VALLOUREC : point de l’activité au 1er trimestre et maintien des perspectives 2021

  •   Le 30/05/2021 à 15h59
  •   DEHOUI Lionel

Vallourec est reconnu comme le leader mondial des solutions tubulaires premiums. Sur le marché des tubes en acier sans soudure, le groupe partage le premier rang mondial avec Tenaris. L’entreprise vient de dévoiler le point de son activité au titre du premier trimestre 2021. Par la même occasion, elle a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’exercice en cours.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
VALLOUREC : point de l’activité au 1er trimestre et maintien des perspectives 2021

Résultats trimestriels au 1er trimestre

Le spécialiste des tubes sans soudure a réalisé un chiffre d’affaires de 702 millions d’euros sur l’ensemble des trois premiers mois de l’exercice 2021. Le CA est en régression de 18 % par rapport au premier trimestre 2020. À taux de change constant, la baisse ressort à 5 % sur un an. Cette contre-performance est notamment due au recul de l’activité du groupe dans presque tous les domaines.

Seule la division Industrie & Autres a pu sortir du lot en affichant une hausse sur l’ensemble du trimestre. Ici, l’activité est en progression de 32 % pour s’établir à 255 millions d’euros. Au T1-2021, le groupe français a enregistré une perte nette de 93 millions d’euros contre un manque à gagner de 74 millions d’euros un an plus tôt.

De son côté, le résultat d’exploitation ressort positif à 27 millions d’euros au 1er trimestre 2021 contre une perte de 29 millions d’euros à la même période de l’an dernier. Pour sa part, le résultat brut d’exploitation ressort à 80 millions d’euros contre 68 millions d’euros un an plus tôt. Ainsi, le taux de marge s’établit à 11,4 % sur le trimestre, comparé à 8,0 % au T1-2020.

 

Situation financière et trésorerie au T1-2021

Sur l’ensemble des trois mois écoulés, l’activité du groupe a généré un flux de trésorerie positif évalué à 13 millions d’euros, comparé à -31 millions d’euros au premier trimestre 2020. Cette progression en un an, montre particulièrement la croissance du résultat brut d’exploitation et le gel des paiements des intérêts financiers relatifs à la procédure de sauvegarde engagée le 4 février dernier.

De son côté, le besoin en fonds de roulement lié à l’activité a progressé au cours du trimestre. Il a grimpé de 47 millions d’euros contre une augmentation de 119 millions d’euros un an plus tôt. Au 31 mars 2021, le flux de trésorerie disponible de Vallourec ressort négatif à -62 millions d’euros, à comparer à -181 millions d’euros au T1 de l’an dernier.

À fin mars 2021, la trésorerie du groupe ressort à 1 242 millions d’euros contre 1 390 millions d’euros en fin d’année 2020. Quant à la dette nette, elle s’affiche à 2 364 millions d’euros à l’issue du T1-2021, à comparer à 2 214 millions d’euros au 31 décembre de l’année passée.

 

Confirmation des objectifs pour 2021

Le 30 avril dernier, Vallourec a revu à la hausse ses perspectives pour l’année 2021. Ainsi, lors de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe a maintenu ces objectifs. Pour l’ensemble de l’exercice en cours, il prévoit d’atteindre un résultat brut d’exploitation situé dans la fourchette de 350 à 400 millions d’euros.

Aussi, l’entreprise table sur un flux de trésorerie disponible comprit entre -340 et -260 millions d’euros. Cette prévision prend en compte le paiement de l’option de rachat de la dette relative au contrat de location-financement au Brésil.