Amende de 9 millions de dollars pour Under Armour

  •   Le 04/05/2021 à 07h25
  •   HARMANT Adeline

Le début de semaine commence dans le rouge pour l’équipementier sportif américain qui a annoncé, ce lundi 03 mai 2021, qu’il venait de payer 9 millions de dollars dans le but de régler un différend avec le gendarme de la Bourse américaine soit la Securities and Exchange Commission ou SEC. Celui-ci l’a en effet accusé de fraude comptable. Découvrons ensemble le détail de cette affaire.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Amende de 9 millions de dollars pour Under Armour

Under Armour paye sans plaider coupable :

On pourrait penser que le fait que le groupe ait accepté de payer cette somme est en soi un aveu de culpabilité mais il n’en est rien. En effet, la société qui est notamment le sponsor officiel de la superstar du football américain Tom Brady, du boxeur Anthony Joshua ou encore du basketteur Stephen Curry met ainsi simplement fin aux procédures mais ne reconnait en rien sa culpabilité dans cette affaire.

En effet, on a également appris hier que la SEC et ses équipes en charge de cette affaire n’ont pas l’intention de recommander que des mesures coercitives soient prises contre le président exécutif du conseil d’administration, le directeur financier ou tout autre membre de la direction en lien avec cette enquête. C’est en tout cas ce que précise le groupe dans le communiqué publié hier en fin de séance.

De son côté, la SEC a estimé que l’équipementier Under Armour a cherché à induire en erreur les investisseurs en ayant eu recours entre le troisième trimestre 2015 et le quatrième trimestre 2016, à certaines pratiques frauduleuses qui lui ont permis de faire gonfler son chiffre d’affaires dans le but de le rendre conforme aux prévisions des analystes.

Ainsi, le groupe aurait notamment inclus dans ses comptes trimestriels des commandes livrables pour des échéances ultérieures tout en attribuant la croissance de ses revenus à d’autres facteurs.

 

En quoi ces informations sont trompeuses ?

Si la SEC a estimé que les informations transmises par le groupe étaient trompeuses, ce n’est pas sans raison.

Dans un communiqué également publié hier au sujet de cette affaire, le directeur du bureau régional de la SEC, Kurt Gottschall a ainsi affirmé que lorsque les entreprises qui sont cotée en Bourse décrivent de quelle manière elles atteignent leurs résultats financiers, elles ne doivent pas dénaturer des informations cruciales à destination des investisseurs.

Ce dernier a également affirmé que la société Under Armour a créé un tableau trompeur des moteurs de ses résultats financiers et a délibérément caché certains des facteurs d’incertitudes qui étaient connus au sujet de ses affaires.

On aurait pu s’attendre à une réaction négative des investisseurs à la suite de cette publication incriminante pour l’entreprise mais il n’en est rien. En effet, sur le marché américain de Wall Street, le titre du groupe Under Armour a terminé la séance dans le vert avec une hausse de 1.2% durant les échanges électroniques qui ont suivi la clôture.