VISIOMED GROUP entend devenir incontournable dans le domaine de la santé connectée

  •   Le 17/02/2021 à 16h01
  •   DEHOUI Lionel

VISIOMED GROUP continue de gonfler ses chiffres malgré la crise actuelle. Cette semaine, l’entreprise est passée au bilan de ses activités après 18 mois de travail intense. Son premier bilan porte sur son plan stratégique qui a été présenté en 2019, et qui était orienté vers la construction d’un acteur de référence de la santé connectée.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
VISIOMED GROUP entend devenir incontournable dans le domaine de la santé connectée

Des résultats en hausse malgré la pandémie

Selon le PDG, ce bilan est l’occasion pour le groupe de présenter un visage clair, centré sur des solutions technologiquement reconnues de santé connectée, et une structure financière assainie. Quant à la deuxième phase de son développement, la société est en train de l’orienter vers des acquisitions. Dans un marché en manque d’acteurs d’envergure, VISIOMED GROUP se veut être un opérateur intégré de télémédecine, à même d’accompagner ses clients de bout en bout.

La pandémie du coronavirus n’a pas eu raison de l’entreprise. Son chiffre d’affaires a plutôt connu une hausse de 89 %. En effet, la crise a favorisé le recours aux outils technologiques. Dans un premier temps, il était question d’arriver à désengorger les services hospitaliers et la médecine de ville. 

Les solutions vers lesquelles VISIOMED GROUP s’est tourné vont des plus basiques aux plus sophistiquées. C’est le cas de la visioconférence avec un professionnel de la santé ou de la mise en place du VisioCheck.

 

Un chiffre d’affaires presque doublé en un an

VISIOMED GROUP s’est positionné sur le segment des équipements de protection individuelle « EPI » (masques, gants, gel hydroalcooliques) et des tests de dépistages de Covid-19. Avec cette rapide réadaptation, les EPI ont pu générer un important volume d’affaires au 1er semestre 2020 et les tests sont en cours de déploiement commercial. Ainsi, le chiffre d’affaires annuel qui était de 10,2 M€ en 2019 est passé à 19 M€, malgré l’arrêt des activités en santé familiale et dermocosmétique.

Par ailleurs, le groupe a besoin de plus de ressources financières nécessaires pour renforcer sa stratégie de conquête du marché. Ainsi, il a pu obtenir une nouvelle ligne de financement plus adaptée à ses projets. En effet, la société a conclu, le 12 février 2021, un nouveau contrat de financement en fonds propres.

 

Les modalités de la nouvelle ligne de financement 

Ce financement se fera sous la forme d’une émission d’OCABSA entièrement réservée à Park Capital. Cette ligne vient remplacer celle d’ORNANE adoptée depuis le mois de janvier 2021 (déjà résiliée) et dont le potentiel de tirage résiduel s’élevait à 14 M€.

Aux termes du contrat, il est prévu une ligne de financement limitée à 180 M€ brut par tranches d’OCABSA de 5 M€ chacune. VISIOMED GROUP est libre de l’interrompre et de la réactiver à tout moment, en fonction des besoins et sans frais supplémentaires.

Afin que ces différentes mesures soient validées, les avis des actionnaires sont attendus sur la question. Ceux-ci se prononceront à travers un vote. Leur réunion est prévue pour le 30 juin 2021 au cours d’une assemblée générale mixte. En fait, ils sont les seuls capables de décider de la possibilité de mettre en œuvre pleinement cette ligne, au regard du plan de croissance externe envisagé.