Trading algorithmique : Définition et fonctionnement

Le trading algorithmique est également connu sous le nom de trading à haute fréquence ou, dans le jargon financier, d’algotrading. Il s’agit d’une stratégie d’investissement qui se base sur les modèles économiques et des logiciels informatiques en mesure de prendre position sur un marché. Avec la dématérialisation des ordres de trading et la puissance de calcul de plus en plus importante des ordinateurs, ce type de trading connait un véritable essor. Nous allons vous expliquer de la manière la plus précise possible le fonctionnement et le principe du trading algorithmique.  

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Trading algorithmique : Définition et fonctionnement

En quoi consiste le trading algorithmique ?

Le trading algorithmique est un mode d’investissement basé sur un modèle mathématique qui propose des décisions de prise de position à la place de l’opérateur habituel. Cette méthode a commencé à être développée dans les années 80 grâce à la dématérialisation des ordres de bourse. Rappelons en effet qu’aujourd’hui, il faut à peine 13 millisecondes pour effectuer un aller/retour par câble entre la bourse du NASDAQ et celle de Chicago et que plus de 70% des transactions boursières américaines utilisent ce trading.

Les logiciels de trading algorithmique les plus récents proposent également des stratégies décisionnelles en ce sens que l’informatique peut réagir de manière instantanée au moindre changement de cours et est donc plus rapide d’un trader humain.

L’une des prérogatives à l’utilisation de ce type de trading est de l’utiliser sur un marché avec une forte liquidité et sur des produits classiques comme des actions en bourse, des devises ou des produits de taux.

 

Le fonctionnement détaillé du trading algorithmique :

On distingue deux types d’activités dans le trading algorithmique avec les opérations de bourse assistées et le trading automatisé.

Les premières sont en quelques sortes la version de base de cette méthode puisque les modèles mathématiques utilisés fournissent simplement des suggestions de trading que les investisseurs sont libres d’utiliser ou non en passant eux-mêmes leurs ordres.

Le trading automatisé est plus rare et plus complexe en ce sens qu’il effectue directement les transactions 24 heures sur 24 et en fonction des stratégies paramétrées. Ils fonctionnent sur le principe de la troncature des ordres volumineux en série de lots assimilables par le marché dans le but de réduire les frais de courtage en passant les ordres directement via une machine.

Bien entendu, ce mode de trading est réglementé puisque la MIF 2 a publié diverses règles et définitions qui s’y appliquent. Ainsi et depuis 2016, les sociétés qui transmettent au moins deux ordres par seconde sur un instrument et plus plateforme ou 4 messages sur plusieurs instruments et sur une plateforme sont considérés comme des opérateurs de trading à haute fréquence.

 

A qui s’adresse le trading algorithmique et de quoi a-t-on besoin pour l’utiliser ?

Il va de soi que le trading algorithmique n’est pas adressé aux novices. En effet, les algorithmes de trading sont accessibles aux programmeurs qui définissent leurs instructions de travail dans le but de suivre une stratégie d’investissement précise et réfléchie. Ils sont néanmoins conçus pour fonctionner sur différents systèmes d’exploitation.

Les transactions réalisées par ces instruments sont bien entendu cryptées. Les machines lancent ainsi des calculs à la puissance très importante car elles permettent de recouper différentes sources simultanément en tenant compte de l’historique de marché, de la volatilité et d’autres éléments de ce type.

 

Controverse et contrôle du trading algorithmique :

Régulièrement, le trading algorithmique est accusé de manipuler les cours. C’est la raison pour laquelle l’Autorité des Marchés Financiers ou AMF, a requis, en juin 2016, une sanction d’un million d’euros contre le trader à haute fréquence Getco qui était accusé d’avoir manipulé le cours de pas moins de 7 valeurs du CAC 40.

Précédemment soit en 2015, c’est Euronext et Vitu, un trader américain spécialiste de ce type de trading, qui ont été condamnés pour les mêmes motifs.

La manipulation des cours est en effet rendue possible par la vitesse extrêmement rapide de calcul de ces machines et par le biais de techniques comme le spoofing qui consiste à noyer le marché avec des ordres et à les annuler ensuite dans le but de feindre une forte demande. Cela permet par exemple de vendre des titres dont on fait soi-même le cours.

Ainsi et afin de réduire ces risques de manipulation, les autorités européennes ont demandé aux traders à haute fréquence de conserver leurs algorithmes pendant 5 ans et d’offrir des informations détaillées avec 34 critères sur leurs transactions. L’AMF s’occupe ainsi en France de surveiller de près ces transactions et peut décider, si nécessaire et en cas de soupçon, de mener une enquête plus approfondie.

En conclusion, le trading algorithmique ne s’adresse pas à tout le monde et encore moins aux investisseurs particuliers qui exercent une activité de trading occasionnelle sur les marchés.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.