlandais a suggéré des modifications du plan du projet, mais que cette modification n’était plus possible pour Mediaset après le verdict du tribunal de Madrid.

 

Ce qui s’est réellement passé

Au début de cette année, les actionnaires de la chaine de télévision italienne Mediaset avaient approuvé certains termes et conditions de la structure « Media For Europe ». Par ce geste, les actionnaires ont sans doute autorisé la poursuite du projet.

Vivendi en revanche n’était absolument pas d’accord avec le projet. En conséquence, l’actionnaire français n’a pas reçu d’invitation pour prendre part aux séances de délibérations.

Pour rappel, « Media For Europe » est un projet basé sur la fusion transfrontalière de deux entités à savoir : Mediaset et Mediaset Espana. Cette fusion permettrait de bâtir une nouvelle société holding, mais de droit néerlandais.

Le but poursuivi par Mediaset est de créer un groupe paneuropéen de médias et de divertissement afin de se positionner en tant que « leader » sur les marchés locaux. Le groupe ambitionne de rivaliser avec des concurrents du secteur tel que Netflix par exemple.

Pour l’instant, Mediaset devrait essayer de coopérer avec Vivendi afin de trouver une solution profitable qui arrange les deux parties.