La nouvelle proposition de Suez rejetée par Veolia

  •   Le 22/03/2021 à 09h38
  •   HARMANT Adeline

C’est un nouvel épisode de la saga entre Suez et Veolia qui vient de se jouer ce week-end. En effet, Veolia s’est vu faire une nouvelle proposition de la part de Suez, qu’il a rejetée, laissant s’éloigner de plus en plus la possibilité d’un rapprochement entre les deux groupes.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
La nouvelle proposition de Suez rejetée par Veolia
Droit image : ©Robson309/123RF.COM

Une proposition à 20€ par titre jugée trop élevée par Veolia :

Ainsi et durant le week-end, nous en avons appris davantage sur de nouvelles discussions entre Veolia et Suez concernant le rachat de ce dernier par le premier. En effet, le groupe Suez a publié ce dimanche un communiqué de presse et expliquant avoir proposé une solution négociée à Veolia sur la base d’une offre à 20 euros par action. Rappelons que le groupe Veolia, dans son OPA sur son concurrent, avait fait une offre à 18 euros par titre.

Notons également que cette contre-proposition de Suez intervient juste après que ce groupe ait reçu une offre ferme de la parte du consortium Ardian GIP justement au prix de 20 euros pour une partie seulement de ses activités. La nouvelle proposition vise avant tout, selon les dires de Suez, à valoriser équitablement Suez pour ses actionnaires et à assurer les garanties sociales de ses collaborateurs tout en tenant les engagements du groupe auprès de ses clients.

Mais cette proposition a essuyé un refus net de la part de Veolia quelques heures plus tard. Ce dernier a en effet indiqué ne pas être intéressé par le démantèlement de Suez et rejette donc les nouvelles conditions présentées par son concurrent.

 

Une offre jugée inacceptable par Veolia :

Pour rappel, Veolia, leader des services à l’environnement, avait acheté en octobre dernier 29.9% des parts de Suez auprès d’Engie. Il s’est ensuite lancé dans une OPA hostile sur son rival et cette procédure inclus désormais un important volet judicaire, entre recours et contestation de part et d’autre.

Le prix de 18 euros proposé par Veolia, était légèrement au-dessus du cours du début d’hiver et proche du cours réel actuel. Lors de sa dernière proposition, Veolia avait également souhaité maintenir le groupe Suez intact en France en le cédant intégralement au fonds français Meridiam afin de n’en conserver que les activités à l’international. Suez juge cette nouvelle proposition non-acceptable et propose de son côté de se maintenir sur un périmètre plus important incluant les activités eau à l’international.

Le communiqué de ce week-end précise également que Suez est prêt à engager une négociation dès maintenant afin de sortir de l’impasse actuelle et souhaite ainsi que Veolia réponde de manière favorable à cette proposition constructive.

Le communiqué précise cependant que si, contrairement à la volonté de Suez, une solution négociée n’aboutit pas au plus tard le 20 avril 2021, l’accélération du plan stratégique Suez 2030 sera mise en œuvre dans le but de créer de la valeur pour toutes les parties prenantes au-delà de l’offre présentée par Veolia jusqu’à aujourd’hui.