Trader en Bourse sur l'indice du DAX 30

Que vous spéculiez en bourse par l’intermédiaire de votre banque en ligne ou sur une plateforme de trading en ligne en utilisant des outils d’investissement comme les CFD, vous aurez peut-être l’occasion d’investir sur les grands indices boursiers européens comme le DAX 30. Pour ce faire, voici quelques conseils pratiques à suivre pour trader efficacement sur cet actif.  

Tradez sur le Dax 30 dès maintenant !
Trader en Bourse sur l'indice du DAX 30
65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 3.80 10 votes

 

Présentation générale du DAX 30 :

On appelle « DAX 30 » l’indice boursier allemand de référence, équivalant au CAC 40 français. Cet indice est celui de la Bourse de Francfort. Mais l’une des principales particularités de cet indice boursier concerne le volume de transactions qu’il génère, qui en fait l’indice européen le plus tradé au monde. 

Comme son nom l’indique, le DAX 30 utilise la cotation des 30 entreprises allemandes les mieux cotées en Bourse, et a donc pour but de donner une image globale réaliste de l’économie du pays, tous secteurs d’activités confondus. Les entreprises qui y sont cotées sont en effet sélectionnées en fonction de leur représentativité de l’économie du pays. Bien entendu, cette liste évolue en permanence en fonction des changements de résultats ou d’activité.

Si l’on regarde sa composition en détails, on y retrouve logiquement plusieurs grands groupes automobiles, mais aussi plusieurs groupes bancaires.

 

Qu’est-ce que la Bourse de Francfort ?

La Bourse de Francfort est, comme vous l’aurez compris, située en Allemagne, à Francfort-sur-le Main. Créée en 1820 dans le but de développer cette place financière, la Bourse de Francfort a peu à peu trouvé sa place au sein de l’économie allemande. Aujourd’hui, il s’agit du plus important marché d’échange du pays puisqu’il réunit à lui seul 85% des échanges nationaux et pas moins de 35% des échanges européens en actions. La Bourse de Francfort est aussi l’une des plus grandes place de cotation au monde, soit la troisième après New-York et Tokyo.

Le bâtiment de la Bourse de Francfort est orné de deux célèbres statues, soit un ours symbolisant la baisse des cours, et un taureau symbolisant la hausse des cours. C’est l’entreprise Deutsche Börse qui est en charge de la cotation de cette Bourse. Son indice boursier principal est le DAX.

Aujourd’hui lié directement à l’indice DAX 30, la Bourse de Francfort a gagné sa renommée et sa position avec le temps. De nos jours, elle représente le plus grand marché d’échange en Allemagne puisqu’elle regroupe près de 85% des échanges nationaux, mais aussi 35% des échanges européens en action.

 

Un indice technologique :

Une autre particularité de l’indice allemand DAX 30, est qu’il est une référence des valeurs technologiques allemandes en ce sens qu’il représente ces dites valeurs, incluant les secteurs de l’automobile et de la banque, au même titre que le Nasdaq aux Etats-Unis. 

Les autres secteurs représentés sur le DAX 30 sont ceux de l’énergie ou de l’informatique. Cette orientation technologique implique donc que certaines sociétés cotées sur ce marché ne sont pas basées en Allemagne mais à l’étranger.

 

Histoire et évolution du DAX 30 :

Historiquement, le DAX 30 a été coté pour la première fois en 1988. 

Le DAX 30 est sans doute l’un des indices européens qui a connu la plus forte et la plus régulière ascension, évoluant historiquement majoritairement à la hausse avec en prime une volatilité plutôt forte. Il a atteint son plus haut niveau historique en 2000 avec 8 100 points, juste avant la crise qui lui a fait perdre des points.

En effet, sur les dix dernières années, le DAX 30 a évolué principalement à la hausse avec plusieurs pics haussiers importants dont le premier en septembre 2007, suivi d’un retracement baissier et d’une nouvelle hausse en mai 2011.

Mais c’est depuis septembre 2011 que l’on peut observer la plus forte hausse avec une évolution constante encore observable aujourd’hui et qui rend cet indice très attractif pour les investisseurs européens et internationaux à la recherche de profits.

Les volumes échangés sur le marché technologique allemand étant toujours à l’heure actuelle très importants, la volatilité sur cet indice reste très forte et offre donc de belles possibilités de gain à court comme à long terme.

 

Quelques conseils pour trader en Bourse sur le DAX 30 :

Comme c’est le cas pour les autres grands indices boursiers, trader sur le DAX 30 ne doit pas être fait n’importe comment, et il convient d’être en mesure de bien comprendre les secteurs d’activités qui y sont représentés. Bien entendu, nous ne vous demanderons pas de réaliser des analyses poussées des résultats des 30 grandes entreprises qui y sont cotées, mais simplement d’avoir une idée générale de la santé des secteurs économiques majeurs que l’on y trouve.

Pour orienter son choix à la hausse ou à la baisse, il vous faudra également garder un œil sur le calendrier économique qui publie très souvent des données fortement influentes sur le DAX 30. C’est le cas de toutes les statistiques économiques allemandes comme le PIB, les taux d’emprunt obligataires ou encore les chiffres de l’industrie et de la production qui indiquent aux traders une direction globale à suivre.

Mais il faut également tenir compte des données européennes, qui peuvent dans certains cas favoriser ou au contraire léser certains secteurs économiques. Par exemple, une baisse du taux d’intérêt de l’Euro aura sans doute pour conséquence une meilleure compétitivité des entreprises européennes et donc une hausse des cours du DAX 30.

