Vivendi : Bluebell appelle le groupe à proposer davantage pour la cession de parts d’UMG

  •   Le 04/06/2021 à 16h08
  •   DEHOUI Lionel

Depuis le début de l’année, le fonds activiste Bluebell Capital a toujours exercé une énorme pression sur le Groupe Danone concernant sa gestion. En début février par exemple, le fonds a affiché son désaccord avec la stratégie et la gestion du groupe. En plein milieu de la semaine écoulée, Bluebell Capital a lancé un appel spécial au groupe Vivendi. Voici les précisions sur ce dossier.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Vivendi : Bluebell appelle le groupe à proposer davantage pour la cession de parts d’UMG
Droit image : Laurent Grassin - Flickr

Augmentation du dividende

Le fonds activiste Bluebell Capital a invité la société Vivendi à revoir la cession de parts supplémentaires d’UMG. Il l’appelle à faire une meilleure proposition de dividende dans le but d’offrir plus d’avantages aux actionnaires minoritaires. La société sous contrôle de Vincent Bolloré (Vivendi) entend tirer le maximum de la valeur d’Universal Music Group (UMG).

Le groupe Vivendi compte y parvenir à travers un processus d’introduction en Bourse. Ce qui permettra à la société française de procéder à la distribution de 60 % du capital de sa filiale à ses actuels actionnaires. Dans le même temps, le plus grand label musical au monde a enregistré une croissance d’activité en usant des revenus du streaming.

Soulignons au passage que le groupe Vivendi a précédemment cédé 20 % d’UMG au consortium dirigé par l’entreprise chinoise Tencent. Le montant de cette opération de cession s’élève à 33 milliards d’euros.

Remarque : La finalisation de cette opération de cession de ces parts supplémentaires se fera en amont à l’introduction en Bourse d’Amsterdam selon les prévisions de Vivendi. Quant à l’introduction en Bourse, elle est prévue pour se tenir le 27 septembre 2021 au plus tard.

 

La demande de Bluebell, et introduction en Bourse

Il y a quelques jours (21 mai), le fonds Bluebell Capital adressait une demande au groupe Vivendi à travers une note à son Directeur général. Il exhortait en effet le groupe à ajouter un dividende en espèces de 3 milliards d’euros dans l’accord. En effet, les conditions de marché actuelles ne sont pas favorables aux investisseurs.

Par ailleurs, les principaux fondateurs désirent que l’IPO soit effectuée à Wall Street (Bourse de New York). Le groupe a néanmoins pris note de cette suggestion du fonds faite à travers une lettre. Au cours de la tenue de l’Assemblée générale annuelle du 22 juin prochain, Vivendi entend entrer en dialogue avec ses actionnaires à ce propos.

Toutefois, Bluebell n’a pas rendu publique la taille exacte de sa participation au sein du capital de Vivendi. Le fonds s’est beaucoup affiché depuis le début de cette année. À titre d’exemple, lorsqu’il avait tenté d’évincer le patron de la société Danone.

 

Chiffres d’affaires de Vivendi au premier trimestre 2021

Le groupe Vivendi a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 5 % à 3,90 millions d’euros sur les trois premiers mois de 2021 comparativement au T1/2020. L’activité du groupe a été soutenue par une solide performance de sa division UMG, Universal Music Group. Celle-ci réalisait une croissance de 9,4 % du chiffre d’affaires d’UMG.

Il est vrai qu’il s’agit d’une excellente performance. Mais elle reste tout de même en léger recul comparativement au consensus. Ce dernier est de 3,94 milliards d’euros.