Vers une baisse du dollar décidée par le gouvernement US ?

  •   Le 23/03/2020 à 12h01
  •   HARMANT Adeline

Le gouvernement américain va-t-il mettre en œuvre une dépréciation du dollar ? C’est en effet ce que laisse à penser les derniers propos du président Donald Trump qui semble louer les vertus d’une baisse de la valeur du billet vert en reprochant de manière régulière à la FED de ne pas baisser suffisamment ses taux directeurs. Découvrons les raisons de ces propos plus en détails.

--- Publicité ---
Trader l'EUR/USD en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Vers une baisse du dollar décidée par le gouvernement US ?
Droit image : killerturnip - Flickr

Une baisse du dollar pour favoriser les exportations américaines :

Bien entendu, le premier objectif d’une telle dépréciation serait de réduire le déficit commercial des Etats-Unis, ce qui est un objectif prioritaire de Donald Trump. Or, le valeur du billet vert joue ici un rôle important car elle influe sur la compétitivité du pays à l’international. Cette baisse du dollar aurait donc pour effet de relancer les exportations et donc de réduire le déficit de la balance commerciale en boostant la croissance américaine.

Mais l’objectif est surtout ici politique puisque Donald Trump, en pleine période de campagne électorale, pourrait renforcer ses intentions de vote en sa faveur dans la classe ouvrière s’il parvient à relancer l’économie américaine par ce biais au sortir de la crise actuelle.

Rappelons en effet qu’en dehors des fondamentaux économiques, les élections présidentielles américaines peuvent avoir une influence sur le cours du dollar. En effet, on ne connait pas encore la position du candidat démocrate qui remportera les primaires puisque les candidats de ce parti, avant la pandémie et en ce qui concerne notamment l’alourdissement de la fiscalité des entreprises, peuvent entrainer une baisse des marchés boursiers et donc l’affaiblissement du billet vert dans leur sillage.

On s’attend donc à une baisse très probable de la valeur du dollar quel que soit le résultat des élections puisque Donald Trump l’affiche clairement dans ses objectifs et qu’elle parait sous-jacente au climat que la victoire des démocrates créerait sur les marchés déjà en proie au chaos. La seule inconnue concerne l’ampleur que prendra cette dépréciation et qui va dépendre en grande partie des résultats du scrutin du 3 novembre prochain.

 

Un contexte incertain au regard de la crise sanitaire actuelle :

L’épidémie actuelle de coronavirus qui continue de faire des ravages dans le monde et aussi aux Etats-Unis est un autre élément important à prendre en compte étant donné que la Fed continue de baisser ses taux de 0.5 points au début du mois de mars et un abaissement surprises au milieu du mois dans le but de ramener ces taux dans une fourchette comprise entre 0 et 0.25%.

Bien entendu, cette baisse de taux a un impact négatif sur la valeur du billet vert mais l’effet sur l’économie américaine et sa compétitivité devra dépendre des décisions prises par les autres grandes banques centrales, aussi fortement susceptible de baisser encore davantage leur taux ou de mettre en place d’autres mesures majeures pour soutenir l’activité économique par le rachat de dette publique ou privée notamment comme vient de le faire la BCE.