 

Composition de l’indice boursier Dax 30 et classement des capitalisations :

Si vous souhaitez investir sur le DAX 30, l’idéal est de trader sur le cours de l’une des trente actions qui sont représentées dans cet indice. Voici donc la liste de ces titres classés selon la capitalisation boursière totale de leur entreprise :

  • L’action SAP avec 120 478 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Siemens avec  84 493 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Allianz avec 76 920 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Bayer avec 70 967 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Deutsche Telekom avec 65 970 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action BASF SE avec 63 393 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Daimler avec 56 583 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action BMW avec 48 984 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Adidas avec 40 295 millions d’euros  de capitalisation.
  • L’action Fresenius SE  avec 36 747 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Deutsche Post avec 34 894 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Volkswagen avec 28 901 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Munich RE avec 28 300 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Continental avec 28 030 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Fresenius Medical Care avec 25 971 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Beiersdorf avec 22 584 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Deutsche Boerse avec 21 210 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Wirecard avec 20 752 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Infineon Technon avec 20 595 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Vonovia avec 19 621 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Deutsche Bank avec 19 419 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action EON SE avec 18 249 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Henkel avec 16 850 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Thyssenkrupp avec 12 512 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Covestro avec 12 510 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Heidelbergcement avec 12  123 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Merck KGAA avec 11 148 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action RWE avec 10 087 millions d’euros de capitalisation.
  • L’action Deutsche Lufthansa avec 9 091 millions d’euros de capitalisation.

Bien entendu, ce classement est susceptible d’évoluer et tient compte des capitalisations boursières des entreprises allemandes en octobre 2018.

 

Comment est calculé le cours de l’indice DAX 30 ?

Intéressons-nous maintenant au mode de calcul de l’indice DAX 30. Ici, le poids de chaque entreprise qui entre dans le calcul de cet indice dépend de sa capitalisation boursière totale mais aussi de son flottant, soit le nombre de titres de cette société disponible sur le marché.

Cependant et afin de ne pas biaiser la fiabilité de cet indice et sa représentativité de l’économie allemande, il est impossible pour une entreprise d’avoir un poids indiciel supérieur à 10% de la valeur totale du DAX 30.

D’un autre côté, il est impératif que les entreprises faisant partie du DAX 30 représentent au moins 75% du capital total échangé sur la Bourse allemande.

On distingue cependant deux catégories de DAX avec des méthodes de calcul différentes. Ainsi, le DAX PR est un indice qui présente le même mode de calcul que le CAC 40. De ce fait, les dividendes ou la rémunération des actionnaires ne sont pas ici pris en compte dans le calcul total. Le DAX TR quant à lui intègre ces dividendes versés aux actionnaires des différentes entreprises. Son nom vient de l’abréviation de DAX Net Total Return. En France, son équivalent est le CAC 40 NR qui tient également compte de ces dividendes. On considère ici que les dividendes versés sont immédiatement réinvesties.

Toutefois, c’est le DAX TR qui est considéré comme une référence quant à l’évaluation du marché allemand. Passons donc maintenant à la formule utilisée pour en calculer le cours. Celle-ci est assez simple et consiste à diviser la capitalisation boursière totale des entreprises pat la valeur précédente et de diviser le résultat obtenu par la période précédente.

Une autre différence majeure concerne le DAX 30 en comparaison avec les autres grands indices mondiaux principaux. En effet, celui-ci est mis à jour avec les cours futurs pour le jour suivant et ce, même après la clôture de la séance.

Depuis 2006, c’est la plateforme de calcul Xetra qui prend en charge la cotation du DAX 30 avec un calcul toutes les 15 secondes. Ce système de transaction de produits financiers informatisé et automatisé est localisé en Allemagne à Francfort.

La cotation de cet indice débute chaque jour à 9h et se termine à 17h30. L’indice est coté de manière continue durant cette période, tout comme c’est le cas avec l’indice français CAC 40.

Grâce aux informations que nous venons de vous dévoiler, vous savez maintenant comment fonctionne l’indice DAX 30 du marché allemand et comment le trader ou trader sur ses actions.

 

Pourquoi suivre la cotation en direct de la Bourse de Francfort ?

La cotation de la Bourse de Francfort est opérée par l’entreprise Deutsche Börse. Il est important de connaître cette cotation notamment si vous tradez sur l’indice DAX 30, mais pas seulement.

En effet, grâce la cotation de cette place boursière, vous serez en mesure de trader plus efficacement sur de nombreuses actions européennes qui y sont échangées chaque jour. Vous connaîtrez ainsi les meilleures opportunités et les entreprises qui s’avèrent être les plus intéressantes pour votre portefeuille boursier.

Il est aujourd’hui possible de suivre en direct cette cotation en ligne.

 

Comment suivre la cotation de la Bourse de Francfort ?

Il existe différents moyens de suivre en direct l’évolution de la cotation de la Bourse de Francfort. La première consiste à suivre l’évolution du cours de toutes les actions qui y sont cotées et dont les mouvements sont retransmis en direct de cette place financière et en continu.

Mais la manière la plus simple de consulter la cotation de cette Bourse est sans doute de suivre le cours de l’indice principal allemand, à savoir le DAX 30. Cet indice est, comme son nom l'indique, composé des actions de 30 sociétés allemandes présentant la plus forte capitalisation boursière et représentatives de l’activité du pays.

Miser sur le DAX 30 avec les brokers Forex :

Les brokers Forex ne vous proposent pas de trader uniquement sur les devises, mais aussi sur certains indices boursiers comme le DAX 30. Pour ce faire, commencez par vous inscrire en ligne et faites un premier dépôt de capital.

Tradez sur le Dax 30 dès maintenant !
65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent