Comment trouver un prêt immobilier ?

Voilà quelques temps que vous songez à investir dans l’immobilier et que vous commencez les visites. Un logement retient votre attention mais avez-vous pensé à toutes les étapes pour l’obtention d’un prêt ? Découvrez comment trouver un prêt immobilier simplement et rapidement.  

Comment trouver un prêt immobilier ?

Sachez définir le montant dont vous avez besoin

Une demande de prêt ne se prépare pas à la légère, les banques ont besoin d’être rassurées et convaincues par la crédibilité et la faisabilité de votre projet.

En plus de présenter un dossier solide (situation professionnelle stable, pas de dette, une épargne…), il est important de bien évaluer le montant que vous pouvez emprunter. Il s’agit là de définir votre capacité d’emprunt.

Il est important de savoir distinguer la capacité d’emprunt de la capacité d’achat. La capacité d’achat comprend votre apport personnel, votre capacité d’emprunt et des prêts aidés auxquels vous avez droit. La capacité d’emprunt, elle, dépend alors du montant des mensualités, du taux de votre crédit et de sa durée. Si le taux est défini par une banque, les deux autres paramètres dépendent de votre situation.

Sachez d’ailleurs qu’une banque vous accordera plus facilement un prêt si vous présentez un apport personnel correspondant à 10% du prix afin de couvrir les frais de notaires et de garantie.

Si une banque émet un avis favorable pour vous accorder un prêt, vous obtenez alors un document appelé « attestation de financement ». Cela permet de rassurer le vendeur et peut vous démarquer des autres acheteurs si vous êtes plusieurs intéressés par son bien.

Pensez à ajouter le montant d’éventuels travaux pour ne pas vous retrouver pris au dépourvu et éviter de négocier un prêt supplémentaire dans quelques mois.

Pour y voir un peu plus clair sur le montant dont vous avez besoin et surtout celui que vous êtes en capacité d’emprunter en fonction de votre situation, vous pouvez vous faire conseiller par un courtier immobilier. Aujourd’hui, il existe des cabinets de courtage qui proposent toute une panoplie de simulateurs de prêt immobilier en ligne comme c’est le cas de Pretto, qui vous accompagnent de la simulation de votre prêt immobilier, sans déplacement et sans engagement jusqu’à la signature chez le notaire. 

En quelques clics seulement vous avez la possibilité d’obtenir votre capacité d’emprunt mais aussi le taux d’intérêt qui pourra vous être accordé en fonction de votre projet et de votre situation.

 

Les différents types de prêt immobilier

Différents types de prêts existent et la plupart sont dits « amortissables ». Les prêts amortissables ont des mensualités qui sont constantes (le capital est amorti durant toute la durée du prêt). Ils durent généralement entre 5 et 30 ans.

Le prêt relai s’adresse à ceux qui sont déjà propriétaire et qui souhaitent changer de logement. D’une durée d’environ 2 ans maximum, ce crédit transitoire vous permet d’acquérir un nouveau logement avant de terminer la vente d’un autre. C’est d’ailleurs cette vente qui vous permettra de rembourser une partie ou l’intégralité de votre prêt relai.

Le prêt gigogne permet de réduire le coût d’un crédit. Également appelé « prêt double ligne » il est composé de deux prêts. L’un a une durée longue avec un taux élevé tandis que l’autre a une durée plus courte avec un taux plus faible. Cela signifie donc que la première partie du crédit est remboursée rapidement avec un coût avantageux, ce qui impacte alors le montant total du crédit.

La mensualité du prêt long sera plus faible tandis que la mensualité du prêt court sera supérieure.

Les montants s’inversent au fur et à mesure de façon à lisser les montants sur la durée.

En plus de vous aider à économiser sur votre crédit, ce type de prêt se montre très intéressant par rapport au prix de l’assurance. Vous paierez l’assurance par rapport au prêt courte durée, et vous n’aurez plus à vous en acquitter dès que ce prêt sera remboursé.

Le prêt in fine est un cas particulier puisqu’il s’agit de rembourser uniquement les intérêts lors de la durée du prêt. Le capital n’est à rembourser qu’à la fin. Le taux de ce type de prêt est généralement plus élevé par rapport aux prêts classiques et son obtention demande plus de contraintes. Le principal avantage du prêt in fine repose sur la réduction d’impôt applicable sur vos bénéfices fonciers.

Si vous n’êtes pas certain quant au prêt que vous devriez choisir, vous pouvez faire appel à un courtier en crédit immobilier. Expert en la matière, il saura vous indiquer quel type de prêt est le plus adapté à votre situation et à vos besoins.

 

Un dossier irréprochable, la base pour obtenir un prêt immobilier

Il est indispensable de fournir un dossier complet et impeccable lorsque l’on fait une demande de prêt immobilier.

En effet, un prêt immobilier n’est pas accordé sur une base déclarative. Il vous sera par exemple demandé de transmettre des justificatifs mais aussi des documents concernant votre situation professionnelle.

Cela comprend :

  • Votre contrat de travail et vos derniers bulletins de salaire si vous êtes salarié ainsi que votre dernier avis d’imposition,
  • Les derniers avis d’impositions, les statuts de votre entreprise si vous êtes entrepreneur,

Concernant votre situation financière, prévoyez par exemple :

  • Un justificatif d’épargne si vous avez par exemple un apport,
  • Une offre de crédit si vous avez déjà contracté des crédits,
  • Tout justificatif de revenu complémentaire,
  • Vos trois derniers relevés de compte bancaires,

Enfin, n’oubliez pas de compléter votre dossier avec une description de votre projet immobilier. Pensez par exemple à inclure :

  • La promesse de vente si vous en avez une
  • Le contrat de réservation dans le cadre d’un achat en VEFA
  • Tout justificatif de prêt aidé si vous en avez un,
  • L’offre de crédit initial et le tableau d’amortissement s’il s’agit d’une renégociation de crédit

Plus votre dossier sera complet, plus vous gagnerez de temps sur votre demande de prêt. Tout établissement bancaire n’étudiera votre dossier que lorsque celui-ci sera complet.

Ici encore, pour gagner du temps, vous pouvez faire appel à un courtier immobilier pour constituer votre dossier. Ce dernier sait exactement les pièces que vous avez besoin de présenter à la banque en fonction de votre projet et de votre situation.

En plus de faire le montage, votre courtier immobilier se charge de la vérification des pièces à la place de la banque, ce qui lui donnera un argument de taille dans la négociation des frais de dossier exigés par la banque.